AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 this is war.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: this is war. Lun 5 Jan - 21:37

this is war × ft. MI HYUN & MI KYUNG
« Si vous n'êtes pas foutu de vous entendre bien, sortez moi faire des courses! » Ce fut sans appel, sans avocat. La mère venait de trancher face à une énième prise de bec entre ma soeur et moi. Embêté par cette requête -ou plutôt ordre- de ma mère, je lançais un regard noir à Mihyun, imitant le geste de la mort en faisant glisser mon pouce sous ma gorge. Ma mère, témoin de mon geste, me donna une tape sur la tête en m'insultant de voyou, puis un coup de pied aux fesses en m'hurlant de bouger ma graisse. Maman en colère, ça fait peur. Heureusement que notre invité de marque n'était pas dans les parages, il prendrait peur et voudrait direct rentrer chez lui. En attendant, je boudais. Pas question de me vêtir comme un prince pour sortir me peler le luc dehors avec la frangine. Jogging gris et noir, pour ne pas être aussi classe que classe. Bonnet sur la tête, capuche par dessus, basket montantes fixées aux pieds, et me voila prêt pour les courses. « Bouge-toi Mihyun avant que je t'abandonne ici! » ça lui ferait trop plaisir, j'en suis sûr. Mais ma mère apparaît toujours dans un coin de porte pour me lancer un regard qui veut dire "fait ça, fils, et je t'enterre dans le jardin".

Les rues de Insadong n'étaient pas tellement agités, comme à chaque fois. Nos parents ont vraiment choisis le quartier qui craint. Pas par la délinquance, mais plus pour l'ennuie. De temps à autre, je prenais mon portable pour regarder mes messages ou mes mails. J'en avais un de mon éditeur qui m'assurait la popularité de mon nouveau tome parut ce mois-ci. Punaise, ça me rendit le sourire, sans raison. « Alors, les études ? ça ne te dépayse pas trop de revenir aux racines ? » Demandais-je à Mi Hyun en rangeant mon téléphone dans la poche de mon jogging. Cela fait quelques jours qu'elle est revenu, et je n'ai pas encore eu l'occasion d'en savoir plus sur son aventure folle vers l'Amérique. Quel frère indigne suis-je. Faut dire aussi, qu'elle a passé son temps à courir après Ja Hyeon, à la maison. Le pauvre ne doit sûrement pas être à l'aise avec cette idiote de Mi Hyun. Direct, ça me fait pouffer de rire à la simple imagination de les voir ensemble. Mi Hyun et Ja Hyeon, dans la même pièce. Pourtant, derrière cette image, je ressens comme une pointe de colère. C'est complètement stupide. Pourquoi serais-je énervé contre le fait qu'ils se parlent ou soit ensemble ? C'est leur problème, hein.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: this is war. Dim 11 Jan - 18:04

this is war × ft. MI HYUN & MI KYUNG
 Si l’on venait à comparer toutes les maisons du quartier, celle de la famille Lee était sûrement la plus bruyante. Lorsque Ja Hyeon était là, une toute autre atmosphère régnait. D’un côté, ça rappelait aux parents à quel point Mi Kyung et Mi Hyun ne changeraient jamais. Ça leur faisait plaisir, de voir leurs petits enfants grandir, sans pour autant qu’ils aient à perdre cette âme d’enfant qui sommeillait en eux. D’un autre côté, ils les énervaient, à force. C’était peut être une preuve d’amour, mais à force de se crier dessus, les nerfs de madame Lee allaient finir par lâcher.

Nerfs qui allaient lâcher il n’y a même pas quelques minutes, d'ailleurs, puisque cette bonne femme, bien trop  énervée par le comportement de la benjamine – qui était sensée être la plus mature des deux – et du cadet pour pouvoir réfléchir, leur ordonna de se rendre ensembles au super marché du coin. Tous les deux. Lee Mi Kyung et Lee Mi Hyun. Les frères Lee.

Mi Kyung essayait de se la jouer petit frère rebelle,sauf que leur mère l’avait déjà grillé. Pendant qu’on grondait le pauvre Mi Kyung, l’ainée était là, derrière la maman, en train de se moquer de lui tout en tirant la langue et en haussant son majeur sans le moindre respect.  Puis reprit son air d’innocente dès que sa mère tourna la tête, souriant même timidement. Elle récolta même quelques encouragements de la part de sa mère. Il lui avait encore fait remarquer sur le temps qu’elle prenait un peu beaucoup trop de temps à choisir ce qu’elle allait mettre, mais elle, elle tenait à ce qu’ils se ressemblent un peu, « vestimentairement » parlant.  en vérité, elle avait attendu qu’il choisisse ses vêtements avant d’aller mettre les siens.

