AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kwon Liang ♦ I got it ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 22:49


Identité


Nom : Kwon

Prénom : Liang

Age : 24

Nationalité : Sud-coréenne

Taille : 1m78

Personne sur l'avatar : Luhan

Orientation sexuelle : hétérosexuel

Logement : Avec le frère, dans un appartement, à Myeongdong.

Hobbies : Astronomie, lecture, cinéma, beaucoup de choses, en vérité.

Activités sportives :  Le vélo, c'est bien le vélo, surtout quand il est rangé et qu'on y touche pas.

Caractère : Maniaque • Calme • Méthodique • Rationnel • Poli • Studieux • Introverti • Froid • Fidèle • Obstiné


Histoire (450 mots min)

16.12.1991

La neige était tombée abondamment sur le petit village côtier où se trouvait la maison de la famille Kwon, rendant l’accès aux hôpitaux les plus proches impossible pour ceux qui auraient souhaité s’y rendre. Une fâcheuse coïncidence avait voulu que l’accouchement de la mère de famille prenne place au même moment. Une véritable épreuve s’annonçait. Assistée par une voisine, qui n’avait pu se rendre au travail en raison des intempéries, et de son mari, Hua avait donné naissances à un premier enfant, auquel ils donneraient le prénom de Liang, suivi par son frère, Ji Hoon, au prix de longues heures de souffrance. Mais aux yeux de Hua, cela en valait la peine, car la douleur qu’elle avait subi n’était rien comparée à l’amour qu’elle ressentait déjà pour les deux bébés auxquels elle venait de donner la vie.

Comme ils n’étaient que faux jumeaux, Ji Hoon et Liang se virent épargner les difficultés liées à une ressemblance frappante. On ne pouvait les confondre, ni même savoir au premier regard qu’ils étaient jumeaux. Des deux, Liang avait toujours été le plus petit. Cependant, il n’était pas question d’une quelconque supériorité, de la domination du plus robuste sur l’autre enfant, mais bien d’une affection profonde qui les unit dès le début. Ils étaient jumeaux, une paire d’êtres humains qui avaient vu le jour presque au même moment. C’était un lien unique et Liang en avait toujours eu pleinement conscience.

Toujours présents l’un pour l’autre, le temps avait passé pour les deux jumeaux qui, usant de leurs airs innocents et de leur malice, s’étaient rapidement joués de la naïveté d’autres enfants du village. Des bonbons, des emballages de friandises. Les jumeaux avaient rapidement fait le lien entre les deux, décidant de loger les premiers dans les seconds afin de s’en délester auprès de quelques camarades de classe un peu trop gourmands. Un moyen rapide de se faire un peu d’argent de poche pour deux enfants dont les parents n’avaient pas un énorme revenu, rapidement suivi d’autres astuces plus ou moins bien ficelées qui leur permettait d’accroître légèrement ce qu’ils recevaient.

Pour Liang, l’entrée au collège fut une perspective plutôt agréable. De nouveaux étudiants, de nouveaux horizons, mais également la possibilité d’apprendre plus de choses. Dès le début, il s’était intéressé aux mathématiques, aux sciences, aux raisons pour lesquelles les choses arrivaient et, lorsqu’il ne comprenait pas quelque chose, il lui devenait rapidement difficile d’admettre son existence. Difficilement proche des autres, il se tournait plus facilement vers son frère lorsqu’il avait un doute, une incertitude, mais cohabitait avec le reste de sa classe au mieux. Quand il était victime de moqueries ou d’autres ennuis, c’était également grâce à Ji Hoon qu’il s’en sortait. Il en allait de même pour leurs petits tours et attrapes, pour ces choses qui leur permettaient d’obtenir un peu plus d’argent, toujours plus d’argent. Il réfléchissait à la manière la plus efficace de mettre en œuvre les idées qui leur venaient, son frère se chargeait de les mettre à exécution. Des pratiques pour lesquelles l’intérêt de Liang allait grandissant. Ils y avaient tant de moyens d’avoir les autres, de leur soutirer un peu d’argent comme une somme plus conséquente. Pourtant, il savait qu’il agissait mal.

