AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 See you again ~ (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: See you again ~ (terminé) Mer 5 Nov - 10:52

Dong Min & Han Byul
See you again ♦



Mon troisième livre est sortie le mois dernier et pourtant je suis déjà à la recherche d’une nouvelle source d’inspiration. J’adore écrire et y consacrer tout mon temps ça me plait. Je suis heureux d’avoir pu en faire mon métier et j’espère que ça durera. Ce n’est pas parce que mes trois premiers bouquins ce sont bien vendus que ce sera le cas pour les prochains. Pour l’instant aucun autre livre n’est même prévu. Il faut dire que le premier vient de sortir. Ma maison d’édition prendra sa décision en fonction des ventes je pense, s’ils veulent ou non me publier à nouveau. En attendant, je dois bien avoir un début de manuscrit à leur présenter si jamais la réponse était positive. C’est pourquoi je suis à nouveau à la recherche d’inspiration pour trouver un bon scénario. J’aime bien aller m’assoir sur un banc au parc ou à la terrasse d’un café pour regarder les gens passer tout simplement. Je prends une personne au hasard et j’essaie de m’imaginer ce que pourrait être sa vie, rien qu’avec ce que je vois. C’est un bon exercice pour faire travailler mon imagination et parfois ça peut donner des idées pour un roman. Évidement ça ne vient pas du premier coup et parfois j’ai beaucoup d’idées que je ne garde pas, avant de trouver la bonne.

Ce matin c’est encore ce que je vais faire. Je décide d’aller prendre mon petit déjeuné à la terrasse d’un café. Il y en a un pas très loin de mon appartement et c’est souvent là-bas que je vais. Je me contente de prendre un calepin, un crayon et bien sûr j’emmène ma chienne, la nouvelle petite demoiselle qui partage ma vie. Ça ne fait que trois mois que je l’ai et elle est toute jeune, mais je l’adore. Je n’aimais plus la solitude de mon appartement et étant petit j’ai toujours vécu avec des animaux chez mes parents. Ça me manquait un peu. Elle est toute excitée quand je commence à me préparer et que je prends sa laisse. Airi est jeune et très joueuse, mais elle a très bien apprit à repérer quand il était l’heure d’aller se promener, elle adore sortir. Donc je l’emmène presque toujours avec moi. Avant de partir je prends mes médicaments pour mon cœur et il faut aussi que je pense à demander une nouvelle ordonnance quand j'irais chez mon cardiologue comme tous les mois. Une fois au café, je m’installe à une table en terrasse. Heureusement il fait beau ce matin, bien qu’un petit froid, ma veste et mon écharpe ne sont pas de trop.

Un serveur passe près de ma table, je commande un croissant et un chocolat chaud. Airi se couche à mes pieds sous la table, elle ne prend pas beaucoup de place, alors elle ne dérangera personne. J’observe ce qu’il y a autour de moi, notant parfois des idées qui me viennent vaguement à l’esprit. Même juste des détails, mis ensemble ça peut des fois donner des trucs pas trop mal. Je reste souvent plus d’une heure ici, complètement déconnecté de la réalité. De toute façon, c’est toujours ça quand j’écris je suis dans ma bulle. C’est pour cela que sur le coup je n’avais pas remarqué que l’on m’adressait la parole. C’est juste le serveur qui m’apporte ma commande. Je le remercie, il repart à son travail et moi au miens. Tout en mangeant je continue d’observer et d’écrire, en tachant de ne pas tâcher mes feuilles. Au pire après je retaperais les idées que je vais garder sur mon ordinateur donc ce n’est pas bien grave … Je relève la tête lorsque j’entends à nouveau quelqu’un m’appeler. J’ai un peu l’habitude que l’on vienne me voir parfois. Je suis loin d’être très connu, mais certains fans de lecture ou tout simplement de mes livres, me remarque de temps en temps.

Je ne prends jamais la peine de me cacher derrière des lunettes de soleil ou quoique ce soit d’autre, puisque ce n’est pas dérangeant, ni encombrant. Je ne suis pas du tout comme toutes ces idoles qui se font suivre partout. Surtout que mes livres visent un public assez adulte et pas de jeunes adolescents. Enfin c’est plutôt rare que ce soit le cas, bien que je voie un peu de tout lorsque je donne une séance de dédicace. Bref, pour en revenir à la personne qui est venu me parler, je fronce d’abord les sourcils. Sur le coup je ne l’ai pas reconnu, mais il me rappelle son prénom ; Dong Min et m’explique que nous nous sommes vus l’autre jour à la librairie. Oui ça me revient … Il faut dire qu’il cache encore son visage alors ça ne m’aide pas à pouvoir le reconnaitre.

- Salut, oui je me souviens de toi, dis-je poliment.

Dong Min est un de mes fans. Mon livre était sorti depuis quelques jours quand j’ai décidé d’aller à la librairie pour voir comment se passait les premières ventes. Je l’ai rencontré là-bas, il se trouve qu’il venait exprès pour acheter mon dernier livre. Nous avons bien discuté et j’ai été touché du bien qu’il a dit sur mes écris. Je ne suis pas du genre à prendre la grosse tête, mais ça fait toujours plaisir un peu de reconnaissance.

- Tu peux t’assoir si tu veux, proposais-je.

Je lui propose juste ça comme ça, il n’est pas obligé. Ça me fera un peu de compagnie et j’ai bien aimé discuter avec lui l’autre jour. C’est à ce moment qu’Airi se manifeste, allant à la rencontre du nouveau venu. Elle adore la compagnie aussi et quémander pleins de caresses, ça elle sait faire. J’espère que Dong Min n’a rien contre les chiens.


Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Lim Han Byul le Dim 9 Nov - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Jeu 6 Nov - 2:00


See you again feat. Han Byul + Dong-Min

Il y a quelques jours de cela, j'ai fait la rencontre de ma vie dans une librairie. Alors que je venais acheter le dernier roman de mon auteur favori, ce dernier était là !! Oui !!! En face de moi !! En fait, il a l'air très sympa et pas du tout prétentieux. J'ai pu parler un peu avec durant plusieurs minutes, il m'a même dédicacé le livre !! Je peux mourir heureux... D'ailleurs, j'en ai acheté un second, le premier il est allé dans la vitrine d'objets inestimables de ma chambre. Le soir-même, je n'ai pas arrêté de bassiner mes sœurs, ma famille et même les clients du restaurant auxquels j'ai fait son éloge, certains m'ont même promis qu'ils iraient acheter un de ses ouvrages. Il mérite à être bien plus connu, j'en suis convaincu.

Le soir-même, alors que ma journée de travail entre les deux services s'était vue éreintante, je ne pouvais pas aller prendre du repos, il fallait que je le lise. Je ne suis pas parmi les plus rapides à cet exercice, sauf que l'intrigue m'a tellement absorbé, que c'était devenu impossible d'arrêter avant la dernière page. Encore une fois, il m'a laissé sur le cul. Je crois que c'est l'ouvrage que je préfère. Les jours d'après, j'ai senti passer ma quasi nuit blanche... A présent, tout est rentré dans l'ordre. Sauf pour Jin Jung qui continue de vouloir me faire sortir et rencontrer des personnes. Il est vrai que je suis sensé être un peu triste puisque j'ai rompu avec ma copine du moment... Mais je ne peux pas en vouloir à ma petite sœur de se soucier de mon état.

Dès que je dois mettre le nez dehors, je dissimule toujours mon visage. C'est mieux que de me faire harceler encore. Aujourd'hui, je me suis levé tôt afin de profiter de mon jour de repos. Mes amis sont tous trop occupés avec les révisions, les examens, donc c'est devenu mission impossible de se trouver un moment et de taper la balle - jouer au basket - je n'ai pas d'autres choix que de préférer les activités en solo. Un bonnet et un masque sur le nez, des protections aux coudes et aux mains, je sors de mon placard mon Skate. C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. Je passe un long moment à m'exercer faire des figures dans le parc prévu à cet effet, il fait beau, c'est agréable. Ensuite, je me dirige dans l'autre, passant entre les personnes qui courent ou se promènent, en tenant à la main mon moyen de locomotion. Et aussi incroyable que ça puisse paraître, je remarque Lim Han Byul assis à la table d'un café. Je suis pris de l'envie de lui raconter mes impressions sur son livre, du coup, je m'approche en l'appelant bien deux fois avant d'avoir son attention. Au début, il me faut fournir des explications histoire qu'il se rappelle de notre rencontre récente. Je soupire de soulagement lorsque j'entends qu'il ne m'a pas encore oublié.

"Vraiment?" Je souris derrière mon masque gris en tissu qui cache mon nez et ma bouche. "Merci."

Je m'installe donc sur l'autre chaise, déposant le skateboard derrière moi avec les protections. Une petite boule de poils, pas bien vieille, vient aussitôt me signaler sa présence en s'appuyant contre mes jambes. Les animaux et moi c'est une grande histoire d'amour. Je suppose que c'est la sienne puisqu'il n'y a personne autour de nous, me permettant donc de la prendre sur mes genoux. Elle est vraiment petite, si légère, j'aurais peur qu'elle s'envole si j'en possédais un.

"Elle est trop mignonne. Comment s'appelle-t-elle?" Puis je secoue un peu la tête. "Désolé, je me suis laissé avoir par ses grands yeux, c'est pas de ça que je voulais parler en venant vous voir." Toujours avec le sourire.

Enfin ça ne m'empêche pas de la garder, de la caresser un peu, elle n'a pas l'air de me détester ou alors elle n'est pas farouche. Les prunelles que je repose sur lui sont chargées de passion, elles le deviennent dès que je vais aborder un sujet qui m'a plu, la dernière fois, c'était son ouvrage précédent.

"J'ai terminé de lire votre dernier livre. En fait je l'ai dévoré le soir-même durant toute la nuit... C'était juste impossible que je m'arrête avant la dernière page." Je marque une courte pause. "Il est juste terrible !!! L'intrigue est trop bien menée, je me suis fait avoir jusqu'à la fin en hésitant entre plusieurs personnages. Il y a eu des retournements de situation trop bien trouvés !! Où allez-vous chercher tout ça??"