A Insadong, c’était Dimanche tous les jours. Comment ce quartier était ennuyant. Tellement ennuyant que même ne rien faire chez soi était bien meilleur. Mi Kyung , lui, traînait sur son téléphone, tandis que la unnie, elle, le fixait tendrement et cherchait un bon sujet de discussion. Ah bah non, c’était lui qui avait décidé de prendre la parole en premier. Ce n’était pas si mal, sauf que Mi Hyun avait légèrement sursauté, surprise par cette question soudaine. Si elle se sentait dépaysée ? Elle ne saurait répondre. « Pour être honnête, c’est vrai que l’Amérique, c’était une expérience inoubliable. Mais j’étais très souvent victime du mal du pays, rester loin de ma famille me faisait mal, alors que les autres étudiants allaient voir leurs parents presque tous les jours. A chaque fois que quelqu’un me parlait de vous, je me perdais dans mes pensées. Vous étiez mon pilier,et vivre loin de vous me tuait doucement mais sûrement. » Elle soupire et garde la tête baissée quelques secondes, tête qu’elle relève directement après avoir ravalé ses larmes. « Pas de commentaires sur mes confessions de fragile, ok? » et elle se met à rire. Elle l’aimait vraiment, son petit frère. « Et sinon, toi, tes écrits, tes dessins, ta vie en général. On se parle presque jamais,  enfin, quand on daigne ouvrir la bouche, on s’engueule. Faudrait peut être qu’on se mette à parler comme des grands.» des grands qu’ils ne seront jamais. Des grands. Elle sourit et pousse la porte de l’entrée de la supérette. Des grands.
code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Lee Mi Hyun le Dim 25 Jan - 12:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: this is war. Dim 11 Jan - 21:31

this is war × ft. MI HYUN & MI KYUNG

Son geste n'était pas passé inaperçu, alors que l'aînée se cachait dans le dos de notre mère. Cette idiote ne voyait rien de la vulgarité de sa pauvre fille, alors que je lui faisais une grimace en retour à son majeur. évidement, c'est moi qui prend pour mon irrespect. Irrespect de mes fesses, ouais! Maman idéalise tellement tellement Mi Hyun que je passe pour le pire des petits frères, vie cruelle. Entre deux plaintes, je partais m'habiller à la cool, sans pression, sous les commentaires de la mère en colère. Avec un peu de vaisselle, elle se calmera sûrement. Ou  un bon bouquin, comme elle a l'habitude de faire après une prise de tête. Personnellement, je pensais déjà à rentrer, alors que je n'étais même pas encore dehors.

Dehors, c'était comme un jour de fête. Sans fête. Sans personne. à peine quelques vieux qui déambulaient dans les petits commerces pour se dégourdirent les jambes ou faire quelques emplettes. Nous étions sûrement les deux seuls jeunes du quartier, à traîner les mains dans les poches ou le regard rivé à son écran de portable. Ce que je faisais, jusqu'à présent. C'était calme, silencieux, ennuyant à mourir. Alors j'ouvrais enfin la bouche pour poser quelques questions à ma soeur. L’Amérique, ses études, son dépaysement. Comment elle vivait sa vie d'insouciante, de sauvage, de fille libre. Ouais bon, j'exagère un peu, mais ça fait de la conversation. Si je m'attendais à une telle réponse ? Sérieux, Mi Hyun serait une bonne actrice! J'en aurais presque ma larme à l'oeil, rien qu'à l'imaginer loin de la maison, sans la famille, avec des amis unie aux siens. Bon scénario, j'avoue. Pas de commentaire ? Je lève mes mains comme un signe de défense et d'innocence. Je n'ai rien dit! Pensé, oui, mais pas prononcé. Puis, elle rit, comme si c'était de la comédie surjouée. à mon tour de passer sous l'ampoule de la lampe, affublé de question ou des remarques pertinentes. C'est vrai, on parle pas tellement. Des grands. Entre nous, c'est possible ça ? J'affiche un petit sourire en coin, amusé. « Je termine le huitième volume de mon dernier manhwa~ Tu ne l'as pas vu là-bas ? » Demandais-je avec un air fier, tel un paon. « C'est vrai qu'à part se chamailler, on ne discute pas vraiment... Mais sérieux, on est pas grand, soeurette. » Faut dire ce qui est. Nous ne sommes pas comme les adultes, ni mature, ni responsable. Nous, on préfère se prendre la tête.

