AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna Sam 27 Déc - 22:01


Offense sells tickets. Defense wins games. feat. Wang Tai Yang + Noh Anna

❝I'll play you for your heart.❞

Je n'aime pas faire les choses comme tout le monde. C'est à dire qu'en général les gens vont faire du basket en pleine journée et quand il fait chaud. Mais il y a des gens comme moi qui sont du genre à quitter leur logement en plein milieu de la nuit quand ils n'arrivent pas à dormir pour aller faire quelques shoots. Tourner dans mon lit ça ne m'amuse pas du tout et c'est mon quotidien. On me dit toujours qu'il faut que je dorme plus mais mon problème c'est que le sommeil ne vient pas ou alors il ne reste pas. D'habitude je reste sur mon ordinateur à discuter avec des potes qui sont dans la même situation que moi mais cette fois-ci, c'était le désert complet.

Alors je suis allée fouiller dans mon armoire pour trouver les vêtements les plus chauds possibles. Mon bas de pyjama est plutôt pas mal dans le genre donc pour ça pas de problème, c'est surtout en haut, j'enfile deux pulls, une écharpe bien épaisse, mon bonnet, ma doudoune sans manche, je mets de grosses chaussettes avant d'enfiler mes baskets. J'attrape ma balle de basket qui est juste à côté de la porte d'entrée et je me mets en route.

Etant donné l'heure, je ne devrais pas faire de chichi sur le terrain de basket mais j'ai quand même une préférence pour celui qui se trouve vers shinsa-dong, au bord de la rivière Han. Je sais qu'il y a toujours des gens à toute heure, bon en hiver je ne suis pas certaine, mais j'aurai plus de chances de trouver un adversaire là-bas qu'en bas de mon goshiwon. Je me mets donc en route, j'ai quoi une petite demi heure de marche avant d'arriver à destination, ça me fera faire ma marche quotidienne c'est déjà ça. J'avais hésité à prendre mon skateboard pour faire la route, mais comme je ne suis pas encore très douée, j'étais capable de me retrouver dans la rivière me connaissant. Ça me faisait penser que je devais absolument me trouver un coach pour le skate, ça serait plus utile d'avoir une planche utilisée qu'une planche qui prend la poussière en haut d'un placard.

Après un bon moment de marche, j'arrive enfin aux terrains. Je m'arrête vite fait au 7eleven qui est juste à côté pour m'acheter une petite bouteille d'eau car malgré le froid, c'est important que je m'hydrate quand je fais du sport. J'encourage vivement le petit jeune qui travaille de nuit au combini, parce que je sais que bientôt je vais devoir me prendre un job comme ça pour pouvoir garder mon logement. Enfin bref, je vais sur le terrain, je pose ma balle à côté du panier afin de m'échauffer un peu avant toute chose. Je ne viens pas juste faire quelques shoots, le basket c'est vraiment un sport que j'affectionne et je fais tout correctement. De l'échauffement jusqu'aux étirements après le jeu.

Une fois bien échauffée, je me dirige vers le bout de la raquette pour commencer par quelques lancers francs. Ce n'est qu'une manière de me remettre dans le bain. Ça doit faire trois bonnes semaines que j'ai pas touché à un ballon, ça ne va pas du tout. Sans que ça ne m'étonne vraiment, je remarque qu'il n'y a pas grand monde de sortie. Personne sur le terrain en tout cas. Il y a juste quelques ajuhssi posés au combini et qui me jugent comme si j'étais un alien. Bon bah tant pis, solitaire jusqu'à la moelle. Premier lancer, tout va bien, il entre dans l'arceau. Je ne suis pas trop rouillée, même par un temps aussi glacial. Il faut vraiment que je pense à reprendre les entraînements sérieusement à partir de la rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna Dim 28 Déc - 0:18

Offense sells tickets. Defense wins games.

ft. Anna & Tai Yang


« You'll learn that i'm always the winner of the game. »
Mercredi soir, aux alentours de vingt-deux heures [Tenue]

