AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voler pour manger ○ ft Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Voler pour manger ○ ft Anna Sam 27 Déc - 21:42


Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

❝Je vole, comme un aigle Royal,Je vole, au-dessus des Lois. Je vole, quand j'ai faim c'est bien normal. ❞

Enfin libre. Je me demandais quand ce fichu téléphone allait enfin s’arrêter de sonner. Sérieusement, ils pensent que je suis leur chien ou quoi ? Bon d’accord, je suis l’homme à tout faire de l’immeuble, mais je suis aussi un être humain. Me demander de faire couler un bain à dix heure du soir, c’est un peu abuser quand même vous ne pensez pas ? Surtout qu’elle aurait très bien pu le faire toute seule. Après tout, tourner le robinet d’eau chaude et verser des huiles pour le bain, ce n’est pas compliqué. Si ? Je pense que cette femme croit que je travaille uniquement pour elle. Autrement, il n’y a pas d’explication possible. Sauf si elle est folle amoureuse de moi, ce qui m’étonnerait vu le nombre de mec qui rentre dans son appartement. Je pense que je pourrais tenir un cahier avec tous les mecs qu’elle se tape. En plus, la dernière fois, j’ai vu quelqu’un de connu. Je pourrai me faire de l’argent si je prenais des photos. Heureusement que je suis trop honnête pour ça… Et puis, je préfère garder les secrets de mes patrons pour moi. C’est tellement amusant d’être invisible à leurs yeux et de tout savoir sur eux. Ils ne me soupçonnent jamais, alors je peux écouter sans me faire prendre. C’est génial la vie de concierge, on ne s’ennuie jamais. Enfin, c’est bien ça le problème, c’est que je n’ai même pas le temps de m’ennuyer avec tout ça. Du coup, j’ai décidé de me faire une petite bouffe avec l’argent que j’ai volé à l’une de mes super patronne. Je sais, ce n’est pas cool, mais c’est pour lui donner une bonne leçon. Disons que c’est un pourboire dont elle n’a pas encore connaissance.

Je me dirigeais donc à pied vers un restaurant dans lequel j’ai l’habitude d’aller. L’air frais de Décembre me faisait terriblement de bien. Sortir de ces murs remplis de gens riche et ingrats me donne des ailes. J’ai envie de chanter tellement je suis heureux d’être de sorti ce soir. Il était tard, mais je savais que j’allais trouver un restaurant ouvert. En règle générale, les restaurants coréens ne ferment pas leur porte tant que le restaurant n’est pas vide. Je pensais alors qu’il y allait avoir quelqu’un à l’intérieur. C’était même presque sûr. Depuis le temps que j’y vais, je connais bien les habitudes des gens. J’observe beaucoup les autres et ça m’aide à savoir à quelle heure je risque de rencontrer le plus de monde. Alors, j’y vais tard, pour être sûr qu’il n’y ait que quelques personnes. Au moins, je n’aurais pas peur des microbes et des saletés que ces gens vont propager.

J’arrive enfin à destination, je salue le patron en rentrant, comme je le fais à mon habitude, et je prends la table qui est au fond. Comme je l’avais prédit, il n’y avait pas beaucoup de mon ce soir là. Il n’y avait qu’un couple de touriste près de la fenêtre et une jeune femme seule qui était installée à la table voisine de la mienne. Je la saluais poliment et je m’asseyais calmement, attendant la serveuse qui n’était autre que la femme du patron. Je lui commandais alors toutes sortes de viandes, étant affamé, j’avais besoin de beaucoup manger. J’attendais patiemment qu’on vienne me servir en regardant de temps en temps mon portable pour voir si je n’avais pas reçu un appel d’un des habitants de l’immeuble dans lequel je travaille, ou de mon meilleur ami. Parfois, il m’appelle en pleine nuit pour que je vienne le voir. J’ai l’impression de visiter un prisonnier à chaque fois que je lui rends visite. On doit toujours se cacher pour ne pas que sa grand-mère lui fasse des misères.

Une fois mes morceaux de viandes sur la table, j’allume le barbecue et je commence à cuir ce que j’ai commandé. En attendant que la viande cuise, je bois une gorgé du soda que j’ai demandé également. Après quelques minutes à manger rapidement, comme ci je n’avais jamais mangé de ma vie, je me mets à masser mon ventre, me demandant s’il était nécessaire de redemander encore à manger. Je regardais alors dans mes poches pour voir si j’avais encore suffisamment d’argent pour ça, et je fus déçu de voir que je n’avais plus rien. Je soupirais donc longuement puis, furtivement, je regardais les plats que ma voisine avait du mal à manger. Mes vilaines habitudes revenaient alors à la surface. Doucement, je tendais mon bras pour piquer avec mes baguettes un morceau de viande. Ni vu, ni connu, j’avalais le morceau volé. Du moins, je pensais ne pas avoir été attrapé …


_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Sam 27 Déc - 22:49


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Une goutte de plus et j'explose.❞

 
Je déteste quand les gens sont comme ça. Tu leur proposes un truc truc genre un restaurant et ils déclinent de façon systématique. C'est vraiment chiant. Parce qu'à côté de ça ils sont toujours de sortie à droite à gauche avec des gens - pas toi hein - mais ils ne vont jamais penser à t'inviter. A croire que le monde ne marche que dans un sens. Bref, le fait de recevoir une réponse négative de tous mes soi disant potes m'a énervée pour le reste de la soirée. Résultat, je vais aller au restaurant toute seule. Mais je n'ai pas envie de bouger tout de suite, quitte à sortir seule autant me faire toute belle. Alors je passe des heures dans ma salle de bain à essayer - ou réessayer plutôt - tout mes vêtements, à faire de nouveaux essais maquillage, à m'épiler dans ma douche, à me laver les dents, bref tout un tas de choses que je fais très rapidement en temps normal mais que lorsque je suis énervée, bizarrement ça me semble important. Comme si ça allait faire regretter les gens de me délaisser. Je suis surement dans le faux, mais je suis convaincue de ce que je pense.

