AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I Need You ○ ft Young Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: I Need You ○ ft Young Shin Sam 27 Déc - 17:02


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Je n’avais pas l’habitude que la foule soit aussi angoissante. J’avais l’impression d’étouffer au milieu de ses gens que je ne connaissais pas. J’étais bien obligé de rester là. Je devais rentrer chez moi. Autrement, à quoi ça servirait que je reste dans les rues à flâner comme un moins que rien. A rien. Alors j’ai décidé de prendre le métro car ma voiture était tombé en panne pile au moment où j’avais le plus besoin d’elle. Voilà que je devais me trimbaler dans les sous sols de Séoul avec une caisse à outil lourde comme bagage. Décidément, je ne suis pas quelqu’un de chanceux. Un des hommes d’affaire qui vit dans mon immeuble m’a demandé de venir à son bureau pour réparer sa nouvelle chaise vibrante. Comme si le gars ne pouvait pas demander à l’homme à tout faire de son bureau de le faire. Du coup, quand j’ai fini de réparer son super fauteuil, je pensais rentrer directement à la maison, mais ma voiture m’a lâché. Alors, après avoir téléphoné à un garagiste, je me retrouve là, à attendre le métro avec le commun de mortel et leurs multiples microbes.

Je ne me sens pas bien, je sens que je ne vais pas tarder, soit à vomir, soit à pleurer. J’espère sincèrement que je ne vais en faire aucun des deux, vous imaginez, la honte absolue. Je tente alors tant bien que mal de me calmer. Je ne sais pas si vous avez déjà été dans ce genre de situation où, quand on essaie de rester zen, tout autour de vous fini par vous rendre encore plus fou que vous ne l’êtes déjà. Alors que je me recule pour rester à l’écart des autres usagers du métro, je bouscule un SDF bien sale qui lâche sa bouteille d’alcool sur mes pieds. Je cris de surprise, et aussi un peu parce que j’ai mal –un peu beaucoup en fait … - attendez, une bouteille d’alcool qui se brise sur vos pieds, ça fait hyper mal. Je me baisse alors pour prendre mon pied dans ma main pour m’assurer que je n’ai pas de blessure. Heureusement, plus de peur que de mal. J’avais oublié que j’avais touché un monsieur pleins de bactéries jusqu’à ce qu’il pose une main sur moi en me gueulant dessus. Les yeux ronds de surprise, je prends mes jambes à mon coup et je m’enfuie en courant.

Je trouve alors un endroit à peu près tranquille et je me pose quelques secondes. J’ai la tête qui tourne, je sens alors que quelque chose de mal ne va pas tarder à arriver. Je sais que lorsque j’angoisse, ma cleptomanie prend le dessus sur moi. Et quand je veux la contrôler, il m’arrive de faire des crises d’angoisses. Je prends alors mon téléphone et j’envoie un message à la seule personne qui peut m’aider à ce moment là. Young Shin. Je lui dis dans quelle station de métro je me trouve et je lui demande de venir me chercher. Quelques secondes après que j'ai envoyé le message, je m'en veux. Je sais qu'il va encore se faire réprimander si il sort en douce de chez lui. Sa vie est tellement compliqué ses temps si pour que je lui donne des soucis supplémentaires.

Je regarde mon téléphone pour voir si j’ai une réponse de mon meilleur ami, mais je n’ai reçu aucun message. Je baisse la tête et je la cale entre mes genoux pour essayer de reprendre mes esprits pour pouvoir partir tranquillement car je sais que sans ça, je vais faire une nouvelle crise de cleptomanie. Au bout d’un moment, je ne sais pas ce qu’il me prend, mais je crie « YOUNG SHIN-AH » Comme si il allait m’entendre …

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 27 Déc - 21:57


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Un nouveau jour commence et cela fait un jour de plus sur le compte de je me lève tôt à cause de ma grand-mère. Mais avant de descendre et de me briser le moral, j’attrape ma guitare et joue une mélodie. Je suis bien parti jusqu’à ce que ma grand-mère gueule mon nom. Je donne un bon coup de poing dans le matelas.

« Aish ! »

Étant contraint de le faire je repose ma guitare et quitte ma chambre pour aller voir la veille sorcière. Je sais déjà que je vais me faire enguirlander, parce que je ne suis pas encore en tenue de domestique. Mais aussi parce que dès qu’elle m’appelle c’est pour me crier dessus. La raison ? Je ne suis qu’un bâtard et un fils illégitime. Prenant une grande inspiration je rentre dans son bureau. Comme je l’ai prévu je me fais pourrir. Cette fois c’est pour je ne sais plus quelle raison, je n’ai pas écouté… Je quitte le bureau en m’inclinant poliment. Ensuite je vais vite mettre ma tenue de domestique pour éviter de me faire encore taper sur les doigts. Après avoir enfilé ma superbe tenue, je vais à mes vacations : faire le ménage, apporter le thé, faire à manger, etc. Et le pompon n’est pas encore là. Quand j’apporte le thé à mon père, ce dernier me demande de rester dans la pièce le temps qu’il finisse son thé. C’est une blague ? Bien évidemment je reste, car je n’ai pas vraiment le choix. Je me place au niveau de la porte comme une statue, la tête légèrement baissé. Devant mon père je perds tous mes moyens. Il le sait et je suis sûr qu’il a fait exprès de me demander de rester. Cela ne suffisait pas que je sois en tête-à-tête avec mon père. Il a fallu que mes deux demi-frères débarquent dans le bureau. Un moment plus tard, mon père m’a demandé de récupérer le plateau. Je me suis alors exécuté, puis je me suis dirigé vers la sortie. Soudain j’ai entendu de la part de mon père.

« Ce n’est qu’un bâtard. »

Mes yeux s’écarquillent. Je sors normalement. Le mot prononcé par mon père résonne dans ma tête. Cela me fait une douleur dans la poitrine. C’est la première fois qu’il m’appelle de la sorte. Même si je sais qu’il ne me considère pas comme son fils, je ne m’attendais pas à ça. Je pose le plateau en cuisine puis je monte dans ma chambre ou plutôt dans mon placard. J’enlève cette tenue débile et je mets des vêtements normaux. Aujourd’hui j’ai envie de les emmerder. Je retourne ensuite dans les cuisines où je mets un tablier. Je commence à préparer un bouillon ou je ne sais trop quoi. Je remue tranquillement ce qu’il y a dans la casserole qui est sur le feu. Soudain je sens mon portable vibrer. Je le sors de ma poche et regarde ce que c’est tout en continuant de touiller. C’est un message de Dae Hyun. Lisant son message je m’arrête net. Je lève mon tablier et le balance en l’air. J’attrape vite mon sac avec mon manteau et quitte la demeure au triple galop, laissant tout en plan dans la cuisine. Mon meilleur ami est dans une station de métro. Je cours en direction de la station qu’il m’a indiquée dans son message. J’y suis en un rien de temps. Rentrant dans la station je descends les escaliers en quatrième vitesse. Une seule chose m’obsède : Dae Hyun. Soudain j’entends une voix familière crier.

« YOUNG SHIN-AH »

Je reconnais tout de suite la voix de mon meilleur ami et je fonce dans la direction d’où provient le son. Arrivant à l’endroit, je le vois assis. Je me précipite alors vers lui.

« Hyung ! »

Je m’accroupis devant lui, posant ma main sur son genou.

« Hyung tout va bien, je suis là. »

Il faut qu’il se calme. Je le sens d’ici qu’il a peur et qu’il est tendu.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 27 Déc - 22:29


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Je ne sais pas pourquoi je cris son nom. Je suis tellement désespéré à cet instant que je ne contrôle plus mon esprit. Je n’ai pas envie que mon ami vienne. Je ne veux pas qu’il ait à nouveau des soucis par ma faute. Mais en même temps, il est le seul qui puisse me venir en aide. Le seul qui réussi à me calmer grâce à son unique présence. Je suis partagé entre l’envie de le voir venir et celui de le savoir chez lui, à se faire insulter par une femme qui ne mérite pas de faire partie de sa famille. Suis-je égoïste si je préfère le savoir à mes côtés ? Je me le demande à chaque fois que je sors avec lui. Je me souviens encore de notre enfance. Il était libre de faire ce qu’il voulait. Alors qu’aujourd’hui, il est emprisonné dans une famille de bourgeois qui pètent plus haut que leur cul. Honnêtement, je ne regrette pas du tout de leur avoir volé plusieurs objets. J’en ai donné un à Young Shin, et les autres, je les ai utilisés pour caler un meuble dans mon studio. Je ne pense pas que ces gens là méritent ce qui leur arrive. L’argent, le pouvoir, tout ça, ça ne devrait pas être entre les mains de personnes qui ne savent même pas s’occuper d’un enfant.

« Hyung »

Je suis perdu dans mes pensées lorsque j’entends la voix de mon meilleur ami. Je la reconnaîtrais toujours, cette voix particulière. Seulement, j’entends de l’inquiétude et je m’en veux immédiatement de lui avoir envoyé un message. Pourquoi suis-je toujours obligé de tout faire de travers. Ne puis-je pas être normal une seconde pour arrêter d’emmerder tout le monde ? Je crois que c’est impossible. Je n’ose pas lever la tête, trop honteux de mon état pitoyable pour faire face à mon ami. Je sens alors sa main se poser sur mon genou, ce qui me rassure immédiatement. Je n’aime pas que les gens me touchent parce qu’il y a toutes sortes de bactéries qui se posent sur nos mains à longueur de journée. Mais ce contact ne me dérangeait pas, au contraire, il commençait à m’apaiser. Young Shin n’avait pas besoin de grand-chose pour m’épauler. On se connaissait tellement bien tous les deux qu’un seul regard suffisait.

« Hyung tout va bien, je suis là. »

Je relève la tête, bien décidé à ne pas inquiéter mon ami. Mais c’était trop tard. Je soupirais longuement pour calmer ma respiration qui était trop rapide à cause de mon stresse. Je fermais les yeux et je fis les exercices que mon psy m’avait conseillé de faire à chaque crise d’angoisse.

« Je vais bien. J’ai juste besoin de toi pour sortir d’ici. »

Je ne disais pas ça par fierté. Car je n’en ai plus depuis des années maintenant. Je voulais juste le rassurer. Je voyais dans son regard qu’il s’inquiétait et ça me pinçait le cœur de lui faire ça. Il avait suffisamment de problème pour s’occuper en plus d’un grand malade mental.

« Tu n’aurais pas dû venir Young Shin. Que va dire ta grand-mère ? »

Cette femme, décidemment, lui pourrissait l’existence. Je la connaissais bien cette femme, pour avoir passé plusieurs déjeuners chez elle. Et je n’ai jamais pu me la voir. Vous savez, elle ressemble aux méchants dans les Disney. C’est un peu stéréotypé, mais c’est exactement ça. J’essayais de me relever doucement pour ne pas tomber à cause de mes tremblements qui eux, n’avaient pas cessé. Je regardais aussi Young Shin en lui souriant.

« Même si tu ne devrais pas être là, merci. »

C’était ça l’amitié. Braver n’importe quel interdit pour aider l’autre.

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 28 Déc - 0:24


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Alors que j’étais en train de cuisiner un bouillon ou je ne sais trop quoi pour ma chère grand-mère, j’ai reçu un message de Dae Hyun me demandant de venir le chercher. Ni une, ni deux j’ai tout quitté et je suis parti le retrouver à la station de métro où il est. Courant à toute vitesse à travers les rues de Gangnam je suis arrivé en un rien de temps à la station. Le tout maintenant est de trouver mon meilleur ami. Cependant il me facilite la vie en criant mon nom. Je finis par le trouver. L’appelant il ne lève pas la tête. Je suis sûr qu’il s’en veut, je le connais trop depuis le temps. Je pose doucement ma main sur son genou et le réconforte en lui disant que je suis là et que tout va bien. Là il lève la tête et me regarde. Un sourire s’affiche sur mon visage.

« Je vais bien. J’ai juste besoin de toi pour sortir d’ici. »

Soudain je lève ma main de son genou. L’espace de quelques secondes j’ai oublié qu’il n’aimait qu’on le touche.

« Désolé… Je sais que tu n’aimes pas qu’on te touche. Je le sais. Allez viens. On y va doucement ? »

Je le regarde avec un sourire. Il a dit ça pour que j’arrête de m’inquiéter et je le sais pertinemment. Au début il est vrai que j’étais inquiet. Mais maintenant ça commence à aller mieux, parce qu’il est en face de moi.

« Tu n’aurais pas dû venir Young Shin. Que va dire ta grand-mère ? »

Ma grand-mère je ne la supporte pas. Elle m’a enlevé à ma mère quand j’avais 10 ans. Tout ce qu’elle sait faire c’est me pourrir la vie. De toute manière je me fous royalement de ce qu’elle peut dire. Pour moi, les amis comptent plus et encore plus Dae Hyun. S’il a un problème j’accours et qu’importe où je suis.

« Je me fiche de cette vieille sorcière. En plus elle m’engueule sans raison. De toute façon dès qu’elle veut me voir c’est pour m’engueuler alors qu’est-ce que ça change ? Tu es cent fois plus important qu’elle. Dès que tu auras un problème j’accourrai toujours, peu importe où tu es et peu importe ce que je suis en train de faire. Tu le sais, non ? »

La manière dont je le regardais voulait tout dire. Lorsque je le vis essayer de se relever, je me relevai à mon tour. Je me mis à côté de lui pour qu’il s’appuie sur moi. Mon regard voulait dire "appuie-toi". Je lui rendis son sourire.

« Même si tu ne devrais pas être là, merci. »

Hein ?! Non mais qu’est-ce qu’il racontait ? Jusqu’à preuve du contraire je ne faisais pas de télépathie… malheureusement. Ça pourrait être bien et drôle.

« Yah ! C’est toi qui m’as envoyé un message. Si tu ne voulais pas que je vienne il ne fallait pas m’en envoyer. »

J’eus un petit rire. Le connaissant il m’en aurait envoyé un dans tous les cas. Et puis ça me faisait du bien, ça me permettait de sortir et d’échapper à ces abrutis de riche. D’un coup je mis ma main devant ma bouche en réalisant ce que j’avais fait.

« D’ailleurs en partant j’ai laissé le bouillon ou la soupe ou je ne sais trop quoi dans la casserole, qui était sur le feu… Je crois qu’elle n’aura pas eu son petit bouillon de légumes ou alors elle l’aura eu cramé et infect. »

Rien que d’y penser j’éclate de rire. Au fond je suis très content de l’avoir fait.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 28 Déc - 15:54


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Comme d’habitude, je sais que je peux compter sur Young Shin. Il ne m’a jamais abandonné, et pourtant, il aurait pu le faire un bon nombre de fois. Comme le jour où je lui ai avoué que j’avais un problème obsessionnel. On était encore des enfants, mais Young Shin ne m’a pas tourné le dos comme l’aurait fait d’autres enfants de notre âge. Et une fois de plus, mon meilleur ami me prouve qu’il tient à moi. J’ai parfois l’impression de ne pas le mériter.

« Désolé… Je sais que tu n’aimes pas qu’on te touche. Je le sais. Allez viens. On y va doucement ? »

Je me sens mal une fois de plus. Si seulement je pouvais être un peu moi focalisé sur les bactéries qui traînent sur ses mains. J’aimerais être normal une fois au moins dans ma vie. Je suis persuadé que j’y arriverais un jour, seulement, j’ai l’impression que ça ne va pas être un chemin facile. Les contacts physiques, c’est terminé maintenant. On me demande souvent d’ailleurs comment je fais avec ma petite amie. Déjà, je n’ai pas de copine, donc, je n’ai pas à me soucier de ça. Mais du coup, je me demande comment je ferais si un jour je retombais amoureux. Ca ne sera pas évident, mais je pense que l’amour peut m’aider à changer cette sale manie débile.

Je dis à Young Shin qu’il n’aurait pas du venir. Je le pensais vraiment. Je sais très bien comment est sa grand-mère et je sais surtout qu’elle va lui passer un savon pendant un quart d’heure si elle apprend qu’il est une fois de plus sorti sans son autorisation.

« Je me fiche de cette vieille sorcière. En plus elle m’engueule sans raison. De toute façon dès qu’elle veut me voir c’est pour m’engueuler alors qu’est-ce que ça change ? Tu es cent fois plus important qu’elle. Dès que tu auras un problème j’accourrai toujours, peu importe où tu es et peu importe ce que je suis en train de faire. Tu le sais, non ? »

Je souriais alors en l’écoutant parler. Ce mec m’impressionnera toujours. Il a une force de caractère incroyable. J’aimerais beaucoup lui ressembler. Young Shin arrive à encaisser des choses que personne d’autre ne pourrait supporter. Je l’ai vu traverser toutes ses épreuves avec beaucoup de sagesse pour un jeune homme. Et je me demande comment aujourd’hui il fait pour rester chez son père. Certes, il se rebelle plus souvent qu’avant, ce qui est tout à fait normal après tout. Mais, il reste. Moi qui suis lâche, je serais parti bien plus tôt et je me serais enfui loin. Le problème, c’est que son père a le bras long. Quand on est aussi riche et influent que lui, on peut se permettre d’engager des personnes qui retrouveront les traces de son enfant.

