AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reading time || Quiet time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Reading time || Quiet time Jeu 25 Déc - 19:01

Reading time  || Quiet time
Su Yeon & Ju Hwan

SOLO DAY by B1A4 on Grooveshark

« Bye maman.. Oui oui, t'en fais pas on va se débrouiller. On est plus des bébés tu sais .. » Une moue agacée sur les lèvres, les bras croisés sur ma poitrine, mon beau père était déjà en train de m’ébouriffer la crinière avec ses grosses pattes. Sérieusement ? Levant les yeux vers lui, des yeux assassins, je repoussais fièrement sa main et me renfrognais comme une enfant. Lui continuait à sourire. Je tirais une tronche de six pieds de long. Ma mère n’appréciait pas mais il l'empêchait toujours de m'en faire la remarque. Son sourire constant, sa façon de prendre des gants quand il me parlait.. ça m'horripilait tout bonnement. Je n'avais pas envie de ressentir quoi que ce soit pour lui. Si ressenti il y avait, ce ne serait que de l'agacement, de l'amertume. Je ne voulais pas d'un père dans ma vie. Il ne serait que le mari de ma mère. C'était suffisant. C'était ça être bornée.  

« Oui maman on fermera à clé toutes les portes et je ferais attention avec le gaz promis ! » M'approchant d'elle pour embrasser sa joue, j'évitais de justesse que mon beau père en fasse de même avec moi. Son rire enfantin éclata alors et ma mère me lança un regard noir. Détournant alors les yeux bravement, je n'en démordais. Je ne voulais pas de ce genre de démonstration affectueuse. Elle soupira peinée puis attrapa la main de mon beau père en me répétant encore une fois qu'elle m'aimait. Répondant à ses mots, je regardais la voiture quitter l'allée puis disparaître. J'arrêtais alors de leur faire signe et claquais la porte en la fermant à clé. Une chose faite n'était plus une chose à faire.

Traînant les pieds, j'allais par la suite tranquillement vers la cuisine en ayant presque l'envie de siffloter. Qu'on se le dise, je n'aimais pas cette maison. Ce n'était pas la mienne mais à force, on s'y faisait. Ce n'est pas pour autant que je le criais sur tous les toits. J'étais encore une fois quelqu'un de bornée qui se refusait à baisser les armes. Je me croyais constamment obligée d'appuyer le fait que je n'étais pas pour cette famille à quatre tout en aimant secrètement le fait de voir ma mère aussi heureuse. Moi compliquée ? Enfin. M'appuyant contre le plan de travail, j'attendais que l'eau pour mon thé soit chaude. J'avais bien l'intention de le siroter en lisant un bouquin affalée sur le canapé. Canapé qui était libre pour une fois. Il fallait donc en profiter ! Je ne savais pas où ni qu'est ce que faisait Ju hwan et personnellement, ne pas le croiser de la journée était une idée qui me plaisait beaucoup.

Après ce qu'il m'avait dit la dernière fois..
Non vraiment, le savoir peut être chez l'un de ses potes intellectuellement attardés rassurait mon esprit quelque peu embrouillé par son comportement douteux. Est-ce que faire des avances à sa demi sœur n'était pas franchement déplacé ? Rien que d'y repenser, j'en avais mal au ventre. Des tas de questions s'étaient bousculées dans ma tête ce jour là et j'avais finalement pris la décision de prendre ça à la rigolade. Il était débile. Point. Il ne fallait pas chercher plus loin. Son QI d’huître l'avait amené à sortir cette énormité sans que ça n'est ne serait qu'un dixième de fond de vérité. Une grosse blague, voir un pari entre ses amis et lui. Ça devait sûrement être ça.

Ma tasse en main, mon pavé de livre sous le bras, j'arborais un sourire d'enfant ravie en allant m'allonger sur le canapé comme un mollusque. Mes grosses lunettes sur le nez, mes cheveux en bataille, j'étais prête à me faire un après-midi lecture, me plongeant dans un nouveau roman étranger. Un délice vraiment.. quelque chose que je faisais de moins en moins en ce moment. Entre les cours, les examens et ma nouvelle famille.. Je n'avais pas de temps à moi et je n'avais surtout plus cette tranquillité qui me manquait tant..