C’est ainsi que Liang avait commencé à se reposer toujours plus sur son frère, à lui laisser prendre en charge leurs « opérations » lorsqu’une  idée brillante lui venait à l’esprit. Quelques fois, malheureusement, les choses ne se passaient pas comme prévu et les jumeaux se voyaient contraints de prendre un peu de distance afin d’éviter les ennuis. Leurs techniques n’étaient pas infaillibles, mais l’aîné donnait le meilleur de lui-même afin d’être certain que son frère ne prenne pas trop de risques. L’idée qu’il soit pris la main dans le sac était bien trop déplaisante à ses yeux, même s’ils se contentaient de quelques arnaques mineures. Après tout, se faire attraper pour un jeu aurait été vraiment stupide et inutile. Ce n’était pas un loisir qu’ils exerçaient pour nuire aux autres ; ils trouvaient juste la naïveté des autres amusantes et, comme leur famille n’était pas des plus riches, ils en profitaient pour gagner un peu d’argent pour eux, encore plus lorsque leur foyer se vit agrandie de trois enfants. Les choses étaient compliquées et il n’était pas évident de nouer les deux bouts à la fin du mois, mais ils y parvenaient malgré tout.

Et ils y parvinrent jusqu’à la moitié de l’année 2008, quand leur père fut pris d’un mal inconnu des médecins, incapable de continuer à travailler dans de telles conditions. À ce moment, plus qu’un désagrément, la pauvreté de la lignée Kwon devint un véritable problème. Les jumeaux  n’avaient alors que dix-sept ans. Aînés de cette fratrie, ils tentèrent d’aider leur mère à s’exprimer dans la langue locale et à trouver un travail, comme elle était désormais la seule à pouvoir assurer la subsistance de la famille. Un effort qui, bien que remarquable, n’était pas suffisant pour permettre au ménage de rester à flot sur le long terme. Incapables de laisser leur famille s’effondrer sous le poids des dettes et des difficultés qu’allaient amener les soins de leur père, les jumeaux prirent la décision de quitter le foyer, laissant un mot pour justifier leur départ. Ils allaient les aider, même de loin, et tout irait mieux après.

Quitter leur logis fut une épreuve difficile pour Liang qui se réconfortait, dans ses moments d’incertitude, en se disant qu’ils faisaient pour le mieux. Maman ne devrait plus travailler autant s’ils parvenaient à ramener assez d’argent, papa guérirait peut-être enfin. Quand ils rentreraient, s’ils encore ils le faisaient, ils retrouveraient leurs frère et sœurs, même après autant d’absence. L’aîné n’en parlait pas beaucoup avec son frère : y penser encore et en discuter risquait de lui donner envie de faire demi-tour. Ce n’était pas utile. Ils leur seraient bien plus utiles en étant loin de la famille et en gagnant de l’argent pour leur permettre de tenir le coup et de compenser le prix des soins médicaux de leur père.

Ils arrivèrent ainsi à Busan, où Liang parvint à trouver un travail de serveur dans un petit café. Il n’avait pas fait d’études, bien qu’il ait depuis longtemps l’envie d’approfondir ses connaissances dans un domaine ou l’autre, mais ils n’avaient pas les moyens de se lancer dans une telle entreprise. C’est ainsi qu’ils continuèrent à effectuer leurs petits tours pour gagner de l’argent, de façon bien plus sérieuse cette fois. Ils ne le faisaient plus par plaisir, mais il était essentiel pour eux de rapporter assez pour subvenir aux besoins de leur famille. Alors, pendant que Ji Hoon s’adonnait à la magie, profitant de l’émerveillement des foules pour procéder à quelques larcins, il continuait à réfléchir à de meilleures idées, à perfectionner ses connaissances et à travailler, toujours plus, pour obtenir assez d’argent. Son frère était bien plus doué que lui pour attirer l’affection et le regard des autres, alors ils conservaient leurs rôles initiaux : Liang planifiait, Ji Hoon réalisait.