J’essayais de me lever pour partir le plus rapidement de cet endroit sale. Seulement, je tremblais trop pour tenir sur mes jambes. J’avais alors l’impression de faire un remake de Bambi. Heureusement je pouvais m’appuyer sur mon meilleur ami. Je posais alors une main sur son épaule et je m’appuyais pour me lever. Une fois debout, je remettais le bas de mon pantalon correctement. J’aime être propre sur moi.

Je le remercie ensuite d’être venu me chercher. Il n’avait pas à le faire, même si je lui avais demandé de venir. Il avait certainement plus important à faire.

« Yah ! C’est toi qui m’as envoyé un message. Si tu ne voulais pas que je vienne il ne fallait pas m’en envoyer. »
« C’est pas faux ! Mais crois moi, je l’ai tout de suite regretté. Il faut que je grandisse maintenant et que j’arrête de toujours t’appeler quand j’ai un bobo »

Je lui souriais pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas à venir à chaque fois que mes crises de paranoïa revenaient. Je suis un grand garçon, je dois me débrouiller seul. Seulement, à chaque fois, je ne peux pas m’empêcher de demander de l’aide de Young Shin. Le pauvre, il doit en avoir ras le bol d’avoir à traîner un boulet comme moi. Soudainement, je vois son visage changer. Il avait l’air surpris. J’allais lui demander ce qui lui arrivait lorsqu’il me dit.

« D’ailleurs en partant j’ai laissé le bouillon ou la soupe ou je ne sais trop quoi dans la casserole, qui était sur le feu… Je crois qu’elle n’aura pas eu son petit bouillon de légumes ou alors elle l’aura eu cramé et infect. »

Maintenant, je me demande qui est le boulet.

« Parfois, je me demande si tu ne fais pas exprès. D’ailleurs, ce n’est pas une mauvaise idée je suis en train de penser. Tu devrais lui servir plus souvent des plats ratés. Je pense qu’elle évitera de te demander de lui faire à manger à l’avenir. »

Je soupirais tout en avançant. J’essayais d’éviter de toucher les autres, ce qui pouvait paraître un peu bizarre aux yeux des gens. Tout en marchant dans la station de métro, je dis à Young Shin.

« Comme tu viens de m’aider, je vais en faire de même. Je vais essayer de rattraper ta boulette dans les cuisines. Après tout, je suis bien meilleur cuisinier que toi. »

Je lui tirais la langue, comme un enfant. Bon, je ne suis pas le meilleur cuisinier du monde, mais quand mes patrons me demandent si je peux m’occuper de leur dîner, je le fais. Au départ, je pensais que j’allais surtout m’occuper de l’électricité ou des serrures cassées. Mais je me rends compte qu’on m’appelle pour tout et pour rien.

« Sérieusement, je viens avec toi. Je veux être là quand tu vas te faire fouetter par la belle mère de Cendrillon. »

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Mar 30 Déc - 2:42


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Me retrouvant à la station métro en quatrième vitesse, je suis allé secourir mon meilleur ami. Comme toujours il m’a envoyé un message me demandant de l’aide et j’ai accouru. C’est comme ça depuis qu’on se connaît, autrement dit depuis tout petit. Lorsqu’il me dit que je n’aurais pas dû venir je lui réponds qu’il est plus important que ma grand-mère et que je me fiche royalement de cette dernière. Ce qui est vrai.

Je vis là-bas depuis que j’ai 10 ans et c’est un véritable enfer. Parfois je me demande même comment j’arrive à supporter ça. Mais la réponse ne se trouve pas loin. Si j’ai réussi à tout encaisser et que je continue de le faire c’est grâce à Dae Hyun et ma mère. Sans eux je ne serai pas là. C’est vrai qu’au début quand j’ai appris que j’étais le fils du PDG de cette grande chaîne de restaurant de luxe et que je l’ai prévenu, j’avais peur de sa réaction parce que je tenais beaucoup à lui. J’avais peur qu’il me laisse tomber. Mais il est resté avec moi. D’accord, en même temps il le savait déjà depuis le début. Sur ce point-là j’étais un peu énervé qu’il ne m’ait rien dit avant. Mais j’ai compris pourquoi il ne m’a rien dit. De toute manière je ne lui en ai pas voulu longtemps, deux secondes. Cela ne lui a jamais rien fait que je sois un fils illégitime, tout comme cela ne m’a jamais rien fait concernant sa cleptomanie et son obsession des microbes. C’est ça d’être meilleur ami.

L’aidant à se relever il me remercie d’être venu, même si je n’aurais pas dû. Je lui réponds alors que c’est lui qui m’a envoyé un message. Mais je suis content qu’il m’ait envoyé un message, au moins je me suis un peu échappé de cette prison.

« C’est pas faux ! Mais crois moi, je l’ai tout de suite regretté. Il faut que je grandisse maintenant et que j’arrête de toujours t’appeler quand j’ai un bobo »
« Tu as regretté à cause de ma grand-mère, n’est-ce pas ? Oublie-la ! Tu vas me rendre chèvre. Je me la coltine suffisamment tous les jours à la demeure, j’ai pas besoin et j’ai pas envie qu’on parle d’elle ou même qu’on y pense dès qu’on se voit. Je vais finir par croire que tu la préfères à moi. Si ma grand-mère te fascine tant que ça je peux te marier avec elle, mais dans ce cas-là on n’est plus meilleur ami. Non, continue de m’appeler quand tu as un bobo. Sortir sans son autorisation ce n’est pas la première fois que je le fais et c’est loin d’être la dernière. »

Je savais très bien ce que son sourire voulait dire, mais ce que je lui avais dit concernant le fait qu’il m’appelle quand il a une blessure ou qu’il est dans une situation comme maintenant était un peu comme un SOS. Pour moi, quand mon meilleur ami m’appelait c’était un peu comme un moment de liberté, parce que je n’en pouvais plus de cette vie et je voulais respirer l’air libre. Je sais que c’est peut-être un peu égoïste de ma part, mais je veux m’envoler dans le bleu du ciel.

Puis je lui avais dit la boulette que j’avais faite en partant pour venir à sa rescousse. D’ailleurs j’ai éclaté de rire après lui avoir dit.

« Parfois, je me demande si tu ne fais pas exprès. D’ailleurs, ce n’est pas une mauvaise idée je suis en train de penser. Tu devrais lui servir plus souvent des plats ratés. Je pense qu’elle évitera de te demander de lui faire à manger à l’avenir. »
« C’est pas vrai. C’est la première fois que ça arrive. J’ai déjà essayé mais ça n’a pas marché. En plus, je ne peux pas, j’ai les cuisiniers derrière moi qui me surveillent. »

A des moments j’avais l’impression d’être une star sans en être une. On marchait dans la station de métro en direction de la sortie, quand mon meilleur ami prit la parole.

« Comme tu viens de m’aider, je vais en faire de même. Je vais essayer de rattraper ta boulette dans les cuisines. Après tout, je suis bien meilleur cuisinier que toi. »

Je fus surpris par ce que Dae Hyun venait de dire. Comment ça rattraper ma boulette ? Et puis ça voulait dire quoi qu’il était meilleur cuisinier que moi ?

« Yah ! T’es du côté de ma grand-mère ou du mien ? Je te signale que je me suis amélioré depuis le temps. »

Cela fait maintenant un long moment que je cuisine pour ces fichus riches. Enfin je ne cuisine pas tout le temps, ni des grands plats, car ils ont des cuisiniers. Mais des fois ma grand-mère tient absolument à ce que ça soit moi qui cuisine. D’ailleurs je ne comprends absolument pas pourquoi. Elle me déteste, je la déteste, c’est réciproque.

« Sérieusement, je viens avec toi. Je veux être là quand tu vas te faire fouetter par la belle mère de Cendrillon. »

Mon corps s’arrêta net. Je pensais à plusieurs choses en même temps. Le rattrapant en courant, car il avait continué d’avancer.

« Hyung ! »

Mon cerveau s’agitait dans tous les sens. Ma voix n’était ni joyeuse, ni en colère. Au fond j’avais un peu peur et cela pouvait se voir dans mon regard. Non pas par rapport à ma grand-mère, parce que je sais que quand on arrivera à la demeure elle sera couchée. Mais je n’ai pas envie qu’il arrive quelque chose à Dae Hyun.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Mar 30 Déc - 22:39


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Naturel. C’est ce que nous sommes à chaque fois qu’on est avec l’autre. Entre nous, pas de fausseté. On reste toujours nous même. Parfois, on n’a même pas besoin de se parler pour se comprendre l’un et l’autre. C’est comme ci on avait un lien télépathique. Qu’on y croit ou non, parfois j’ai vraiment l’impression que nous sommes des sortes d’âme sœur. Bien sûr, je parle d’âme sœur en tout amitié. Il n’y a jamais eu d’ambigüité de ce genre entre nous deux. Je considère Young Shin comme mon frère. Il est même plus proche de moi que mes frères aînés. J’étais là le jour où il est né. Avec mes parents qui étaient venus voir sa mère qui était leur meilleure amie. Alors c’est pour vous dire qu’on se connait bien tout les deux.

Je sais que Young Shin traverse une mauvaise passe depuis des années maintenant. Depuis qu’il vit chez son père en fait. Je vois dans son regard de la tristesse et les tortures mentales qu’il subit chaque jour. Se faire insulté de bâtard et être traité comme un moins que rien, ça doit marquer un homme. Et pourtant, Young Shin ne porte pas le poids de ce fardeau sur son visage. Il reste souriant, même si il est blessé. Je trouve en lui une force que jamais je ne pourrais avoir. Honnêtement, je l’envie d’être aussi battant. Et le plus beau dans tout ça, c’est qu’il le fait surtout pour sa mère. Même si il lui ment, il sait que ça lui fait du bien de savoir que son fils est bien traité chez son père. Si elle savait le traitement qui lui était donné, je crois bien que Young Shin aura de très gros problèmes.

« Tu as regretté à cause de ma grand-mère, n’est-ce pas ? Oublie-la ! Tu vas me rendre chèvre. Je me la coltine suffisamment tous les jours à la demeure, j’ai pas besoin et j’ai pas envie qu’on parle d’elle ou même qu’on y pense dès qu’on se voit. Je vais finir par croire que tu la préfères à moi. Si ma grand-mère te fascine tant que ça je peux te marier avec elle, mais dans ce cas-là on n’est plus meilleur ami. Non, continue de m’appeler quand tu as un bobo. Sortir sans son autorisation ce n’est pas la première fois que je le fais et c’est loin d’être la dernière. »
« Je m’inquiète pour toi, c’est normal non ? Je n’arrive toujours pas à savoir comment tu fais pour vivre avec tout ça. Sincèrement, tu m’impressionne ! Et, tu sais, si je me mariais avec elle, tu aurais encore plus de soucis à te faire mon vieux. Je serais encore plus chiant qu’elle. Enfin … si c’est possible. Et oui, je sais que ce n’est pas la première fois. Mais à chaque fois que tu rentre chez toi, je me demande toujours ce qu’elle va encore trouver pour te punir. M’enfin, ne parlons plus d’elle. Si on prononce trop longtemps son nom, ça risque de nous porter malheur. »

Je connais très bien la famille de Young Shin. Parfois même j’allais voir son père avec mes parents. Alors que Young Shin ne savait pas encore qui il était. Vu que mon père était un de ses très bons amis, on allait souvent dîner chez eux. Et ce n’était pas une partie de plaisir. Voir la femme du père de son meilleur ami et revoir ensuite la mère de ce dernier meurtri par l’abandon de son amant, ce n’est pas quelque chose d’évident. Le pire dans tout ça, c’est que j’ai dû lui cacher pendant longtemps que je connaissais la vérité sur son père. Vous n’imaginez pas à quel point c’est difficile de mentir comme ça à la personne à qui vous tenez le plus au monde. Alors, quand j’étais petit, je pensais que si je volais quelques objets à cet homme riche qui l’avait abandonné, je me rattraperais de mes mensonges.

J’essayais de détendre l’atmosphère en lui disant qu’il était maladroit et que ça serait une bonne idée de faire des plats ratés à sa grand-mère aigrie. Si il pouvait la rendre malade et la foutre à l’hôpital à cause de ses plats toxiques, ça pourrait le débarrasser d’un poids. Mais ne soyons pas aussi méchant et machiavélique en échafaudant des plans de la mort qui tue. Restons gentil et prions pour qu’elle vive encore de très longues années pour qu’elle puisse pourrir la vie de tout son entourage.

« C’est pas vrai. C’est la première fois que ça arrive. J’ai déjà essayé mais ça n’a pas marché. En plus, je ne peux pas, j’ai les cuisiniers derrière moi qui me surveillent. »
« Quand je t’entends parler de tout ça, j’ai l’impression que tu vis dans un palace. Sérieux, ils ont combien de domestique dans cette baraque ? Je ne me ferais jamais à l’idée que ton père est pleins aux as.»

Mon père est riche aussi. Mais pas autant, et heureusement d’ailleurs. Contrairement au père de Young Shin, le mien à su garder les pieds sur terre, même si il est une célébrité. Son argent, il ne nous le donne pas comme ça pour nous faire plaisir. Il le met de côté pour sa retraite. Et grâce à ça, il nous a apprit à mes frères et moi de gagner notre argent par nous même. Bon, parfois, il nous offre de belles choses, mais je trouve ça toujours gênant. Surtout que je lui ai demandé de se faire discret quand à ma personne. J’ai toujours peur que les paparazzis nous prennent en photos et que la presse fasse des recherchent sur le troisième fils de monsieur Park. S’ils apprenaient que j’étais un délinquant, sa carrière serait anéantie. Et la musique, c’est tout pour lui. Si jamais il devait un jour s’arrêter de chanter, je crois qu’il ne serait plus que l’ombre de lui-même. C’est grâce à lui que j’aime chanter et jouer de la guitare aujourd’hui. La musique est une passion qui nous est commune. Si on nous enlevait ça aujourd’hui, ça serait la fin de notre lien.

« Yah ! T’es du côté de ma grand-mère ou du mien ? Je te signale que je me suis amélioré depuis le temps. »

Young Shin venait de me tirer des mes pensées. Je sursautais alors légèrement lorsqu’il me répondait. Je souriais ensuite en le regardant dans les yeux.

« J’ai toujours été de son côté. Tu le sais très bien ! A chaque fois que tu fais une connerie, je lui signal pour qu’elle te passe un savon ! »

Le jour où je serais du côté de cette foldingue, je vous demande de me piquer. Je ne pourrais jamais soutenir cette vieille dame qui doit se faire tellement chier la journée qu’elle passe son temps à pourrir la vie des autres. Son père par contre, je l’ai toujours soupçonné de soutenir sa mère juste par obligation et parce que c’est un bon fiston à sa maman. Autrement, je suis sûr et certain qu’au fond de lui, il aime Young Shin. Même si ça ne se voit pas du tout. Je ne l’ai jamais vu avoir de geste tendre envers lui ou avoir un quelconque mot gentil à son égard. Je trouve ça d’une profonde tristesse.

Je dis ensuite à Young Shin que je voulais être aux premières loges lorsqu’il se ferait fouetté par sa grand-mère. Je riais à ma blague qui n’était pas vraiment drôle en fait parce qu’elle en était capable. Je ne m’étais pas rendu compte que Young Shin ne me suivait plus. Et heureusement, sinon j’aurais fait une crise d’angoisse d’être seul au milieu de la foule. Heureusement, il me rejoignait rapidement en m’interpelant.

« Hyung ! »

Je sentais alors dans sa voix qu’il était contrarié. J’avais touché une corde sensible, je le savais. Mais laquelle ? Il avait tellement l’habitude que sa grand-mère s’en prenne à lui que ça ne semblait plus l’atteindre psychologiquement parlant. Alors c’était quoi ?

« Ca ne va pas Young Shin-ah ? »

On était déjà arrivé en haut des escaliers, on venait de sortir de la station de métro pour arriver dans une rue tout aussi bondée de monde. Seulement là, l’air frais de Décembre me faisait du bien. J’allais beaucoup mieux et j’allais enfin pouvoir me concentrer sur mon meilleur ami.

« Je crois qu’on a besoin de sortir plus souvent tous les deux. Il faut que tu te change les idées. Je sais que c’est facile à dire… »

Je ne savais plus comment le consoler. Les mots n’étaient pas assez forts pour l’aider. Alors, que faire ? Je me sentais tellement impuissant. C’était décourageant.