Bref, après avoir fait toutes ces choses exceptionnelles, je décide de partir de chez moi. Il est plus de minuit, je crève la dalle mais tout va bien, ce n'est pas grave. A ça s'ajoutent d'autres problèmes. Si quelqu'un de mon quartier me voit aller au restaurant toute seule, je suis fichue. Ben oui, j'ai une réputation à tenir. Déjà qu'on ne m'apprécie pas toujours parce que j'ai des manies de française, je ne tiens pas à être jugée encore plus que d'habitude. Donc il faut que je choisisse une destination et aussi un endroit où bouffer. Bon, étant donné l'heure, ce sera soit fast-food soit barbecue. Mais bon, les fast-food c'est vraiment pas mon délire, surtout le macdo, j'ai été dégoûté en France, tous mes potes voulaient toujours y manger alors que moi j'étais plutôt du genre Quick - ouais j'ai choisi mon camp, problème ?

Première chose à faire, me diriger vers le métro, ça m'aidera déjà à faire un choix sur ma destination. Bon en fait, mon choix est vite fait. Le meilleur restaurant de samkyeopsal que je connaisse se trouve à Insadong, alors pourquoi réfléchir davantage ? Je m'empresse d'aller vers la station de métro "oksu" et je savais que j'aurais dû sortir plus tôt. La station est évidemment fermée, les derniers métros sont passés depuis une bonne heure déjà, j'aurais dû m'en douter. Bon ben c'est pas grave, je m'approche du bord du trottoir pour faire signe à un taxi de m'emmener. Heureusement que dans ce pays ça ne coûte pas cher. Je demande au chauffeur de m'emmener jusqu'à la sortie de métro "euljiro3ga", à partir de là je sais me repérer généralement.

Une fois arrivée dans le quartier, je marche tranquillement en direction du restaurant. Je n'ai pas envie de me presser, de toute vu l'heure qu'il est soit je me retrouverai à dormir au sauna soit je prendrai encore le taxi ou alors je peux très bien marcher. Ça risque de faire cher pour une soirée en solitaire quand même, le taxi a beau ne pas être cher ça fait quand même des frais. Mais bon, je me voyais pas rester dans mon quartier pour manger seule dans un restaurant de barbecue.

Une fois arrivée au restaurant, le patron me fait m'installer à une table au fond. Je commande aussitôt une bouteille de soju, une bouteille de bière ainsi que deux portions de viande. Je suis persuadée de pouvoir tout manger histoire de me venger d'avoir été abandonnée par mes soi disant amis. Evidemment, le service est rapide. Je n'attends même pas qu'il ait finit d'apporter tous les banchans que je suis déjà en train de faire griller ma viande. Aah, quoi de mieux qu'un peu de porc et d'alcool pour passer une soirée SEULE. En fait, intérieurement je pleure, c'est tellement mieux de faire ça avec des potes en vrai. Mais je ne dois pas montrer ma tristesse, je ne dois surtout pas.

Voilà, je le savais. J'ai à peine mangé plus de la première portion que je commence déjà à caler. Je crois que depuis que je suis arrivée en Corée, mon estomac a clairement rétréci et je n'arrive plus à manger autant. C'est pour ça que j'ai perdu du poids et pourtant je mange comme une grosse hein. Enfin bref, du coup je laisse un peu ma viande de côté, histoire de me laisser le temps de digérer et je me fais quelques verres de somaek. Là aussi, quelle tristesse de boire seule. Surtout que je suis déjà un peu pompette et personne à draguer. Je vous le dis, ma vie est trop triste. Le pire dans l'histoire c'est que je crois que je commence à m'endormir. Si c'est pas le comble. Quand je suis dans mon lit, impossible de fermer l'oeil et là, comme par hasard, je serais prête à m'endormir et à voir mes cheveux prendre feu - ouais je suis obligée de voir des drames partout sinon ce n'est pas drôle.

Alors que je bois mes verres tranquillement et que je m'endors à moitié, je vois également un morceau de viande quitter mon assiette. Hein ? Je ne sais pas si c'est mon imagination ou l'alcool ou les deux qui me jouent des tours, mais je trouve ça bizarre. Puis je regarde autour de moi. Je vois que mon voisin est en train de manger MON morceau de viande. C'est lui qui m'avait salué en arrivant, le fourbe, il avait préparé son coup. Okay, je n'ai plus faim, mais quand même !