Je venais tout juste de quitter mon lit pour retourner dans le salon. Impossible de dormir ce soir. Cette journée n'avait pourtant pas été de tout repos, et malgré ça mon corps refusait de tomber dans les bras de Morphée. Je ne voyais donc qu'une solution pour moi : aller m'exercer un peu, après tout ça ne me ferait pas de mal, et en plus ça me fatiguerait sûrement encore un peu plus. Je passais par la case cuisine afin de sortir une bouteille d'eau d'un des placards de réserve et la posais sur le comptoir qui donnait sur le salon.

Je retournais ensuite à ma chambre pour enfiler mes habits habituels lorsque je voulais faire du sport, sans vraiment prendre en compte le fait que nous étions en hiver. Et que l'hiver Séoulite n'était pas quelque chose de facile à vivre. Jamais je n'avais connu quelque chose d'aussi froid, pas même aux États-Unis. Mais bon, on va dire que j'avais la peau sacrément dure. J’enchaînais les photoshoots en plein air depuis plus de deux semaines, fringues épaisses ou non, les créateurs s'en foutaient. Tout ce qu'ils voulaient, c'était un beau ciel. Je n'étais pas capricieux, alors je les laissais faire, je leur enverrai par contre la facture des médicaments quand je serais malade, hé. Bref, trêve de conneries.

J'empoignais les clés de ma Lambo après avoir délaissé mes chaussons chauds pour des Nike tout aussi chaudes. La porte à peine ouverte je me rappelais que j'avais sorti une bouteille d'eau. Je faisais donc demi tour, retournais dans mon appart chaussé, me tuant mentalement d'avoir fait ça et ressortais cette fois pour de bon. J'allais attraper l'ascenseur qui venait pile d'arriver à mon étage, saluait ma chère voisine (en tout ironie, je n'aime personne.) et montait dans ce dernier, pressant le bouton du sous-sol pour aller chercher mon dernier jouet acquis. Une fois dans le parking, j'appuyais sur un des boutons de la clé pour que mon bijoux s'allume de mille feux, phares, intérieur, rétroviseurs, tout était comme je l'aimais : parfait.

Je me mettais au volant de cette dernière. J'avais très bien conscience que je faisais racaille, là, mais je m'en foutais totalement, et puis nous étions au milieu de la nuit, qui me reconnaîtrait ? Personne. A part une de mes chères et tendre fans. (Je les détestais. Bruyantes et bien trop jeunes pour que j'en fasse des conquêtes potentielles.) j'arrivais très vite à mon point de destination, un parc non loin de la rivière Han. Certes j'aurais pu y aller à pieds vu où j'habitais. Mais j'étais une feignasse, c'était bien connu. Je garai mon bébé afin que je puisse toujours avoir un œil dessus et filais vite-fait au CU du coin, je lui avait, à plusieurs reprises, déjà acheté un ballon de basket, ne jugeant pas utile d'emmener le mien. Puis c'était toujours bien de filer des sous à une gamine qui cherchait juste à payer ses cours du soirs. Je lâchai donc un billet de cinquante mille wons sur le comptoir, en lui disant de garder la monnaie pour elle, comme je le faisais toujours. (Elle me faisait pitié.)

J'arrivais finalement au cours de basket, mais arrivait très bien à percevoir une ombre qui était déjà en train de jouer. Quelqu'un d'autre que moi avait eu l'idée de venir se défouler, donc ? Plus je m'approchai et plus je reconnaissait cette silhouette. Une petite que j'avais accosté dans un club. Cette vipère m'avait baffé parce que j'étais un peu trop entreprenant. Elle aurai du apprendre les codes du club, quand on se colle à un mec pour danser comme elle avait pu le faire, ça voulait dire qu'elle voulait plus. Petite prude. « Tiens, comme on se retrouve. » j'étais très physionomiste, je me souvenais facilement des visages même si je n'avais vu la personne qu'une seule fois, et dans le noir pour elle.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna Dim 28 Déc - 1:23