Sans en rajouter, je la suivais dans la supérette, ne sachant même pas la liste des courses. Tant pis, on fera au feeling. « Maman voudrait écrire un nouveau livre sur sa vie... Tu serais d'accord qu'elle parle de toi à tout le monde ? » Après tout, elle a déjà parlé de l'aînée avant sa naissance, sans même avoir un accord quelconque de la personne. Chose impossible, notons-le bien. Mais quand même! ça me ferait trop bizarre que ma propre mère me mentionne dans un livre... Surtout si elle ose parler de ma passion ou de mon talent pour l'art et la littérature. Comment je fais si elle cause de Miuw ? Un jour, elle va faire un bouquin sur moi. L'identité secrète de Miuw révélé, mon fils. Mon dieu, j'ai peur d'un coup! Ce serait à moi d'écrire ça. « Dis, tu n'as jamais pensé à retracer ton parcours dans un récit, comme maman ? » S'il faut parler, on va parler. J'ai tellement à dire qu'elle ne s'ennuyerait jamais à me répondre. Et moi, ça m'occupe aussi.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: this is war. Dim 25 Jan - 12:27

this is war × ft. MI HYUN & MI KYUNG
 Bon d’accord. Mi Hyun exagérait un peu trop. Elle pourrait être très facilement prise pour apparaitre dans une de ces séries de bas étage sans même passer de casting, tellement elle jouait la fille fragile par excellence avec une telle aisance. Le pire dans tout ça n’était pas le fait qu’elle fasse un remake d’une scène pseudo romantique, mais plutôt le fait d’être sincère. Non, Mi Hyun n’était ni idiote, ni cruche. Loin de là.

D’ailleurs, il se foutait bien de sa gueule intérieurement, le petit frère. Elle le connaissait assez pour deviner à quoi il pensait. Elle n’était pas devin, mais plutôt observatrice. Une des nombreuses qualités cachées de Mi Hyun, en fait.  «Hein ? Déjà ? Le huitième tome ? »  Il avait toujours rêvé d’être mangaka, et elle l’avait toujours encouragée, de façon plus ou moins indirecte. Maintenant, il y était arrivé. Elle était fière, voire même très fière. Ce ne la surprenait plus de sa part, ses dessins étaient toujours de qualité et il avait toujours eu de bonnes idées pour alimenter la curiosité du lecteur. Fière et légèrement jalouse sur les bords.complexe d’infériorité quand tu nous tiens  « Et sinon,ça va les chevilles ? » Elle se moquait gentiment de lui. « Non je rigole. Je suis plutôt fière de toi, dooly dooly. » Très fière, même. Elle avait lu tous les tomes, et essayait même de lire ses essais, sans qu’il le sache, bien évidemment, même s’il n’était pas aussi con pour ne pas remarquer l’emplacement maladroit des feuilles. Et un nouveau coup de poing sur l’épaule, ne disant rien encore une fois. C’était vrai. Ils étaient bien loin d’être adultes. Ils avaient la majorité, mais c’était peut être bien tout.

Leur mère les avait renvoyés sans leur donner de liste de courses. Elle ne voulait que se débarrasser d’eux, ou peut être qu’elle avait prévu tout ça pour qu’ils calment un peu leurs hormones en ébullition. Ah l’amour fraternel. C’est explosif : c’est beau, mais quand ça fait BOUM sur la gueule des parents, ça change la donne. « JE TE DEMANDE PARDON ? » Mi Hyun se retourne subitement. La caissière et les rares personnes aux yeux encore plus plissés que d’habitude dus au manque de sommeil se tournèrent vers eux. Elle s’était retrouvée encore une fois au centre de l’attention sans le vouloir. Mais merde alors ! leur mère, nouveau livre, Lee Mi Hyun ? Non, non, ce n’était pas possible. Juste pas. « Je ne suis pas d’accord. Tout simplement. » Tout en joignant le geste à la parole, elle attrape à la volée deux paquets de chips qu’elle avait repérés dès son entrée. « Et attends, pourquoi elle m’a rien dit, à moi ? » Question à  choix multiples.  Elle voulait soit lui en faire une surprise, ce qui était bien évidemment raté, soit faire comme avant avec comme titre « la magnifique épopée de la benjamine Lee Mi Hyun ». C’était raté aussi. Bon, ça pourrait peut être marcher, puisque c’était quand même signé Madame Lee, mais se voir coursée par des fans quinquagénaires, merci mais non merci. La question de son petit frère l’avait encore une fois déboussolée. Il avait l’art et la manière de poser des questions qui avaient besoin de temps et de philosophie pour y répondre lorsqu’il ne le fallait pas. Sa réponse ? Hausser les épaules. « J’en sais rien. J’en ai pas l’air, mais je perds très rapidement ma motivation. Et je ne suis jamais satisfaite de mes écrits. Mes profs avaient remarqués ça, mes standards sont tellement élevés que je me retrouve piégée dans un cercle vicieux sans m’en rendre compte. » Elle essayait d’éviter de paraitre sérieuse, sauf que là, il avait touché le point sensible. « Maman n’a rien précisé, et puis, généralement, elle fait ses courses seules. Ça te dirait de l’emmerder en choisissant des produits qu’elle déteste ? Je parle de la malbouffe. » C’était pas elle qui disait vouloir discuter comme des grands et mûrir ?