« YAH ! C'est quoi ton problème hein ? Tu voles les pauvres ? J'ai payé ma viande mon cher monsieur ! Si au moins vous aviez demandé, non mais ces Coréens franchement. Rendez-moi ma viande hein ! Je vous ai vu ! »

Mes mots n'étaient pas tout à fait cohérents mais bon l'idée était là.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Sam 27 Déc - 23:34


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Je vole, comme un aigle Royal,Je vole, au-dessus des Lois. Je vole, quand j'ai faim c'est bien normal. ❞

 Etre seul n’a jamais été quelque chose de difficilement supportable pour moi. Je n’ai jamais été vraiment très entouré, et ça, depuis que je suis petit. Mes frères n’étaient pas très proches de moi, ils m’évitaient un peu en réalité. Ils avaient peur que je leur pique quelque chose ou que je le fasse à un de leur copain qu’ils invitaient souvent à la maison. Du coup, ils ne m’ont jamais trop porté d’attention, et nous ne sommes jamais sortis tous les trois ensembles pour manger au restaurant. Mes amis quant à eux, je les comptes sur les doigts d’une main. Non, pour être honnête, je n’aime pas trop sortir en général. J’ai trop peur des autres pour ça. Imaginez-moi en boîte une seule seconde. Ca donnerait ça : un mec au fond qui a les mains levé. On penserait que je danse, mais en réalité, j’éviterai tout contact humain. On me le reproche souvent ça d’ailleurs. Je pensais que dans un pays comme la Corée du Sud, les contacts physiques resteraient assez personnels et intimes. Mais je crois bien que je me suis trompé sur la question. Certaines personnes de mon entourage me disent bien souvent que je suis trop coincé parce que je ne leur donne pas d’accolade ou que je n’accepte pas leurs mains tendues. Je crois qu’ils n’ont pas compris que je ne supportais pas les microbes et qu’à chaque fois qu’on me touche, je ne pense qu’à ça : MICROBE, je vais tomber malade, alerte. J’ai un cerveau démonté, je suis désolé, mais il faut faire avec mes manies et mes habitudes les gars.

Tout ça pour dire que j’ai pour habitude de manger seul. Parfois, quand Young Shin sort, on passe la soirée au restaurant ou en boîte –ce qui me demande beaucoup de travail sur moi- et ça me fait ma sortie du mois quoi. Non sérieusement j’aime être tranquille quand je mange surtout. C’est tellement mieux que d’avoir un constant brouhaha dans les oreilles et de parler en même temps qu’on mange. C’est tellement impoli je trouve. Quand j’étais en prison, je voyais constamment des mecs qui, la bouche pleine, n’hésitez pas à insulter le voisin à côté qui aurait soit disant voler son fruit. On en voit de ses choses en prison, c’est assez hallucinant. Je peux vous dire que ça vous calme un homme ce genre d’endroit. Ca ne donne pas envie de faire des conneries, je peux vous l’assurer. Cependant, j’ai trouvé qu’à l’armé, c’était encore plus difficile qu’en prison. Peut être parce que les instructeurs étaient chiants et qu’il fallait se rouler dans la boue à moins quinze degrés tous les matins. Je crois surtout que j’ai été un peu traumatisé de cette période. Heureusement, j’étais jeune quand j’y suis allé. Je crois qu’aujourd’hui, je ne le supporterais pas.

Donc, comme je mange tout seul ce soir, une fois de plus, ça veut dire qu’il y a une part en moins à manger. Parce que je pique toujours dans les assiettes des autres. Mauvaise habitude, encore une fois. Je suis un estomac sur pate. De ce fait, je me suis senti tenté par l’assiette de ma voisine de table qui était certainement déjà trop saoul pour se rendre compte que j’avais piqué dans son assiette. Je voyais bien que ses yeux étaient en train de se fermer peu à peu et qu’elle n’allait pas tarder à s’endormir, la tête dans son assiette de viande. Je ne peux pas laisser passer ça. C’est trop précieux ce met délicieux. Bon d’accord, ce n’est pas une excuse pour voler la nourriture des autres. Mais c’est ça ou son porte feuille. A vous voyez, tout de suite la nourriture c’est mieux hein. Je pensais alors que je ne m’étais pas fait attraper par ma voisine en plein vole lorsque j’entends sa voix me hurler dessus.

« YAH ! C'est quoi ton problème hein ? Tu voles les pauvres ? J'ai payé ma viande mon cher monsieur ! Si au moins vous aviez demandé, non mais ces Coréens franchement. Rendez-moi ma viande hein ! Je vous ai vu ! »

Je ne sais pas pourquoi, inconsciemment certainement, j’ai eu le reflexe de lever les mains, comme ci j’avais à faire à un policier. Je me rappelais alors soudainement de mon enfance, et de la toute première fois que je me suis fait prendre par ma mère, la main dans le sac, en train de trier les affaires que j’avais volé à mes camarades de classe. Si je me remettais à penser à tout ça, ça allait certainement mal finir. Je prenais une longue respiration en redescendant mes bras, je me sentais alors si stupide. Je suis un adulte oui ou non ? Alors il fallait que je me comporte comme tel. Je devais prendre mes responsabilités.

« Je suis désolé. J’aurais dû vous demander. Je vous rembourserai »

J’essayais tant bien que mal de sourire. Mais j’avais plus l’air d’un débile qu’autre chose. J’espérais secrètement qu’elle était trop bourrée pour voir ma face de moche qui essaie de sourire mais qui n’y arrive pas. Puis, je me rappel des mots que la jeune femme a employé. « Ces Coréens ». Devais-je le prendre comme une insulte ? Sans vraiment comprendre pourquoi, je lui demandais.

