AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you'll have to pamper me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: you'll have to pamper me Dim 11 Jan - 13:48



   
   Suyeon & Juwan
   you'll have to pamper me

« A
-CHOO ! » Ta mère. C'était au moins la millième fois que j'éternuais depuis ce matin. Le réveil déjà avait été difficile : j'avais eu un mal fou à me lever et à me préparer. Tout avait été fait au ralenti, entre éternuements et  frissons. Rien ne m'arrêtait pourtant, et j'étais parti en cours comme si de rien n'était. A quoi bon mettre une écharpe si j'étais déjà malade ? Je ne pris aucune précaution particulière et sortis même avec la veste ouverte. Au moins, je n'avais pas le nez qui coulait parce que ça, bonjour le glamour. J'avais passé toute ma journée à comater en cours. Non pas que j'étais attentif d'habitude mais là, même si j'avais voulu, je n'aurais pas été capable de suivre la moindre phrase. C'était comme si j'étais plongé dans un autre monde. Le plus dur dans tout ça, c'est qu'il avait fallu que je fasse comme si de rien n'était. Il y avait certains mecs qui n'attendaient qu'une faiblesse de ma part pour me refaire le portrait et asseoir leur autorité et leur suprématie au lycée. Pas question que je perde ma place cependant ! J'avais lutter toute la journée pour éviter de paraître comme ce que j'étais : malade. Personne ne devait savoir. Ni eux, ni toutes les gonzesses qui me tournaient autour et qui auraient été encore plus insupportables si elles avaient su. Je n'aurais pas été tranquille une seule seconde si elles avaient été mises au courant.

En y réfléchissant, je me sentais un peu bizarre hier déjà et j'étais sûr que ça venait de cette fameuse soirée de l'avant veille où j'étais rentré en sueur. Je ne tombais jamais malade, jamais. Pourquoi maintenant ? C'était sûrement l'influence de Suyeon ça, j'en étais sûr ! Soit sa constitution de faiblarde déteignait sur moi, soit elle avait fait un rituel vaudou pour tenter de m'éliminer après cette fameuse soirée. C'était sûr tout était de sa faute !

L'après-midi fut hardcore. Pire encore que le matin, je tentai de ne pas somnoler. J'avais l'impression d'être perché à 8000m d'altitude là, c'était vraiment désagréable comme sensation. Certains de mes potes, les plus attentifs, me demandèrent si quelque chose n'allait pas et je réfutai sans attendre à chaque fois. C'était pourtant bien le cas, je me sentais mal. J'avais eu des nausées aussi. Non vraiment, merci les symptômes. Lorsque la fin des cours avait sonnée, j'avais mis un temps à comprendre et finalement, j'avais attendu que tout le monde soit sorti avant de me lever, presque titubant. Je n'avais pas le droit à l'erreur mais je me sentais plus mal que jamais. Chaud une seconde, brûlant même, j'avais l'impression d'être en Sibérie la seconde d'après. Il y avait encore quelques personnes dans les couloirs et il allait falloir que je me reprenne en main. Je ne me voyais pas rentrer dans cet état .. La seule personne qui pouvait m'aider au comble du comble, c'était Suyeon. Je me demandais où elle pouvait bien être. Elle ne rentrait pas tout de suite des cours d'habitude.

Je tentai la bibliothèque et me traînai dans cette direction, jusqu'à la porte que je poussai dans un effort qui me sembla surhumain. Heureusement, il n'y avait presque plus personne. J'espérais juste ne pas m'être trompé et avoir eu du flair. Bingo. Je la repérai dans un coin et m'approchai d'elle aussi droit que possible, d'une démarche faussement assurée. J'arrivai à ses côtés et posant une main contre son épaule, je me laissai tomber sur la chaise à côté d'elle dans un soupir de victoire. « Suyeooon, j'me sens pas bien, faut que tu m'aides, personne doit me voir comme ça ..  J'peux pas rentrer .. »


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me Dim 11 Jan - 16:06

You'll have to pamper me
Su Yeon & Ju Hwan

Some by Soyu & Junggigo ft Lil Boi on Grooveshark


Cette journée avait été bien tranquille. Peut être même un peu trop ? Pourtant j'en profitais en toute insouciance. J'avais le droit de souffler un peu après tout. Être le sujet d'attention de deux beaux gosses, c'était vraiment épuisant. J'avais l'impression de ne jamais arriver à me sortir de ce guêpier. Plus l'année avançait, plus le nombres de groupies qui gravitait autour de moi s'intensifiait. Heureusement pour moi, les groupies n'aimaient pas les bibliothèques. Moi si. J'adorais être entourée par une quantité folle d'ouvrage bien plus intelligents que le dernier Closer. Dieu que je détestais ces torchons bon à mettre au feu.