Les compliments ont fusé, certes pas tous constructifs ou développés, seulement je ne suis pas non plus un esthète de la littérature bien que j'aime lire. Je l'ai dit comme je l'ai pensé. J'espère qu'il a eu de bons retours depuis qu'il a été mis en vente. Le chien me lèche la main, il doit sûrement sentir les odeurs du restaurant que je traîne bien souvent avec moi. Mes habits ne sont pas de marque, mais sont en parfait état. C'est ce qui me parait le plus essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Jeu 6 Nov - 7:50

Dong Min & Han Byul
See you again ♦



M’assoir à la terrasse de se cacher et me perdre dans mon imagination pour essayer de trouver le nouveau fils conducteur d’un futur roman, c’est comme une routine pour moi. Je le fais souvent. Même quand j’ai trouvé l’idée principale du roman et que je suis juste en pleine écriture de ce dernier. J’aime bien sortir pour m’inspirer de ce qui m’entoure, prendre l’air, ect… C’est toujours plus inspirant que de rester entre les quatre murs de mon appartement. Bien que cela m’arrive souvent aussi. Dans ce cas la musique est ma meilleure amie pour trouver l’inspiration. Parfois rien ne me vient et je dois juste attendre d’avoir une idée, ça ne sert pas à grand-chose de forcer. Sauf que têtu comme je suis, je m’obstine toujours à écrire jusqu’à être satisfait. Comme beaucoup d’écrivain on peut dire que je redoute le syndrome de la page blanche. Enfin ça ne m’est encore jamais arrivé pendant très longtemps et heureusement. Ce matin, je suis encore à la terrasse du même café, pour prendre mon petit déjeuner et travailler un peu. Je ne considère pas trop cela comme un travail, mais c’est bien ce que c’est. D’ailleurs je suis fier d’avoir pu en faire mon métier.

Un jeune homme vient m’aborder, avec tout cet accoutrement qui cache son visage, je ne l’avais pas reconnu. Je me souviens immédiatement de lui, lorsqu’il me rappelle notre rencontre. Pourtant j’aurais dû faire le rapprochement, Dong Min m’a intrigué à porter tout cela pour se cacher, j’aurais dû m’en souvenir. Bien sûr je ne lui ai posé aucune question, je ne voulais pas être impoli et puis c’est surtout lui qui faisait la conversation l’autre jour à la librairie. Il avait l’air tout content de me rencontrer et il n’a cessé de complimenter mes livres ou de me dire à quel point il était pressé de lire le nouveau. Quand il m’a demandé de dédicacer son exemplaire, je ne pouvais que lui dire oui. On a quand même discuté un peu littérature. Je l’ai trouvé vraiment sympathique et c’est toujours très agréable de voir son travail apprécié. Je l’invite à s’assoir à ma table, on pourra peut-être encore discuter qui sait. Il s’installe en face de moi et Airi se manifeste. Il la prend sur ses genoux et me pose plusieurs questions sur elle, ce qui me fait sourire.

- Airi, je ne suis pas un pro du japonais, mais je crois que « ai » veut dire amour et je trouvais cela mignon.


Ça doit être un tic d’auteur de souvent choisir un nom à cause de sa signification ou des détails dans ce genre. Un prénom est rarement choisi par le plus grand des hasards. Airi semble toute contente de recevoir quelques caresses. Je souris encore une fois alors qu’il m’avoue qu’il ne voulait pas me parler de cela à l’origine. Dong Min complimente alors mon livre qu’il a déjà fini de lire.

- Merci, ça me fait plaisir d’entendre ça, lui dis-je en souriant. Tout sort directement de ma tête, mais je m’inspire de beaucoup de chose.

Je m’inspire souvent de ce qui m’entoure, ce qui peut m’arriver, ce qui arrive aux autres, il m’arrive aussi de m’inspirer de livre que j’ai déjà lu … De beaucoup trop de choses en fait, je peux difficilement tout citer.

- Visiblement tu n’es pas le seul à l’apprécier, car pour le moment les ventes sont bonnes.

Je ne suis peut-être pas le prochain best-seller, mais d’après mon agent les ventes seront suffisantes pour que je puisse continuer de vivre de l’écriture correctement et que ce soit rentable pour ma maison d’édition.

- Qui sait peut-être qu’on peut avoir l’espoir que ma maison d’édition me demande d’en écrire un prochain.

Je souris un peu malicieusement. J’espère vraiment que ça arrivera. Je n’ai pas envie d’arrêter l’écriture maintenant. C’est ma plus grande passion et j’aime la partagé. Dans le pire des cas j’essayerais de trouver une nouvelle maison d’édition, même si je sais à quel point ça peut être galère. Mon premier bouquin n’a pas été publié du jour au lendemain, j’ai dû en envoyer des manuscrits et en avoir des rendez-vous.

- Et tu sais, tu peux me tutoyer, ça ne me gêne pas et je me sentirais moins vieux, dis-je en plaisantant.

J’espère au moins que ça ne le dérange pas que je l’ai directement tutoyé alors que lui me vouvoyait. Il n’a pas l’air d’être beaucoup plus jeune que moi, mais les apparences peuvent parfois être trompeuses, donc je ne sais pas trop. À vingt-quatre ans, je ne me considère pas comme vieux non plus, mais je voulais juste plaisanter. Ce n’est pas parce qu’il est mon fan ou que l’on se connait à peine, qu’il est obligé de me vouvoyer. Certes c’est une marque de politesse et moi-même je l’utilise très souvent, mais là je lui dis clairement qu’il peut ne pas le faire. Sauf si vraiment ça le gêne …

   
Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Lim Han Byul le Ven 7 Nov - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Ven 7 Nov - 3:43


See you again feat. Han Byul + Dong-Min

La chance m'avait encore permis de me retrouver en compagnie de l'auteur dont je suis fan, mon excitation et mon côté passionné viennent du fait que je suis vraiment admiratif de ses ouvrages. Il ne m'a pas été donné la capacité d'écrire, d'avoir assez d'imagination pour ne jamais en être à court, de faire  voyager les autres grâce à mes mots. C'est ce que j'appelle un don, le mien est d'avoir une famille aimante. Il se donne la peine de répondre à mes questions sur l'animal qui a l'air d'apprécier être le centre de notre attention.