« Pardon, mais, vous avez quelque chose contre les Coréens ? Si vous voulez, je peux vous la rendre votre morceau de viande, mais pour ça, il va falloir attendre un peu … »

A noter : apprendre à se taire et à réfléchir avant de parler. Sérieusement, ça veut dire quoi ça ? C’était tellement mal poli que je ne m’en remettais pas de mon propre comportement. Je pense que ça doit être à cause du ton de la jeune femme. C’est un reflexe à la con que j’ai acquis en prison. Quand on hausse la voix, il faut parler plus fort ou répondre à l’autre, sinon on se fait bouffer. Sauf que là, je suis en société, et je n’ai pas le droit de parler comme ça. Alors, qu’est-ce que je dois faire. Voilà que je dois avoir l’air débile à ne rien dire pendant quelques minutes. Je me lève alors précipitamment et je me place en face d’elle. Je me penche à quatre vingt dix degré et je lui présente mes excuses.

« Je m’excuse pour mon comportement déplacé. Si je peux faire quoi que ce soit pour me faire pardonner. »

Si elle ose dire après que les Coréens ne sont pas poli, je lui fais bouffer sa salade.


   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Dim 28 Déc - 0:50


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Une goutte de plus et j'explose.❞

 
Bon, je pense que je n'ai pas besoin de faire un dessin. Dès que je bois un petit peu trop d'alcool - c'est à dire pas beaucoup - je deviens saoul comme c'est pas permis. Au moins, j'ai l'avantage de ne pas coûter cher en alcool, mais ça doit être une des raisons pour lesquelles mes potes ne veulent pas sortir avec moi en fait. Je suis pour ainsi dire insortable. Boire aussi peu et être aussi perdue, c'est grave quand même. Y en a que ça amuse, mais je crois qu'on me l'a déjà pas mal reproché. Donc forcément, dès que je me mets à boire dans un lieu public et que j'ai le malheur de ne pas être accompagnée, je deviens insupportable, c'est une catastrophe. Il faut absolument que je me fasse remarquer. Et cette fois-ci, ça n'avait pas échappé à la règle.

Il faut dire que cette fois-ci je n'étais pas la seule fautive, je n'avais quand même pas rêvé quand j'avais surpris mon voisin de table à voler mon morceau de viande. Je veux bien accepter mon état déplorable mais quand même, je n'en suis pas encore au point d'avoir des hallucinations visuelles. C'est donc à cause de ce bout de viande volé que j'ai commencé à m'emporter. Et la preuve que je ne savais clairement pas ce que je disais : j'avais commencé par le tutoyer pour enfin le vouvoyer. Et puis j'avais même fait une remarque sur les coréens, comme si je n'étais pas coréenne. Certes j'ai vécu en France, mais je suis quoi avant tout ? Oh, les racines meuf.

La première réaction du jeune homme fut de s'excuser et de dire qu'il me rembourserait. J'étais plutôt satisfaite de ça. J'ai même eu le réflexe de balancer mes cheveux vers l'arrière et garder la tête bien haute afin de lui répondre qu'il était plutôt sage en effet de s'excuser. Comme si j'avais quelque chose à dire alors que j'étais bourrée. Enfin bon, de toute façon je n'ai pas eu le temps de dire quoique ce soit. Je fus d'ailleurs très surprise de la tournure que prirent les paroles de ce jeune homme. Il me demanda si j'avais quelque chose contre les coréens et renchérit en disant qu'il pouvait me rendre mon morceau de viande. Mon esprit était lent, c'est pourquoi je répondis un peu à côté.

« Ah ! AH ! Vous voyez que c'est énervant. En tant que française, je m'en prends plein la tronche à longueur de journée, alors hein ! Et puis c'est bien aimable de votre part de vouloir me rendre mon morceau, mais vous allez faire comment ? »

J'étais bien naïve, si mon moi sobre me voyait, il m'aurait foutu des baffes à coup sûr. Je ne voyais donc pas qu'il se foutait de moi et qu'il parlait bien évidemment de vomir ou ... même de faire passer mon bout de viande par des voies on ne peut plus dérangeantes. Mais soit, ma naïveté me sauvait en quelque sorte. Sauf que bon, pour moi tout va un peu trop vite. Ce n'est pas que je vois flou mais c'est légèrement trop dédoublé pour que mon petit cerveau suive correctement. Soudainement le monsieur se lève et vient s'incliner devant moi. J'en serais presque tombée à la renverse tant ça m'a paru brusque. Il s'excusa pour son comportement déplacé mais je ne savais pas ce qu'il attendait de moi. Pourquoi se courbait-il ? J'hésitai un instant avant de lui ébouriffer les cheveux.

« C'est pas grave mon enfant, j'avais plus faim tu sais. Viens, viens t'asseoir avec moi, ne laisse pas une pauvre étrangère toute seule. »

Je n'étais pas une vraie une étrangère, mais je sais que ça fait son petit effet sur les coréens. Je n'avais pas envie de rester toute seule. Même s'il avait tenté de me voler mon morceau de viande, je pouvais bien lui proposer de terminer ma bouffe. Après tout, j'allais payer quoiqu'il arrive alors autant que ce ne soit pas perdu.

« Tu dois être un pauvre petit chiot affamé, tiens, viens, mange tout ce que tu veux, si je bouffe encore je vais exploser. »

Par contre pour l'alcool, c'était une autre histoire, je pouvais encore boire, pas de soucis là-dessus. Je me réservai un autre verre, sans vraiment lui proposer. Je sais pas, en ce qui concerne ma bouteille de Soju je suis très protectrice, surtout quand j'ai déjà de l'alcool dans le sang. Je sais que je peux parfois passer pour une véritable alcoolique mais ce n'est pourtant pas dans mes habitudes de boire seule, là c'était vraiment exceptionnel. Je suis plutôt du genre à faire des jeux d'alcool, je trouve ça plus amusant que de boire pour boire. Mais je dois bien avouer que ce soir là, les gens m'avaient pas mal blessée, me laisser seule encore une fois.