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Sam 27 Déc - 0:06



   
   Suyeon & Juwan
   Reading time, quiet time

L
es écouteurs dans les oreilles, je continuai à courir sur le trottoir. Après une quinzaine de kilomètres, j'avais chaud et je ruisselai de sueur. La perspective de prendre une bonne douche me faisait courir un peu plus vite sur la fin : la maison était proche. Une voiture ralentit et s'arrêta près de moi. J'y jetai un coup d'oeil et reconnus alors la voiture du daron. Je m'arrêtai et la fenêtre se baissa. Je m'approchai et me rappelai que c'était le jour de leur départ aujourd'hui. Je ne m'attardai pas quinze ans sur les au revoir, leur souhait juste bon voyage. Je me tapais un petit sprint sur la dernière ligne droite et c'est essoufflé et dégoulinant que j'arrivai à la maison. La porte était ouverte, Suyeon devait être là. Je ne pus m'empêcher de sourire en pensant qu'elle et moi, on allait se retrouver dans la même maison. Tout seuls. Elle avait dû y penser elle aussi, j'en étais sûr. En bien ou en mal, ça m'était égal, je SAVAIS qu'elle y avait pensé, et c'était déjà un pas en avant.

Elle m'intriguait. Pourquoi, je ne savais pas trop. Peut-être parce qu'elle était honnête et ne tentait pas de cacher sa véritable personnalité comme toutes les autres filles qui me tournaient autour, toutes plus niaises les unes que les autres et pourtant se tirant dans les pattes et faisant les bitches. Et puis le petit aperçu de ce que j'avais vu dans la salle de bain l'autre jour n'avait pas l'air si terrible. Fallait juste qu'elle fasse un effort vestimentaire .. et puis ces passe temps de nerd là. C'était has been de faire ses devoirs. Elle voulait une belle vie pour dans dix ans mais ne se souciait pas de sa jeunesse perdue. On était encore jeunes mais ma mère m'avait bien dit que ça passait bien plus vite qu'on ne le pensait et qu'avant de dire ouf, on avait déjà 30 ans.

J'allais à la cuisine me chercher un verre d'eau parce que là, j'avais un besoin urgent de me rincer le gosier. Trop d'effort ne tuait jamais l'effort, ça me faisait toujours un bien fou : j'aimais me défouler et le sport, c'était toujours une bonne solution. Je retirai mes écouteurs et laissai mon ipod traîner sur la table de la cuisine. La serviette que je m'étais préparée trônait sur un meuble dans le couloir et je la pris pour m'essuyer le visage et le cou parce que j'étais noyé. Mon t-shirt tout humide avait déjà visiblement absorbé une bonne partie de ma sueur. Je me radinai au salon en voyant l'autre ksos sexy de demi-sœur allongée sur le canapé en mode yolo. Elle m'avait sûrement entendu rentrer mais elle semblait faire comme si de rien n'était. Ah elle voulait m'ignorer hein ? Elle n'allait pas être déçue. Je retirai mon t-shirt détrempé et le lui jetai dessus sans aucun regret. « Hé, ça t'apprendra à m'ignorer comme ça. Tu devrais être plus gentille avec ton nouveau Oppa .. Op-pa, tu connais ça non, répète après moi  .. O-P-P-A ! » J'adorais la taquiner. Je pouvais sentir à l'avance qu'elle allait bouillonner et faire un scandale. De toute façon, qu'elle réagisse ou non, je n'allais pas la laisser tranquille. Je profitai du fait qu'elle ne voit rien avec le tissu sur la face pour lui voler son bouquin que j'inspectai. « Mouais, c'est quoi ce gros pavé là .. t'es sérieuse, ça t'intéresse ce genre de trucs? » Ouais, pas la peine de crier sur les toits que j'aimais lire et que j'inspectai  vraiment, intéressé : réputation oblige.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Sam 27 Déc - 1:08

Reading time  || Quiet time
Su Yeon & Ju Hwan

SOLO DAY by B1A4 on Grooveshark

Brusquement la porte d'entrée claqua.
Flûte, il était rentré...