Rehaussant mes grosses lunettes sur mon petit bout de nez, j'entendais subitement la sonnerie annonciatrice de liberté retentir sans même sourciller. J'avais encore le temps, j'étais une habituée des lieux. La bibliothécaire m'aimait bien et partait toujours une heure plus tard, le temps de finir son petit rangement. Une page après l'autre, j'étais en train de dévorer un nouveau roman. Un auteur classique anglais. Un grand amour, une trahison. C'était un passe temps pour moi de lire les quelques ouvrages que nous conseillait toujours le professeur Y. En anglais bien sûr, une langue que je maîtrisais plutôt bien. Mes yeux étaient littéralement captivées par ma lecture et rien ne pouvait les en détacher. Totalement ailleurs, dans mon petit monde je ne me rendais pas compte que j'avais de la visite. La bibliothèque devenait tout à coup bruyante. Mon demi frère, qui traînait la patte comme une bête blessée venait de faire quelques pas vers moi pour s’effondrer comme une masse sur la chaise d'à côté. Je tournais une autre page, insensible à ce qu'il se passait. Il fallait que je connais la réponse à cette question..

« Suyeooon, j'me sens pas bien, faut que tu m'aides, personne doit me voir comme ça ..  J'peux pas rentrer .. » La bibliothécaire se racla bruyamment la gorge et je clignais des yeux. La respiration lourde de mon demi frère capta alors mon attention. « Pardon ? » Tournant la tête vers lui, je le dévisageais tout d'abord avant de m'approcher de son visage. « T'as une sale tête .. » Sans attendre ma main glissa vers son front et sans même y réfléchir je prenais sa température. Un réflexe qui me surprenait. «T'es brûlant.. Pourquoi tu n'es pas rentré à la maison ? » Si je m'inquiétais pour lui ? Non. « Laisse moi deviner tu voulais jouer les bad boys invincibles ? C'est bien fait pour toi .. » Ce n'était peut être pas quelque chose à dire. J'étais une sacrée peste.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me Dim 25 Jan - 15:05



A
voir attendu n'avait pas servi à grand chose. Il y avait moins de monde dans les couloirs, mais ce à quoi je n'avais pas pensé, c'était les clubs. Des élèves traînaient pour se rendre dans leur salle de classe afin de finir la journée en dessinant des manga pour certains, chantant pour d'autres, ou tout un tas d'activités du même genre. Toute mon énergie restante, déjà bien basse, je l'utilisai pour tenter de me tenir droit, de sourire aux filles qui me couraient après et que je croisais, ou tout simplement ne pas avoir l'air d'un vieux truc mou et malade.

Arrivé à la bibliothèque, je m'étais dirigé ni une ni deux vers la fille qui me servait de demie-sœur depuis un certain temps déjà. Ca me faisait mal de lui demander de m'aider, mais il fallait l'avouer .. je ne me sentais pas capable de rentrer tout seul ou de faire quoi que ce soit. J'avais l'impression que mas forces m'avaient complètement abandonné maintenant et en me laissant tomber sur la chaise à côté d'elle, je poussai un long soupir soulagé. Ma joue écrasée contre la table, les bras ballants, je n'avais plus envie de rien. Je fermai les yeux. Devoir faire appel à elle, c'était vraiment pas glorieux mais d'un autre côté, je n'avais plus vraiment le choix. Je ne me rendais compte qu'à moitié de ce que je faisais : si j'avais pu dormir ici, je l'aurais fait, et j'étais d'ailleurs à deux doigts de m'assoupir. Elle ne sembla pas comprendre ma demande pourtant et j'entrouvris les yeux pour la regarder, ne trouvant pas la force de soulever la tête. Je sentis bientôt une main sur mon front et je refermai les yeux à nouveau, ses doigts qui me semblaient froids me faisant un bien fou. Je ne réalisai pas vraiment son geste, qui m'aurait pourtant bien surpris en temps normal. Elle me prenait pour un connard doublé d'un branleur qui ne valait pas la peine qu'on s'intéresse à lui.