Enfin bon, me voilà qui me remettais à le tutoyer. J'étais vraiment pas claire dans mes idées mais bon. Je lui fis une place royale sur le siège d'à côté de moi. C'était un peu en mode : "Tu veux être mon ami ?". Je crois bien que dans des cas comme ça, je suis prête à sympathiser avec n'importe qui et n'importe quoi, même avec un voleur de bout de viande.

« Toi aussi tes potes ils t'ont tous abandonné ? »

J'ai toujours tendance à croire que je ne suis pas seule au monde dans ma situation. J'aime espérer.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Dim 28 Déc - 20:38


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Je vole, comme un aigle Royal,Je vole, au-dessus des Lois. Je vole, quand j'ai faim c'est bien normal. ❞

  Voler de la nourriture, ce n’est pas dans mes habitudes. Voler, oui, mais pas de la bouffe. J’ai l’impression d’être une sorte de mendiant qui ne peut pas manger. C’est triste non ? Surtout que je n’ai pas à me plaindre financièrement. Je ne roule pas sur l’or, mais je ne suis pas à la rue non plus. De plus, je sais que si jamais j’ai un problème financier, je peux demander des l’aide à mon père. Il a toujours été là pour moi, même si je lui ai dit de m’éviter. Vous voyez, il y a des parents qui renient leurs enfants quand ces derniers sont des délinquants ou malade mentaux. Moi je suis un peu des deux, et mes parents ont toujours été là pour me soutenir. Enfin … ils ont toujours cru que c’était juste une passade, mais ça fait vingt ans que je n’arrive pas à contrôler ces pulsions obsessionnelles. Je sais que je vais y arriver un jour, j’en suis persuadé. Quand ? C’est ça que je veux savoir. Parce que c’est invivable.  

Quand ma voisine de table commence à me crier dessus parce que je lui ai volé son morceau de viande, je suis une nouvelle fois partagé entre deux émotions. D’un côté, je suis désolé d’avoir eu cette envie folle de manger ce qui était dans son assiette. Et d’un autre, je me demande pourquoi elle se met autant en colère. Après tout, ce n’est pas comme ci je lui avais volé quelque chose de précieux. Enfin, les gens ont des réactions étranges parfois, et je suis bien placé pour le dire. Alors dans un premier temps, je ne dis rien, et je ne relève pas sa phrase qui peut paraître un peu raciste. Puis, en tant que Coréen et fier de l’être, je décide à mon tour de me rebeller contre la jeune femme. Le monde à l’envers en fait.

« Ah ! AH ! Vous voyez que c'est énervant. En tant que française, je m'en prends plein la tronche à longueur de journée, alors hein ! Et puis c'est bien aimable de votre part de vouloir me rendre mon morceau, mais vous allez faire comment ? »

Sérieux ? Je crois que la jeune femme a vraiment trop picolé ce soir et n’a plus toute sa tête. Je me demande alors ce qui la pousse à vouloir autant boire. Je suis le genre de personne à qui il faut toujours des explications sur les moindre faits et gestes qu’on peut avoir. C’est bizarre hein ? Ca fait parti de mon caractère. Je suis tellement curieux de la nature humaine que j’ai besoin de fourrer mon nez dans les affaires des autres. C’est naturel et c’est même un don chez moi, cette curiosité. J’explique. Parfois, je me trouve au mauvais endroit au mauvais moment, du coup, j’entends tout ce que les gens disent. J’avoue que ça me sert bien. J’adore découvrir des secrets. Surtout ceux des personnes pour qui je travaille. Vous ne pouvez pas savoir à quel point les gens riches cachent des choses. L’autre fois, j’ai vu le voiturier coucher avec la fiancée du gars bizarre du troisième étage. Je peu vous dire que le jour où ça se saura, il y aura des gros dégâts. En général, les gens riches sont toujours impliqués dans des choses bizarres, pour ne pas dire dans les affaires de gang et de mafia.

Tout ça pour dire que je trouvais la jeune femme un peu étrange. Son comportement me fit sourire. Elle était mignonne à me demander comment j’allais bien pouvoir lui rendre son morceau de viande. Je lui disais donc simplement.

« Croyez moi, vous ne préférez pas le savoir. »

Après ça, je me courbe immédiatement devant elle pour présenter mes excuses. J’ai eu un comportement déplacé, et il quand on a un comportement qui n’est pas correct, il faut corriger ses fautes. C’est alors ce que je fais. Je dois probablement avoir l’air complètement fou parce qu’une seconde, je lui réponds mal et l’autre d’après, je lui présente mes excuses. Je serais elle, je penserais que j’ai à faire à un grand psychopathe. Seulement, sa réaction est encore plus étonnante que la mienne. Elle fit une chose que je ne supportais pas. Elle m’ébouriffa les cheveux. Par reflexe, je retirais rapidement sa main de ma tête.

« C'est pas grave mon enfant, j'avais plus faim tu sais. Viens, viens t'asseoir avec moi, ne laisse pas une pauvre étrangère toute seule. »

Si je n’avais pas eu aussi faim, je ne me serais pas assit et je serais parti frustré d’avoir été traité comme un gosse. Seulement, j’avais la dale et je ne pouvais pas dire non à de la nourriture gratuite. Quand on dit que les Coréens sont des estomacs sur pates, ce n’est pas pour rien. Et j’en suis l’exemple parfait aujourd’hui.