   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Mer 31 Déc - 15:44


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Dae Hyun me connaît par cœur, il sait ce qu’il m’arrive à peu prés. Je ne lui dis pas tous les détails non plus, je passe certains trucs sous silence. Mais il connaît ma grand-mère, il l’a déjà vu plusieurs fois et il sait comment elle est. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a regretté de m’avoir demandé de l’aide. Il n’y a pas que lui qui me connaisse, je le connais aussi.

« Je m’inquiète pour toi, c’est normal non ? Je n’arrive toujours pas à savoir comment tu fais pour vivre avec tout ça. Sincèrement, tu m’impressionne ! Et, tu sais, si je me mariais avec elle, tu aurais encore plus de soucis à te faire mon vieux. Je serais encore plus chiant qu’elle. Enfin … si c’est possible. Et oui, je sais que ce n’est pas la première fois. Mais à chaque fois que tu rentre chez toi, je me demande toujours ce qu’elle va encore trouver pour te punir. M’enfin, ne parlons plus d’elle. Si on prononce trop longtemps son nom, ça risque de nous porter malheur. »
« Je t’impressionne ? Pourquoi ? Je n’ai aucun mérite. Si j’ai pu survivre jusque là et que je continue aujourd’hui c’est uniquement grâce à toi et ma mère. Sans vous, je ne serais plus de ce monde depuis longtemps. Pour me punir ? C’est simple c’est toujours la même chose depuis que j’ai commencé à me rebeller. Elle me gueule dessus et après elle m’enferme dans ma chambre… enfin chambre est un grand mot. Et dans ma chambre j’y reste des heures et des heures et des heures. Mais j’ai pris mon parti, je joue de la guitare. »

Cela me faisait rire au fond, ma grand-mère utilisait toujours la même punition. Donc à force j’étais habitué, vu que ça fait un moment que j’ai commencé à me rebeller. Il faut avouer que j’ai changé de tempérament et de caractère en entrant dans cette immense maison. Enfin pas au tout début, parce que là j’étais un peu débile et naïf. Je suis resté quelques années comme ça, jusqu’à l’adolescence à peu prés. Venu l’âge de rébellion je me suis exprimé. Ce qui n’a pas du tout plu à ma grand-mère et c’est là qu’elle m’a interdit de voir ma mère. Interdiction que je n’ai jamais respectée d’ailleurs. Il y a deux personnes que je ne cesserais jamais de voir : ma mère et Dae Hyun. Alors après la vieille sorcière peut me faire ce qu’elle veut, je m’en fiche.

Parlant du bouillon que j’avais laissé sur le feu pour aller aider mon meilleur ami, ce dernier m’avait dit que j’étais maladroit. Je lui avais répondu que ce n’était pas vrai et que c’était la première fois que ça arrivait. D’ailleurs il voulait que je lui fasse des plats ratés plus souvent, histoire de l’envoyer à l’hôpital et de plus jamais la revoir. Mais ce n’était pas possible et je n’étais pas aussi méchant.

« Quand je t’entends parler de tout ça, j’ai l’impression que tu vis dans un palace. Sérieux, ils ont combien de domestique dans cette baraque ? Je ne me ferais jamais à l’idée que ton père est plein aux as. »
« Déjà t’as qu’à voir l’extérieur de la baraque, on dirait les manoirs et tout ça qu’on voit dans les films. En domestique… il doit y en avoir quatre ou cinq. Mais après tu as les cuisiniers, je crois qu’il y en a trois ou peut-être deux. Parce que normalement les domestiques ne cuisinent pas, sauf quand les cuisto ne sont pas là. Mais d’après ce que j’ai compris tous les domestiques sont passés par là, où elle demande que ce soit toi qui cuisine. En même temps il est PDG de la grande chaîne de restaurant de luxe très connue dans toute la Corée. Donc c’est un peu normal qu’il soit plein aux as. Surtout qu’en plus il faut rajouter ceux de ma grand-mère. »

Il est vrai que la première fois que je suis arrivé devant la maison de mon père, j’étais abasourdi par la grandeur du terrain et de la maison. Je n’aurais jamais imaginé que mon père soit aussi important et possède autant d’argent. Cela m’intimidait beaucoup et j’avais l’impression de ne pas être à ma place. Je ne suis toujours pas à ma place. De toute manière je ne serais jamais à ma place dans une demeure pareille. Après l’argent ils le gardent pour eux. Je ne suis même pas payé en étant domestique… C’est pourquoi je travaille comme serveur afin d’avoir un peu d’argent. Puis j’ai demandé à Dae Hyun de quel côté il était. Je le vois sursauter légèrement, il ne devait pas vraiment m’écouter.

« J’ai toujours été de son côté. Tu le sais très bien ! A chaque fois que tu fais une connerie, je lui signal pour qu’elle te passe un savon ! »
« C’est bizarre, elle ne m’a jamais parlé de toi, dans ce sens-là du moins. Depuis qu’elle sait que tu es mon meilleur ami elle ne t’aime plus du tout. En plus elle fait surveiller l’entrée pour pas que tu viennes trop souvent. »

Ce que je venais de lui dire était vrai. Ma grand-mère n’avait pas apprécié que mon meilleur ami vienne me voir et non pas elle. Dae Hyun m’avait ensuite dit qu’il voulait venir avec moi pour voir ma grand-mère m’engueuler et me fouetter. Je m’étais arrêté net. Au fond je me doutais que c’était une blague, mais je ne le prenais pas comme tel. Comme il avait continué d’avancer je l’avais rattrapé et l’avait interpellé d’une voix qui n’était ni joyeuse, ni colérique.

« Ca ne va pas Young Shin-ah ? »

Je ne voulais pas qu’il vienne, je ne voulais pas qu’il me voit me faire engueuler par ma grand-mère. Des fois elle pouvait être assez violente et c’était très sérieux. Repensant à certains moments, je regardais ensuite Dae Hyun.

« Je… J’ai peur qu’il t’arrive quelque chose. »

Ce n’était pas totalement vrai, mais ce n’était pas totalement faux non plus. Je n’avais pas envie de lui dire la vraie raison. Sortant de la station de métro, cela faisait du bien de voir la lumière du jour. L’air de décembre soufflait dans nos cheveux. Je fermais les yeux quelques instants pour profiter de cette brise qui me faisait le plus grand bien.

« Je crois qu’on a besoin de sortir plus souvent tous les deux. Il faut que tu te change les idées. Je sais que c’est facile à dire… »

J’ouvris les yeux, revenant dans le présent. Ce que me suggérait mon meilleur ami me fit sourire. Je ne voulais que ça sortir avec lui pour me changer les idées. Enfin me changer les idées j’essayais tout le temps de le faire, sauf que tout seul ce n’était pas top. Après je promène souvent Hana justement pour tout oublier l’espace d’un moment et respirer l’air libre. Mais ce n’était pas si évident que ça en avait l’air.

« J’ai envie de chanter et jouer de la guitare ! »

Oui, ça me prenait comme ça d’un coup. Ma place est là, sur scène avec la musique. Faire ce que j’aime me détend et faire ce que j’aime avec mon meilleur ami encore plus. D’ailleurs je regardais ce dernier avec un grand sourire, attendant sa réponse. Bon en même temps je ne lui avais pas vraiment posé de question… Mais ce n’est pas grave, il pouvait avoir envie de faire autre chose. S’il acceptait il fallait juste aller chercher les guitares, parce que ça m’étonnerait qu’avec une caisse à outils on arrive à faire un son de guitare.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 3 Jan - 15:38


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Je savais très bien comment était Young Shin. Je savais qu’il gardait beaucoup de chose pour lui. Et ce n’était pas une bonne chose. Parce qu’à force d’intérioriser les choses, on s’en rend malade et on devient complètement barge. J’en ai fait l’expérience et croyez moi, les conséquences peuvent être désastreuses. C’est pour ça que je vois un psychiatre. Bon … ce n’est pas vraiment pour ça, mais depuis que je le vois, je peux parler de mes soucis à quelqu’un et ça me fait du bien. J’espère que Young Shin sait qu’il peut compter sur moi pour être une épaule attentive et pour l’épauler. Il a été là pendant des moments très difficiles dans ma vie et j’ai envie d’être à ses côtés maintenant pour lui rendre la pareille.

« Je t’impressionne ? Pourquoi ? Je n’ai aucun mérite. Si j’ai pu survivre jusque là et que je continue aujourd’hui c’est uniquement grâce à toi et ma mère. Sans vous, je ne serais plus de ce monde depuis longtemps. Pour me punir ? C’est simple c’est toujours la même chose depuis que j’ai commencé à me rebeller. Elle me gueule dessus et après elle m’enferme dans ma chambre… enfin chambre est un grand mot. Et dans ma chambre j’y reste des heures et des heures et des heures. Mais j’ai pris mon parti, je joue de la guitare. »
« Je ne suis pas d’accord avec toi. Tu as du mérite. Se lever tous les matins en sachant que la journée va être difficile et le faire quand même, il faut du courage. Surtout que tu ne baisse jamais les bras. Tout ça pour prouver à ta mère que tu vas bien. Et même si la musique t’aide, tu ne seras jamais réellement heureux… »

Je m’inquiétais beaucoup pour lui. Voir même trop parfois. Je me demande toujours ce qu’il adviendra de lui plus tard. Si un jour, il sera vraiment heureux ou non. Je le souhaite, et j’aimerais tout faire pour que ça arrive. Mais sa famille a trop de pouvoir sur lui et lui met trop de barrière pour qu’un jour il le soit. Pourtant, si on dresse son portrait de façon superficiel, on pourrait croire que Young Shin à tout pour être heureux. Il vit dans une grande maison, il va à l’université et il est beau. Seulement, ce n’est pas le cas. Et je le vois tous les jours. A chaque fois que je reçois un message de mon meilleur ami, je me demande s’il va vraiment bien. Si seulement je pouvais faire quelque chose pour lui … Mais je suis bien trop faible pour lui venir en aide.

On en revient sur un autre sujet, les domestiques de la maison familiale du père de Young Shin. Je n’ai jamais vu autant de personnes s’occuper d’aussi peu de monde. Sérieusement, ils abusent d’engager autant de personnes. C’est honteux même. Ils ne peuvent rien faire d’eux même ? Vous voyez, c’est ça que je n’aime pas chez les gens riches. Ils pensent que tout est facile parce qu’ils n’ont rien à faire d’eux même. J’ai eu la chance que mon père ne soit pas comme ça et veuille que mes frères et moi fassions tout, tout seuls. Sinon, on ne s’en serait jamais sorti. Et même si il a beaucoup d’argent, on n’a jamais eu un seul employé.

« Déjà t’as qu’à voir l’extérieur de la baraque, on dirait les manoirs et tout ça qu’on voit dans les films. En domestique… il doit y en avoir quatre ou cinq. Mais après tu as les cuisiniers, je crois qu’il y en a trois ou peut-être deux. Parce que normalement les domestiques ne cuisinent pas, sauf quand les cuisto ne sont pas là. Mais d’après ce que j’ai compris tous les domestiques sont passés par là, où elle demande que ce soit toi qui cuisine. En même temps il est PDG de la grande chaîne de restaurant de luxe très connue dans toute la Corée. Donc c’est un peu normal qu’il soit plein aux as. Surtout qu’en plus il faut rajouter ceux de ma grand-mère. »
« Mouai … personnellement, je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont besoins d’autant de personnes. Ils ne peuvent pas se torcher les fesses tout seul ces gens là. Ils ont besoins qu’on les aide pour tout. Je les plains. »

Je savais aussi qu’ils utilisaient Young Shin comme s’il était l’un de leur domestique, et ça, ça me mettait hors de moi. Si seulement ils ne l’avaient pas forcé à venir dans ce manoir, Young Shin serait certainement un jeune homme épanouit aujourd’hui. Mais la vie ne se passe jamais comme on le souhaite.

« C’est bizarre, elle ne m’a jamais parlé de toi, dans ce sens-là du moins. Depuis qu’elle sait que tu es mon meilleur ami elle ne t’aime plus du tout. En plus elle fait surveiller l’entrée pour pas que tu viennes trop souvent. »
« C’est normal qu’elle ne m’aime pas. A chaque fois que je vais chez elle, il lui manque un vase en cristal. »

Je souriais parce que ce n’était pas tout à fait faux. J’ai pris cette sale habitude de voler des choses dans cette grande demeure. Je mets ça surtout sur le compte de ma cleptomanie, mais en réalité, c’est tout à fait volontaire. Quand on fait du mal à quelqu’un que j’aime, je punis les autres en leur volant des affaires. Le jour où elle sera sympathique avec lui –probablement jamais-, elle reverra tous ces beaux vases réapparaître comme par enchantement.

On venait de sortir de la station de métro et on se retrouvait dans une rue bondée de Gangnam. Même si il y avait beaucoup de personne autour de moi, je me sentais à l’aise. Je crois que si je vivais dans un autre pays, je ne le serais pas. Car en Corée, comme au Japon d’ailleurs, les gens ont pris l’habitude de mettre des masques. Ce qui me permet d’être plus serein, même si je n’en mets pas tout le temps moi-même. Je voyais que Young Shin n’était pas très bien alors je lui demandais si ça allait. Question stupide, mais je suis stupide moi-même, alors pourquoi ne pas la poser ?


« Je… J’ai peur qu’il t’arrive quelque chose. »

Je levais alors vivement la tête pour le regarder dans les yeux. Il s’inquiétait pour moi, et je n’aimais pas ça. Je préférais qu’il s’inquiète plus pour lui et pour son avenir. Mais je savais que c’était presque impossible. Quand on est proche de quelqu’un comme nous le sommes lui et moi, nous passons notre temps à penser au bien être de l’autre. Ce qui est logique.

« De quoi as-tu peur ? Tu sais qu’il ne m’arrivera jamais rien. »

Je voulais le rassurer mais je savais que je n’y arriverais pas aussi facilement. Heureusement, Young Shin changeait rapidement de sujet. Il s’attaquait alors à l’une de nos passions commune. La musique.

« J’ai envie de chanter et jouer de la guitare ! »
« Montrons au monde que nous sommes des rock star ! »

On savait surtout qu’on allait prendre des guitares et qu’on allait chanter comme des malades jusqu’à ne plus avoir de voix. Et surtout, j’espérais secrètement pouvoir emmerder comme il le fallait la grand-mère de Young Shin. Je lui disais alors.

« Dis moi, ta super mamie n’est pas chez toi ? Je n’ai pas envie de la réveiller à l’heure de la sieste… »

C’était une question ironique. Je savais très bien qu’elle était chez elle à attendre que son petit fils lui apporte son dîner. Seulement, je voulais qu’elle sache que je serais toujours là à la faire chier comme il le faut. Elle n’avait aucun pouvoir sur moi, et j’allais bien en profiter. Même si il faut l’avouer … elle me filait parfois les chocottes.

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 4 Jan - 21:51


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Je gardais tout pour moi, parce que je ne voulais pas inquiéter les autres. Mais il faut avouer que cela ne marchait pas tout le temps très bien, surtout avec Dae Hyun. En même temps il me connaît depuis que je suis né, donc c’était un peu normal non ? Mais je sais que je peux compter sur lui n’importe quand.

« Je ne suis pas d’accord avec toi. Tu as du mérite. Se lever tous les matins en sachant que la journée va être difficile et le faire quand même, il faut du courage. Surtout que tu ne baisse jamais les bras. Tout ça pour prouver à ta mère que tu vas bien. Et même si la musique t’aide, tu ne seras jamais réellement heureux… »
« A vrai dire je n’ai pas le choix. Ma grand-mère sait où habite ma mère. Et je n’ai pas envie qu’il lui arrive quelque chose, parce que je sais que cette bourge en est tout à fait capable. Merci de m’enfoncer, j’apprécie le compliment. »

Un sourire taquin s’afficha sur mon visage, c’était une plaisanterie évidemment. Je savais très bien ce que mon meilleur ami voulait dire par là. Tout comme je savais qu’il s’inquiétait beaucoup pour moi, alors que ce n’était pas dans mes intentions. Pour dire la vérité, moi aussi je m’inquiétais beaucoup pour lui. Je crois que c’est normal de s’inquiéter pour l’autre quand on a un lien comme le notre.

Nous parlons ensuite du nombre de domestique dans l’immense maison de mon père. On pourrait croire que j’ai la belle vie avec mon père limite milliardaire et tout ce qui va avec. Mais pas du tout, bien au contraire, je n’ai rien. Quand les gens apprennent que je suis le fils du PDG de la grande chaîne de restaurant de luxe hyper connue, ils pensent que je suis friqué. Mais après lorsqu’ils savent que je suis le fils illégitime et que je n’ai rien de mon père au niveau de l’argent ils me laissent tomber. D’ailleurs c’est aussi à cause de ça que je n’ai jamais eu de relations amoureuses, parce que tout ce qui intéressait les filles c’était l’argent.