Levant les yeux de mon livre un court instant, je les baissais hâtivement pour ne pas avoir à croiser les siens. Il marchait d'un pas lent, en traînant même des pieds. C'était insupportable ! Pourquoi n'était-il pas chez un ami ? Pourquoi n'avait-il pas profiter de ce week-end sans les parents pour aller rouler des mécaniques ailleurs. Zut ! S'il pensait pouvoir m'enquiquiner et gâcher mon après midi lecture, il se fourrait le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Je n'avais pas souvent la maison pour moi seule. Il n'allait pas gâcher mon plaisir . Oui parce que je savais qu'il allait le faire. Je commençais à le connaître, l'occasion était trop belle. Je commençais déjà à avoir des crampes à l'estomac. Ce qu'il pouvait me taper sur le système.. Tout avait été tellement plus simple avant leur arrivée à lui et à son père !

M'enfonçant subitement un peu plus au creux d'un coussin derrière moi, je cherchais cette phrase que je n'avais pas terminée, reprenant ainsi ma lecture. Ce n'était pas simple de se concentrer quand on avait peur d'être prise par surprise. Je commençais déjà à entrevoir le pire. Je savais qu'il n'allait pas tarder à rejoindre le salon et même si je savais très bien m'y prendre pour l'ignorer, j'étais sur le qui vive. C'était un sournois, un traître. Il n'arrivait jamais par devant et préférait se la jouer discret pour être sûr de me coincer. Un vrai psychopathe ! Mais qu'est ce qu'il pouvait bien faire dans cette cuisine ? Il se lavait les dessous de bras ? La bonne idée ! Relisant la même phrase deux fois de suite, je secouais la tête pour m'éclaircir les idée. Enroulant alors une mèche de mes cheveux autour de mon doigt, j'étais à nouveau concentrée. J'avais envie de connaître le dénouement de cette histoire moi ! Le héro allait-il fuir ou se battre pour ses convictions ? Allait-il laisser l'amour le rendre lâche ?

La page suivante allait sûrement m'en apprendre plus mais je me retrouvais malgré moi incapable d'en lire ne serait-ce qu'une ligne. « Hé, ça t'apprendra à m'ignorer comme ça. Tu devrais être plus gentille avec ton nouveau Oppa .. Op-pa, tu connais ça non, répète après moi  .. O-P-P-A ! » Le bruit d'une savate bien connue frottant contre le parquet en disait long sur le propriétaire de cet chose immonde que j'avais sur le visage. En même temps nous n'étions que deux dans cette maison. Tirant sur ce bout de tissu d'un geste brusque et violent, je le jetais aussitôt au sol. «T'es.. vraiment.. répugnant ! » Appuyant chacun de mes mots sans même le regarder, je frottais aussitôt mon visage à l'aide de ma manche. Ça sentait la mort.. « Plutôt me couper la langue et la donner à manger au chien de la voisine plutôt que de t'appeler comme ça. » Un regard assassin de plus à son actif et je baissais les yeux sur un livre qui n'était plus dans mes mains. « Mouais, c'est quoi ce gros pavé là .. t'es sérieuse, ça t'intéresse ce genre de trucs? »  Je voyais rouge. Qu'il me jette sa loque pleine de sueur au visage passe encore, mais il n'avait pas à toucher à mon livre. C'était quelque chose de trop précieux pour moi. «Rends le moi Ju Wan.. » Sautant hors du canapé, j'étais déjà prête à lui bondir dessus. «Tu vas me l'abîmer, c'est pas à moi je l'ai emprunté. » Levant les mains en l'air, je tentais du haut de mes 1 mètre 59 de lui reprendre mon bien. «Donne.. donne.. Ju Wan ! Donne.. le.. moi ! » Sur la pointe des pieds, je bondissais, couinais, grognais, piétinais.. Je n'arrivais pas à le rendre raisonnable. Il le faisait exprès, ça l'amusait et moi ça me rendait folle. Si j'avais pu gagner quelques centimètres et un peu de muscle, je lui aurais bien casser la figure à ce grand dadais retardé !


