AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Can you feel the love tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Points : 78



MessageSujet: Can you feel the love tonight Lun 19 Oct - 19:36


         

Can you feel the love tonight
Jung Kei & Moon Ha Neul



A certain moment, je me demande comment serais ma vie, si je n'avais pas pris peur à ce moment là. Serions-nous toujours ensembles? Aurions-nous la vie que nous avons pour le moment? Ca faisait deux semaines, trois jours, vingth-deux heures et trois minutes que je n'avais plus pensé à ça. La faute à qui? L'image projeté sur le mur. C'est son dernier shooting photo. Et il a vachement changer, vraiment même. Sur le coup je ne l'ai pas reconnu. "Comme vous devez vous en douter, nous allons travailler sur le prochain album de Ace." Le bic que je tenais en moins tombe par terre à l'entende de cette information. Mon corps commence à se dandiner mal à l'aise. "Comment? Il me semblait qu'il écrivait et composait?" Il ne me semble pas, je le sais très bien pour l'avoir vu et revu, écouter même quand nous étions plus jeune. "Son manager nous a appelé hier pour nous demander de travailler en collaboration avec lui. Et..." J'ai peur d'entendre la fin de sa phrase. Au faite, non ses yeux braqués sur moi ne me font absolument pas plaisir. "Il veut la meilleure sur l'album. Il aura donc la meilleure." Pitié, dites-moi que mes compositions ont chuté cette nuit. "Ha Neul, tu travailles avec lui à partir de ce soir." Je devrais être heureuse, non? Pourtant, je ne bouge pas. Tétannisée est le mot d'ordre de mon comportement. Ma main reste en l'air durant un long moment faisait rire mes collègues. "Tu iras à la soirée de lancement de son nouvel OST qui se tient ce soir." Les autres applaudissent mais moi, je blanchis. Mon regard implore mon patron, mon mentor mais celui-ci m'affirme d'une signe de tête que j'irai.

21h30, l'heure de ma mort. De plus, je suis en retard. Mais c'est de sa faute. Durant trois heures, j'ai cherché quoi porter pour ne pas attiré l'attention sur moi. Et je pensais avoir trouver. Sauf que maintenant je suis en retard. Je suis invitée pour la projection privée. Le carton d'invitation passe dans différentes mains avant que l'homme en face de moi me fasse un signe de tête pour me laisser rentrer. Pouvez-vous m'indiquer où sont mes collègues? Là, par contre, je ne m'y attendais pas. On m'annonce de but en blanc que je suis la seule de la boite. Nul autre a été invité. Baissant ma tête pour les remercier, je m'avance à la première place libre, tout en m'excusant du dérangement.

C'est étrange de me dire qu'il n'est pas loin de moi. Qu'il est proche même. C'est comme si son regard était sur moi. Je tourne la tête pour le chercher dans la salle mais je vois personne. Un soupir sort de mes lèvres, alors que je m'installe dans le siège sans faire attention à mon voisin.
Il me le payera demain celui-la." J'attends que la projection commence, ou bien est-elle finie? Tout en préparant une vengeance pour mon patron demain. Je suis seule ce soir à travailler. Personne de l'équipe est là. Je pensais qu'on aurait fêté mon anniversaire mais non, rien du tout. Aucune coupe de champagne ne se toucheront cette nuit pour moi. Et ça, il va me le payer!



Dernière édition par Moon Ha Neul le Sam 7 Nov - 17:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 46
Points : 7



MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight Sam 7 Nov - 16:47


       