Malheureusement, les plans de l’aîné et les actes du cadet n’étaient pas infaillibles et, suite à une tentative particulièrement mal menée, ils furent contraints de s’exiler pour un temps. Une année qu’ils décidèrent de passer à l’écart du pays où ils avaient grandi, après avoir envoyé une partie de l’argent récolté à leurs parents, espérant qu’ils comprenaient à quel point leurs fils, bien qu’ils soient loin désormais, pensaient encore à eux. Ils décidèrent de se rendre à Pékin, décision motivée par la possible présence sur ces terres d’une parente  dont ils avaient souvent entendu parler par leur mère, Zhang Xiao Mei. Leur rencontre se passa mieux qu’ils ne l’auraient imaginé et, après quelques récits, une dose de pathétique nécessaire pour apitoyer la plus âgée, ils avaient obtenu d’elle argent et biens dont ils feraient bon usage.

Ils passèrent quelques mois de plus dans la capitale chinoise, avant de décider d’un commun accord de rejoindre leur terre natale. Liang souhaitait reprendre des études, ils disposaient de l’argent nécessaire pour cela, et ils ne pouvaient éternellement rester dans ce pays. Une fois de retour en Corée, il entreprit donc des études d’économie et commerce, fasciné par les chiffres et la logique que demandait cette matière. De plus, il avait réfléchi aux avantages que présentaient de telles études : il connaîtrait mieux les ficelles du domaine, les moyens de se faire remarquer, celles de passer inaperçus dans les situations qui le demandaient. C’était tout simplement le domaine parfait.

Leur arrivée dans la capitale coréenne fut un véritable changement pour eux. Ils ignoraient à quoi s’attendre, Liang ignorait même s’il allait réussir à trouver un travail pour couvrir leurs activités, qu’ils reprirent d’ailleurs rapidement. Assistant son frère dans la mise en place de son spectacle, il fut également son premier admirateur. Il ne possédait ni tant de talent, ni tant de charisme que son cadet, et sans doute n’en posséderait-il jamais, mais il avait la tête. Il réfléchissait toujours, sans cesse, trouvait de nouvelles idées pour ramener de l’argent et les expliquait à son frère afin d’obtenir son accord ou l’inverse. La rencontre de Ji Hoon avec une femme riche n’était pas prévue au programme, mais elle présentait bien trop d’avantages pour être refusée. De son côté, il n’en avait pas le temps, et sans doute pensait-on souvent, lorsqu’on le connaissait, que ses penchants étaient déviants et qu’il préférait rester seul plutôt que l’affirmer. En vérité, il était simplement trop pris par leurs affaires, par la dissimulation et la réflexion de tout ce qu’ils faisaient.

Grâce à cette étroite collaboration, les jumeaux purent continuer à verser de l’argent à leur famille restée là-bas, dans ce petit village côtier. Ce n’étaient pas évident tous les jours, ils devaient rester sur le qui-vive pour ne pas s’attirer d’ennuis inutilement, mais ils savaient qu’ils agissaient pour le bien d’autres personnes, là-bas, dans le sud.  

Aujourd’hui, l’argent n’est plus un problème pour les jumeaux ; ils savent qu’ils en obtiendront d’une manière ou d’une autre, qu’ils sont assez malins pour en rapporter tant qu’ils restent ensemble, unis du début à la fin, persuadés que rien ne pourra se mettre en travers de leur chemin. Un jour peut-être, ils rentreront en héros.