« Mouai … personnellement, je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont besoins d’autant de personnes. Ils ne peuvent pas se torcher les fesses tout seul ces gens là. Ils ont besoins qu’on les aide pour tout. Je les plains. »
« Ils vont quand même aux toilettes tout seul et ils mangent seuls aussi. Il ne faut pas pousser non plus. Ils ont de l’argent et ils l’utilisent… enfin surtout ma grand-mère. »

Je me demandais parfois comment aurait été ma vie si je n’avais pas été obligé d’aller vivre avec ma famille paternelle. Sûrement mieux, c’était sûr. Je n’aurais pas eu à supporter la vieille sorcière en tant que grand-mère et les deux abrutis qui me servent de demi-frères.

« C’est normal qu’elle ne m’aime pas. A chaque fois que je vais chez elle, il lui manque un vase en cristal. »

Sa réponse me fit rire. J’avais oublié que mon meilleur ami volait des trucs dans la demeure de mon père. Mais ça, je n’avais pas l’impression que c’était sa cleptomanie. Tout comme quand il avait volé un collier à mon père pour me le donner. Depuis je l’ai toujours et j’y fais très attention.

« Mais tu la voles toujours ? Je croyais que tu avais arrêté quand j’étais allé vivre là-bas. En tout cas c’est pas mal collectionneur de vase en cristal, mais ça doit être un peu lourd, non ? Tu peux faire dealer de vase en cristal. »

Je me mis à rigoler suite à ce que je venais de dire. Au moins il pouvait se faire beaucoup d’argent comme ça. Sortant de la station de métro, nous respirions enfin l’air frais de Séoul et plus précisément de Gangnam. La rue était bondée, en même temps on était en pleine période de fête. Même si en Corée Noël n’est pas aussi important qu’en occident les bars, cafés, restaurants et autres ont le plus de monde à cette période de l’année.

« De quoi as-tu peur ? Tu sais qu’il ne m’arrivera jamais rien. »

Mon regard se tourna vers lui. Il voulait dire "n’exagère pas, arrête de mentir". J’étais persuadé qu’il ne croyait même pas à la dernière phrase qu’il venait de me dire. Ce sujet ne resta pas longtemps dans la conversation, puisque suite au fait qu’il m’avait dit qu’il fallait qu’on se voit plus souvent, je lui avais dit que j’avais envie de chanter et jouer de la guitare. Ce qui était tout à fait vrai.

« Montrons au monde que nous sommes des rock star ! »
« Yeah !! »

Du coup il fallait d’abord passer chez Dae Hyun pour qu’il pose sa caisse à outils et qu’il récupère sa guitare. Nous irions ensuite chez moi, enfin dans la maison de mon père dans ma chambre. C’était le plus logique.

« Dis moi, ta super mamie n’est pas chez toi ? Je n’ai pas envie de la réveiller à l’heure de la sieste… »
« Ce n’est pas toi qui a dit qu’on devait arrêter de parler d’elle avant que ça nous porte malheur ? »

Je lui adressai un sourire. Je savais très bien que sa question était ironique. On se dirigeait tranquillement vers l’appartement de mon meilleur ami. Soudain je vis un petit garçon promener avec son père. Ils s’entendaient bien, ils rigolaient. Je les suivais du regard. Cela me faisait penser à mon père. J’étais perdu dans mes pensées.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 4 Jan - 23:33


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Young Shin étant plus jeune que moi, j’aurais pu le considérer comme un petit frère et vouloir le protéger du moindre danger de la vie comme le ferait un grand frère. Mais ce n’était pas le cas. Il était ma moitié, tout simplement. Je ne suis pas gay, et lui non plus d’ailleurs. Il faut voir par là que je le considère comme mon âme sœur. C’est lui qui me fera toujours sourire et qui me soutiendra dans les moments difficiles. Personne d’autre ne peut avoir une aussi bonne influence que lui sur moi. Si je veux m’en sortir aujourd’hui et oublier mes vieux démons, c’est aussi surtout pour Young Shin. J’aimerais qu’il soit fier de son meilleur ami et qu’il arrête de s’inquiéter constamment pour moi. L’année que j’ai passée en prison a été particulièrement difficile car je ne pouvais pas le voir aussi souvent que je le souhaitais. Et croyez moi, quand on tient autant à quelqu’un que je tiens à Young Shin, c’est particulièrement difficile. Alors aujourd’hui, j’essaie de rattraper le temps perdu. Et je m’en veux à chaque fois lorsque je remets le sujet de sa grand-mère sur le tapis. Mais c’est plus fort que moi. Cette bonne femme me hante. Je suis sûr qu’elle rentre dans mes pensées et qu’elle les manipule. Elle en est capable en plus.

Il me disait alors qu’il n’avait pas le choix. Je hochais la tête parce que je savais qu’il avait raison. Young Shin n’était malheureusement plus maître de lui-même. Enfin, pas entièrement. Il enfreignait tout de mêmes les règles que lui imposait la vieille. Et heureusement, sinon, il deviendrait complètement fou. Je suis tout de même soulagé d’une chose : Young Shin est toujours le même. Il aurait pu changer en entrant dans une maison aussi luxueuse. Il aurait très bien pu devenir un homme nouveau. Mais il est resté fidèle à lui-même et aux valeurs que sa mère lui a apprit.

« Mais tu la voles toujours ? Je croyais que tu avais arrêté quand j’étais allé vivre là-bas. En tout cas c’est pas mal collectionneur de vase en cristal, mais ça doit être un peu lourd, non ? Tu peux faire dealer de vase en cristal. »
« Oh non … J’ai arrêté… »

Je lui faisais un clin d’œil rapide, qui serait presque passé inaperçu. J’avais vu ça dans une série télé. Un homme qui faisait des clins d’œil à chaque fois qu’il mentait. J’ai adoré voir ce passage. Du coup, ça m’amuse de le refaire. Il faut vraiment que j’arrête de regarder la télé moi …

« Dealer de vase en cristal ? Tu crois que je peux bien gagner ma vie avec ça ? C’est à méditer … »

Honnêtement, je ne vole plus beaucoup depuis quelques temps. Il m’est arrivé oui de voler quelques objets à la grand-mère de Young Shin. Mais à chaque fois, je les remets en place. J’ai trop peur qu’elle l’apprenne et qu’elle accuse Young Shin. Déjà qu’elle ne m’aime pas, elle va penser en plus que j’ai une mauvaise influence sur lui. Elle le pense déjà d’ailleurs, mais je n’ai pas envie d’aggraver les choses.

Young Shin venait de me dire qu’il avait peur qu’il m’arrive quelque chose. Je lui disais qu’il ne m’arrivera jamais rien. Je ne croyais pas vraiment en ce que je disais moi-même. Vous savez, les grandes familles comme celle de Young Shin cachent des choses louchent. Et parfois, ils s’allient à des gens pas très fréquentable. Je sais très bien que la méchante de l’histoire est capable de tout pour pourrir la vie de son petit fils. Et je sais aussi qu’elle peut aller très loin. Mais ça ne me fait pas plus peur que cela. Vous savez, en prison, on apprend beaucoup de chose. J’y ai apprit à ne pas craindre les personnes plus forte et plus puissante que moi. Autrement, je deviendrais parano. Déjà que je ne suis pas très bien dans ma tête, il ne faut pas en rajouter des couches.

On repart ensuite dans une nouvelle discussion. L’une de nos passions communes. Celle qui nous fait vibrer. Ah, comme j’aime jouer de la guitare et chanter. Si seulement je pouvais faire que ça de mes journées. En plus, j’aime jouer avec mon meilleur ami. On est toujours sur la même longueur d’onde quand on parle de musique. Parfois, on n’a même pas besoin de parler, l’un lance une note et l’autre le suit. C’est magique quand on joue ensemble. Je ne veux pas me la péter ou quoi, mais je trouve qu’on est plutôt bon quand on fait de la musique ensemble. Seulement, j’arrivais encore à tout foutre en l’air avec mon obsession pour sa grand-mère.

« Ce n’est pas toi qui a dit qu’on devait arrêter de parler d’elle avant que ça nous porte malheur ? »
« Si ! Mais crois le ou non, mais je crois que cette vieille sorcière me possède. Elle doit contrôler mon esprit. Je te jure que je vais lutter pour ne plus parler d’elle ! »

Je m’arrêtais alors et je lui fis le signe des scouts. Autre chose que j’ai apprit grâce à la télévision. Il faut vraiment que je sorte plus souvent. Je me remettais ensuite en marche avec ma caisse à outil en main. J’avais l’air de Bob le bricoleur comme ça. Je soupirais à cette pensée. Heureusement que je n’avais pas un sac à dos rose. J’aurais alors ressemblé à Dora l’exploratrice …

« On passe vite chez moi pour que je dépose ce truc qui pèse une tonne. Et surtout pour chercher ma guitare ! »

Et prendre un truc à grignoter aussi au passage. Parce que mon ventre était en train de crier famine. Heureusement, nous n’étions pas très loin de chez moi. Enfin, pas vraiment, mais on va faire semblant pour l’histoire OK ? Sur le chemin, je demandais à Young Shin.

« Sinon, l’université, ça se passe bien ? Et le boulot ? »

Je me demandais encore comment il faisait pour tenir debout avec tout ce qu’il avait à faire dans la journée. C’était un surhomme. Superman. Ouai, c’est mieux. Surtout qu’il venait de me sauver la vie en me cherchant dans le métro.

« Mais surtout … comment ça va côté cœur ? »

J’imitais la voix d’une fille. De ce côté-là, on ne peut pas dire que Young Shin et moi soyons des Roméo.


   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 10 Jan - 0:20


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Parlant toujours de ma grand-mère, en même temps cela devait être un de nos sujets principaux de conversation. Mais cette fois c’était sur la cleptomanie de mon meilleur ami chez mon père quand il volait des vases en cristal à ma grand-mère. J’avoue que cela me faisait bien rire. Je lui ai alors demandé s’il continuait de le faire, parce qu’il me semblait qu’il avait arrêté.

« Oh non … J’ai arrêté… »

Son clin d’œil me fit sourire. Au fond je connaissais parfaitement la vérité. Bon après peut-être qu’il la volait moins qu’avant que j’aille vivre là-bas, qui sait ?

« Dealer de vase en cristal ? Tu crois que je peux bien gagner ma vie avec ça ? C’est à méditer … »
« Tu rigoles ? Bien sûr que tu peux, t’aurais même plus besoin d’aider ces imbéciles de riche pour changer une ampoule alors qu’ils peuvent très bien le faire eux-mêmes. Par contre évite de le faire pour de vrai, parce que si ma grand-mère l’apprend je me fais tuer en milles morceaux… et je n’ai pas vraiment envie. »

J’ai un peu dit ça pour rigoler, même si ça pourrait tout à fait être vrai. Mais je n’ai pas envie d’avoir encore plus de problème et de me faire massacrer par ma grand-mère tout ça à cause d’une idée débile.

Ensuite on discute musique, une passion commune avec Dae Hyun. On adore chanter, jouer de la guitare autant l’un que l’autre. En lui proposant d’aller faire de la musique, il me reparle de ma grand-mère je lui dis alors ce qu’il m’a dit un peu plus tôt. Comme quoi il fallait arrêter de parler d’elle, parce que ça va nous porter malheur.

« Si ! Mais crois le ou non, mais je crois que cette vieille sorcière me possède. Elle doit contrôler mon esprit. Je te jure que je vais lutter pour ne plus parler d’elle ! »
« Yah ! Ma grand-mère n’a pas de pouvoirs magiques. Là, c’est toi qui la vois de partout et qui deviens parano. »

Je ris par rapport à ce que je dis. Ma grand-mère avec des pouvoirs magiques, rien que de l’imaginer ça me donne la chair de poule. Déjà que sans rien c’est une dictatrice alors avec des super pouvoirs je serais six pieds sous terre.

Puis je me perdis dans mes pensées en voyant un petit garçon avec son père qui s’entendaient bien. Soudain une petite brise froide passa sur mon visage, ce qui me réveilla. Dae Hyun prit la parole juste après.

« On passe vite chez moi pour que je dépose ce truc qui pèse une tonne. Et surtout pour chercher ma guitare ! »

J’hochais la tête avec un sourire pour acquiescer ce que disait mon meilleur ami. On marchait tranquillement en direction de son appartement.

« Sinon, l’université, ça se passe bien ? Et le boulot ? »
« Ça va. C’est super intéressant ! Mais j’avoue que des fois j’aimerais être de l’autre côté, devant le micro… Ben en ce moment on a beaucoup de monde, parce que c’est la période des fêtes. Mais ça ne me dérange pas, j’ai pris l’habitude. En même temps si je veux avoir de l’argent c’est le seul moyen. Et toi ? »

Il est vrai que des fois je voudrais chanter en enregistrant, mais je ne peux pas. Le fils illégitime de la grande chaîne de restaurant de luxe est une idole, ça ne le fait pas. Enfin ça, c’est d’après ma grand-mère. De toute manière les costumes à paillettes et compagnie ce n’est pas du tout mon truc. Moi, je veux faire ma musique, je veux chanter et rapper mes chansons. Je ne veux pas d’agence qui contrôle ma vie et qui me dit ce que je dois faire. Ma vie est suffisamment contrôlée par ma grand-mère.

« Mais surtout … comment ça va côté cœur ? »

J’éclatai de rire en entendant Dae Hyun imiter la voix d’une fille.

« Rien de nouveau… pour moi en tout cas. Parce qu’Hana a visiblement trouvé quelqu’un qui lui plaît. Il y a quelques temps, elle m’a collé à une joggeuse en nous enroulant dans sa laisse. Un peu comme dans les 101 dalmatiens en fait. Et toi, toujours rien ? »

Je ne savais pas ce qui avait pris à ma chienne. D’un coup elle avait foncé sur la demoiselle et avait fait comme au début du Disney. Elle avait dû se prendre pour Pongo. Sauf qu’elle s’était collée à la mauvaise personne, car la jeune femme était allergique aux chiens. Résultat je l’avais emmenée à l’hôpital.

Peu de temps après on arriva à l’appartement de Dae Hyun. Je le laissai ouvrir la porte et je rentrai après lui. Le laissant faire ce dont il avait besoin, j’allais à l’autre bout de la pièce regarder par la fenêtre. Soudain je vis le petit garçon de tout à l’heure, il était toujours avec son père. Ils s’amusaient à l’aire de jeux qu’il y en avait en bas. J’étais figé devant la fenêtre, m’imaginant à la place du petit garçon avec mon père.

« Hyung… Je ne me suis jamais plaint de pas avoir de père, alors pourquoi ? »

Mon regard était fixé sur l’aire de jeux et ma voix était un peu triste.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 10 Jan - 13:11


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   J’ai parfois l’impression que ma vie est un film comique. En même temps, quand on voit d’où je viens et qu’on voit où je vais, on peut se demander ce qu’il s’est passé entre temps. J’aurais pu être quelqu’un avec un glorieux avenir vu que mes parents sont des gens très respectables et qui ont eu une vie pour ainsi dire parfaite. Mon père a fait une carrière musicale, et il cartonne toujours autant. Et ma mère qui est toujours hôtesse de l’air se plait dans ce métier qui fait rêver. Mes frères quand à eu sont des hommes riches et haut placé. Alors qu’est-ce que je fous ? Sérieux, je suis l’être maudit de cette famille. Ca me fait rire en fait. Dans toutes les familles, il y a une ombre au tableau. Et dans la mienne, c’est moi le vilain petit canard. Il est vrai que j’aurais préféré continué mes études d’infirmier, ou alors, faire carrière dans la musique comme mon père l’a fait. La vie à fait en sorte que tout ça n’arrive pas. Et je m’en mords les doigts.