"Cela lui va très bien." Elle me fixe et moi aussi. "Les chiens sont d'intelligentes créatures, ils se moquent bien de l'apparence des êtres en face d'eux. Ils possèdent cette incroyable faculté de reconnaître les bonnes personnes des mauvaises. Je souhaiterais pouvoir en faire autant."

Elle jappe comme si elle approuvait. Je lui caresse donc la tête, me lançant sur le sujet qui m'a poussé à l'aborder. Mes propos semblent lui plaire au vu du sourire qui vient se loger sur ses lèvres, ce n'est pas de la flatterie, je suis très sincère. Il ne rentre pas dans les détails de ce qui l'inspire, peut-être est-ce par désir de garder ses méthodes secrètes ou bien parce qu'il y en aurait trop à fournir? Je n'insiste donc pas, enregistre la bonne nouvelle et rive mon regard un peu flou à cause des lunettes au sien.

"C'est merveilleux !! Un quatrième livre, ce serait le paradis." Je me demande d'avance ce qu'il va bien pouvoir écrire cette fois. "Des clients du restaurant où je travaille m'ont promis qu'ils allaient acheter le dernier."

En effet, j'ai fait de la publicité en sachant très bien que ce n'est pas forcément avec les quelques clients qui passent que ça va bouleverser le nombre de ventes, le bouche à oreille est ce qu'il fonctionne le mieux, donc je n'ai rien à perdre à tenter d'en convertir certains. Tant que dans le lot, tout le monde est heureux, c'est l'essentiel. J'espère vraiment que sa maison d'édition va le solliciter encore.

"Si tu veux."

C'est un peu étrange d'un certain point de vue, la barrière entre fan et auteur commence donc à un peu diminuer avec sa demande. En même temps, je m'en voudrais qu'il ait l'impression de passer pour un vieux. Airi, lassée de ne rien faire sur mes genoux, demande à en descendre. Aussitôt sur le sol, elle va réclamer l'attention de son maître de l'autre côté. Elle est amusante. Le serveur vient enfin s'occuper de ma commande, qui consiste à prendre la boisson la moins chère et un verre d'eau. Je fais toujours attention de ne rien dépenser de superflu. La fille repart en me jetant un petit regard, sûrement qu'elle me prend pour un pervers habillé ainsi. Pourtant, j'en suis surtout ravi de passer pour tout sauf le beau gosse que les autres ne savent que voir.

"Je voulais v..." Pas le vouvoiement... Je me reprends. "Te poser plusieurs questions. Je suis quelqu'un de très curieux, ma famille dit que je peux vraiment être pénible parfois, donc n'hésite pas à me le dire si je vais trop loin."

C'est un peu logique à mes yeux de préciser. Dans mon esprit, ce n'est pas de la curiosité mal placée, j'aime comprendre, découvrir, apprendre. Combien de personnes peuvent se vanter d'avoir eu l'occasion de parler plusieurs fois avec leur auteur préféré? C'est normal que je me pose des questions, car oui lire des livres c'est une chose, comprendre tout le processus en est une autre.

"Est-ce que tu passes plus de temps à chercher l'inspiration ou à écrire?" Je jette un regard autour, j'ai toujours peur que quelqu'un me reconnaisse malgré tout. "Ça m'a l'air d'être un sacré processus entre le moment où tu commences à avoir les idées et celui où le livre est sorti en librairie. Je ne suis pas certain que l'individu lambda réalise tout le travail fourni derrière. Il n'est possible que de l'imaginer. Pourtant, il est évident qu'un auteur ne se fait pas seulement vivre, il rapporte de l'argent et maintient à sa manière les emplois d'autres personnes. Je trouve que cela force le respect et que c'est bien dommage que la littérature ne soit pas aussi reconnue que la musique."

Le serveur se décide à revenir avec mon petit verre de jus d'orange, les vitamines font toujours du bien comme le dit ma mère. Il ne faut pas non plus croire que je n'aime pas la musique, c'est tout le contraire. D'ailleurs, Han Byul irait parfaitement bien dans un groupe de K-Pop, il en a l'allure. Je vois une bonne gorgée avant de sentir que le lacet de ma chaussure se fait tirer. Mon verre reposé, je me penche et découvre la coupable qui a l'air contente de le mâchouiller.

"Airi, tu ne devrais pas manger ça..." Un sourire réapparaît sous mon masque, je redresse la tête pour regarder mon vis-à-vis tout en essayant de la faire lâcher. "Tu n'aurais pas pensé à amener un jouet sur lequel elle puisse faire ses dents?"

Ma question posée, je me rebaisse afin de jouer un moment avec elle, de distraire son attention avant de refaire mes lacets que je dissimule à l'intérieur de mes chaussures. Ensuite, de nouveau bien mis, j'attends qu'il me réponde en espérant ne pas le gaver avec mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Ven 7 Nov - 18:06

Dong Min & Han Byul
See you again ♦



J’invite simplement Dong Min à ma table. Je n’aurais pas fait ça avec tous mes fans, mais disons que j’ai apprécié notre petite conversation de la dernière fois, alors pourquoi ne pas à nouveau échanger ? Puis … Il m’intrigue. Son visage est encore complètement caché et je me demande pourquoi. J’avoue être d’une nature très curieuse, mais pas au point d’en être indiscret, alors je me tais à ce sujet. Il doit avoir une bonne raison et surtout, une raison qui ne me regarde en rien. Airi se précipite vers lui et il l’a prend sur ses genoux. Je le regarder caresser la petite chienne, en répondant à sa question la concernant, à savoir son prénom. Ses paroles m’intriguent davantage, mais encore une fois je prends sur moi.