« Tu dois être un pauvre petit chiot affamé, tiens, viens, mange tout ce que tu veux, si je bouffe encore je vais exploser. »
« Bon … Comme tu as l’air de vouloir me tutoyer, je vais en faire de même. J’aimerai bien dans ce cas que tu cesse de me prendre pour une bête. Ca serait gentil. »

Je lui souriais car je ne disais pas ça pour être méchant ou désobligeant. Je voulais simplement qu’elle me respecte comme j’allais le faire avec elle également. Et surtout, je n’avais pas envie qu’elle me traite comme à un chien qui a envie qu’on lui lance un os.

« En tout cas, je te remercie. J’ai l’impression de ne pas avoir mangé depuis des jours. Tu me sauves la vie. »

C’était un peu exagéré, mais j’ai aussi l’impression que je l’aide bien là en lui mangeant la moitié de son repas. Si je n’étais pas intervenu furtivement pour lui soustraire sa bouffe, ça serait allé à la poubelle, et j’ai horreur du gâchis. Je m’asseyais donc face à elle. Une fois assit, je pris le verre qui était sur mon ancienne table ainsi que les baguettes et ma cuillère. Je prenais un morceau de viande que je plaçais sur le grille.  

« Toi aussi tes potes ils t'ont tous abandonné ? »

Je posais mon verre d’eau que j’avais porté quelques secondes plus tôt à mes lèvres et je lui réponds.

« Pas vraiment. J’aime bien manger seul le soir. Vu que tu m’as posé la question, je parie que les tiens t’on posé un lapin ? »

Cette situation est plutôt étrange. Je n’ai pas l’habitude de parler à des étrangers. Dans tous les sens du terme. Si j’ai bien compris, la jeune femme qui m’offre gracieusement-ou pas- sa nourriture n’est pas du pays. C’est rare de croiser des gens qui ne viennent pas de Corée dans ce genre de restaurant. Ici, c’est plutôt le coin que seules les pures souches connaissent. Les étrangers mangent plus dans les attrapes touristes.

« Si tu n’es pas Coréenne, comment ça se fait que tu connaisses ce restaurant ? »

Ma curiosité, une fois de plus prend le pas sur les bonnes manières. Enfin, vu le début de notre conversation, je crois qu’on n’a pas vraiment besoin de se lécher les bottes et de faire des courbettes, n’est-ce pas ?

« En tout cas, je trouve que tu parles plutôt bien la langue »

C’est même assez étrange d’ailleurs.
   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Mer 31 Déc - 1:38


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Une goutte de plus et j'explose.❞

 
Pour quelqu'un qui ne me connaît et qui en plus n'a pas l'habitude de me voir boire, je dois être une fille très étrange. Je ne supporte que très peu l'alcool, je suis très rapidement bourrée. Alors tout de suite on me demande pourquoi je bois si je ne tiens pas. Soyons sérieux, celui qui boit et qui ne veut pas être pompette a menti. C'est bien pour être dans un état second que je bois et comme je le répète à chaque fois, l'avantage de ne pas tenir - mais tout de même de connaître ses limites hein - c'est qu'on ne coûte pas cher en alcool. Mais quand je bois, je passe pas des humeurs qui changent en l'espace de quelques secondes. Ça peut se faire en phase mais souvent je suis juste d'humeur très changeante. Je peux m'énerver contre quelqu'un et quelques secondes après être adorable. Certaines personnes me connaissent très bien comme ça, mais pour un inconnu, je dois passer pour la personne la plus bizarre du monde.

Avec mon voisin de table, ça avait très mal commencé puisqu'il m'avait volé ma nourriture. Si je m'étais très vite énervée, c'était à cause du geste qui était mauvais. S'il avait demandé, j'aurais tout de suite dit oui étant donné que je n'avais plus faim. Mais bon, au final, j'étais devenue complètement niaise jusqu'à même considéré cet homme comme un petit chiot. Même si je ne considérais pas ça comme une forme d'irrespect, il était fort probable que le gars n'apprécie pas ma façon de me comporter avec lui, il pouvait même très bien croire que je me foutais ouvertement de sa gueule, pourtant ce n'était pas du tout le cas. Mais comment le deviner ? Il ne me connaissait pas.

J'avais donc fini par inviter ce cher voisin à ma table. Je ne voulais pas gâcher toute cette nourriture. J'allais payer quoiqu'il arrive. Mangé ou à la poubelle, le prix était le même. Donc autant être généreuse, non ? Même bourrée je pensais à ne pas faire de gâchis et à être généreuse, si c'était pas merveilleux. Il me fit une remarque sur le fait que je le tutoyais. Je ne savais pas trop si c'était un reproche ou juste un constat. Mais quand une certaine heure est passée et qu'en plus je suis bourrée, je ne fais plus trop attention à mon langage.

Je le regardais manger tout en me retenant de lui caresser la tête comme un petit chiot. Il avait visiblement pas apprécié le fait que je le prenne pour un animal, ce qui est tout à fait normal, mais j'avais ça sans réfléchir. Encore une fois, c'était parce qu'il n'avait pas l'habitude. N'importe lequel de mes potes aurait continuer à manger sans broncher. Comme si c'était normal. Je cherchai donc ensuite à savoir pourquoi il était seul. J'avais tendance à croire au destin et que les gens que je rencontrais étaient forcément dans la même situation que moi. Alors j'avais demandé à ce jeune homme si lui aussi avait été abandonné par ses amis. Apparemment non, il aimait juste manger seul. Bon je ne pouvais rien dire, j'aimais bien être seule aussi par moment mais il avait raison, si j'avais posé la question c'est parce qu'on m'avait abandonnée et dans ses situations comme ça, je n'aime pas être seule.