Le cerveau embrouillé, je ne voulus pas qu'elle retire sa main et trouvant l'énergie je ne savais où, je levai la mienne pour l'arrêter et reposer ses doigts contre mon front, les laissant là. Les lèvres entrouvertes, je respirai par la bouche. C'était de plus en plus dur de lutter contre le sommeil : je ne savais même pas comment j'avais fait pour passer la journée sans m'écrouler. Maintenant que j'étais assis, je ne voulais plus jamais me relever. Ses derniers mots passèrent le mal de crane et je réalisai ce qu'elle venait de dire. De ma main libre, je tendis une main vers son pull et laissai mes doigts se refermer sur le tissu, tirant doucement. « Tu peux pas me laisser tout seul .. j'ai besoin de toi ..  » Murmurant presque, ces mots ne m'écorchèrent pas la bouche comme ils auraient pu le faire d'habitude. Jamais je n'aurais pensé lui dire ça un jour et pourtant, c'est tout naturellement que j'étais venu lui demander de l'aide. Elle ne pouvait pas partir et me laisser là tout seul .. hein ?

« .. s'il te plaît .. ?  » Pour une fois une j'étais tout ce qu'il y avait de plus sincère avec elle. Je n'avais plus l'esprit à manipuler les gens ou à la faire tourner en bourrique, elle était juste la seule personne vers qui je pouvais me tourner, la seule devant qui je n'avais pas peur de me laisser aller. « Oppa fera tout ce que tu veux .. » Je n'y pensai pas sur le coup, mais j'allais surement regretter mes paroles plus tard, si je m'en souvenais. Je n'avais tellement plus la foi de rien que là, sans elle, je ne savais même pas ce que j'allais faire si elle décidais de ne pas m'aider.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me Mer 28 Jan - 16:58

You'll have to pamper me
Su Yeon & Ju Hwan

Some by Soyu & Junggigo ft Lil Boi on Grooveshark



Il n'avait pas l'air dans son assiette, c'était une certitude. Sa main attrapa soudainement la mienne pour la forcer à rester à sa place et j'en perdais mes mots. Mon cœur se mit à battre plus fort dans ma poitrine et mes joues devenaient plus roses.  « Tu peux pas me laisser tout seul .. j'ai besoin de toi ..  » Clignant plusieurs fois des yeux, incapable de ne pas ressentir un certain choc, je restais muette. Comment pouvait-il me dire ça aussi simplement ? Il devait vraiment avoir besoin de mon aide. Pourquoi moi ? Ce n'était pas comme s'il n'avait pas une ribambelle de jolies filles à ses pieds et prêtent à tout pour se rapprocher de lui. « .. s'il te plaît .. ?  » Il n'avait jamais eu l'air plus sincère et ça me mettait mal à l'aise. Il était plus simple pour moi de trouver les mots quand il s'agissait de l'insulter ou de me battre avec lui. C'était du jamais vu. « Oppa fera tout ce que tu veux .. » Fermant les yeux brusquement, ce mot me mettait déjà hors de moi. Je ne supportais pas quand il l'utilisait. Un frisson parcourait déjà mon échine alors que je repensais aux nombreuses fois où il m'avait demandé de l'utiliser. Il aurait tellement aimé que ça sorte de ma bouche. Hors de question.

Sa respiration était mauvaise et son front beaucoup trop chaud. Il semblait faible et fragile. C'était vraiment Ju Wan qui était assis là ? Prenant un air plus sérieux, je décidais finalement pour une fois d'oublier mes rancœurs. Après tout, j'aurais longtemps sa mort sur la conscience si je ne bougeais pas le petit doigt. Bon, c'était aussi un moyen détourné de dire que je m'inquiétais un peu. Mon dieu, j'avais des sentiments humains après tout ? «D'accord.. je vais t'aider » Murmurant à mon tour, je lâchais mon livre et me levais de ma chaise pour le tirer par le bras. « Viens appuis toi sur moi.. mais n'en profites pas pour me tripoter ! » Un signe vers mon amie de bibliothécaire qui me regardait avec de grands yeux et je serrais les dents en marchant vers la sortie. Il était un peu lourd.  

