AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lim Han Byul - Weak hearts can't love ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 8:27


   
Identité

   

   
Nom : Lim

   
Prénom : Han Byul

   
Age : 24 ans

   
Nationalité : Coréenne

   
Taille : 1m80

   
Personne sur l'avatar : Woo Kevin [U-Kiss]

   
Orientation sexuelle : Gay

   
Logement : Un appartement dans Séoul

   
Hobbies : Lire, écrire, regarder des films, sortir, guitare, écouter de la musique.

   
Activités sportives : Aucune ça m'est interdit.

   
Caractère : Imaginatif - Têtu - Sociable - Secret - Travailleur - Rancunier - Calme - Anxieux - Franc - Rêveur.

   

   
Histoire (450 mots min)

   
Je suis né un certain 17 janvier 1993, en plein hiver, il neigeait beaucoup et les rues de Séoul étaient recouvertes d’un épais manteau blanc … C’est peut-être à cause de cela que j’aime autant l’hiver et la neige aujourd’hui … Enfin, je ne suis pas là pour vous raconter cela. Je suis né et j’ai toujours vécu dans cette ville. J’imagine qu’il va falloir que j’en dise plus que cela ? Que je raconte des choses que je préfère taire habituellement, ce ne sont pas forcément de très bons souvenirs …


Vous connaissez le conte de Raiponce ? Durant toute mon enfance, j’ai un peu vécu comme elle. Ma mère me gardait toujours à la maison et quand je sortais, j’avais pour obligation de rester près de la maison, pour qu’elle puisse veiller sur moi. À l’école c’était pareil, j’avais toujours beaucoup d’attention de la part des professeurs. Depuis ma naissance, je souffre d’un problème cardiaque. Je suis né avec un cœur défectueux et faire des efforts physiques m’était strictement interdit. Essayer donc d’empêcher un enfant de courir, de s’amuser tout simplement. C’est quasiment mission impossible, surtout que je tenais mal en place. Voilà pourquoi on me surveillait sans cesse, juste au cas où quelque chose m’arrivait. C’est aussi à cause de cela, que chaque fois qu’elle le pouvait ma mère me gardait à la maison. Ce n’était pas pour être méchante ou trop sévère, c’était juste par peur de perdre son enfant … Quand j’étais plus petit je me sentais très différent des autres et je n’aimais pas du tout cela, maintenant … Dans un sens je la comprends. Puis c’est grâce à une énième après-midi coincé à la maison, que j’ai découvert ma passion pour la lecture. Je me faufilais dans la chambre de ma sœur Da Nee, de cinq ans mon ainée, pour aller prendre un de ses livres dans sa grande bibliothèque. J’apprenais tout juste à lire alors je déchiffrais les mots comme je le pouvais. En grandissant j’ai finis par dévorer pleins d’ouvrages les uns après les autres. Je lisais un peu tout ce qui me plaisait, mais j‘aimais beaucoup les thrillers, pleins de mystère et un peu psychologique aussi  …


Mon enfance s’apparenterait presque à un conte de fée. Si on exclue mes visites régulières à l’hôpital pour contrôler mon cœur, connaître la progression de ma maladie, des choses comme cela. Quand j’étais plus petit, je ne me rendais pas compte de la gravité de ma faiblesse au cœur … En grandissant, tout cela me faisait un peu peur. Surtout le jour où les prévisions des médecins ce sont révélées vraies. À ma naissance et quand ma maladie a été diagnostiquée, ils disaient qu’un jour ou l’autre j’aurais besoin d’une greffe. Ce jour est arrivé, à mes quatorze ans. Une visite banale chez le cardiologue comme tous les mois. Sauf que là, il ne m’a pas simplement laissé partir en me disant de prendre soin de moi. Mon cœur s’était trop fragilisé et c’était devenu plus dangereux que ça ne l’était déjà. Il a clairement dit je devais recevoir une greffe, un nouveau cœur non-malade. Seulement, une greffe ça ne se trouve pas comme ça, il faut un donneur compatible, ect… Ma santé se détériorait déjà un peu. J’étais vite fatigué, j’avais des douleurs au niveau du cœur … Ma mère a voulu que je reste à l’hôpital jusqu’à ce que je me fasse opérer, jugeant que c’était préférable et plus rassurant pour elle. J’ai vécu presqu’un an entre les murs blancs d’un hôpital. Je n’avais pas réellement le temps de m’ennuyer, puisque je suivais des cours par correspondance, ma grande sœur m’apportait de gros livres que je passais des journées entière à dévorer, puis ma famille venait souvent me voir. Cependant, j’avais peur. Tous les soirs, les pires scénarios tournaient en boucle dans ma tête : Et si la greffe arrivait trop tard ? Les médecins disent que ma maladie n’avait pas l’air de progresser très vite au point de s’inquiéter pour cela, mais et si … Je ne recevais pas de greffe ? Je pouvais mourir. Pour fuir tout cela je lisais et j’écrivais aussi. C’est à cette période que mes premières idées de roman me sont venues. Même si au départ je n’avais pas la prétention de déjà me voir publié, ça restait un rêve secret et au moins je pensais à autre chose.


