AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Song Min Hee ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♦ Administratrice cutie ♦
Messages : 806
Points : 9



MessageSujet: Song Min Hee ~ Jeu 15 Oct - 16:47


Identité


Nom : Song

Prénom : Min Hee

Age :23 ans

Nationalité :Coréenne

Taille : 1m71

Personne sur l'avatar : Im Jin Ah - Nana (AS, Orange Caramel)

Orientation sexuelle : Hétéro

Logement : appartement à Gangnam

Hobbies : mode, shopping, cinema, sortir avec ses amies, cuisine, art, cinéma

Activités sportives : fitness et cardio

Caractère : ambitieuse, dépendante, influençable, sociable (vraiment), souriante, optimiste, naïve, pointilleuse, tolérante, sensible (trop), généreuse


Histoire (450 mots min)

La vie devrait commencer par la fin, peut-être qu'on souffrirait moins. Tout commencerait par le malheur et finirait par le bonheur. Selon mon cas, le malheur est déjà là.

L'amour ? C'est un sentiment idiot, mais tout dépend de quel amour on parle, si l'on commence par le commencement, on a l'amour familial, l'amour que nos parents nous donne et là-dessus je ne peux pas vous mentir que je n'ai pas aimé ma famille, c'est aujourd'hui mon bien le plus précieux. J'ai toujours vécu dans une grande famille, à ce jour, nous sommes deux enfants et mes parents sont toujours ensemble, amoureux et mariés. Moi et mon petit frère avons toujours eu le meilleur, nos parents nous donnaient tout l'amour du monde, je vivais dans un monde parfait. A Noël il y avait toujours une grande fête avec mes oncles et tantes, mes grands parents et mes cousins, on se réunissait tous chaque année pour célébrer ce jour, la joie pouvait se lire sur nos visages. Mon enfance a été l'une des plus angéliques qui soit, j'étais aimé, j'avais des rêves plein la tête dont un : vivre heureuse, avoir un prince charmant, fonder une famille. Sans mentir, j'aspirais à pouvoir aimer et être aimé en retour jusqu'à la fin de ma vie. Je gardai cette idée jusqu'à mes années lycées. Je suis très proche de mon frère, il m'a toujours encouragé dans ce que je voulais faire, à savoir travailler dans la mode, en tant que mannequin, mais mon destin en décida autrement, d'habitude être mince est un avantage, mais lors de mon premier casting, mon poids a fait que j'ai été jugé trop grosse, pourtant toute ma famille et tous mes amis me disaient tous que j'étais bien comme j'étais mais malheureusement, cette réflexion m'anéantis et je décidai subitement de suivre un régime jusqu'à tomber dans l'anorexie pour enfin décrocher un shooting. Cela ne dura que le temps d'un shooting car ma maigreur inquiétait énormément mes parents qui décidèrent que je suive un traitement pendant mes années lycée. Je ne suivis donc pas une scolarité comme les autres, faisant la navette entre institut et lycée. Grâce à cet institut, j'ai repris un peu de poids et j'ai également appris à prendre confiance à moi, si bien que j'ai pu passer mon diplôme sans problème. Mes rêves de devenir l’égérie d'une grande marque de mode étaient laissé de côté pour poursuivre des études de commerce à l'Université Nationale de Séoul.