Can you feel the love tonight...or not
Jung Kei & Moon Ha Neul



Un nouveau grognement ce fait entendre brisant ainsi le silence qui s'était installé dans la voiture, ce son c'était moi qui l'avais produit ce qui faisait doucement rire mon manager. Comme depuis qu'on avait bougé de chez moi je ne faisais que grogné et a raison, car l'agence a décidé en punition que je ne composerais pas mon prochain album et que je n'avais pas mon mot à dire et que mon....couillon ? Oui couillon de manager avait dit oui. Il avait de la chance qu'il était bon dans son boulot, car sinon je l'aurais viré depuis un bout de temps " Allés tu ne vas pas bouder pendant dix ans ? " Je ne lui avais lancer qu'un regard noir, car oui il savait que je n'aimais pas spécialement qu'on m'impose quelque chose. "Je ne boude pas c'est ma tête de tous les jours et je n'accepte pas que tu aies pris une décision sans m'en parler" pour toute réponse un rire avait franchi ses lèvres je fis mine d'être vexé et tourna ma tête dans le sens opposé mais, un petit sourire aux lèvres jusqu'à ce que sa voix résonne à nouveau " Ah j'ai oublié de te dire... Ce soir y a l'avant première et tu vas chanter l'ost" ma tête tomba lourdement sur la vitre. Un jour je vais le tuer.

Des sourire faux, des gens dont je ne me rappel pas le nom ou d'autres dont j'oublierais même le visage, oui je ne supportais pas ce genre de soirée pompeuse, mais puisque que je n'avais pas le choix... J'avais pour l'occasion mis quelque chose de plus habiller que ce que je portais d'habitude chose que je n'aimais bien évidement pas du tout. Plusieurs personnes m'avaient a plusieurs reprises accaparé pour poser avec eux où me poser quelques questions auxquelles je ne répondais qu'a moitié ou simplement pas. Je me doutais bien que si les journalistes étaient là c'était bien évidemment pour l'avant première et la petite performance que j'étais censé donner, mais ce qu'il attendait c'était mon faux pas, connu certes pour mes talents divers le plus remarquer reste celui où j'excelle et bas beaucoup d'autres les scandales et ce soir pour les faire bien chier je comptais me tenir a carreau bien que l'envie de me saouler la tronche ou de pété les dents de certains et certaines car l'envie commençait à se faire a se faire grande tellement ce genre de soirée m'ennuyais grandement. Mais bon boulot oblige.

Plusieurs fois au court de la soirée j'ai cru avoir une grosse hallucination pourtant je n'avais bu qu'un seul coupe de champagne et j'avais pris mes cachets plus tôt et je n'avais pas pris de drogue enfin pas à mon souvenir. Une jeune femme avait attiré mon attention et elle me disait grandement quelque chose mais j'essayais de ne pas m'avancer, vu la date qu'on était peut-être que mon subconscient me jouait des tours. J'allais enfin m'approcher d'elle pour en être sur , car après tout que viendrait-elle faire ici ? Mais je n'eus pas le loisir de le faire, car on m'appela pour que je puisse chanter la chanson du film.

Sur la scène prévu a cet effet je fis un discourt un peu beaucoup même sur le film et la chanson racontant le même phrase hypocrite que les producteur et mon manager m'avait demandé de dire, bien sur tout le monde avait pu remarquer mon ennuie et ma démotivation total a faire ce genre de choses. Les applaudissement n'ont pas tarder a venir suite a mon discourt ce qui me faisait intérieurement rire puisque pour moi c'était tout a fait hypocrite mais passons. Micro en main les yeux  fermer, j'attend que les premières notes de Musique ce fasse entendre, ma voix résonne laissant sortir les premières paroles. Chanté la on ma enfin demander quelque chose que j'aime faire. Mon regard balaye la salle pour retomber sur celui  que je cherchais, si je n'était pas "professionnel" ma voix aurait bug mais non, là j'en était sur c'était elle, ce regard je le reconnaîtrait entre mille pour m'être perdu dedans pendant des heures, regard que j'avais aimer. Elle a du remarquer que je l'avait reconnu, celle que j'avais aimer mais que maintenant je détestais de tout mon être...Moon Ha Neul