- Elle semble t’avoir adopté en tout cas, dis-je en souriant.

Il me pose des questions concernant mon travail et je lui réponds avec enthousiasme. Il lève son regard vers moi. Il porte des lunettes et un masque. Je me dis alors que je pourrais très bien le croiser dans la rue, je serais incapable de le reconnaitre. Je ne sais même pas à quoi il ressemble. Ça pourrait en effrayé certain qu’un jeune homme masqué semble vous porter autant d’admiration, mais moi ça me rend juste curieux. Ce n’est que la deuxième fois que je vois Dong Min, mais il n’a jamais eu l’air d’aller dans l’excès. C’est juste un fan passionné, j’en ai déjà croisé. Tant que ça ne finis pas comme Misery de Stephen King. Je n’ai pas tellement envie de me faire séquestrer par un fan complètement fou, qui prétend vouloir prendre soin de moi, ni de finir torturé. Oui, c’est glauque mais bon c’est du Stephen King, et encore je vous passe les détails … Dong Min a l’air ravi à l’idée de voir un quatrième livre publié, ça me fait sourire.  Il me dit aussi que certain des clients du restaurant où il travaille ont promis de l’acheter.

- Tu leur en as parlé ? C’est vraiment gentil de ta part, ça me fait plaisir.


Ça me fait toujours sourire de voir certaines personnes aussi passionnée par mes livres. Ça me fait vraiment plaisir de voir mon travail reconnu et surtout c’est grâce à eux que je peux continuer de vivre mon rêve. Si mes livres ne se vendent plus, ce ne sera plus rentable pour ma maison d’édition et ils pourront se passer de moi sans mal. Je lui demande ensuite de me tutoyer. Là non plus je ne discute pas autant avec tous mes fan en leur demandant de me tutoyer, ect… Le courant passe plutôt bien entre nous. Je sais ce n’est que notre deuxième rencontre, mais j’espère que ce ne sera pas la dernière. Dong Min a réussi à éveiller ma curiosité. Je pourrais peut-être m’inspirer de cette curiosité pour écrire. Je ne sais pas si ça le dérangerait … Certes ce ne serait pas totalement lui le personnage de mon roman, il serait tout inventé, mais je pourrais me servir du fait que je le vois toujours le visage complètement masqué … Je garde cette idée dans un coin de ma tête. Je pèserais le pour et le contre plus tard.

Airi finit par descendre de ses genoux et Dong Min reprend la parole. Il dit avoir des questions à me poser et je ne l’interromps pas, car ça ne me dérange pas d’y répondre. Souriant légèrement lorsqu’il se reprend alors qu’il allait me vouvoyer.

- Vas-y, je ne pourrais pas te reprocher ta curiosité, j’ai tendance à être pareil.

J’écoute donc attentivement toutes les questions qu’il me pose, me préparant à y répondre. Je remarque qu’il regarde autour de lui avant de continuer, mais je ne me pose pas plus de question.

- Ça dépend … Parfois je suis inspirée pour plusieurs chapitres alors ça va tout seul, puis parfois je bloque un peu. J’essaie d’avoir le gros du roman avant de m’attaquer à l’écriture, mais des fois les idées que j’ai eu ne me plaisent plus ou je les trouve finalement trop bancales, pas assez originales et je dois en trouver d’autre, qui colleront aussi à ce que j’ai déjà écrit et à la fin que je veux donner à l’histoire. Donc je dirais que les deux me donnent autant de travail.

Je bois un peu de chocolat chaud, laissant mes mains autour de la tasse chaude pour les réchauffer un peu. Lorsqu’il reprend la parole, je me baisse légèrement pour voir Airi jouer tranquillement avec son lacet. Je souris et me tourne vers mon sac en bandoulière qui est de l’autre côté. J’y ai quelques crayons, de quoi écrire, enfin pleins d’affaires et j’en sors un petit jouet pour la demoiselle. Je ne l’ai pas depuis très longtemps, mais je la chouchoute beaucoup. Je me penche pour lui donner le jouet, frôlant la main de Dong Min au passage, sans le faire exprès. Airi détourne son attention de lui pour venir s’amuser avec l’os en plastique. Je me redresse et je pose à nouveau mon regard sur son visage masqué, restant silencieux quelques secondes.

- Et sinon à part travailler au restaurant, tu ne fais rien ? Tu as arrêté tes études ?

Je ne me souviens pas qu’il m’en ai parlé l’autre jour. On a surtout parlé littérature et de mon livre, mais je m’y intéresse, comme ça, pour discuter. Il est curieux, moi aussi, même si je ne pose pas la question qui me brûle les lèvres.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Sam 8 Nov - 7:00


See you again feat. Han Byul + Dong-Min

Il est vrai que la petite chienne semble m'avoir adopté, c'est exactement ce que j'entendais par être capable de reconnaître les bonnes personnes de mauvaises sans se fier à leur apparence. Dans mon cas, je dois sûrement avoir l'air douteux à me cacher derrière des accessoires comme des lunettes, des masques, un bonnet, n'importe quoi qui dissimule mon visage que j'estime être mon plus gros problème. La preuve en est que juste la vision de mon corps dans des vêtements ne suscite pas du tout le même intérêt. Par contre, je n'ai pas poussé le vice en me promenant en boxer dans les rues de la ville pour voir et ça n'arrivera jamais.