« Tu rigoles ? Bien sûr que tu peux, t’aurais même plus besoin d’aider ces imbéciles de riche pour changer une ampoule alors qu’ils peuvent très bien le faire eux-mêmes. Par contre évite de le faire pour de vrai, parce que si ma grand-mère l’apprend je me fais tuer en milles morceaux… et je n’ai pas vraiment envie. »
« Je ne pourrais pas. J’aime trop jouer les larbins. Et puis, j’ai l’impression de vivre dans un film quand je vois certaines personnes qui vivent dans l’immeuble. Je te jure, avec tous leurs secrets, je pourrais écrire un livre. Oooh, je te promets que je chanterai à tes funérailles ! «

Je disais ça comme si j’avais hâte que ça arrive. Ce n’est pas le cas, mais c’était pour plaisanter évidemment. Si Young Shin venait à disparaître avant moi, je ne sais pas ce que je deviendrai. Il est mon pilier et celui qui me redonne le sourire quand tout va mal. Non, c’est tout simplement impossible pour moi de vivre sans lui. On est tellement fusionnel que j’en tomberai malade et que je me laisserai aller si cela arrivait. Mais ne parlons pas de malheur. Pas encore…

« Yah ! Ma grand-mère n’a pas de pouvoirs magiques. Là, c’est toi qui la vois de partout et qui deviens parano. »
« Parano ? Moi ? Je suis le mec le plus serein de la planète, tu le sais bien. »

Je souriais aussi parce que cette idée était complètement stupide. Après tout, je suis peut être le mec le plus parano sur Terre. Je suis constamment en train de me demander si les gens ne savent pas qui je suis et ce que j’ai fait. Quand quelqu’un me regarde, j’ai l’impression que c’est un flic qui me surveille de près, attendant ma prochaine connerie. Ou alors, quand on me suit, je pense que c’est quelqu’un qui veut m’assassiner parce que je lui ai volé quelque chose de précieux. Oui, je suis complètement barré, et je n’assume pas du tout.

On se dirigeait alors tranquillement chez moi. Je lui demandais alors comment se passait ses cours à l’université. Je voulais aussi savoir comment il s’en sortait au boulot. Je ne comprenais pas comment il réussissait à allier les deux. Si j’étais lui, je serais constamment crevé. Ce gars à une santé de fer, ce n’est pas possible autrement.

« Ça va. C’est super intéressant ! Mais j’avoue que des fois j’aimerais être de l’autre côté, devant le micro… Ben en ce moment on a beaucoup de monde, parce que c’est la période des fêtes. Mais ça ne me dérange pas, j’ai pris l’habitude. En même temps si je veux avoir de l’argent c’est le seul moyen. Et toi ? »
« Tu sais, rien ne t’empêche de le faire. Si tu arrêtes de rêver Young Shin, ça sera la fin pour toi. Je suis sûr qu’un jour tu pourras être devant le micro comme tu le dis. Il faut parfois braver les interdits. Et ça fera bien chier ta famille qui plus est. Tu feras d’une pierre deux coups. Moi … je travaille avec des gens pleins aux as qui ne savent rien faire. C’est plutôt amusant en fait. Je ne m’ennuie jamais. »

Je n’avais pas envie de m’étaler sur mon travaille, surtout qu’il était loin d’être passionnant, contrairement aux études de Young Shin. J’étais aussi persuadé que Young Shin pourrait un jour devenir chanteur s’il s’en donnait les moyens. Et ça serait avec plaisir que je lui donnerai un coup de main s’il me le demandait. Après tout, il y a des avantages à avoir un père chanteur. Je sais que mon père adore Young Shin et s’il pouvait l’aider, il le ferait sans hésitation. Même si il connait aussi son père qui est loin d’être un saint… En fait, je ne sais pas comment réagirait mon père si je lui demandais d’aider Young Shin à faire de la musique. Il faudrait peut être que je lui demande un jour.

« Rien de nouveau… pour moi en tout cas. Parce qu’Hana a visiblement trouvé quelqu’un qui lui plaît. Il y a quelques temps, elle m’a collé à une joggeuse en nous enroulant dans sa laisse. Un peu comme dans les 101 dalmatiens en fait. Et toi, toujours rien ? »
« J’aime cette chienne ! Elle est intelligente. Et … elle était comment cette joggeuse ? YAAAH !! Quand tu dis ‘toujours rien’, j’ai l’impression d’être un vieux célibataire qui vie avec ses douze chats ! »

Il fallait avouer que ce n’était pas loin d’être le cas. Mes relations avec les femmes s’étaient empirées depuis que j’étais sorti de prison. Mon obsession de la propreté et des germes m’empêche de les toucher. Alors vous imaginez …

On arrivait enfin chez moi. Je déposais la boîte à outil dans le placard qui se trouvait à l’entrer de mon appartement minuscule. J’enlevais ensuite mes chaussures pour ne pas salir le sol ultra clean du studio. Je sortais ensuite la housse de ma guitare d’une autre armoire et je la dépoussiérais d’un coup de main. Après ça, j’allais me laver les mains, sans vraiment faire attention à ce que Young Shin était en train de faire. Il était venu tellement souvent chez moi qu’il n’avait plus besoin de se sentir gêné ou quoique ce soit. C’était son deuxième chez lui, si on peut dire ça comme ça.

« Hyung… Je ne me suis jamais plaint de pas avoir de père, alors pourquoi ? »

Je sursautais presque au son de sa voix. Je me retournais alors pour le regarder. Il était de dos et je ne pouvais pas voir son visage. Je sentais dans sa voix qu’il était triste. Ca me brisais le cœur de l’entendre dire ce genre de chose. Que pouvais-je bien répondre à ça ?

« Young Shin-ah… »

Je m’approchais alors de lui pour le rassurer. J’aurais tant aimé pouvoir le prendre dans mes bras pour lui dire que je serais toujours là pour lui. Mais c’était plus fort que moi. Alors, je posais simplement ma main sur son épaule et je lui dis d’une voix douce.

« Que s’est-il passé ? »

Je regardais alors dehors à mon tour. Young Shin observait l’enfant qui jouait avec son père. Je ne pouvais pas m’empêcher d’en vouloir à celui de Young Shin de l’avoir privé de ce genre de moment. Et je m’en voulais aussi d’avoir eu un père présent parce que je ne pouvais pas partager sa douleur.

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 10 Jan - 19:23


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

J’avais proposé à Dae Hyun de faire dealer de vase en cristal, étant donné qu’il avait l’air de faire la collection de ceux de ma grand-mère. Il m’avait alors demandé si je pensais qu’il pouvait bien gagner sa vie en faisant ça. Je lui ai répondu en affirmant qu’il pourrait même arrêter de changer les ampoules de ces riches qui ne savent même pas le faire tout seul. Par contre je lui ai précisé de ne pas le faire sérieusement, parce que sinon je me fais tuer par ma grand-mère et je n’ai pas vraiment envie de mourir.

« Je ne pourrais pas. J’aime trop jouer les larbins. Et puis, j’ai l’impression de vivre dans un film quand je vois certaines personnes qui vivent dans l’immeuble. Je te jure, avec tous leurs secrets, je pourrais écrire un livre. Oooh, je te promets que je chanterai à tes funérailles ! »
« Hyung ! Ils se servent de toi, ils peuvent très bien les changer tout seul leurs ampoules. Non, si elle me tue je te tue. Comme ça je ne serais pas tout seul. »

Mon regard était un peu inquiet, je n’avais pas envie qu’il fasse la même chose que moi. Parce que je pouvais affirmer que ce n’était pas plaisant du tout. Mais mon air inquiet laissa vite place à un sourire taquin pour la dernière partie de mes paroles. Bien sûr c’était une blague, j’étais incapable de tuer quelqu’un et tuer Dae Hyun c’était tout simplement impensable.

Puis mon meilleur ami m’avait dit qu’il avait l’impression que ma grand-mère contrôlait son esprit. Je pense qu’il regardait trop la télé pour avoir ce genre d’idée. Donc je l’avais rassuré, si l’on peut dire ça comme ça, en lui disant qu’elle n’avait pas de pouvoirs magiques et que c’était lui qui devenait parano.

« Parano ? Moi ? Je suis le mec le plus serein de la planète, tu le sais bien. »

Sa réponse me fit rire. On savait tous les deux qu’il ne l’était pas. Personnellement cela ne me faisait rien de particulier. Tout le monde pouvait avoir des passages où il était parano, après tout. À la fin d’un film d’horreur, on devient tous un peu parano. Alors qu’est-ce que ça change que mon meilleur ami le soit tout le temps ? Rien du tout.

En chemin vers chez lui, il m’a demandé comment se passait la fac et le boulot. Je lui ai répondu honnêtement, en même temps je suis toujours honnête avec Dae Hyun. Donc je lui dis que ça se passe bien, les cours sont intéressants. Au niveau du restaurant il y a beaucoup de monde ces derniers temps à cause des fêtes. Depuis que je suis adolescent, j’ai toujours eu un rythme assez soutenu, parce que j’enchaînais le lycée avec mon travail de serveur et je finissais par domestique à la maison. Les premiers temps étaient durs, voire très dur, mais après je m’y suis habitué. Je pensais à ma mère et à Dae Hyun pour me redonner du punch pour continuer quand je commençais à faiblir. Puis je lui retourne la question.

« Tu sais, rien ne t’empêche de le faire. Si tu arrêtes de rêver Young Shin, ça sera la fin pour toi. Je suis sûr qu’un jour tu pourras être devant le micro comme tu le dis. Il faut parfois braver les interdits. Et ça fera bien chier ta famille qui plus est. Tu feras d’une pierre deux coups. Moi … je travaille avec des gens pleins aux as qui ne savent rien faire. C’est plutôt amusant en fait. Je ne m’ennuie jamais. »
« Oh mais je rêve toujours, ne t’inquiète pas. Je les brave tout le temps les interdits, mais là ça ferait un peu beaucoup. Peut-être un peu plus tard mais pas maintenant. Ça, je veux bien te croire qu’ils ne savent rien faire. Mais tu ne voudrais pas retenter infirmier ? »

Maintenant il va beaucoup mieux, il pourrait peut-être essayer. Je suis sûr que ça lui ferait du bien. En plus il aime aider les autres, il aimait soigner les patients, tout faire pour qu’ils se sentent bien. Le sujet de l’amour était ensuite venu sur le tapis. Je lui ai donc dit que je n’avais personne mais qu’Hana, ma chienne, avait trouvé quelqu’un pour moi visiblement. Je lui ai alors un peu raconté ce qu’il s’était passé ce jour-là.

« J’aime cette chienne ! Elle est intelligente. Et … elle était comment cette joggeuse ? YAAAH !! Quand tu dis ‘toujours rien’, j’ai l’impression d’être un vieux célibataire qui vie avec ses douze chats ! »
« Non mais c’est quoi cette question ? Je te signale qu’elle avait la tête contre mon torse. En plus je n’ai pas vraiment fait attention, parce que j’étais plus occupé à m’excuser et à courir comme un fou pour l’emmener à l’hôpital. Elle est allergique aux chiens. Ce n’est pas l’extérieur qui compte. Yah ! J’ai jamais dit ça ! Toi, tu as déjà eu quelqu’un. Moi j’ai jamais eu de petite amie. »

Dae Hyun avait eu Hanna, même si elle avait rompu un moment après, il avait au moins eu quelqu’un à aimer. Personne au compteur pour moi, les filles ne s’intéressaient qu’à l’argent… du moins pour celle que j’avais croisé. Mais j’avais vraiment envie de trouver quelqu’un.

On était ensuite arrivé chez mon meilleur ami. Évidemment je m’étais déchaussé avant de rentrer dans l’appartement. Puis le temps qu’il fasse ce qu’il avait à faire, j’étais allé devant la fenêtre pour regarder le paysage. Mais en admirant par la fenêtre j’avais vu le petit garçon de tout à l’heure avec son père en train de jouer dans une aire de jeux. Cela m’avait fait penser à mon père et m’avait rappelé ce matin. C’est alors avec le regard fixé sur l’enfant et son père et la voix un peu triste que j’avais dit à Dae Hyun que je ne m’étais jamais plaint de ne pas avoir de père. Lui demandant pourquoi, sous-entendu pourquoi il me faisait ça.

« Young Shin-ah… »

Quelques secondes après je sentis sa main sur mon épaule. Mon regard se reporta alors sur lui, mes yeux étaient tristes. D’une voix douce, mon meilleur ami me demanda.

« Que s’est-il passé ? »

Mon attention s’était à nouveau retournée vers le petit garçon et son père. Puis mes yeux s’étaient une nouvelle fois reportés vers Dae Hyun. J’hésitais un peu avant de prendre la parole pour répondre à sa question.

« Ce matin, il m’a… traité de bâtard. »

J’avais les larmes aux yeux. Je n’avais rien fait. D’accord il ne m’avait jamais appelé par mon prénom, mais il ne m’avait jamais appelé comme ça non plus. Alors pourquoi tout d’un coup ?

« Si j’avais des doutes, au moins maintenant c’est sûr il ne me considérera jamais comme son fils. »

Une larme coula le long de mon visage tel une perle. Au moins c’était dit et il n’avait pas mâché ses mots. Je n’avais rien demandé de tout ça. Je voulais juste vivre tranquille avec ma mère. Pourquoi avaient-ils détruit ma vie ? J’avais une douleur atroce dans la poitrine.

« Ça fait mal. »

C’était trop, je ne pouvais plus retenir le liquide qui inondait mes yeux. Mes larmes dévalèrent sur mes joues.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 11 Jan - 11:48


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

    « Hyung ! Ils se servent de toi, ils peuvent très bien les changer tout seul leurs ampoules. Non, si elle me tue je te tue. Comme ça je ne serais pas tout seul. »
« Hey, c’est mon job, si je ne le fais pas, je me retrouve à la rue. Tu n’oserai pas ! Tu m’aimes trop pour me tuer héhé. »

Young Shin avait l’air inquiet, mais il n’avait pas à s’en faire. Honnêtement, j’étais heureux de faire ce métier. Certes, ça ne paraît pas très glamour, et ça passe même pour un boulot de larbin. Mais, j’aime faire des choses avec mes mains. Et puis, chaque jour, je fais quelque chose de nouveau. Non, vraiment, je n’ai pas à me plaindre. Surtout que j’ai eu du mal à trouver ce boulot. D’ailleurs, je ne remercierai jamais assez Seon Deok pour avoir fait tant pour moi.

Je lui dis alors que je suis la personne la plus paisible de la planète ce qui me fait rire. Après tout, je suis peut être le gars le plus déséquilibré de Séoul. Quand on compte tous les problèmes que j’ai à mon actif, on peut se demander comment je fais pour tenir encore debout. Après tout, j’ai tout pour sauter du haut d’un pont pour que tout s’arrête une bonne fois pour toute. Seulement, j’aime trop la vie pour ça. J’aime souffrir je crois. Et puis, je ne suis pas l’homme le plus malheureux du monde, il faut arrêter deux secondes de se croire le nombril du monde et de regarder les autres.

On parle ensuite de nos vies professionnelles, encore une fois. En fait, ce qui m’intéresse le plus, c’est ce que lui vit. Après tout, c’est lui qui souffre le plus entre nous deux. Entre sa famille, ses études et son boulot, je ne sais pas comment il fait pour ne pas sombrer en dépression. Je suis tellement fier d’avoir un ami comme lui. Je n’arrivais même pas à trouver les mots pour décrire à quel point je tenais à Young Shin.

« Oh mais je rêve toujours, ne t’inquiète pas. Je les brave tout le temps les interdits, mais là ça ferait un peu beaucoup. Peut-être un peu plus tard mais pas maintenant. Ça, je veux bien te croire qu’ils ne savent rien faire. Mais tu ne voudrais pas retenter infirmier ? »
« Si un jour tu te mets à chanter sérieusement, je serai président de ton fan club. Oh, je ne peux plus malheureusement. Ils m’ont interdit d’exercer ce métier … »

Je ne voulais pas me lamenter sur mon sort. C’était entièrement ma faute et il fallait que je l’assume. C’était dommage, c’est vrai, mais il fallait vivre avec. Je voulais changer de sujet de conversation, alors, je lui demandais comme ça se passait du côté cœur. Franchement, entre nous, je ne sais pas lequel est le plus mal loti de ce côté. Mais bon, comme on dit, vaut mieux être seul que mal accompagné.

« Non mais c’est quoi cette question ? Je te signale qu’elle avait la tête contre mon torse. En plus je n’ai pas vraiment fait attention, parce que j’étais plus occupé à m’excuser et à courir comme un fou pour l’emmener à l’hôpital. Elle est allergique aux chiens. Ce n’est pas l’extérieur qui compte. Yah ! J’ai jamais dit ça ! Toi, tu as déjà eu quelqu’un. Moi j’ai jamais eu de petite amie. »
« Ooh, c’est le destin alors. Si il faut, cette femme, tu vas la revoir dans quelques jours et elle tombera amoureuse de toi. Je le sens. Parce qu’une rencontre comme celle-ci, ce n’est pas tous les jours qu’on en fait ! Young Shin … je crois qu’on va finir vieux et seul si on continu comme ça … »

Je le pensais vraiment. J’avais cette peur de finir seul mes vieux jours. Et si je ne rencontrais jamais la femme de ma vie ? Je serais terriblement triste je crois. J’ai envie de me marier et d’avoir des enfants. C’est la seule raison qu’à un homme de vivre. Elever ses enfants et les voir grandir. J’aimerai tellement en avoir. Et plus je vieillis, plus cette envie me hante. Seulement, je n’ai pas le temps pour une relation amoureuse ses temps ci. Et surtout, je ne peux pas toucher les autres, alors comment voulez vous que je sois en couple. C’est physiquement impossible.