Puis le jour de mon opération est venu. Tout s’est déroulé très vite … Les médecins ont trouvé un donneur compatible, dans les jours qui suivaient mon opération était planifiée. Moi, j’avais juste très peur. J’avais surprit une conversation entre mes parents et le chirurgien ; je pouvais y rester durant l’intervention. La nuit, qui précédait mon opération, ma sœur est restée avec moi jusqu’à très tard le soir. J’ai beaucoup pleuré ce soir-là … J’avais peur. Je m’imaginais les pires scénarios et Da Nee faisait son possible pour me rassurer. J’ai toujours été très proche de ma grande sœur, mais ce soir-là plus que n’importe quand, je me suis demandé ce que j’aurais fait si elle n’avait pas été là. J’ai trouvé un donneur, on pourrait me croire sorti d’affaire … Cependant, il y a eu quelques complications lors de l’intervention et j’ai faillis ne jamais me réveiller. Finalement j’ai eu ce nouveau cœur, un cœur en forme et qui pourrait me faire vivre plus longtemps. Il y avait encore tellement de chose que je voulais faire et aussi … Un rêve à réaliser, trouver l’amour peut-être … Même si honnêtement à quinze ans ce n’était pas ma première préoccupation.


Je suis sorti de l’hôpital et la vie à reprit son cours. Je prenais des cours par correspondance le temps de me remettre. Même si je venais de passer un an à l’hôpital, après mon opération je devais faire très attention. J’ai finis par retourner à l’école au bout d’un moment, j'ai finis le lycée et à la fac je me suis tourné vers des études d'anglais. Je suis maintenant bilingue coréen-anglais. J’écrivais toujours, mais je n’en parlais pas à grand monde. Je n’étais pas vraiment renfermé sur moi-même, j’avais des amis, avec qui j’aimais beaucoup sortir. Puis en grandissant, j’avais moins ma mère sur le dos pour me couver, même si je devais être prudent, je n’allais certainement pas m’empêcher de vivre ! Cependant, sur le plan affectif j’ai toujours eu un problème. Je n’ai jamais eu de relation sérieuse, pas une seule. Je n’ai pas pour autant plus de coup d’un soir, mais ça arrive, de temps en temps. La plus longue histoire que j’ai vécu à durée six mois et c’est moi qui suis parti quand il faillit découvrir toute la vérité sur ma maladie. Ce n’est pas un secret défense, mais j’en parle très peu. Seule ma famille et mes plus proches amis sont au courant. Avec le temps j’ai remarqué que quand je m’implique trop sentimentalement je finis par me renfermé. Je me plonge dans mon univers de lecture et d’écriture, repoussant la personne qui serait susceptible de me plaire. D’après ce que quelqu’un m’a dit un jour, j’aurais un problème du style « peur de l’abandon ». Je serais effrayé à l’idée de m’attacher à quelqu’un amoureusement et qu’il me laisse en apprenant pour mon cœur, car parfois c’est vraiment une lourde contrainte … Je ne veux pas non plus imposer quelque chose de trop éprouvant à une tierce personne si je venais à me faire hospitaliser ou même pire. Alors c’est comme si je m’interdisais d’aimer et je prétends toujours ne pas croire en l’âme sœur ou toutes ces stupidités. Je préfère jouer à celui qui n’est pas atteint, ça je sais très bien faire. Même si ce n'est pas totalement vrai dans le fond, ça je ne l'avouerais pas !