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Sam 27 Déc - 21:49

Bang Ju Wan a écrit:


   
C
a ne rata pas cette fois encore. Elle réagit au quart de tour et je pus voir la rage dans son geste lorsqu'elle envoya mon t-shirt au tapis en mode vénère. Elle était un divertissement comme je n'en avais jamais vus. Ses réactions démesurées et cette façon qu'elle avait de prendre les choses autant à cœur m'amusaient. Je haussai un sourcil en l'entendant me répondre et un sourire taquin naquit sur mes lèvres. « Ah vraiment ? On verra bien ça .. »

Lorsque je lui pris son livre, ce fut littéralement la crise. Elle me prenait tellement pour un sauvage qu'elle me pensait incapable de tenir un putain de bouquin dans mes mains sans l'abîmer ou quoi ? Telle une maman animale dont on aurait attaqué le petit, elle bondit du canapé. Je levai le livre par réflexe au dessus de ma tête. Comme une petite puce surexcitée, elle se mit à sauter tout autour de moi pour récupérer son précieux bien. Non vraiment, j'avais l'impression avec sa réaction que le livre allait brûler d'une seconde à l'autre au simple contact de ma main. « Si tu penses que c'est comme ça que tu vas récupérer ton livre, tu te trompes sur toute la ligne dongsaeng » J'insistai bien sur ce mot là. Une idée germa alors dans mon esprit à ce moment là, tandis qu'elle continuait de grommeler dans sa barbe, comme si ça allait l'aider à récupérer son satané bouquin. Doigt dans l'oeil, bonjour.

Elle sauta une nouvelle fois et je profitai de son équilibre précaire à l’atterrissage pour passer une main dans son dos et l'attirer à moi, l'autre toujours au-dessus de ma tête, tenant le livre hors de sa portée. « Rien n'est gratuit dans la vie, p'tite naine. Tu es bien naïve si tu n'as pas encore compris ça .. » Intelligente comme elle était, j'étais sûr qu'elle allait comprendre. Je ne me départis pas de mon sourire, me fichant royalement du fait que j'étais tout en sueur. Il fallait que je me méfie cependant, elle était du genre à me foutre un coup entre les jambes sans aucun remord. Sur mes gardes, je récupérai ma serviette d'une main et laissant son dos libre, je passai la serviette derrière sa nuque pour me rapprocher de son visage en un instant et l'embrasser rapidement. « Prise par surprise hein ? » Je haussai les sourcils, amusé devant sa tête et la relâchai aussitôt pour éviter tout coup mortel contre ma petite personne parfaite. Le livre toujours en main, je lui tendis et me ravisai finalement. « Hmm, tu pourrais me frotter le dos aussi tiens, ça, ça serait bien. T'as rien d'autre à faire de toute façon, tu lisais. »

Je ne savais pas si elle allait me brûler vivant ou me faire cuire à petit feu mais j'étais sûr qu'elle y pensait en ce moment même, ou un truc du genre si ce n'était pas ça. Il allait falloir que je prenne ma douche mais sérieusement, je n'allais clairement pas la laisser entrer et lui laisser l'occasion de me noyer. Peut-être quand elle serait un peu calmée, qui sait .. Je posai finalement son bouquin sur le canapé. « Allez, c'est bien parce que j'ai eu ce que je voulais que je te le rends. Tu vois, tout pourrait être aussi simple que ça. » Je lui soufflai un bisou et m'approchai pour lui retirer ses grosses lunettes. « Et enlève moi ça par pitié parce que franchement, ça t'arrange pas, et pourtant t'es plutôt jolie, alors mets plus ça sérieux ! »


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Dim 28 Déc - 16:43

Reading time  || Quiet time
Su Yeon & Ju Hwan

SOLO DAY by B1A4 on Grooveshark

« Si tu penses que c'est comme ça que tu vas récupérer ton livre, tu te trompes sur toute la ligne dongsaeng » C'était un défi ? «Je ne suis PAS TA DONGSAENG !!! » Secouant la tête de droite à gauche, je me moquais bien qu'on m'entende jusqu'en Papouasie. Je n'arrivais tout bonnement pas à garder mon calme face à ce grand  crétin et son sourire narquois. Un regard noir me piquant les yeux, je montrais presque les dents alors que j'étais comme d'habitude sur la défensive. Généralement, rien de bon n'arrivait quand il avait ce sourire là. Non rien de bon. La dernière fois, il m'avait .. il m'avait. Aah ! Rien que d'y repenser j'avais envie d'enrouler mes bras autour de moi et de crier un grand coup. Ce pervers ne méritait que des coups de bâtons ! Perdue dans mes pensées, je devais certainement faire la grimace mais cette scène, je la ressassait sans cesse. Je voulais oublier mais non, rien à faire ! J'en rêvais même la nuit ! Ça allait finir par me rendre folle. Vivre avec lui, sous le même toit. Il allait falloir que je lui fasse comprendre qu'il ne pouvait pas tout se permettre et puis, ce n'était pas bien.