Offense sells tickets. Defense wins games. feat. Wang Tai Yang + Noh Anna

❝I'll play you for your heart.❞

J’enchaînais tout un tas d'exercices. Entre les lancers francs, les tirs à trois points, les double pas, les dunks. Je m'efforçais de travailler un peu tous les aspects de l'offensive. Travailler la défensive en solo ce n'était pas évident et honnêtement, c'était déjà mon point fort donc je n'avais pas besoin de travailler ça en priorité. J'aime être polyvalente donc j'avais l'intention de me concentrer en priorité sur les points que je maîtrisais le moins histoire de rééquilibrer un peu les choses. Donc après avoir fait une bonne trentaine de lancers francs, du moins, après en avoir réussi une trentaine, je décidais de m'attaquer aux tirs à trois points. J'allai d'abord chercher ma balle pour ensuite aller me placer à un endroit convenable pour l'exercice en question.

Alors que je m'apprêtais à lancer mon ballon une voix me fit presque perdre l'équilibre. Je vais être honnête, j'ai flippé ma vie. Je pensais vraiment être seule et je pensais surtout que j'allais le rester. Alors forcément entendre une voix ça m'a vachement surprise. Surtout que le pire dans l'histoire c'est que cette voix semblait s'adresser à moi. A qui d'autre ? Je regardai donc tout autour de moi pour essayer d'apercevoir au moins une silhouette, j'espérais en fait ne pas être devenue folle. Si ça se trouve j'étais en train de rêver que je m'étais levée en pleine nuit pour aller jouer au basket alors qu'en réalité j'étais bien au chaud dans mon lit. Mais en me retournant j'aperçus la silhouette d'un gars. Dans l'ombre je ne voyais pas du tout sa tête, on ne peut pas dire que j'ai la meilleure vue du monde donc franchement. Je plissai les yeux pour tenter d'y voir clair. D'après les dires de la personne, on se connaissait déjà vu qu'on se retrouvait apparemment. Mais bon, la voix je la connaissais pas. Et s'il daignait pas se montrer sous le lampadaire, j'allais pas y voir grand chose moi.

« Ben t'es qui ? Je te vois pas d'ici, approche un peu non ? »

Moi et ma délicatesse. On me dit toujours que je parle d'une manière trop impolie à toutes les personnes que je croise. Je mets toujours ça sur le compte du fait que je sois étrangère. Bon évidemment, c'est pas du tout à cause de ça, je maîtrise le coréen c'est bon, faut pas abuser. C'est juste que j'ai l'habitude de parler comme ça, je trouve ça plus simple et confortable. Tant qu'on ne me fait pas la remarque, tout va bien.

Je décelais dans la voix de la personne qui m'avait interpellée - en dehors du fait que ce soit homme ou en tout cas une femme très .. masculine vocalement parlant - qu'il y avait une once d'ironie. Enfin je ne savais pas trop comment expliquer. C'était le genre de "Tiens comme on se retrouve" qui sous-entendait que la personne ne voulait pas me retrouver. Je fronçai alors les yeux un peu plus fort, ça m'intriguait vraiment de ne pas savoir qui c'était. Je parvins à distinguer un peu son visage. Effectivement c'est un visage qui me disait quelque chose. Mais je ne savais plus où je l'avais vu.

« Ah mais oui, on s'est déjà vu je crois. Mais où ? »

J'oublie facilement les gens qui ne me marquent pas l'esprit ou que je considère comme inintéressant. Enfin, si je revois leur tête, ça va me dire quelque chose mais je ne vais pas me souvenir comment on s'est rencontré, dans quel contexte, si on s'aimait bien ou pas.