« Effectivement. J'ai demandé à touuus mes potes du coin s'ils voulaient venir manger avec moi ce soir. Pas un n'a répondu, je me retrouve donc à manger seule avec trois fois trop et surtout je suis sortie à pas d'heure. Triste vie, non ? »

Evidemment il y a pire dans le monde, mais si on ne peut même plus s'apitoyer sur son sort de temps en temps... Bon peut être que le jeune homme allait trouver que c'était plutôt cool vu qu'il prétendait aimer manger seul. Mais bon quand même, il faut avouer que c'est pas sympa de la part de mes potes. J'ai l'impression de faire des efforts pour rien parfois. Je suis certaine que si je ne viens plus prendre de leur nouvelle je n'en aurai plus jamais. Certains diront "C'est que ce sont pas de vrais potes", ouais mais dans ce cas-là ça reviendrait à être seule et je préfère être mal accompagnée, c'est un choix.

Le voleur de viande me demanda comment je connaissais ce restaurant alors que je n'étais pas coréenne et il précisa également que je parlais bien la langue. J'hésitais entre partir dans une histoire complètement folle ou tout simplement lui briser ses rêves en lui faisant savoir que j'étais un peu coréenne quand même dans le sang quoi. La deuxième option me sembla la plus juste finalement.

« Tu sais, c'est pas parce que je viens d'ailleurs que je ne peux pas connaître un restaurant comme ça. Je ne traîne qu'avec des gens du coin, je fais partie des étrangers qui veulent s'intégrer. Puis booon, je suis quand même coréenne dans le sang, j'ai juste vécu en France toute ma vie. J'ai toujours parlé un peu coréen à la maison et j'ai pris des cours depuis quelques années pour améliorer mon niveau donc voilà. »

Tout de suite ça brise l'image de l'étrangère. Bon j'étais pas non plus l'étrangère aux traits caucasiens donc déjà je faisais pas trop rêver. Mais ouais, je suis coréenne dans le sang bien qu'ayant été élevée à l'autre bout du monde par des parents qui ne voulaient pas que je parle leur langue maternelle. Ils ont toujours été pour l'intégration et l'assimilation en France. Ils savaient que j'allais avoir des problèmes dû à mes différences physiques. Le fait est que je ne suis chez moi nulle part au final. En France, je suis victime de racisme parce que je suis asiatique et fille d'immigrés. Ici, je suis une immigrée, j'ai des lacunes en ce qui concerne la culture et les traditions du pays donc je ne suis pas coréenne aux yeux des trois quarts des personnes du pays. Ce n'est pas toujours facile de savoir que nulle part on est accepté, savoir qu'on n'a pas de réel "chez soi".

« Je suis étudiante ici en fait mais je compte m'installer ici. Je fais de mon mieux pour rattraper mon retard en tant que coréenne. Bien que mon sang soit coréen et que je sache parler la langue, je n'ai pas la même éducation que la plupart des jeunes de mon âge, on me le reproche beaucoup. Au fait, moi c'est Anna, et toi ? »
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna Sam 3 Jan - 14:56


   
Voler pour manger feat. Anna & Dae Hyun

   
❝Je vole, comme un aigle Royal,Je vole, au-dessus des Lois. Je vole, quand j'ai faim c'est bien normal. ❞

  Je voyais la jeune femme un peu éméchée par l’alcool et je me demandais si elle avait l’habitude d’être dans cet état là. Je connais beaucoup de personne qui buvait trop jusqu’au point d’être bourré pour oublier leur problème. Je ne savais pas si elle était complètement pompette, mais elle semblait déjà partie bien loin. Je ne suis pas un gros buveur d’alcool. Comme tout le monde, ça m’arrive de temps en temps de boire quelques bières avec des copains. Mais je ne suis jamais bourré. Je tiens peut être bien l’alcool qui sait. Enfin, je fais toujours en sorte de rester lucide parce qu’avec mon passé, vaut mieux avoir les idées claires tout le temps. En tout cas, la jeune femme a qui j’ai volé un bout de viande semblait avoir un comportement assez singulier. C’était un peu amusant en fait. Elle passait d’une émotion à une autre. Mais pour ça, je ne pouvais pas la juger vu que je venais tout juste de faire la même chose. En fait, je ressemblais à la jeune femme, mais en version sobre.

Je m’asseyais alors en face d’elle parce qu’elle venait de m’inviter à l’aider à terminer son repas avec elle. Je n’avais pas dit non car j’avais vraiment faim. Je lui demandais alors d’arrêter de me prendre pour un chiot. Elle me tutoyait déjà alors qu’on ne se connaissait pas et elle m’avait déjà caressé la tête. On peut dire que ce n’est pas une rencontre banale. Ca c’est sûr. Bon, il y avait un hic dans tout ça, c’était que la jeune femme m’avait touché. Heureusement, ça ne se voyait pas sur mon visage, mais j’étais très crispé à cause de ça. J’étais en train de penser à toutes les germes qui venaient de se déposer sur mes cheveux et ça me rendait malade. Seulement, j’étais tellement gourmant que l’idée que j’allais tomber malade s’éclipsait.