Levant finalement à nouveau les yeux vers lui, le regard toujours aussi mauvais, je n'en démordais pas. Je voulais récupérer ce livre et même si cette scène était franchement ridicule, je n'allais rien lâcher. Il semblait s'en amuser, moi ça me mettait encore plus en rogne. C'était à croire que tout ce qui l'intéressait en ce moment, c'était de me rendre chèvre ! Il n'avait dont rien de mieux à faire dans la vie cet idiot ? Prenant appuie sur mes deux petits petons, je tentais de sauter un peu plus haut cette fois-ci. J'étais sûre de moi. Manque de bol, il profita de ce petit bond pour glisser ses grosses pattes sur moi et me coller contre lui. Les yeux ronds comme des billes, je le fixais alors sans un mot.  « Rien n'est gratuit dans la vie, p'tite naine. Tu es bien naïve si tu n'as pas encore compris ça .. » Petite naine ? Naïve ? Toujours aussi muette, ma conscience était en train de me secouer sans ménagement. Mais où était donc passée ma répartie !? « Mais bouge toi ! Allôoo Suyeonie ! »

Clignant tout à coup des yeux plusieurs fois, il était en train de ramasser son immonde serviette et moi pendant ce temps je remettais de l'ordre dans mes idées. J'avais la voix tremblante, le cœur battant. « Yah.. Ne m'approche pas.. m'approche pas t'entends ! » Une main devant moi, tentant de me protéger, je baissais la tête et lui en profitait déjà pour me passer sa serviette autour du cou. Il voulait me tuer ? Les yeux clos, je couinais alors qu'il me tirait à nouveau vers lui et un peu désorientée, il m'embrassa. Un simple effleurement de lèvre. Mon premier baiser ? « Prise par surprise hein ? » Ouvrant doucement les yeux, je ne le regardais même pas. « Hmm, tu pourrais me frotter le dos aussi tiens, ça, ça serait bien. T'as rien d'autre à faire de toute façon, tu lisais. » Tout se bousculait dans ma tête. Il jeta alors mon livre contre le canapé et percutant plus rapidement qu'auparavant, j'allais le récupérer en le plaquant aussitôt contre ma poitrine. C'était comme si c'était quelque chose de précieux, un trésor. Et puis, j'avais envie de serrer quelque chose entre mes bras. Un geste instinctif, protecteur. « Allez, c'est bien parce que j'ai eu ce que je voulais que je te le rends. Tu vois, tout pourrait être aussi simple que ça. »  Raide comme un piquet, je sentais de nouveau la colère monter en moi. Il fallait se ressaisir Su yeon !

«Ferme là.. sale pervers ! Je te déteste.. » Sans le regarder, je crachais ses mots, mon livre toujours fermement pressé contre ma poitrine. Il m'avait volé mon premier baiser ! Mon premier baiser !Je le haïssais d'autant plus. On allait vraiment devoir vivre ensemble ? Ça n'allait pas être possible vraiment . A nouveau, sans le voir venir, il me pris par surprise en m'ôtant mes lunettes. J'avais les yeux bien humides. « Et enlève moi ça par pitié parce que franchement, ça t'arrange pas, et pourtant t'es plutôt jolie, alors mets plus ça sérieux ! » Jolie ? Il se moquait de moi ? Sans réfléchir, je lui frappais la tête avec mon livre, une fois. « Me touche pas ! » Puis une deuxième fois..