« Toi aussi tu viens mettre quelques paniers ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna Dim 28 Déc - 15:23

Offense sells tickets. Defense wins games.

ft. Anna & Tai Yang


« You'll learn that i'm always the winner of the game. »
Mercredi soir, aux alentours de vingt-deux heures [Tenue]

Tout compte fait je n'allais pas être seul à faire du basket ici et cela m'agaçait un peu. J'aimais la solitude. J'étais sans arrêt entouré d'un tas de petites mains la journée, alors ce que j'aimais une fois que je n'étais plus au travail c'était de me retrouver seul avec moi même. Je ne pensais vraiment pas que je tomberais sur quelqu'un en plein milieu de la nuit dans ce parc, sérieusement. Je soupirais et restais planté dans l'ombre du réverbère, de façon à ce qu'elle ne distingue pas mon visage, mais l’interpellai tout de même. Je l'avais fait sursauter, petite nature. Je la voyais regarder en ma direction en plissant les yeux, espérant sûrement voir un peu mieux. Mais peine perdue vu la phrase qu'elle m'avait lancée : « Ben t'es qui ? Je te vois pas d'ici, approche un peu non ? » je me pinçais légèrement la lèvre tout en faisant un seul et unique pas. J'étais chinois, j'avais appris le coréen sur le tas, sans prof, juste avec les émissions et les dramas, mais je savais une chose : les honorifiques étaient important, et elle, comme ça, elle venait de me parler comme si j'avais des années de moins qu'elle. Alors que ça sautait carrément aux yeux que j'étais bien plus vieux. Elle avait réussi à faire monter mon degré d'agacement à la deuxième barre du compteur.

Je faisais un nouveau pas, décidant tout de même de sortir de l'ombre. Après tout j'étais une star, il fallait que je brille tout le temps. Elle enchaînait alors avec d'autres paroles, toujours sur ce ton informel : « Ah mais oui, on s'est déjà vu je crois. Mais où ? » Je soupirais et gardait mon ballon sous le bras avant de m'approcher d'elle d'assez près. J'avais tout de même un visage assez marquant. Et on me voyait sur 3 des 4 couvertures des magasines d'hommes du moment. « Parler de façon formelle, ça t'arrache la bouche ? » Je penche légèrement la tête sur le côté et me décide à lui craquer un sourire. Elle n'a vraiment pas l'air de se rappeler de moi. Tant mieux après tout, comme ça ça sera encore plus amusant de la faire tourner en bourrique pour moi. « Toi aussi tu viens mettre quelques paniers ? » et encore une fois. J'avais pourtant appris que dans ce pays ils étaient très à cheval sur les façon de s'adresser aux personnes plus vieilles que sois... Je lâchai mon ballon au sol, craquais mes deux poignets histoire de les échauffer et récupérait mon achat le plus récent. Je lançai ce dernier, et panier du premier coup. J'étais déjà venu la semaine dernière à cause d'un photographe qui m'avait cassé les couilles, alors je n'avais pas pu perdre beaucoup. Je récupérais ma balle d'une seule main et posais à nouveau mes yeux sur elle.

« Tu veux pas aller jouer aux billes vers ce panier là ? » ; je lui montrais du doigt celui à l'autre bout du cours, très peu éclairé et sans filet. Ce côté était fait pour elle, alors que je méritais celui avec le panier neuf acheté par la mairie Séoulite. Je lui faisais un léger sourire cordial -faux cul- et la poussais doucement pour qu'elle prenne le pas d'y aller. « Ah, je suis venu ici pour être tranquille alors ne t'avises pas de me parler, ça risquerai de m'énerver et de faire remonter mes vieux démons pour toi à la surface. Je voudrais pas faire pleurer une fille, quand même. » ; il était préférable pour elle qu'elle évite de m'emmerder, je ne serais pas aussi clément que la fois ou elle s'était permise de claquer sa main contre ma précieuse joue.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna Mer 31 Déc - 0:03


Offense sells tickets. Defense wins games. feat. Wang Tai Yang + Noh Anna

❝I'll play you for your heart.❞

Je ne pensais vraiment croiser quelqu'un à cette heure-là au terrain de basket. Lorsque la voix m'a interpellée j'ai vraiment eu peur, enfin je sais pas, c'est un peu comme si vous viviez seul dans un appartement et que quelqu'un se met à vous parler tout d'un coup. Ça m'a fait le même effet. Alors oui, je sais que je parais toujours ridicule quand je sursaute, parce que je flippe toujours pour un rien et on le voit très bien.