code by lizzou × gifs by tumblr


(je m'excuse vraiment pour mon retard omg ;-; <3)


Dernière édition par Lee Mi Hyun le Ven 6 Fév - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: this is war. Lun 2 Fév - 19:10

this is war × ft. MI HYUN & MI KYUNG

« Tu débarque enfin de ta planète ? » Lui demandais-je quand elle s'étonna de mon avancée dans ma série. J'avance sérieusement dans mon boulot et j'en suis plutôt fier. Pas tout le monde arriverait à cela en si peu de temps, je m'adore. Mais bon, j'ai toujours été passionné par le dessin, alors ce n'est pas non plus un mérite d'être célèbre avec un talent de naissance -ou en héritage de papa-. Mihyun le sait, j'ai toujours voulu arriver à ce niveau et surtout par moi-même. « Je pense à les ménager correctement. » Plaisantais-je en ricanant, lui renvoyant la balle. Mes chevilles vont très bien, si c'est ce qu'elle veut savoir. J'ai tendance à trop les lustrer, comme un objet précieux et inestimable. Dooly dooly, aish. « Arrête avec ce surnom, on dirait que je suis gros! » Ce n'est pas le cas, hein ? Je fais trop de sport au lit pour être en surpoids. Trop injuste. Je lui tire donc la langue avec une grimace d'enfant, pour ne pas changer mon âge mental avoisinant les cinq ans. Mihyun aura toujours son nez dans mon boulot, bien que depuis la venue de Ja Hyeon, ma chambre est inaccessible à qui que ce soit. Je prive même ma famille de mes avancées spectaculaires, quel sale gosse. Faudrait que j'y remédie un jour ou l'autre... Même si ça veut dire "en parler à Ja Hyeon". Elle va me défoncer l'épaule à force! Mais je ne dis rien, juste un sourire.

Outre la liste de course manquante, je ne peux m'empêcher de parler famille. Maman, surtout. Cette mère qui n'hésite pas à déballer sa vie sur du papier. Elle devrait le savoir, pourtant... Puisqu'elle a écrit un recueil sur le fait d'être mère à seize ans. Mine de rien, faut une suite, un volume deux. Je ne serais pas contre, histoire de donner des nouvelles à toutes ses lectrices. Sauf que Mihyun semble trop surprise pour se réjouir de cette éventualité. égoïste de soeur, pense un peu à ses fans! En plus, elle est trop bruyante. « tu devrais, maman serait bien contente. » Je tente de la prendre par les sentiments, comme si maman pourrait être une chose joyeuse dans sa vie. Bah, moi je l'aime beaucoup trop pour lui refuser. Au pire, elle n'est pas obligé de balancer notre identité... Parce que bon, je suis quand même mangaka anonyme. à ne pas oublier, à l'avenir. Ma soeur en semble toute chamboulée, manquant presque d'exploser un paquet de chip au vol. Elle me fait peur parfois, je vous jure. Passons à un autre sujet, et pas des moindre. Sa vie et ses écrits, par exemple. Enfin, si elle compte en faire comme maman ou pas. Puisque moi je fais comme notre père. « T'es sûr que tu n'es pas adoptée ? » Me moquais-je en entendant qu'elle perdait vite sa motivation. Sauf qu'elle est comme tout les membres de la famille Lee, ambitieuse et gourmande. On en demande toujours plus à nous même, jusqu'à trouver notre travail terme et nul. Je suis passé par là aussi, avant de voir que ce n'était pas si catastrophique. Dans le fond, je ne voulais pas la mettre sans dessus-dessous avec mes questions et paroles. « Je suis partant! J'ai une p'tain d'envie d'kinder! » Lâchais-je avec un grand sourire. Maman déteste quand je passe ma vie à manger de tels conneries. De toute façon, je n'ai pas besoin d'elle pour m'alimenter... Et mes kinder, on n'y touche pas, on ne m'en prive pas non plus. « Tu as déjà bien commencé. » Je lui montre les sachets de chips, amusé par son idée. Elle aurait dû y penser à deux fois avant de nous envoyer ensemble faire des courses. Si elle croit qu'on va lui ramener des pâtes, légumes ou viande, elle se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Avec un sourire complice, je prenais bien soin de choisir des trucs gras et dégueulasse pour la santé. Maman va péter une durite, je le sens.
code by lizzou × gifs by tumblr


( t'inquiète, je fais pas mieux à ne pas voir ;; )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: this is war.

Revenir en haut Aller en bas
 

this is war.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-