J'emportais donc avec moi à l'université tous mes rêves de petite fille, à cause de l'institut je n'étais encore jamais sorti avec un garçon, je n'étais pas une jeune fille normale, je ne sortais pas le soir tard, l'alcool m'était interdit, la drogue était inenvisageable. On m'a privé de tout ça pour me soigner. L'université était pour moi une libération où j'allais enfin pouvoir vivre. En effet, c'est à ma première année que je trouvai la personne dont je suis tombée immédiatement amoureuse. Le seul problème est qu'il était professeur. Vivre coincée pendant trois ans en vous parlant comme si vous étiez la dernière des demeurée, ne pas vivre finalement, cela vous fait réaliser tous les possibles. J’essayai absolument de retenir l'attention de ce professeur, de mon professeur d'anglais, mais son côté professionnel m'éloignait à chaque fois de lui, croyez-vous que cela m'arrêtait ? Je n'ai pas vécu ce que la majorité des lycéennes ont vécu, tomber amoureuse, cela ne m'était jamais arrivé. Il suffit de la découverte d'un secret, un chantage pour changer la donne. Je réussis à passer une nuit avec lui, une nuit que je n'oublierais jamais, déjà parce que c'était la première fois mais aussi parce que c'était avec lui. Après cette soirée-là, nous sommes sortis ensemble en cachette, parce qu'une relation élève-professeur n'était pas autorisée, je finis ma première année dans cette université pour pouvoir trouver un travail très rapidement afin de ne plus me cacher. Je trouvais donc un emploi en tant que vendeuse dans un petit magasin de prêt-à-porter et les choses s’enchaînèrent à une allure titanesque. Nous nous sommes mis en ménage puis très vite nous nous sommes mariés, le 14 février 2011, si romantique. Tout était tellement comme dans mon rêve, je pensais vraiment avoir trouver le prince charmant dont j'avais toujours rêvé. Je me voilais la face, très vite, la réalité me fis face, j'avais mon travail, il avait le sien, je me rendis compte que notre couple s'était installé dans une routine meurtrière, en effet, l'amour ne dure que trois ans dit-on, petite, je ne voulais pas affirmer ce proverbe mais aujourd'hui tout a changé. Aveuglée par l'amour, je ne voulais pas me rendre compte que notre couple était en train de s'effondrer, je réussis tout de même à tomber enceinte, un enfant, je me persuadais que cela allait nous retrouver mais peut-être parce que je n'avais plus envie de ne rien faire, que j'avais accumulé de la lassitude, du stress, je perdis l'enfant. Quoi de pire pour une femme que de perdre un enfant ? C'est à ce moment-là que je me rendis compte qu'il fallait agir, un coup de téléphone et mes valises étaient bouclés. Du jour au lendemain je quittais l'appartement dans lequel nous avions vécu trois années et retournais chez mes parents, en pleure, plus maigre que jamais avec ce sentiment d'avoir gâché ma vie.

Mais comme le dit si bien Freddy, Show must go on, j'ai continué de vivre, sans exister, en attendant de tourner cette page. J'ai vécu quelques mois chez mes parents pour me refaire une santé, malgré qu'elle restait au plus bas tout le temps, mais un jour, dans le magasin où je travaillais, un homme est passé me voir à m'a donné sa carte de visite. Je la pris, je recherchais des informations sur son entreprise. Une agence de mannequinat. De suite je sautai sur le téléphone, l'appelai et il me proposa un casting. J'avais peur de le passer, peur d'entendre encore que j'étais trop grosse. Je le passai quand même et le réussit. Et me voilà placarder à toutes les stations de métro de Séoul à profiter de ma vie luxuriante, sans amour.



Derrière l'ordinateur

Pseudo : Lohane / Mel
Age : 20 ans depuis peu :'(
Groupe choisi : Hiver
Où as tu découvert le forum ? I pay always my debt hahahahaha
Comment le trouves tu ? Des critiques ? parfait parfait parfait
As tu lu et signé la morale ? (obligatoire) Je la connais par coeur :3
Autre chose ? Non je vous kiffe ♥

Code:
[b]Im Jin Ah (Nana) [AS ; Orange Caramel][/b] <span class="stpre">+</span>  Song Min Hee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Song Min Hee ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banana Song x)
» Song of Blade and Heroes
» Projet campagne Song of blades
» LUNAR: DRAGON SONG
» [Homebrew NEC] Mysterious Song

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Douane :: Vos papiers s'il vous plait ! :: Les Séoulites-