Elle me demandait ensuite si mes amis m’avaient aussi laissé tomber. Je lui répondais que non. J’ai l’habitude de manger seul le soir en réalité. J’aime bien être tranquille pendant mes repas. Et puis, j’avoue que je n’apprécie pas vraiment quand on me regarde manger. Je trouve ça gênant que les gens vous regarde mâcher et avaler. Ce n’est pas vraiment glamour. Je lui retourne alors la question. Parce qu’elle m’a dit « toi aussi », donc je me doute que c’est son cas pour elle. Que ses potes l’ont lâchement abandonné.

« Effectivement. J'ai demandé à touuus mes potes du coin s'ils voulaient venir manger avec moi ce soir. Pas un n'a répondu, je me retrouve donc à manger seule avec trois fois trop et surtout je suis sortie à pas d'heure. Triste vie, non ? »
« Ah ouai, quand même … Enfin, maintenant tu n’es plus seule. »

C’était un peu étrange de dire ça vu qu’on venait à peine de se rencontrer. Mais je le pensais. Je n’ai jamais vraiment aimé voir les gens seul. J’ai toujours trouvé ça triste. Peut être parce que moi-même j’ai toujours été seul. C’est probablement la raison pour laquelle je n’aime pas la solitude. Que ce soit la mienne ou celle des autres. Seulement, je n’ai jamais fait d’effort pour aller voir ces gens seuls. Par peur d’être rejeté certainement. C’est un véritable problème. Depuis quelques années, j’arrive à me socialiser un peu plus. Mais il ne faut pas trop me pousser.

J’étais aussi curieux d’une chose. Elle venait de me dire qu’elle n’était pas Coréenne. Enfin, pas directement, mais je l’avais bien compris. Ma curiosité l’emportant sur ma politesse, je lui demandais comment elle connaissait ce restaurant qui était connu que par les gens du coin. Ma phrase ne me semblait pas être bien formulé, je me demandais alors si la jeune femme qui m’offrait gentiment sa nourriture allait comprendre ou non le sens de cette dernière.

« Tu sais, c'est pas parce que je viens d'ailleurs que je ne peux pas connaître un restaurant comme ça. Je ne traîne qu'avec des gens du coin, je fais partie des étrangers qui veulent s'intégrer. Puis booon, je suis quand même coréenne dans le sang, j'ai juste vécu en France toute ma vie. J'ai toujours parlé un peu coréen à la maison et j'ai pris des cours depuis quelques années pour améliorer mon niveau donc voilà. »

Ce n’était pas totalement faux. Un étranger peu très bien avoir des relations en Corée du Sud qui connaissent le restaurant. Je peux être débile parfois. Je me demandais alors pourquoi je ne réfléchissais jamais avant de parler. C’était une sale manie de ma part de toujours ouvrir ma bouche et seulement après, réfléchir. Je devais apprendre également ça. J’allais devoir travailler sur beaucoup de chose en fait.

« Désolé, ce n’était pas très poli de ma part de te dire ça comme ça. Mais bon, maintenant j’en sais un peu plus sur toi. Donc, tu es Française. Ca fait combien de temps que tu es de retour en Corée ? Et, si ce n’est pas indiscret, pourquoi tu es revenue au pays ? »

J’étais aussi curieux de savoir comment se passait la vie en France. Il paraît que c’est complètement différent de la Corée du Sud. Déjà, il y a la culture et les traditions qui ne sont pas pareils. Je voulais tout savoir alors sur l’intégration d’un Coréen en France. Pourquoi ? Tout simplement par curiosité. Jamais je ne pourrais vivre dans un autre pays. Je suis bien trop attaché à mes racines et à ma culture pour partir. Et je n’ai pas envie de changer mes habitudes aussi. Je suis trop vieux pour ça je crois.

« Je suis étudiante ici en fait mais je compte m'installer ici. Je fais de mon mieux pour rattraper mon retard en tant que coréenne. Bien que mon sang soit coréen et que je sache parler la langue, je n'ai pas la même éducation que la plupart des jeunes de mon âge, on me le reproche beaucoup. Au fait, moi c'est Anna, et toi ? »

Anna venait de répondre aux questions que je venais de lui poser. Elle devait être revenue en Corée du Sud pour faire ses études. C’était certainement pour ça. Tout était clair maintenant. Je comprenais parfaitement ce qu’elle ressentait. Vivre dans un pays dans lequel on ne connait pas les coutumes, ça ne doit pas être facile. Mais en même temps, ses parents étaient Coréens, donc ils avaient dû garder des habitudes de leur pays d’origine et lui inculquer ses valeurs ci.

« Je pense que les gens te le reproche parce que ça peut paraître surprenant. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un comme toi. Sans vouloir t’offenser. Ce n’est pas dans un mauvais sens que je te dis ça. En Corée, on n’est pas très ouvert d’esprit parfois, et c’est pour ça je pense que les gens ne te comprennent pas. »

Je lui souriais avant de reprendre un morceau de viande avec un peu de riz. Je mangeais avec beaucoup d’appétit tout en discutant avec la jeune femme. Autrement dit, je bouleversais complètement mes habitudes.

« Enchanté Anna, moi c’est Dae Hyun. Donc, tu es étudiante, c’est ça ? Tu fais quoi comme étude ? »

Puisqu’on allait passer le reste du repas ensemble, autant combler le silence non ?

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voler pour manger ○ ft Anna

Revenir en haut Aller en bas
 

Voler pour manger ○ ft Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-