Une fois fini je suis descendu sans demander mon reste pour aller a sa rencontre, tout le long je l'avais fixer, maintenant je n'avais qu'une idée en tête m'expliquer avec cette femme. Arriver en face d'elle je pris tout de même le temps de la détailler elle avait changer de tout au tout mais son regard est ce qui l'a trahi. Il allait dire quelque chose quand son manger arriva prêt d'eux  pour lâcher sa bombe "Tiens ACE je vois tu a rencontrer Mlle Moon c'est elle la nouvelle compositrice pour ton prochain album" Mes yeux ce firent aussi rond que des billes dites moi que c'est une mauvaise blague "Soit gentil hein il se tourne vers elle Enchanté Mlle Moon je suis le manager de ACE, j'espère que nous feront du bon boulot ensemble." Après avoir serré sa main il s'en va nous laissant tout les deux. " Cela m'évite de te demander ce que  tu fou ici" Mon ton était froid pour ne pas dire glaciale, je m'installe a sa talle faisant fuir du regard ses voisin du regard, surtout que l'un d'entre eu était un journaliste donc il n'avait pas besoin d'être assis ici et entendre ce qui allait être dit. Presque 6 ans qu'il ne l'avait pas vu et au vu et a mesure une haine pour elle s'était crée  "Donc on va bosser ensemble ? Quelle superbe retrouvaille tu ne trouve pas ?" Mon ton était presque méprisant "Oh sauf si peut-être tu t'enfui avant même d'avoir commencer ? Au ba du contrat met une petite close que tu risque de te barré sans explication au passage" Ma phrase c'était ponctuer d'un petit sourire moqueur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 75
Points : 78



MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight Sam 7 Nov - 19:43


       

Can you feel the love tonight
Jung Kei & Moon Ha Neul



L'impression d'être observé est là. A chaque instant, je tourne ma tête mais personne. Pourtant, mon coeur s'accèlère à chaque fois, me mettant encore plus mal à l'aise que je le suis déjà. Mes poings se ferment alors que je baisse la tête, laissant un soupir sortir de mes lèvres. J'en veux à mon patron. Il sait que si il m'avait laissé le choix, j'aurai refusé. Il sait qui Ace est pour moi pour m'avoir vu pleurer un nombre incalculable de fois depuis qu'il a commencé sa carrière. Et là, il m'envoyait le rencontrer, m'annonçant comme ça au matin sans pincette que j'allais travailler avec lui.

La lumière s'éteint et nous portons tous nos regards sur la scène. Kei, mon Kei est là sur la scène. Même à distance, je ne peux m'empêcher de remarquer son comportement désinvolte. Son discours me fait sourire. Un texte apprit sur le bout des doigts, aucune vie, et il le fait comprendre. Je porte mes mains devant ma bouche pour cacher mon début de fou rire. Alors que mes voisins sont perplexes par son comportement sur scène. Mais moi, ce que j'attends le plus est sa performance sur scène. C'est son univers, ça l'a toujours été. Les premiers accords retentissent et son comportement change de tout au tout. Mon regard ne le quitte pas, le fixant lui. Non, pas le chanteur mais l'homme qu'il est devenu. Celui dont un jour je suis bêtement tombée amoureuse.

Le micro entre ses mains, ses yeux se ferment et là, des groupies se mettent à hurler. Un sourire émue se dessine sur mon visage alors que je ne le quitte toujours pas du regard. Ses gestes, sa voix. Durant un instant, j'ai l'impression d'être de retour en arrière, au moment où il n'y avait que lui et moi. Puis sans que je n'ai rien fait, nos regards se croisent, il tourne sa tête, plisse les yeux un instant avant de les agrandir de surprise, sans perdre le fil de sa chanson. Moi, je suis pétrifiée, n'arrivant plus à bouger d'un pouce. Durant toute sa performance, nous nous quittons pas du regard.

Même quand il quitte la scène sans écouter son public, je reste pétrifier sur la chaise. Son regard toujours dans le mien. Mes voisins sont étonnés de son comportent, sauf l'un qui dit d'une voix qui annonce qu'il a un scoop que je suis certainement la prochaine proie de Ace. Si je me sentais capable de bouger, je rigolerai à ce qu'il vient de dire.

Son regard se déplace sur moi, me détaillant. Une boule se forme dans ma gorge. La distance entre lui et moi est courte. Je pourrai tendre la main pour le toucher mais je suis toujours pétrifiée par son regard. Sa bouche s'ouvre mais il est coupé par un homme.
Tiens ACE je vois tu a rencontrer Mlle Moon c'est elle la nouvelle compositrice pour ton prochain album. Je baisse la tête en entendant ça. Comprenant qu'il n'était pas au courant. Je relève ma tête et pose mon regard sur lui avant de regarder l'homme qui me disait vaguement quelque chose. Avant de me souvenir qu'il s'était présenté une semaine avant au bureau. Qu'il avait passé un long moment à écouter mes compétitions en souriant. Enchanté Mlle Moon je suis le manager de ACE, j'espère que nous feront du bon boulot ensemble.