J'avais demandé à cette personne de se présenter sans vraiment me soucier de la formalité. J'avais considéré que si la personne m'avait interpellé comme ça en disait qu'on se retrouvait c'est qu'on était proche. Enfin je sais pas, il était une heure de la nuit où réfléchir à employer la forme polie, soutenue, formelle ou tout ce que vous voulez m'échappait complètement. En France on est quand même moins à cheval là-dessus. Je crois que c'est l'habitude qui va me différencier jusqu'au bout des vrais coréens et qui me trahira jusqu'au bout. La personne me fit la remarque d'ailleurs, mais je préférai ne pas relever, vu le ton employé je n'avais pas envie de lui dire que c'était la flemme ni aller m'embarquer dans des explications liées à la France.

J'étais donc resté dans mon registre. Je ne savais plus trop où j'avais rencontré ce gars et pourtant plus je voyais son visage plus ça me disait quelque chose, ça allait bien finir par me revenir. Je lui demandais donc s'il venait mettre quelques paniers, au final jouer à deux c'était quand même plus sympa que de jouer seule. J'allais pouvoir continuer à perfectionner ma défense comme ça.

Je le regardai tirer et mettre du premier coup. Bon et bien, il n'avait pas l'air d'être un amateur, si on était amené à faire un petit match au moins je ne m'ennuierais pas. Sauf que les mots qu'il décocha juste après ce panier me firent très mal aux oreilles. Il se prenait pour qui ? Est-ce qu'il était rancunier parce que je lui avais parlé sur un ton informel ? En tout cas ça ne me plaisait qu'à moitié et l'amertume de ses mots me remettaient petit à petit sur la piste de son identité.

« Pardon ? »

Et il semblait sérieux vu qu'il se mis à ma place, prenant le soin de me pousser de façon pas très délicate. Je laissai échapper un rire nerveux. Il fallait bien être dans un pays de purs machos pour qu'une fille se fasse traiter de la sorte sur un terrain de basket. Il croyait peut-être que j'étais venue m'éclater sur le terrain en plein milieu de la nuit alors que je ne sais pas jouer ? Il ajouta qu'il ne fallait pas que je le dérange. J'étais arrivée avant lui à ce que je sache ? C'était quoi son problème. Il précisa qu'il voulait que j'évite de faire remonter ses vieux démons pour moi. Et c'est là que tout me revint. L'expression de son visage était la même que la fois où on s'était rencontrés en boîte. Le mec m'avait dragué avec son air macho là et je l'avais baffé. Ça me fit bien rire rien qu'en y repensant, il l'avait mal vécu visiblement, j'étais plutôt fière de moi.

« Je n'y peux rien si tu n'acceptes pas de te faire humilier par une fille en boîte. Mais sache que je peux aussi t'humilier ici-même, sur ce terrain. Dommage qu'il n'y ait pas de public. »

Ça y est, il avait réussi à m'énerver. Il ne voulait pas que je le dérange ? Rien à faire, il me cherchait, il allait donc me trouver. Je suis susceptible, surtout quand on me sous-estime dans un de mes meilleurs domaines.

« Ne crois pas que parce que je suis une fille je n'ai pas ma place sur ce terrain. Si tu veux ce panier, il va d'abord falloir me battre au 1vs1. »

Mais quel péteux je vous jure. Me dire d'aller jouer aux billes, et puis quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna

Revenir en haut Aller en bas
 

Offense sells tickets. Defense wins games. ▬ Taiyang & Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Games Day 2011
» maelstrom games
» games day / golden demon 2009
» games day 2009
» [PUB & Informations] Games Paper Model Studio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-