L'écrivain répond donc à certaines de mes questions, m'annonce aussi des bonnes nouvelles. Il a l'air content, amusé aussi de m'entendre dire que j'en ai parlé avec des clients du restaurant qui m'ont même promis d'en acheter afin qu'on puisse en parler une fois qu'ils l'auront lu. Ils ne pourront pas me mentir s'ils me donnent les mauvaises réponses, je le saurais tout de suite.

"J'étais tellement surexcité après ta rencontre, j'avais même obtenu ton denier roman dédicacé, c'était obligatoire que je fasse partager ma joie."

Donc indirectement, j'ai fait de la publicité, vanter ses mérites et ceux de ses romans, il faut croire que j'ai trouvé oreille attentive parmi certain. Mon jus d'orange devant moi, j'ai discrètement soulevé un peu mon masque en bas afin de boire pendant qu'il regarde son chien. Je découvre qu'il est donc du genre curieux, je suppose qu'en le sachant tous les deux, il sera plus facile de ne pas être surpris des éventuels questionnements sur l'autre. Je ne m'attend pas spécialement à ce qu'il s'intéresse à ce que je fais à ce moment-là. Ma tête hoche doucement à mesure qu'il m'explique un peu de son fonctionnement d'auteur.

"Donc tu sais déjà comment le roman va se terminer avant de l'avoir écrit." C'est quelque chose que je suis bien incapable de faire en ayant rien d'une idée de départ. "C'est un sacré exercice de l'esprit en tout cas."

Mes lacets subissent une attaque pas dans les règles de la part de Airi qui cherche tout et n'importe quoi à mâchouiller voire avaler, normal vu son jeune âge. Une chance que son maître attentionné avait pensé à tout, à présent elle joue avec son os joyeusement, sans que j'ai réellement fait attention que les doigts de Han Byul ont frôlé les miens, c'était involontaire de sa part après tout. C'est sympa la vie de chiens en fait. Un petit silence s'installe durant lequel je me sens observé, ensuite viennent deux questions à mon sujet.

"J'ai toujours aidé mes parents dans leur restaurant depuis que je suis enfant. Ils y tiennent beaucoup, c'est grâce à lui que toute ma famille a pu vivre correctement. Une fois diplômé du lycée, cela m'a paru normal de leur rendre la pareille, surtout que j'aime aussi cet endroit."

Enfin ça, c'est la grosse raison officielle et totalement sincère. Derrière, il y a surtout que c'est pratique, je n'ai pas à trop sortir, côtoyer d'autres personnes et me faire potentiellement harceler. Les rares fois où je tente d'expliquer qu'être beau, c'est une vraie plaie, je me fais limite insulter par les personnes qui ne comprennent pas comment on peut dire ça. Pourtant, c'est entièrement possible. Je travaille dur, pas spécialement pour la paie, mes mains ne sont donc pas douces, contrairement aux siennes qui sont habituées à tenir feuilles, stylos, à taper sur l'ordinateur.

"Tu as toujours voulu être écrivain? Comment est venue ta vocation?"

Assez naturellement, je relance la conversation. A mesure que l'on discute, le fait qu'il soit d'agréable compagnie se confirme. J'aime assez comme il peut sourire aussi souvent et naturellement, ça change beaucoup des trop rares sourires ou bien des faux qui ne sont là que pour leurrer la personne en face.  Je reçois un message de ma grande sœur qui me demande ce que je fais, je lui réponds brièvement que tout va bien, que j'aurais du retard et qu'elle ne s'occupe pas de mon sort. Accroché au téléphone, j'ai un strap avec un ballon de basket. L'appareil retourne dans la poche de mon baggy, c'est la meilleure tenue à mes yeux pour faire du skate. Ensuite, à nouveau, mon regard se concentre sur son visage, ou plutôt ses yeux que je trouve brillants de curiosité sur le monde qui l'entoure.

"Est-ce que tu as fait de longues études avant de te lancer dans l'écriture ?"

De l'index, je remets mes lunettes qui avaient un peu bougé, réinstallant mes coudes sur les accoudoirs de la chaise en plastique de la terrasse du café qui n'est pas trop fréquenté, sans doute à cause du froid.  Je ne suis pas du genre sensible au froid, j'allais souvent jouer avec mes sœurs enfants dehors, ça a dû nous renforcer. Aider au restaurant n'est pas de tout repos,  y travailler à plein temps à se charger des deux services est une activité bien éprouvante, je ne risque pas de faire autre chose à côté. La paie est modeste, ce n'est pas mon but de toute manière. Les bons mois j'ai plus, les autres on se serre un peu la ceinture. L'important est que mes sœurs puissent étudier dans de bonnes conditions, qu'elles réussissent leur vie. Je ne sais pas si je vais vraiment prendre la relève de mon père, je ne m'occupe que du service, la cuisine n'est pas mon fort. Enfin, je n'ai que vingt-et-un ans, je suppose que j'ai encore le temps de voir venir.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Sam 8 Nov - 9:43

Dong Min & Han Byul
See you again ♦



Je ne m’attendais pas recroiser Dong Min, du moins pas tout de suite, mais je suis content que ce soit le contraire. Il est loin d’être une mauvaise compagnie, j’aime bien discuter avec lui et il m’intrigue. Trois raisons pour avoir envie de faire un peu plus connaissance avec lui. Bien qu’à la base il soit juste un fan, cette limite semble s’effacer un peu, puisque je lui demande de me tutoyer. Je réponds à ces questions et je le remercie d’avoir parlé de mon livre autour de lui, c’est vrai que le bouche à oreille c’est l’un des meilleurs moyens de gagner un peu plus de popularité. Il me fait sourire à être aussi enthousiaste en me disant qu’il ne pouvait qu’en parler aux autres après m’avoir rencontré et avoir eu un exemplaire dédicacé. Je lui confie être curieux également. Cependant, j’espère qu’il ne me posera pas trop de questions délicates, il y a certaines choses à mon sujet que je n’aime pas révéler. Je n’aime pas tellement parler de moi en entrant dans les détails. C’est un coup à finir par parler de mes problèmes de cœur et tout ça, franchement je n’ai pas du tout envie de le faire.