Derrière l'ordinateur

Pseudo : Me’ow
Age : 21
Groupe choisi : Automne
Où as tu découvert le forum ? Asian Café, même si j'avais déjà vu avant!
Comment le trouves tu ? Des critiques ? J'viens d'arriver, mais j'imae bien ♥️
As tu lu et signé la morale ? (obligatoire) Oui ♥️
Autre chose ? Je vous demande d'avance pardon pour toutes les blagues que je pourrais faire, toutes. Pardonnez-moi s'il vous plaît Very Happy

Code:
[b]Lu Han[/b] <span class="stpre">+</span> Kwon Liang


Dernière édition par Kwon Liang le Dim 18 Oct - 13:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 22:57

Me'ow !!!!!!!!!!!!! Very Happy Rolling Eyes
OMG ! Lu Han !!!!!! confused sunny Suspect Excellent choix de vava alien

Sinon bienvenue et fight pour la fin de ta fiche ! Smile
Si tu as la moindre question n'hésite pas I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❖ Administratrice jolie ❖
Messages : 1583
Points : 28



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 23:00

Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche. Razz

_________________

✖️ j'aime m'abandonner dans la couleur de tes yeux qui me rendent si heureuse. ✖️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 23:18

J'attends avec impatience tes blagues !
On pourra se faire des soirées racontage de blagues nulles sur le flood. xDD #sbaff#
So. BIENVENUE ! & fighting pour ta fiche. ♥

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 23:20

Yuki-chan! Rolling Eyes Rolling Eyes

** J'y penserai si une question me vient, mais pour l'instant ça roule.

Jin Ho, tu ne sais pas ce que tu risques Evil or Very Mad

Merci à tous les trois! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Administratrice cutie ♦
Messages : 806
Points : 9



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Ven 16 Oct - 23:37

Attention parce que Ludii et moi on est trop amatrice de blagues pourries à la Thierry Moreau #SBAFF# On va bien s'entendre toutes les trois Like a Star @ heaven

En tout cas bienvenue toi et la fratrie Kwon :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Dim 18 Oct - 13:13

Ne prenez pas peur si mon niveau vole près des pâquerettes, parce que parfois ça doit faire peur xD

Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪ Dim 18 Oct - 13:59

Très intéressante cette histoire, je vais suivre vos aventures de près ! Like a Star @ heaven



Tu es validé !!

Te voilà maintenant un membre intégral du forum ! Félicitation !!! Mais c'est peut être un peu difficile de s'y retrouver quand on est nouveau, voici quelques liens utiles que tu pourras utiliser ! Premièrement, après ta validation, n'hésites pas à créer ta fiche de lien, ainsi tu pourras te faire pleins d'amis !! Et si tu as besoin d'un personnage spécial vient faire un scénario. Tu peux aussi faire une demande de lien ouverte aux invités ainsi, il se peut que ton âme sœur s'inscrive sous peu. Il arrive qu'on arrive pas à trouver de personnes pour rp, tu peux donc venir dans le sujet de demande de rp. N'oublie pas de remplir ton profil, il y a une partie où tu peux mettre le lien vers ta fiche de présentation et de relations. Quand tu te seras mis(e) à rp et que celui ci est terminé, vient nous prévenir dans ce sujet, on pourra l'archiver. Par contre, quelque chose totalement différent, si tu veux un profil personnaliser tu peux faire une [http://u-found-me.forumactif.org/t450-demande-de-rang]demande de rang[/url]. Nous avons aussi une jolie partie flood, où tu peux jouer et blablater avec nous ! S'il te manque un avatar ou que tu veux au contraire faire un cadeau graphique à un membre, viens dans la partie Graph Box. Nous serons ravis d'avoir ton forum si tu en as un, dans nos partenaires, vient faire une demande de partenariat et voter pour nos top sites. J'espère que tu t'amuseras longtemps parmi nous !!!


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kwon Liang ♦ I got it ♪

Revenir en haut Aller en bas
 

Kwon Liang ♦ I got it ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us :: We have forget it :: Anciennes fiches-