Ma main toujours en l'air, et le voilà qu'il part. Ne me laissant avec lui. Lui qui réussit à encore à faire battre mon coeur en chamade. Cela m'évite de te demander ce que  tu fou ici Je relâche mon souffle que je n'avais même pas souvenir d'avoir retenu jusqu'ici quand il m'adresse enfin la parole. Le ton de sa voix me fait frisonner, froide, m'annonçant que j'avais eu raison de ne pas vouloir travailler avec lui. Il s'installe à la table à mes côtés, lançant certainement un regard à ceux à tabler avec moi vu qu'ils partenent. Une des femmes se penche vers moi, me murmurant petite chanceuse.

Seuls à la table, nous nous dévisageons quand il lance les hostilités. Donc on va bosser ensemble ? Quelle superbe retrouvaille tu ne trouve pas ? Un soupir, voilà ma réponse au ton méprisant qu'il utilise. J'attrape mon verre d'une main pour porter le champagne à mes lèvres. Oh sauf si peut-être tu t'enfui avant même d'avoir commencer ? Je recrache le liquide sur la nappe en l'entendant, posant mon regard froid sur lui. Chose qu'il ne l'empêche pas de continuer sur ça lancé. Au ba du contrat met une petite close que tu risque de te barré sans explication au passage

Sans faire attention, je porte ma main à mon médaillon. L'un des cadeaux qu'il m'a offert quand nous étions enfant qui ne m'a jamais quitté depuis. Une étoile ayant appartenu à sa mère, si mes souvenirs sont juste. Durant un instant, alors que je frotte l'objet entre mes doigts, je ferme les yeux essayant de trouver le courage de ne pas craquer là, maintenant, devant lui. Mes yeux s'ouvrent, un sourire, un mélange entre un sourire faux et chaleureux en même temps. Bonsoir, Kei. Comment te portes-tu depuis six ans?

Bien entendu que je le cherche, mais en même temps j'essaye de garder contenance. De nouveau, je porte la coupe de champagne à mes lèvres tout en ne le quittant pas du regard. Je prends mon temps avant de lui répondre. Le verre se retrouve brusquement sur la table alors que je me penche vers lui. Rajoutons en bas de page qu'il t'est interdit d'engrosser les filles qui travaillent avec moi, cette fois-ci.

Ma chaise racle le sol, je récupère mon sac. Sans un regard pour lui, je me lève pour me diriger vers l'extérieur. Non pas côté rue mais à un endroit où je peux m'allumer une cigarette. Je sens mon corps trembler juste à cause de cette rencontre.

Dehors, appuyer contre le mur, une cigarette en main, je m'attends à ce qu'il m'est suivit. Mon regard fixe la porte, et je compte les secondes avant qu'il me rejoigne. Etre dehors, loin de la foule. C'est mieux pour qu'on puisse s'expliquer. Ca ne regarde personne, c'est notre histoire. Ca fait plus de cinq ans que je m'entraine chaque matin devant mon miroir pour le jour où nous nous rêverons. Ce soir, j'espère réussir à lui dire ce que je n'ai pas su à l'époque. Enfin, la porte s'ouvre, je ne bouge pas d'un pouce. Continuant à trembler non pas de peur, mais de doute.


Vous avez appelé comment l'enfant? Je commence les hostilités là. Je sais que je ne dois pas lui laisser mener la conversation. Pour l'avoir vu à l'oeuvre de nombreuses fois. Tu remettras un bonjour de ma part à cette... Je me tais me rappelant que c'est la mère de son enfant que je vais insulter là. MinHa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can you feel the love tonight

Revenir en haut Aller en bas
 

Can you feel the love tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Can you feel the love tonight ♫ [Pv Bowsy/Peachy]
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test
» Jim carrey (What is love)
» love and hate
» Love Calculator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Séoul City :: Hongdae :: Cinémas-