On était arrivé chez moi, enfin. On pourrait croire en entrant dans cet immeuble de luxe que je suis moi-même riche. Les apparences sont parfois trompeuses. Surtout que j’ai tendance à mettre des vêtements plutôt chers, ce qui est encore plus trompeur. Les gens ne s’attendent pas à ce que je sois le concierge, l’homme à tout faire quand ils me voient. Enfin, je me demande parfois si quelqu’un me voit ici…

Je cherchais ma guitare et je la mettais dans son étui. Puis, Young Shin me dit quelque chose qui m’interpelait. Je le regardais alors, ne sachant pas trop dans un premier temps quoi faire. Je m’approchais alors de lui et je posais ma main sur son épaule. Je me sentais désolé alors de ne pas pouvoir faire plus pour lui. Je lui demandais ce qu’il s’était alors passé pour qu’il soit dans un tel état.

« Ce matin, il m’a… traité de bâtard. »

Fils de ****. J’avais envie de l’insulter de tous les noms. Comment osait-il parler comme ça à mon meilleur ami. Il n’avait pas le droit de le traiter de la sorte alors qu’en vingt deux années, il n’avait rien fait pour lui. J’étais hors de moi. Mais je ne devais pas le montrer à mon meilleur ami, pour la simple et bonne raison que je devais le rassurer.

« Si j’avais des doutes, au moins maintenant c’est sûr il ne me considérera jamais comme son fils. »

Je voyais une larme couler sur son visage. J’étais enragé et triste en même temps. Je devais contrôler mes émotions pour épauler mon ami dans son chagrin.

« Ça fait mal. »

Sans même réfléchir à ce que je faisais, je prenais Young Shin dans mes bras et je le serrais fortement, ne voulant pas qu’il s’échappe. Je passais au-delà de mes obsessions car j’aimais Young Shin plus que quiconque et en tant qu’aîné, je devais le protéger. Instinctivement, je lui caressais le dos, comme le faisait ma mère quand je pleurais lorsque j’étais petit. Est-ce que je devais dire à Young Shin tout ce que je savais sur son père ? Ou devais-je le garder pour moi ?

« … Young Shin … »

Je ne voulais pas que mon meilleur ami me tourne le dos parce que je lui avais menti depuis tant d’année. Mais je ne pouvais pas le laisser croire qu’il n’était qu’un bâtard. C’était trop difficile. Je devais choisir …

« Je sais que tu ne vas pas me croire … mais … ton père t’aime plus que tu ne le crois … »

Comment pouvais-je lui dire ça après toutes les humiliations qu’il avait subit depuis son adolescence ? C’était injuste de ma part de prendre le parti de son père …

« Je ne le défends pas. Au contraire, je n’approuve pas son comportement… seulement … »

Je ne pouvais pas lui dire. Il allait se rattacher à un rêve qui ne se réalisera peut être jamais si je lui disais tout ce que je savais.

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Lun 12 Jan - 15:59


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Discutant de nos boulots, cela m’énervait un peu de voir les gens se servir de mon meilleur ami. Pour moi, il faisait exactement la même chose que moi et il n’y avait pas vraiment de différence entre nous deux sur ce point-là.

« Hey, c’est mon job, si je ne le fais pas, je me retrouve à la rue. Tu n’oserai pas ! Tu m’aimes trop pour me tuer héhé. »

Une moue boudeuse se dessina sur mon visage. Pourquoi ne voyait-il pas que les gens de son immeuble étaient des crétins ? Et ça m’énervait, car il avait raison. J’étais incapable de le tuer et inversement. Ensuite ma vie professionnelle était venue dans la conversation, parlant de mon éventuelle carrière de chanteur.

« Si un jour tu te mets à chanter sérieusement, je serai le président de ton fan club. Oh, je ne peux plus malheureusement. Ils m’ont interdit d’exercer ce métier ... »
« Cool ! Mais si je deviens chanteur, tu le deviens avec moi. Quoi ? Aish ! »

Ils étaient débiles eux aussi. Si on résumait les choses, pour moi tout le monde était débile sauf ma mère, Dae Hyun, Hana et accessoirement d’autres personnes. Mais les trois quarts étaient des crétins. Après le travail c’était au tour de l’amour d’être abordé.

« Ooh, c’est le destin alors. Si il faut, cette femme, tu vas la revoir dans quelques jours et elle tombera amoureuse de toi. Je le sens. Parce qu’une rencontre comme celle-ci, ce n’est pas tous les jours qu’on en fait ! Young Shin … je crois qu’on va finir vieux et seul si on continu comme ça … »
« Je l’ai déjà revu. Par contre je n’ai pas l’impression qu’elle soit tombée amoureuse de moi. »

J’eus un petit rire en entendant qu’on finirait vieux et seul. Je n’avais pas envie de finir comme ça. Je voulais trouver quelqu’un. Une personne qui m’aimerait comme je suis, pour ce que je suis.

On était ensuite arrivé chez mon meilleur ami. Le temps qu’il se prépare je m’étais dirigé vers la fenêtre. J’avais alors vu un garçon et son père s’amusaient à l’aire de jeux. Cela m’avait rappelé mon père et ce matin. D’une voix triste j’avais alors demandé à Dae Hyun pourquoi. Je savais très bien qu’il ne pouvait pas me répondre. Mais ça avait besoin de sortir. Il m’a demandé ce qu’il s’était passé. Je lui ai donc dit, les larmes aux yeux, que mon père m’avait traité de bâtard ce matin. Puis je lui dis qu’au moins si j’avais encore des doutes c’était clair, il ne me considérerait jamais comme son fils. Une perle roula sur mon visage. Ce n’est pas comme s’il m’adorait ou quoi. Mais au fond j’avais un infime espoir pour qu’il me considère un jour comme son fils. Et il venait de le ruiner avec un seul mot. J’avais ensuite dit à mon meilleur ami que cela faisait mal. La douleur dans mon cœur était beaucoup trop grande. Je ne pouvais plus rien contenir. Mes larmes dévalèrent mon visage. Soudain Dae Hyun me prit dans ses bras, me serrant ainsi contre lui et me caressant le dos. Les yeux fermés j’essayais de calmer mes pleurs. Mais pour le moment c’était un peu difficile.

« … Young Shin … »

Lorsque j’entendis la voix de mon meilleur ami, je relevais mes yeux vers lui.

« Je sais que tu ne vas pas me croire … mais … ton père t’aime plus que tu ne le crois … »

Mes yeux s’écarquillèrent et mes larmes s’arrêtèrent instantanément. Qu’est-ce qu’il racontait ? Cela n’avait pas de sens, surtout après ce qu’il venait de me faire.

« Pourquoi ? C’est pas possible… il… »

Me remémorant ses paroles de ce matin, ma main se serra sur mon pull. Quand je demandais pourquoi, c’était plutôt pourquoi mon père m’aimerait alors qu’il vient de me traiter de bâtard.

« Je ne le défends pas. Au contraire, je n’approuve pas son comportement… seulement … »
« Je sais. Seulement quoi ? »

Regardant mon meilleur ami d’un air interrogateur et intrigué je me demandais ce qu’il voulait dire. Quoiqu’il en soit, je ne doutais pas de lui, je lui faisais entièrement confiance.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 17 Jan - 11:24


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

   Je n’ai jamais été un homme génial, même pas un peu. Et pourtant, j’ai toujours eu l’impression d’être un bon ami. Ca peut paraître un peu prétentieux, mais ça m’est égal. Pour moi, ce sont mes amis qui passent en premier. Vu que je n’ai plus trop de contact avec ma famille, je ne peux compter que sur mes relations amicales. J’aime mes parent, et ils seront toujours un vrai soutient pour moi. Mais malheureusement, je ne peux pas les voir autant que je le souhaite, et c’est pour ça que je considère mes amis comme des membres de ma famille. Je suis peut être trop loyal aussi paraît-il. J’ai même rien dit aux policiers quand je me suis fait attrapé à mes dix huit ans. Je n’ai pas dénoncé mon ancien ami. Je le regrette, et en même temps, pas tant que ça. C’est toujours bizarre d’ailleurs parce qu’on a toujours une balance en nous. Alors, en tant qu’ami, je devais toujours être là pour Young Shin. Après tout ce qu’il avait fait pour moi, je ne pouvais pas le lâcher.

« Cool ! Mais si je deviens chanteur, tu le deviens avec moi. Quoi ? Aish ! »

Devenir chanteur … Ca serait tellement bien. Le problème, c’est que je traîne tellement de casseroles que je ne pourrais jamais être tranquille. J’ai déjà dû couper les ponts avec mon père pour que la presse ne connaisse pas mon existence, et je peux vous dire que c’est quelque chose d’extrêmement difficile. J’aurais tant aimé traîner en ville avec mon père, à parler de tout et de rien sans que des paparazzis nous photographie et déballe sa vie privée. Malheureusement, les gens n’ont aucunes limites et n’hésitent pas à descendre tous ceux qu’ils veulent.

En ce qui concernait mon incapacité à reprendre mes études d’infirmiers, c’était malheureusement de ma faute si je ne pouvais pas les reprendre. J’ai reçu une interdiction d’exercer ce métier à cause de mes problèmes de médicaments et aussi parce que j’ai volé l’hôpital. Et c’est tout à fait logique qu’ils aient pris cette décision. Pour être honnête, je regrette la période où j’ai commencé mes études. Tout était si simple. J’arrivais à avoir un comportement normal, et j’avais même arrêté de voler inconsciemment, grâce à un traitement que m’avait proscrit mon psychiatre. J’avais même une petite amie que j’aimais énormément. Et j’ai tout fichu en l’air. C’est l’histoire de ma vie … Quand quelque chose de bien m’arrive, il faut que je le bousille.

« Je l’ai déjà revu. Par contre je n’ai pas l’impression qu’elle soit tombée amoureuse de moi. »
« Et tu oses me le dire que maintenant ? Young Shin-ah !! »

Je lui lançais alors un regard furieux et je riais ensuite avec lui. On ne pouvait pas dire qu’on était des cazanova tous les deux. On connait très peu de chose à l’amour au final, alors comment peut-on savoir si quelqu’un s’intéresse à nous ou pas ? Je me suis toujours demandé d’ailleurs comment Hanna était tombée amoureuse de moi. Ca reste un mystère. Il faut bien l’avouer, j’ai toujours été quelqu’un de bizarre. Alors, qu’est-ce qui lui a plu chez moi ? Je me le demande.

Arrivé chez moi, je m’affairais à ranger un peu mon appartement et à mettre ma guitare dans son étui. Je ne faisais plus trop attention à ce que mon meilleur ami faisait. Après tout, il était ici chez lui, donc il pouvait faire ce qu’il voulait. C’est qu’après quelques minutes que je me rendais compte que Young Shin n’allait pas bien. Je m’approchais alors de lui en lui demandant ce qui se passait. Il me disait alors que son père l’avait traité de bâtard, ce qui me mit hors de moi. Comment osait-il le traiter de la sorte ? Le pire dans tout ça, c’est que je savais des choses que je ne pouvais pas dire à mon meilleur ami. J’avais trop peur de m’aventurer sur une pente glissante. Je me posais alors une question essentielle : devais-je raconter tout ce que je savais ou devais-je tout garder pour moi.

Voyant les larmes qui perlaient sur son visage, je ne pouvais pas rester insensible. Je prenais alors sur moi et sur mes obsessions et je le prenais dans mes bras. Je n’avais pas l’habitude d’avoir des contacts aussi physique avec les gens, surtout depuis quelques années. Ca me demandait beaucoup d’effort. Seulement, j’avais tellement envie de le réconforter que j’arrivais à oublier mes problèmes psychologique. Du coup, je le serrais encore plus fortement contre moi pour lui montrer que j’étais là pour lui et que contrairement à son père, je ne le lâcherais jamais.

« Pourquoi ? C’est pas possible… il… »

Il reculait alors et je voyais à son regard qu’il était surpris par ce que je venais de lui dire. Alors, un duel intérieur se fit en moi. Je ne pouvais pas lui dire tout ce que je savais. J’en avais envie, mais je savais que ça serait une grosse bêtise. Je tenais tellement à mon meilleur ami que je ne voulais pas le perdre en lui racontant tout ce que j’avais observé depuis des années. C’était purement égoïste, je le savais bien.

« Je sais. Seulement quoi ? »

Son regard interrogateur ne me laissait pas indifférent. Je devais lui dire. Non, il ne fallait pas. RAAAA, je ne savais plus quoi faire. Pourquoi je lui avais dit ça moi aussi ?

« Disons que … je sais des choses … »

J’avais l’impression de m’enfoncer encore plus. Plus je parlais et plus mes propos étaient incohérents et complètement débiles.

« Young Shin, ne m’en veux pas mais… je ne peux pas t’en parler. Pas maintenant en tout cas. J’ai trop peur de ne pas tout savoir et de te dire ce que je sais. Imagine que tout est faux… Je ne veux pas te blesser. »

La seule chose que je voulais vraiment, c’était le protéger. Il avait grandit en pensant que son père ne l’aimait pas. Serait-ce plus facile pour lui de savoir que c’était encore le cas ? Ou devait-je lui dire que son père se préoccupait plus de lui qu’il ne le pensait. S’il se remettait ensuite à l’insulter et à le considérer comme un domestique, Young Shin tomberait de haut. Et c’était ça que je voulais éviter.

« Je veux juste te protéger… »

J’avais l’impression d’être un monstre en lui disant ça. Est-ce que j’en étais un ?

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Jeu 22 Jan - 16:34


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

J’avais raconté à Dae Hyun l’histoire de la joggeuse qu’Hana avait enroulée contre moi et que j’avais dû conduire à l’hôpital. Il m’avait alors dit que je la recroiserais peut-être et qu’elle tomberait amoureuse de moi. Sur un ton naturel je lui annonçai que je l’avais déjà revue.

« Et tu oses me le dire que maintenant ? Young Shin-ah !! »

Sa réaction m’amusa. J’hochais la tête avec un sourire avant de lui tirer la langue. Cela me faisait rire, il faut dire que j’avais besoin de m’amuser. En plus je ne voyais pas l’intérêt de le dire à mon meilleur ami alors qu’il n’y avait rien de spécial entre elle et moi.

Arrivé chez lui j’avais craqué en voyant un petit garçon jouer avec son père. Je m’étais confessé à Dae Hyun en lui disant que ce matin mon père m’avait traité de bâtard. Tellement la douleur était grande, je n’avais pas pu retenir mes larmes. Mon meilleur ami m’avait soudain pris dans ses bras. J’avoue que cela m’avait un peu surpris au début, car je savais qu’il ne supportait pas les contacts physiques. Mais cela me faisait du bien, beaucoup de bien. Ensuite il m’avait avoué que mon père m’aimait plus que je le pensais. Mes larmes s’étaient arrêtées d’un coup et la surprise devait se lire sur mon visage. Pour moi c’était tout simplement impossible. Il me traitait comme un moins que rien mais il m’aimait ? On n’avait pas la même définition du mot "aimer" alors. Dae Hyun m’avait ensuite précisé qu’il ne prenait pas le parti de mon père mais… Mais quoi ? C’était ce que je venais de lui demander avec un air interrogateur et intrigué.

« Disons que … je sais des choses … »

Quoi ? Mais comment ? Je fus surpris par ses paroles. Bon je me doutais qu’il savait des choses vu ce qu’il avait dit juste avant. Quand j’allais lui demander quelles choses il savait, il m’expliqua.

« Young Shin, ne m’en veux pas mais… je ne peux pas t’en parler. Pas maintenant en tout cas. J’ai trop peur de ne pas tout savoir et de te dire ce que je sais. Imagine que tout est faux… Je ne veux pas te blesser. »

L’écoutant attentivement je le regardais. Je n’en voudrais jamais à Dae Hyun.

« Je veux juste te protéger... »

De toute manière je ne croyais pas que mon père m’aimait. Il ne m’aimera jamais c’est un fait. Cela ne me dérangeait pas vraiment, puisque je n’ai jamais vécu avec un père. Depuis que je suis né jusqu’à mes 10 ans j’ai vécu uniquement avec ma mère. Mon père ne savait même pas que j’existais. Cela fait maintenant 12 ans qu’il sait et il ne m’a jamais considéré comme son fils. Ce n’est pas maintenant que ça va changer. Pourquoi ça changerait ? Pour lui tout va bien.

« Je ne t’en veux pas. Je suis incapable de t’en vouloir Hyung. Ne t’inquiète pas, je le sais. »

J’avais réussi à me calmer. Cela avait pris un peu de temps, mais ce n’était pas grave. Je vis la guitare de mon meilleur ami.