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me Lun 2 Fév - 14:14



E
st-ce que j'allais devoir la supplier ? Parce que c'était déjà ce que j'étais en train de faire à mon sens, et si moi je m'en rendais compte avec le peu de consience que j'avais sur le moment, elle devait forcément comprendre l'état de détresse dans lequel j'étais. Les yeux à moitié fermés, je ne distinguais plus que le contour de son corps, trop HS pour arriver à plus, surtout que j'étais posé mainetnant. En m'asseyant, j'avais l'impression que mon corps avait compris qu'il pouvait passer en mode shutdown, alors que non, je ne pouvais définitivement pas rester à la bibliothèque .

Les mots de Suyeon me firent sourire légèrement et je trouvai la force de tendre une main vers elle, pouce elvé pour la remercier. « Cool .. » Le mot manquait d'enthousiasme mais là, il ne fallait pas trop m'en demander dans moné tat, et pourtant, j'étais bien content qu'elle se soit décidé à m'aider : j'avais presque commencé à arrêter d'espérer. Elle me tira par le bras et ne m'y attendant pas, mes jambes me lâchèrent et je manquai de m'écraser par terre. Heureusement que la table avait été là, et Suyeon surtout. Je fis de mon mieux pour marcher et pour ne pas me faire trop lourd si déjà elle m'aidait mais mon esprit n'était plus que brume et franchement, je devais peser pas moins de huit cents kilos. Je tirai sur le bas de son t-shirt en fronçant le nez. « Hééé .. oublie pas .. per .. personne doit voir .. » Bon sang, j'avais chaud d'un coup. La respiration saccadée, des gouttes de sueur commençant à rouler sur mon front, je n'étais vraiment pas bien. Ca faisait des années que je n'avais plus été aussi mal, et il fallait que ça tombe sur un jour de cours. La poisse. Il était difficile de l'avouer, mais heureusement que Suyeon était là pour me filer un coup de main.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me Jeu 5 Fév - 17:10

You'll have to pamper me
Su Yeon & Ju Hwan

Some by Soyu & Junggigo ft Lil Boi on Grooveshark



Trimballant un poids mort, je serrais les temps et marchant droit devant moi, j'avais les jambes qui tremblaient. Il allait vraiment falloir que je me mette au sport. La blague ! J'étais trop nulle mais j'étais aussi trop frêle et fragile. Il était donc facile de me pousser, de me maîtriser et de se moquer de moi parce que j'étais maladroite. Bon j'avais l'habitude de ça maintenant mais peut être qu'un jour j'allais finir par me prendre un peu en main. Sentant qu'on tirait le bas de mon tee shirt, je sursautais. « Je t'ai dis de ne pas me tripoter.. » marmonnais-je entre mes dents. Il n'avait donc pas entendu ? La fièvre le rendait sourd maintenant. « Hééé .. oublie pas .. per .. personne doit voir .. » Pas faux ça tient.. Passer par le couloir ce n'était peut être pas la meilleure idée mais nous n'avions pas vraiment le choix. Il fallait que je réfléchisses et vite, je n'allais pas pouvoir le tenir longtemps comme ça si on restait tous les deux immobiles. Une idée, vite Suyeon.. Pinçant les lèvres, je soufflais fortement et balançais ma tête en arrière alors qu'une mèche de cheveux me barrait la vue. « Bon .. deux secondes. » Le laissant tomber aussi gentiment que possible par terre, je poussais la porte d'une main douce, juste histoire de passer la tête dehors pour voir s'il n'y avait personne. Aller un peu de chance. Regardant à droite puis à gauche, je sortais finalement pour aller plus en amont. Le couloir était désert. Pas étonnant, la sonnerie avait retenti depuis belle lurette. Mes deux mains plaquées sur mes hanches, je fixais le panneau qui indiquait l'infirmerie. Ce n'était pas si loin, il allait falloir que je le traine jusque là bas. Sans attendre, j'entrais donc à nouveau dans la bibliothèque et tirais à nouveau sur son bras. «Ya personne.. tiens toi à moi, je t'emmène à l'infirmerie et après on avisera. Pries pour que l’infirmière soit encore de service. » J'en doutais mais pas le choix. Il allait falloir faire avec. Poussant alors la porte d'un grand coup de pied, je le traînais comme prévus vers la petite salle, un air déterminé sur le visage.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you'll have to pamper me

Revenir en haut Aller en bas
 

you'll have to pamper me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-