Toutefois, je lui parle volontiers de comment je construis mes romans, ect… J’aime bien parler de cela, parce que c’est ma passion et que je ne me lasserais jamais de ce sujet de conversation.

- La plus part du temps oui, j’ai une idée globale de comment je veux finir le roman, mais comme je disais, il arrive souvent que certaines choses un petit peu ou complètement, selon la tournure que prendra finalement le livre.

C’est sûr s’avoir une idée de fin faite dans les détails et s’y conformer ce n’est pas facile. C’est pour cela, que je me contente d’avoir une idée globale pour savoir au moins comment mener mon écriture et vers quoi aller. Ça évite d’aller dans tous les sens, même si je change des fois des choses au fur et à mesure. Airi s’amuse avec les lacets de Dong Min. J’ai appris à cacher mes chaussures avec elle, mademoiselle adore les lacets, allez savoir pourquoi. J’ai pensé à prendre un jouet avec moi. En fait celui je l’ai toujours dans mon sac pour quand on va au parc par exemple, qu’elle ait de quoi s’amuser pendant que je suis pris par mon écriture. Même si je la surveille toujours du coin de l’œil. C’est ensuite à moi de poser une question. Je ne pense pas qu’elle soit trop indiscret, je m’intéresse juste à ce qu’il fait dans la vie. Il m’apprend alors comment il en est venu à travailler au restaurant de ses parents.

La question qu’il me pose ensuite est tout à fait innocente et même normal, je pense, mais elle me dérange un peu. Comment expliquer que je restais souvent chez moi étant enfant et du coup j’avais beaucoup de temps pour lire, sans évoquer mes problèmes de cœur. Je réfléchis quelques secondes, désolé de lui mentir, mais je n’ai pas le choix. Enfin si, je pourrais dire la vérité, je n’en ai juste pas envie. Personne ne le sait sauf mes parents et mes plus proches amis et encore … Même ma meilleure amie l’ignore, c’est pour dire.

- J’ai toujours beaucoup aimé la lecture, j’y ai toujours consacré beaucoup de temps, alors un jour je me suis dit que moi aussi je pourrais essayer d’écrire. Quand j’étais adolescent je n’avais pas vraiment l’ambition de me faire publier, mais finalement j’ai tenté ma chance.

Mon opération et le fait que j’ai faillis y resté m’ont aussi ouvert les yeux, en quelques sortes, bien que je n’avais que quinze ans. Si je voulais vivre mon rêve, je devais m’y prendre tôt et avant qu’il ne soit trop tard. J’ai essuyé beaucoup de refus de la part de maison d’édition, mais finalement je n’ai pas eu tort de persévérer. Je ne m’attarde pas sur les détails pour éviter d’aborder un sujet délicat, quand je lui parle de cela. La conversation continue naturellement, même si pour le moment c’est surtout lui qui pose les questions. Ça ne me gêne pas plus que cela, tant que je peux éviter de parler de certaines choses, mais ça je crois qu’on l’a compris.

- Pas vraiment, je suis allé au lycée et au collège comme tout le monde et à la fac j’ai étudié l’anglais, j’ai obtenu ma licence et je me suis arrêté là pour essayer de me consacrer à l’écriture. Si ça n’avait pas fonctionné, j’aurais sûrement repris mes études.

Je n’avais pas vraiment envie de m’éterniser sur les bancs de l’école, alors j’ai préféré arrêter et essayer de réaliser mon rêve. Bien sûr si j’avais échoué, j’aurais repris les études, pour au moins avoir un bon métier, on ne va pas très loin avec une simple licence, souvent le mieux est de compléter avec un master, ou plus si on est vraiment courageux mais ça n’aurais certainement pas été mon cas. Si je n’étais pas devenu écrivain, je me serais sûrement tourné vers la traduction de roman, pour rester proche de ma passion pour les livres. Je baisse à nouveau la tête ne sentant plus Airi parfois buter dans mes pieds en jouant avec son os en plastique. Toutefois, à par son os je ne vois absolument rien sous la table, aucun signe de la petit chienne. Je relève la tête et regarde autour de moi. Pourtant j’avais fait un nœud avec la laisse sur le pied de la chaise, comme je le fais tout le temps. Je n’ai pas dû assez serrer et comme l’attention d’Airi est attiré par tout et n’importe quoi. Il suffit qu’elle voie un enfant qui pourrait lui faire pleins de caresse et elle gambade vers lui. Ça arrive souvent au parc.

- Airi ? appelais-je.

Elle reconnait bien son prénom, à cause de son jeune âge c’est pour le moment la seule chose que j’ai pu lui apprendre. Puis malgré son côté foufou et joueur elle n’est pas vraiment désobéissante. Je commence un peu à paniquer.

- Airi n’est plus là ! dis-je à Dong Min. Tu peux m’aider à la chercher ?