« On va jouer de la musique ! »

Un grand sourire s’afficha sur mon visage, comme si de rien était.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Ven 23 Jan - 20:25


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

Une amitié qui dure aussi longtemps, ce n’est pas anodin. Habituellement, on voit des amis se perdre de vue pour diverses raisons. Un déménagement, un nouveau groupe d’ami, ou même une trahison. Pour nous deux, je crois que notre relation va au-delà d’une banale amitié. Ce n’est même pas fraternel. Regardez la relation que j’ai avec mes frères. Je m’entends mille fois plus avec Young Shin, et je suis beaucoup plus proche de lui que je le serais d’eux. Young Shin est le seul qui arrive à comprendre qui je suis vraiment. Il est celui qui réussi à me calmer et qui n’a pas besoin de me demander si je vais bien. Il a juste à me regarder pour comprendre mes sentiments du moment. Et ça, je peux vous dire que je le trouverai avec personne d’autre. Ce n’est pas facile d’établir une relation de confiance avec quelqu’un. J’ai tout simplement l’impression que Young Shin est mon âme sœur. Je me suis toujours demandé, et si on s’était rencontré dans d’autres circonstances ? Serions-nous devenus amis aussi. Je pense que oui. C’est comme ci c’était une évidence cette amitié. Je sais, on dirait que je parle d’un amour, mais l’amitié et l’amour, ce sont deux sentiments similaires.

Tout ça pour dire que j’arrivais aussi à savoir quand mon meilleur ami n’allait pas bien. Je sais quand il me ment ou quand il me dit la vérité. Ca fait vingt deux ans que je le connais. Je suis peut être l’une des personnes les plus proche de Young Shin avec sa mère. Alors d’accord, peut être est-ce facile de lire sur un visage comme le sien la tristesse qu’il ressent. En voyant des larmes, quel imbécile penserait qu’il va bien. Je sais. Mais là, je sais que ce n’est pas que de la tristesse. J’ai l’impression qu’il y a une pointe de haine et en même temps de honte. Des sentiments si différents mais que Young Shin connait peut être trop bien.

Oui, je me souciais vraiment de ce que mon meilleur ami ressentait. Du coup, je me demandais si je pouvais lui avouer tout ce que je savais sur son père. Je n’avais pas envie de lui faire de fausse joie. Et en même temps, j’avais envie de lui dire toutes ses choses qui me semblaient vraiment importantes. Après tout, j’avais vu des choses qui ne pouvait pas se confondre avec d’autres Je savais que son père l’aimait. Mais j’avais besoin de plus de preuve. Ainsi, j’avais peur de perdre mon amitié avec Young Shin en lui disant que je ne pouvais pas lui dire. Je sais que c’est stupide et puéril, mais il est tellement important pour moi. J’ai peur, oui. A la fin, je lui dis que je voulais juste le protéger. Oui, le protéger de cet homme qui ne lui a jamais montré d’affection. Même si j’étais persuadé qu’il l’aimait, je ne pouvais pas le supporter.

« Je ne t’en veux pas. Je suis incapable de t’en vouloir Hyung. Ne t’inquiète pas, je le sais. »
« Désolé. »

J’avais l’air si bête. Mais je ne pouvais pas lui en dire plus.

« On va jouer de la musique ! »

Son sourire me réchauffait le cœur. Je savais qu’il aurait aimé savoir ce que je savais. Mais il me montrait encore une fois qu’il était fort et intelligent. Je l’admirais tellement.

« Montrons au monde qui sont les meilleurs musicien de ce siècle. »

Oui, je décidais de le suivre dans ces pensées. Après tout, je ne voulais pas qu’on retombe dans une phase de tristesse. J’avais envie de le voir sourire et de le voir penser à autre chose. Je prenais sa main et le tirait avec moi à l’extérieur de l’appartement. Au passage, je prenais ma guitare. On sortait rapidement, avant qu’un de locataires me tombent dessus et me demande encore quelque chose. Une fois dehors, je décidais de parler musique, vu que c’est ce qu’on allait faire tout à l’heure.

« Tu as composé dernièrement ? »


   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 24 Jan - 20:06


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Depuis que je suis né, je connais Dae Hyun. Étant fils unique, je passais les trois quarts du temps avec lui, un peu comme si c’était mon grand-frère. Il a toujours été là pour moi. Avant j’adorais passer du temps avec lui, j’aime toujours autant. Parfois j’ai l’impression qu’il lit en moi comme dans un livre ouvert. Je lui fais entièrement confiance. Maintenant notre relation dépasse largement celle de "frère". Un regard suffit pour qu’on se comprenne, qu’on sache si l’autre ne va pas bien, s’il est blessé, etc. Au fond c’est un peu comme si nous étions des jumeaux. Chacun sait comment réconforter l’autre.

La preuve Dae Hyun venait de me calmer. Bon je devais avouer qu’il avait aussi réveillé ma curiosité. En même temps s’il ne voulait pas faire ça, il n’aurait pas fallu qu’il me dise que mon père m’aimait plus que ce que je le pensais. D’ailleurs je savais pertinemment que c’était faux. Pourquoi m’aimerait-il alors que depuis qu’il avait appris mon existence il me traitait comme un moins que rien ? Cela n’avait absolument aucun sens. De toute manière je sais que je ne ferais jamais parti de la famille du côté de mon père. Je n’en voulais pas à mon père, je ne ressentais aucune haine envers lui. A vrai dire je m’en fichais un peu, parce que c’était tous des bourges. Je détestais les gens comme ça, qui se vantaient d’avoir de l’argent sous les yeux des pauvres. C’était juste que, comme quand j’étais petit, j’avais été peut-être un peu trop naïf de croire qu’un jour mon père m’aimerait. Mais maintenant c’était définitivement terminé.

Je sentais que mon meilleur ami avait peur. Mais je ne comprenais pas trop pourquoi ou de quoi il avait peur. Il m’avait dit alors de ne pas lui en vouloir, parce qu’il ne pouvait pas me dire ce qu’il savait. Petit à petit je pensais comprendre de quoi il avait peur. Il devait sans doute craindre que cela brise notre amitié. Je l’avais alors rassuré en lui disant que je ne lui voulais pas et que j’étais incapable de lui en vouloir. Il en avait la preuve. Quand nous étions gamins et que je lui avais dit pour mon père il m’avait dit qu’il était déjà au courant. Alors en effet je lui en avais un peu voulu mais pendant deux secondes, parce que ce n’était pas possible pour moi de lui en vouloir plus longtemps. Et si nous en étions là aujourd’hui c’était que ça n’avait pas brisé notre amitié déjà forte à l’époque, non ? Alors il n’avait rien à craindre, d’autant que notre relation est encore plus forte que quand nous étions petits.

« Désolé. »

Secouant la tête négativement, il n’avait pas à s’excuser. Je connaissais Dae Hyun et je savais qu’il m’en parlerait s’il avait envie de m’en parler. Puis j’avais souri en lui disant qu’on allait faire de la musique avec un grand sourire. Je faisais comme si de rien n’était, mais au fond j’étais toujours blessé et mon cœur était déchiré en morceaux. Il était vrai que j’aurais voulu savoir ces choses dont il était au courant. Cependant je me dis que cela n’aurait rien changé

« Montrons au monde qui sont les meilleurs musicien de ce siècle. »

Un sourire s’afficha sur mon visage. Cela m’amusait de voir les réactions de mon meilleur ami. Mais j’adorais jouer de la musique et chanter et ce, depuis longtemps… très longtemps. Il me prit la main, m’entraînant dehors. Je fus un peu surpris qu’il me prenne par la main. Son obsession allait mieux ? Sans qu’il m’en parle ? Je le suivis sans rien dire, j’aimais bien après tout. Bien évidemment il avait embarqué sa guitare, en même temps c’était un peu le but. Et puis pour jouer de la musique c’était mieux.

« Tu as composé dernièrement ? »
« Non, je n’ai pas eu le temps. Avec les fêtes je bossais beaucoup et encore une fois je n’ai pas eu de Noël. Et toi ? »

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Sam 24 Jan - 21:26


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

Je me suis toujours reproché d’être un mauvais ami. J’ai toujours eu l’impression de ne pas faire assez pour les gens que j’aimais. Je suis souvent impuissant face à la détresse et la tristesse des autres. Pourquoi suis-je si stupide. C’est ce que je me demande tous les jours. Je pense tout simplement que je ne suis pas capable de me mettre à la place des autres. Et donc, ça prouve que je n’éprouve pas grand-chose, je ne suis pas empathique. C’est ça ? Non, je ne pense pas. Parce qu’avec Young Shin, c’est différent. J’ai l’impression de ressentir tout ce qu’il ressent. Comme si on était qu’une seule et unique personne. Ca pouvait être assez étrange parfois comme sensation. Quand je vois Young Shin triste parfois, je ressens de plein fouet cette tristesse. Quand il pleure, j’ai envie de pleurer avec lui.

Mais aujourd’hui, je devais me montrer adulte et mature. Je ne pouvais pas le laisser tomber. Je devais juste le réconforter et arrêté d’être stupide. J’avais envie de faire plus pour lui qu’un simple câlin et de quelques mots qui étaient loin de le réconforter, je le savais. Je venais de lui dire que son père l’aimait et que j’en avais les preuves. Pourtant, je ne pouvais pas les lui dire. C’était assez malsain de ma part de lui faire ça. Si je pouvais me taire parfois, ça serait tellement plus facile. J’aurais juste dû le réconforter en lui disant que je comprenais ce qu’il ressentait. Point barre. Non, il fallait que j’ouvre une fois de plus ma bouche.

Je voulais lui dire tout ce que je savais. Mais j’en étais incapable. Si je lui disais tout ça et que son père l’apprenait, j’avais peur qu’il s’en prenne encore à lui. Sa grand-mère aussi. C’est elle le pire. C’est elle la méchante de l’histoire. Si elle apprenait tout ce que je savais sur son fils, elle risquerait de péter un câble et de s’en prendre à mon meilleur ami. Et je sais qu’elle est capable de faire des choses atroces. Elle s’allierait avec le diable pour faire du mal à Young Shin. Cette femme est le mal incarné. Si seulement elle pouvait se faire renverser par une voiture, ou encore, avoir une bonne crise cardiaque, ça serait cool. Bref, qu’elle nous quitte, ça serait juste génial. Je pense que la vie de Young Shin serait déjà plus facile à vivre.

Je m’excusais alors auprès de mon meilleur ami pour mon comportement plus que louche. Je ne pouvais pas lui dire tout ça. Comment pouvait-il me faire confiance alors ? J’étais un ami vraiment nul. Heureusement, il ne m’en voulait pas. J’étais soulagé, mais en même temps, je savais qu’il aurait aimé savoir ce que je savais. Mais pouvais-je lui dire sans être sûr à cent pour cent de ce que j’avais vu et entendu ? Non. Je devais garder ça pour moi pour le moment. Je lui dirais au moment venu. Je le jure.

Il change alors de sujet pour nous sortir de cette histoire qui pourrait nous éloigner un peu. J’étais soulagé de le voir changer de sujet, surtout pour en venir à notre passion commune. Il venait de me parler de musique. Et son sourire, bien que probablement forcé, me fit chaud au cœur. Je souriais alors à mon tour et je lui dis qu’on devait montrer au monde qui était les meilleurs musiciens du siècle. C’était un peu tiré par les cheveux, mais je n’ai jamais été dans la demi-mesure. Je prenais alors sa main pour sortir de l’appartement. Je ne m’étais même pas rendu compte de ce que je faisais. Mon obsession n’était plus un problème pour le moment. Vu que je pensais à autre chose, ça allait mieux. C’était peut être ça la solution à mon problème ?

« Non, je n’ai pas eu le temps. Avec les fêtes je bossais beaucoup et encore une fois je n’ai pas eu de Noël. Et toi ? »
« Tu m’étonne, ça doit être la folie en ce moment. »

Je ne répondais pas tout de suite à sa question parce que je trouvais qu’il y avait soudainement trop de monde autour de moi. La rue était bondée. Pourquoi les gens sortaient-ils tous alors qu’il faisait un froid de canard ? J’étais tellement surpris que j’eu du mal à reprendre la parole. Allez savoir pourquoi. Je n’ai jamais eu la phobie des gens pourtant. Même si j’ai toujours préféré la solitude. Ca ne me dérange pas d’être avec autant de personne. Je crois juste que mon obsession me revenait en pleine face. Toutes ses têtes et ses corps étaient pour moi porteuses de maladie. Je reprenais la parole pour ne plus être dérangé par ça et oublier ce que je voyais.

« J’ai écrit oui. Une chanson d’amour. En ce moment, je ne sais pas ce qu’il m’arrive, mais j’écris beaucoup sur ce thème. Je l’ai montré à mon père d’ailleurs. Je lui ai envoyé un mail. Il m’a dit que c’était génial. Mais je ne le crois pas trop. Il n’a jamais été très objectif avec moi. »

Je m’en voulais soudainement d’avoir parlé de mon père alors que c’était un sujet sensible pour lui. Je le regardais alors avec un regard pleins d’appréhension.

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 25 Jan - 18:14


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Parfois j’en avais un peu marre et je relâchais tout. Dans ces moments-là j’avais besoin de Dae Hyun à mes côtés, parce que c’est à lui que je raconte tout et c’est le seul qui est capable de me consoler. Quand je vais mal il le sait tout de suite et il fait tout pour me réconforter. Même si je ne veux pas l’inquiéter, je suis obligé de me confesser à lui de temps en temps. Mais la plupart du temps je garde tout pour moi, parce que je ne veux pas charger les autres avec mes problèmes et ça me donne l’impression de me plaindre tout le temps.

Aujourd’hui avait été un des jours où je n’en pouvais plus. Il fallait que je le dise à quelqu’un pour ce matin. Le quelqu’un était bien évidemment mon meilleur ami, parce que je n’avais que lui pour comprendre ce que je ressentais. J’avais besoin d’une épaule pour pleurer et pour un peu réparer mon cœur qui s’était cassé. Ce n’était pas grave s’il ne me disait pas ce qu’il savait. De toute manière je ne le croirai pas, ce n’était pas parce que je pensais que Dae Hyun mentait. Loin de là même, je savais qu’il me disait toujours la vérité. C’était juste que… pour moi il était impossible que mon père m’aime étant donné la manière dont il me traitait depuis qu’il me connaissait. Des fois je voulais retourner à ma vie d’avant lorsque je vivais tranquillement avec ma mère.

J’avais ensuite changé de sujet pour parler à présent de musique, un sujet qui nous passionnait autant l’un que l’autre. Mon sourire était un peu faux, je me doutais que Dae Hyun l’avait remarqué. Mais il ne disait rien, tant mieux d’un côté. Au moins ça nous permettait de passer à autre chose si l’on peut dire. Il m’avait alors pris la main pour m’emmener dehors. J’avais été un peu surpris, parce que cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas fait à cause de son obsession. Mais lui ne semblait pas s’en soucier. Donc je passai outre, en même temps ce n’était pas moi qui allait me plaindre. Ensuite mon meilleur ami m’avait demandé si j’avais composé dernièrement et je lui avais répondu que je n’avais pas eu le temps à cause des fêtes et qu’une énième fois je n’avais pas eu de Noël. Comme d’habitude j’avais passé Noël seul, car évidemment quand j’avais demandé l’autorisation à ma grand-mère pour passer les fêtes avec ma mère elle avait refusé catégoriquement.

« Tu m’étonne, ça doit être la folie en ce moment. »
« Un peu mais ça va. A vrai dire c’est plus Noël qui m’a mis les nerfs. »

Mon meilleur ami semblait déranger par toutes les personnes dans la rue. Voyant et sachant qu’il n’aimait pas trop ça, je l’entraînais vers des petites rues où il y avait moins de monde. Cela nous rapprochait aussi de la demeure, si on prenait les rues classiques on en avait pour un moment avant d’arriver à destination.

« J’ai écrit oui. Une chanson d’amour. En ce moment, je ne sais pas ce qu’il m’arrive, mais j’écris beaucoup sur ce thème. Je l’ai montré à mon père d’ailleurs. Je lui ai envoyé un mail. Il m’a dit que c’était génial. Mais je ne le crois pas trop. Il n’a jamais été très objectif avec moi. »
« Cool ! Je veux l’entendre, tu me la feras écouter, hein ? Peut-être parce que tu penses toujours à Hanna ? C’est normal qu’il ne soit pas objectif. Les parents ne sont jamais objectifs avec leurs enfants. »

Le sourire affiché sur mes lèvres était sincère cette fois. J’avais vraiment envie d’écouter la nouvelle chanson de Dae Hyun. Je savais qu’il avait peur d’avoir réveillé un sujet sensible. Bizarrement le fait qu’il mentionne son père ne m’avait rien fait. A vrai dire je pense que j’étais plus concentré sur le fait qu’il ait écrit une chanson.