Maintenant … J’ai vingt-quatre ans, je vis de ma passion depuis trois ans. Après avoir passé beaucoup de mon temps libre à contacter des maisons d’éditions et à me prendre pleins de refus ou de critiques pas forcément agréable à la figure, j’ai finis par décrocher un contrat. Mon premier livre a été publié et il a été plutôt bien accueilli par les lecteurs. J’écris des livres de genre polar, policier, mystère, horreur, vous voyez un peu le genre. Quand on sait que l’une de mes inspirations littéraire est Stephen King on comprend mieux. J’admire aussi beaucoup Guillaume Musso, Haruki Murakami et j’en passe … La maison d’édition qui a publié mon premier livre, m’en a demandé un autre pour l’année suivante. Il y a peu j’ai publié mon troisième roman. Je ne suis pas super célèbre, mais je commence à me faire un petit nom dans le domaine de l’écriture et pour le moment je peux en vivre convenablement, je ne suis pas millionnaire non plus, loin de là. Les choses me conviennent telles qu’elles sont et je compte bien continuer d’écrire … Après tout l’amour des livres est le seul que je n’ai jamais repoussé.

   

   
Derrière l'ordinateur

   Pseudo : Kila
   Age : 18 ans
   Groupe choisi : Hiver
   Où as tu découvert le forum ? Sur le Chat Noir
   Comment le trouves tu ? Des critiques ? J'adore ! Je suis contente qu'il soit ouvert, j'avais hâte de jouer mon perso ** J'ai même déjà mon histoire, que j'avais déjà un peu écrite pour m'avancer x)
   Autre chose ? Il n'y a rien qui me vient ... Je finis tout ça ce soir et fighting pour les débuts du forum   I love you

   
Code:
[b]Woo Kevin/Sung Hyeon [U-Kiss][/b] <span class="stpre">+</span>  Lim Han Byul
   


Dernière édition par Lim Han Byul le Mar 4 Nov - 8:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 10:34

Bienvenue ! I love you
Je suis content que tu nous rejoignes (notre tout premier membre o/)
Voilà si jamais tu as des questions n'hésites pas.
Bonne chance pour ta fiche !

(PS : Tes vavas de Kevin sont très beaux !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice en chocolat
Messages : 498
Points : 0



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 11:24

Premier membre !!! queen
Bienvenue !!!!
Bonne chance pour les quelques derniers bidules sur ta fiche.

_________________
"i think my heart is better"
Sometimes I start to wonder, was it just a lie?
If what we had was real, how could you be fine? ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 19:37

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la fin de ta fiche ! =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 19:45

Merci vous trois ♥
Je finis dans la soirée 8DD

(et merci pour les avatars Jae Rim ♥)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 20:51

Désolé du dp mais j'ai finis ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ... Lun 3 Nov - 21:13

Content de t'accueillir parmi nous, tout est ok. Je valide.


Tu es validé !!

Te voilà maintenant un membre intégral du forum ! Félicitation !!! Mais c'est peut être un peu difficile de s'y retrouver quand on est nouveau, voici quelques liens utiles que tu pourras utiliser ! Premièrement, après ta validation, n'hésites pas à créer ta fiche de lien, ainsi tu pourras te faire pleins d'amis !! Et si tu as besoin d'un personnage spécial vient faire un scénario. Tu peux aussi faire une demande de lien ouverte aux invités ainsi, il se peut que ton âme soeur s'inscrive sous peu. N'oublie pas de remplir ton profil, il y a une partie où tu peux mettre le lien vers ta fiche de présentation et de relations. Quand tu te seras mis(e) à rp et que celui ci est terminé, vient nous prévenir dans ce sujet, on pourra l'archiver. Par contre, quelque chose totalement différent, si tu veux un profil personnaliser tu peux faire une demande de rang. Nous avons aussi une jolie partie flood, où tu peux jouer et blablater avec nous ! S'il te manque un avatar ou que tu veux au contraire faire un cadeau graphique à un membre, viens dans la partie Graph Box. Nous serons ravis d'avoir ton forum si tu en as un, dans nos partenaires, vient faire une demande de partenariat et voter pour nos top sites. J'espère que tu t'amuseras longtemps parmi nous !!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lim Han Byul - Weak hearts can't love ...

Revenir en haut Aller en bas
 

Lim Han Byul - Weak hearts can't love ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» love and hate
» Habbo Love 2007 = Pourrave
» Janvier 2012 : Byul Secomi
» Mars 2012 : Byul Multinic Stefie
» all you need is love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us :: We have forget it :: Anciennes fiches-