Bon elle n’a pas dû aller très loin. Elle est aussi assez peureuse et elle me colle tout le temps, sauf bien sûr quand quelque chose attire son attention de petit chiot curieux. Je rassemble mes affaires pour les ranger, laissant un peu d’argent pour le serveur, tant pis s’il y a trop, j’ai autre chose à penser pour le moment. J’attends la réponse de Dong Min prêts à partir, je ne serais pas tranquille tant que je ne l’aurais pas retrouvé.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé) Dim 9 Nov - 6:29


See you again feat. Han Byul + Dong-Min

Plus le temps passe, plus il me répond et plus j'apprends, ce qui ne peut que me ravir. Il est vraiment agréable, sympathique, généreux, ce serait facile d'être surpris par la noirceur de quelques scènes dans ses livres lorsqu'on le voit en face de soi. Le procédé de la création du scénario d'un livre me parait moins obscure grâce à lui, je fais un petit oui de la tête pour montrer que j'ai saisi ce qu'il voulait m'expliquer. Le chien ayant ensuite reçu son jouet pour s'amuser, il m'interroge sur ce que je fais, à savoir que j'aime également. Je n'aspire pas à autre chose que cela, quoi que, si, peut-être un jour enfin trouver la personne qui sera capable de voir au delà de ma beauté et de m'aimer pour ce que je suis. Seulement, après quelques années où toujours rien n'a changé dans ce domaine, je n'y crois plus trop. La suite n'a rien d'original, c'est même assez logique.

"Tu dois avoir une sacrée collection de livres en lisant depuis cet âge-là. Enfin tant mieux que tu aies trouvé ta voie dans l'écriture, sinon je n'aurais jamais pu découvrir tes œuvres."

Je n'insinue pas qu'il est vieux non, bien que je ne sache pas vraiment quel âge il peut avoir, peut-être un ou deux ans de plus que moi. Je découvre qu'il est allé à la faculté, l'anglais n'est pas ma langue favorite, je n'en connais que les bases histoire de comprendre les chansons que je peux écouter. Je termine discrètement mon jus de fruit, le calme s'est imposé quelques secondes. D'un seul coup, je le surprend en train de scruter autour de lui, lorsqu'il prononce le nom du petit chien, mon regard se glisse sous la table pour comprendre qu'il n'est bel et bien parti... Alors qu'il est me demande si je peux l'aider à la chercher, je suis déjà en train de rassembler mes affaires et de laisser pile le compte pour mon verre.

"Bien sûr ! Je vais par là et toi de ce côté."

Lui ayant indiqué une direction, je me mets à chercher de mon côté. Le nom du chiot est souvent prononcé assez fort, je cherche des yeux, dans les recoins dans lesquels il pourrait éventuellement se cacher, rien. J'interroge chaque personne que je croise sur mon trajet, personne ne l'a vu malgré la description que j'en fais, je les invite toutefois, s'ils la voyaient, à la ramener au café où on était. Une chance que je connaisse le parc assez bien pour y être venu très souvent. Après plusieurs minutes de course dans tous les sens, ma route croise à nouveau celle de Han Byul. Je lui indique que je n'ai rien trouvé, qu'il devrait sûrement retourner au café, qu'elle s'est peut-être rendue au dernier endroit où elle a vu son maître la dernière fois, auquel cas il serait plus pratique qu'il attende là-bas vu le nombre de personnes que j'ai croisé, c'est possible que quelqu'un l'ait déjà retrouvée. Puis... Je le trouve vachement essoufflé et pâle.

Ne lui laissant aucun choix dans la direction des opérations, je repars aussitôt en courant à la recherche de l'animal en espérant vraiment la retrouver. Je continue de demander à chaque humain que le hasard met sur mon chemin. Enfin, quelqu'un m'indique qu'il a cru voir une petit chien correspondant à sa description sur le pont un peu plus loin, en compagnie d'autres chiens. Après l'avoir remercié vivement, je n'ai pas le temps de chasser les molosses qui la font suer qu'en reculant, elle tombe du pont qui n'est pas très haut dans le bassin qui n'est pas très profond en dessous... Je n'ai pas le temps de faire le grand tour, je saute à mon tour, retombant pas très loin d'elle. Une fois dans mes bras, elle semble sacrément contente de me retrouver bien qu'elle tremble toujours.

La moitié du corps trempé par l'eau et la boue, je retourne le plus vite possible auprès de Han Byul, lui criant déjà de loin dès que je le vois que je l'ai. Il semble soulagé, je la lui mets dans les bras. Elle aussi se sent bien mieux. Le ciel a eu le temps de se couvrir, quelques petites gouttes se mettent à tomber.

"Tu devrais rentrer avec elle avant d'attraper froid."

Je lui dis au-revoir, avant moi-même de m'éloigner rapidement vers mon chez moi. L'odeur de terre un peu moisie, de poisson me colle à la peau, tout comme mes vêtements. Je me fais regarder encore plus étrangement que d'habitude. Et dire que j'avais mis mes chaussures préférées que j'ai eu du mal à m'acheter... J'espère qu'elles vont pas trop avoir pris cher. Quoique mon téléphone auquel je viens de jeter un coup d’œil, est rempli d'eau... Je ne suis pas prêt de m'en racheter un autre, Zi Lin va sûrement me dire que je suis un idiot d'avoir sauté sauver un chien, puis que j'ai fait une bonne action qui m'a coûté cher, elle aura pas tort... Une fois chez moi, un éternuement plus tard, je vais mettre à laver mes affaires puis tremper dans un bon bain. Globalement, cela reste une très bonne journée quand-même. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: See you again ~ (terminé)

Revenir en haut Aller en bas
 

See you again ~ (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]
» [Indéterminée] [Caco] plus de connexion internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-