« Dis Hyung… Ça te va de vivre comme ça, sans tes parents ? »

Cela faisait longtemps que la question me trottait dans la tête. Mais je n’avais jamais osé la poser. Je me disais que ça devait être difficile. Dae Hyun avait demandé à son père de faire comme s’il n’avait que deux fils alors qu’en réalité il en avait trois. Depuis il ne voyait plus ses parents, ni sa famille. Bon j’avoue, il n’a jamais été proche de ses frères dans mes souvenirs mais quand même.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 25 Jan - 21:11


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

On parlait souvent de sa famille. C’était un sujet un peu houleux mais qui était nécessaire je pense à son bien. Il avait besoin de se vider l’esprit quand il était avec moi. Ce que je vais dire peut paraître prétentieux mais je ne pense pas que Young Shin puisse se confier aussi facilement à quelqu’un d’autre. En fait, je pense être l’une des rares personnes à connaître la vérité sur sa vie. D’un côté, je l’en remercie de me faire autant confiance pour garder tout ça secret. Mais d’un autre, je me dis qu’il ne devrait pas avoir de secret. Un jeune homme de vingt deux ans devraient avoir une vie différente de celle qu’il avait. J’aimerais tellement qu’il soit plus heureux. Je savais que ce n’était pas possible de le sortir de cette situation bien compliqué. Alors, j’essayais toujours de faire en sorte qu’il passe de bon moment quand on était tout les deux. Ce n’était pas souvent facile parce que j’étais un gros boulet et que j’évoquais toujours le sujet fâcheux. Mais j’essayais vraiment de toutes mes forces pour y arriver. Je voulais qu’en ma présence, il oublie tout ses soucis et se sente heureux pendant les quelques heures qu’on passait ensemble.

On parlait alors de musique, un sujet qui nous mettait toujours d’accord et je savais au moins que ce sujet allait le distraire. Même si en réalité, c’était lui qui avait lancé le sujet. Je lui demandais alors s’il avait composé récemment. Il me répondait qu’il n’avait pas eu le temps de le faire avec tout le travaille qu’il avait eu à faire pendant les fêtes de noël. Je comprenais ce qu’il me disait et je savais que ce n’était pas facile pour lui tous les jours. Ce qui était le plus impressionnant, c’était qu’il n’avait pas l’air fatigué. Moi, dès que je passais une mauvaise nuit, ça se voyait immédiatement sur mon visage. J’avais des cernes énormes et mes paupières tombaient. En clair, je ne ressemblais à rien. Alors que Young Shin était beau en toute circonstance. Je me demandais encore comment ça se faisait qu’il n’avait toujours pas de petite copine. Si j’étais une fille, je tomberais folle amoureuse de lui. Ca c’était sûr même.

« Un peu mais ça va. A vrai dire c’est plus Noël qui m’a mis les nerfs. »
« Tu veux en parler ? »

Young Shin me dirait alors vers des rues moins bondés. Je le remerciais alors silencieusement. Il me connaissait parfaitement bien. J’avais l’impression parfois qu’il me connaissait mieux que moi-même. C’était même un peu flippant, il fallait l’avouer. C’était ça aussi la caractéristique principale de notre relation. On connaissait l’autre par cœur ou presque.

Je lui parle alors de ma dernière composition. Une chanson d’amour, encore. Enfin, c’est plutôt une chanson triste. Je ne suis pas d’humeur à écrire des chansons joyeuses ses temps si. La période des fêtes n’est pas un bon moment à passer pour moi. Je suis toujours seul et ça me déprime plus qu’autre chose. Alors mes pensés sont souvent sombre, et ça se ressent lorsque j’écris. Par contre, je n’arrive jamais à faire des mélodies vraiment tristes. Mes paroles le sont, mais la mélodie ne l’est pas. Du coup, ça fait toujours des mélanges assez originaux, mais qui sont en même temps, ma marque de fabrique.

« Cool ! Je veux l’entendre, tu me la feras écouter, hein ? Peut-être parce que tu penses toujours à Hanna ? C’est normal qu’il ne soit pas objectif. Les parents ne sont jamais objectifs avec leurs enfants. »
« J’ai eu qu’une seule relation … et malheureusement, elle m’inspire beaucoup. Oui je sais, mais j’aimerais qu’il me donne des conseils constructif tu vois. »

J’avais la chance d’avoir un père poule. Mais parfois, c’était chiant parce que je ne pouvais pas vraiment compter sur son jugement qui n’était pas du tout fiable. Après tout, il pensait quand j’étais petit que ma cleptomanie était juste une passade. J’avais un peu peur de froisser mon meilleur ami en parlant de mon père. Mon père qui était d’ailleurs un des meilleurs amis du sien. Je n’ai jamais compris pourquoi ils étaient aussi proches. Mon père me racontait souvent des histoires sur le père de Young Shin. A tel point que j’avais l’impression de le connaître plus que son propre fils. C’était ça qui me faisait le plus de mal. Je me sentais soudainement triste pour mon meilleur ami. J’allais souvent chez lui pour déjeuner ou dîner avec mes parents. Il me parlait très peu, mais je l’écoutais toujours. J’avais cette rancœur à chaque fois que je le voyais. Je pensais tout le temps à Young Shin lorsque j’allais à ce genre de dîner. Je me souviens que mes parents en parlaient dans la voiture, de Young Shin et de sa mère lorsqu’il rentrait à la maison. Ils étaient tout les deux d’accord pour dire que c’était un lâche et qu’il ne méritait pas de l’avoir eu dans sa vie. J’ai toujours aimé mes parents pour ça. Je ne l’ai jamais dit à Young Shin, j’aurais peut être dû. Ca lui ferait certainement plaisir de savoir que mes parents avaient toujours été du côté de sa mère. Il le savait parce que sa mère et la mienne étaient meilleures amies. Mais il ne savait pas à quel point mes parents lui étaient fidèles. J’ai même une fois entendu mon père engueler le sien à ce propos. Ca personne ne sait que je le sais.

« Dis Hyung… Ça te va de vivre comme ça, sans tes parents ? »

Je sursautais parce que j’étais perdu dans mes pensées. Soudain, je devenais sombre. Young Shin venait d’appuyer sur un sujet sensible. Je baissais la tête pour regarder le sol.

« Honnêtement Young Shin-ah… non. Ils me manquent. Tous les jours, je pense à eux. »

Je les aimais tellement. Je voulais tout le temps être à leur côté, mais c’était impossible.

« Si seulement je pouvais rester avec eux. Mais je ne peux pas. Je n’ai pas envie de faire ça à mon père. Si la presse apprenait que j’étais son fils, ça serait fini pour lui. Et je ne veux pas qu’il perde tout ce qu’il a battit depuis toutes ses années. Tu comprends ? »

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
avatar
♪ Administrateur chantant ♪
Messages : 1173
Points : 321



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Dim 25 Jan - 23:40


I need you feat. Dae Hyun + Young Shin

❝Le véritable pouvoir est celui de l'amitié ❞

Après le sujet de mon père, j’avais abordé celui de la musique pour passer à autre chose. Lorsqu’il m’avait dit que ça devait être la folie avec les fêtes au niveau du travail, je lui avais répondu que oui ça l’était un peu mais encore ça allait, parce qu’à vrai dire c’était Noël qui m’avait énervé.

« Tu veux en parler ? »
« C’est juste ma grand-mère qui a encore fait des siennes. Je lui ai demandé si je pouvais passer Noël avec ma mère et elle a dit un non qui était catégorique. Pourquoi ? Pour un stupide dîner de famille. Aish ! J’ai fait l’effort de lui demander et je lui obéis constamment. »

Mon poing se serra. Par moment elle me mettait hors de moi. J’essayai de me calmer et de ne plus y penser. Si on pouvait revenir en arrière je ferais en sorte que ma famille paternelle n’apprenne jamais mon existence, comme ça je ne subirai plus ces mauvais traitements. Ayant remarqué que mon meilleur ami n’était pas à l’aise au milieu de ces rues bondées, je l’avais entraîné vers des rues beaucoup moins peuplées. Dae Hyun m’avait ensuite dit qu’il avait composé une chanson d’amour. J’étais content pour lui et cela pouvait se lire sur mon visage je pense. Je lui avais alors répondu que je voulais l’écouter, qu’il pensait peut-être encore à Hanna et que les parents n’étaient jamais objectifs avec leurs enfants. Enfin pour la dernière partie c’était en général, parce que bien sûr j’étais l’exception étant donné que pour mon père j’étais un parfait étranger qu’il n’aimait pas. Mais là n’était pas la question.

« J’ai eu qu’une seule relation … et malheureusement, elle m’inspire beaucoup. Oui je sais, mais j’aimerais qu’il me donne des conseils constructif tu vois. »
« Tu l’aimes encore ? Ben demande-lui. »

Un grand sourire naquit sur mes lèvres à la fin de ma phrase. Je savais très bien que ce n’était pas aussi simple. Mais ça me faisait rire. Petit à petit on se rapprochait de ma prison. Non ce n’était pas réellement une prison mais c’est comme ça que je surnommais la demeure familiale vu que pour moi ce n’était pas du tout une partie de plaisir. Au bout d’un moment j’avais osé poser la question que j’avais depuis longtemps en tête. Soudain je vis Dae Hyun sursauter, puis devenir sombre et baisser la tête. Je savais très bien que c’était un sujet sensible, tout comme moi mon père. Mais au fond j’avais envie de savoir. C’était peut-être égoïste de ma part je l’admets. Je me mordais la lèvre inférieure et je finis par baisser les yeux. Il ne me faisait peut-être pas suffisamment confiance pour me répondre.

« Honnêtement Young Shin-ah… non. Ils me manquent. Tous les jours, je pense à eux. »

Je relevai la tête pour regarder mon meilleur ami.

« Si seulement je pouvais rester avec eux. Mais je ne peux pas. Je n’ai pas envie de faire ça à mon père. Si la presse apprenait que j’étais son fils, ça serait fini pour lui. Et je ne veux pas qu’il perde tout ce qu’il a battit depuis toutes ses années. Tu comprends ? »

L’écoutant attentivement, je me doutais que c’était difficile. J’hochais la tête pour montrer que je comprenais. Mais qu’est-ce que j’étais en train de dire ? Deux secondes après je secouai alors la tête négativement.

« Non. Pourquoi ? Hyung, c’est tes parents. Tu as le droit d’être avec eux et personne ne peut te l’interdire. Là c’est toi qui mets une barrière. Tu crois qu’on est où ? On n’est pas dans le monde des bisounours. Personne n’est parfait. On a tous nos problèmes, nos histoires. Et puis ma mère dit toujours qu’avoir des enfants est la plus belle chose qui puisse avoir des parents. Donc c’est la même chose pour ton père. Tu es ce qu’il a de plus précieux, Hyung. »

Je le regardai tendrement. Je m’arrêtai pour attendre sa réaction. De toute manière nous n’étions pas pressés.

_________________


Dernière édition par Kim Young Shin le Dim 22 Fév - 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☼ Administrateur lovely ☼
Messages : 1282
Points : 0



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin Lun 26 Jan - 9:18


   
i need you feat. Young Shin + Dae Hyun

   
❝Les peines qu'éprouvent nos amis nous affectent davantage que celles que nous éprouvons.❞

« C’est juste ma grand-mère qui a encore fait des siennes. Je lui ai demandé si je pouvais passer Noël avec ma mère et elle a dit un non qui était catégorique. Pourquoi ? Pour un stupide dîner de famille. Aish ! J’ai fait l’effort de lui demander et je lui obéis constamment. »
« Je parie qu’à ce dîner, tu n’étais pas simplement assit sur une chaise. Ne me dis pas que tu les as servis ? »

Si c’était le cas, sa grand-mère avait encore moi de cœur que je le pensais. Comment pouvait-elle exiger tout ça de lui. Elle l’empêchait même de voir sa mère, ce n’était pas monstrueux ça ? Je n’arrivais toujours pas à imaginer une personnalité aussi méchante. Pourtant, j’ai rencontré un grand nombre de personnage haut en couleur. Mais jamais je n’ai vu une personne qui était pire que la grand-mère de Young Shin. Je n’étais peut être pas très objectif vu que je prenais toujours le parti de Young Shin.

On parlait ensuite à nouveau de musique pour en revenir à nos compositions. Je lui dis alors que j’écris uniquement des chansons d’amour. Avec toujours le même thème : la rupture amoureuse. A croire que je ne connaissais que ça. Après tout, je n’avais pas eu de petite amie depuis Hanna. Et elle était ma première et dernière copine. Donc, je n’ai eu qu’une seule relation qui m’a énormément marqué.

« Tu l’aimes encore ? Ben demande-lui. »

Est-ce que je l’aimais encore ? Bien sûr, c’était mon premier grand amour. Je pense que tous les hommes sont encore amoureux de leur premier amour. Même si ça peut paraître malsain. Je pense que la première expérience amoureuse est très importante pour tout le monde. En tout cas, c’est mon cas. Je hoche alors la tête, n’ayant pas trop envie de répondre avec des mots. Il me comprendrait de toute façon. Il était la seule personne qui pouvait lire en moi comme dans un livre ouvert.

Young Shin me demandait alors si mes parents ne me manquaient pas. Bien sûr qu’ils me manquaient. J’avais envie de les voir tous les jours. De retourner aux concerts de mon père pour le soutenir. Ou encore, de prendre ma mère dans mes bras. Ils m’ont toujours soutenu de loin et tout ça parce que je le leur ai demandé. Ils en sont encore plus tristes que moi, je le sais. Mais je ne veux pas qu’ils souffrent d’injustice et qu’ils subissent des bassesses de la part de journaliste ou de simple fan de mon père. Je m’en voulais cependant de me plaindre à Young Shin alors qu’il n’avait pas le droit à une vie de famille normale. Pourquoi étais-je toujours en train de me plaindre de tout ce qui se passait dans ma vie. Il y avait tellement pire que moi. Je m’en voulais de parler de tout ça à mon meilleur ami. Mais j’avais aussi besoin de me confier de temps en temps. Et Young Shin était la personne en qui j’avais le plus confiance sur cette planète.

« Non. Pourquoi ? Hyung, c’est tes parents. Tu as le droit d’être avec eux et personne ne peut te l’interdire. Là c’est toi qui mets une barrière. Tu crois qu’on est où ? On n’est pas dans le monde des bisounours. Personne n’est parfait. On a tous nos problèmes, nos histoires. Et puis ma mère dit toujours qu’avoir des enfants est la plus belle chose qui puisse avoir des parents. Donc c’est la même chose pour ton père. Tu es ce qu’il a de plus précieux, Hyung. »

Je m’arrêtais en même temps que lui mais je ne pouvais pas le regarder. Je sentais sur moi son regard, mais il m’était impossible de le regarder en face. J’étais trop honteux pour ça.

« La musique est quelque chose de vraiment important dans la vie de mon père. C’est grâce à ça qu’il a rencontré ma mère. Si je devais lui enlever en me montrant simplement à ses côtés, ça sera terminé pour lui. Tu sais que la presse peut se montrer cruelle. Il m’en veut d’avoir fait ce choix de ne plus être là pour lui, mais je fais avec. Je leur parle encore, c’est tout ce qui compte pour moi… »

Heureusement, on ne parlait pas du cas de mes frères qui ne m’adressaient plus la parole depuis mes dix huit ans. J’étais un secret bien trop honteux pour eux. Ils ont toujours fait comme si je n’existais pas. Alors que mon père, il parlait de moi à la télé, mais il était toujours obligé de faire attention à ce qu’il disait. Il ne citait jamais mon nom pour que personne ne fasse de recherche sur moi. Il était très attentionné, et je  lui étais reconnaissant pour ça.

« Parlons d’autre chose tu veux bien ? »

Je ne voulais pas continuer cette conversation car je savais que Young Shin avait raison. Il fallait que je réfléchisse à tout ça plus tard. Surtout qu’on approchait de la maison de mon meilleur ami. Je soufflais une fois qu’on arrivait devant cette dernière. Elle était entourée de grands murs qui étaient pratiquement infranchissable. En tout cas, pas pour moi, parce que j’étais passé au dessus un bon nombre de fois.

« On fait une entrée fracassante par l’entrée principale où on passe par là ? »

   

_________________
«L’amour est toujours passion et désintéressé. Il n’est jamais jaloux. L’amour n’est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n’est jamais grossier, ni égoïste. Il n’est pas colérique. Et il n’est pas rancunier. L’amour ne se réjouit pas de tous les péchés d’autrui. Mais trouve sa joie dans l’infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu’est l’amour.» Daena♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justmystiqueworld.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I Need You ○ ft Young Shin

Revenir en haut Aller en bas
 

I Need You ○ ft Young Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-