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Lun 29 Déc - 18:49



   
M
alheureusement pour elle, si, elle était devenue ma dongsaeng depuis quelques mois et ni moi ni elle n'y pouvions quelque chose. Le remariage ne me dérangeait pas, au contraire. J'étais plutôt content pour mon père parce que finir sa vie seul, je ne le lui avais jamais souhaité. Il était heureux, et puis sa nouvelle femme était une crème .. et pas mal en plus pour son âge. Ca ne pouvait lui faire que du bien au daron d'avoir quelqu'un pour s'occuper de lui parce que c'était clairement pas de toute repos de devoir s'occuper de moi, je m'en rendais bien compte. Au moins il pouvait souffler un peu, se reposer sur quelqu'un. L'autre là par contre, Suyeon, elle avait clairement quelque chose contre mon père et pourtant, il essayait vraiment de la mettre en confiance ; elle était la seule à ne pas le voir, ou à s'en foutre royalement du moins. Et après c'était moi le cas, hein. Si elle avait un problème de sociabilisation, ce n'était tout de même pas de la faute de mon père. Enfin bon.

Il semblait qu'elle avait besoin de se faire entendre, peut-être un complexe de petite taille se cachait là-dessous ?; et je sentis mon tympan vibrer lorsqu'elle cria. Je glissai un doigt dans mon oreille « Hé, pas la peine de hurler, j'suis juste à côté, banane. » Une fois la crise passée, elle récupéra son livre et je levai les yeux au ciel. « Je lui ai rien fait à ton bouquin ma grosse, panique pas comme ça. » Elle hurla de nouveau. Ah ben non, crise toujours en cours apparemment. Ses mots me firent sourire cependant. « Sale pervers ? Dis donc, tu dois pas avoir eu affaire à beaucoup de mecs dans ta vie toi pour me traiter de pervers pour si peu. » Elle était rouge de colère, et moi ça m'amusait. Pourquoi prenait-elle cela autant au sérieux ? Une idée me traversa l'esprit alors et je haussai un sourcil, croisant les bras sur mon torse. « Attends, me dis pas que c'était la première fois qu'on t'embrassait ? Si on peut appeler ça embrasser déjà .. Je ne sais même pas pourquoi je me demande en vrai, ça me paraît évident maintenant que j'y pense. »

Lorsque je lui retirai ses lunettes, je vis des larmes e rage perler au coin de ses yeux et je lui souris. Ah, cet effet que j'avais sur elle. J'allais me faire un plaisir de l'enrouler autour de mon petit doigt. Après tout, amour et haine n'étaient qu'à un pas l'un de l'autre.

Je me fis prendre par surprise à ce moment-là ; son livre s'abattit sur ma tête. Ma parole, elle donnait dans la violence en plus. Un deuxième coup me tomba dessus et je laissai échapper un grognement agacé, lui saisissant aussitôt le poignet. Si c'était vraiment la violence qu'elle voulait, moi, j'étais dans mon élément. Je n'avais pas prévu de la brusquer mais elle m'avait mis en rogne à me chercher de la sorte. Mes doigts enserrant toujours son poignet, je ne la lâchai pas, au contraire. La mâchoire crispée en entendant mes oreilles siffler légèrement, je la poussai contre le mur le plus proche, la coinçant tout contre. Je lui fis lâcher le livre et l'entendis s'écraser dans un bruit lourd et étouffé. Levant les mains de Suyeon au-dessus de sa tête, je la fixai. « C'est bon t'es calmée là ? Tu devrais pas chercher à faire la maligne comme ça. Viens pas pleurnicher si ça te retombe dessus après. » Elle avait réussi à m'énerver en un instant alors que d'habitude, c'était tout l'inverse. « T'apprécierais que je te mette un coup dans la tronche ? Non, alors tu me refais plus ça. » Le ton que j'employai avait de quoi faire froid dans le dos couplé au regard sombre que je lui jetai.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Lun 29 Déc - 20:27

Reading time  || Quiet time
Su Yeon & Ju Hwan

SOLO DAY by B1A4 on Grooveshark

« Attends, me dis pas que c'était la première fois qu'on t'embrassait ? Si on peut appeler ça embrasser déjà .. Je ne sais même pas pourquoi je me demande en vrai, ça me paraît évident maintenant que j'y pense. »  Oui c'était ma première fois. J'étais peu être un peu trop sentimentale pour le coup mais c'était quand même quelque chose de précieux pour une jeune fille. Je pensais le garder pour l'homme qui allait partager ma vie pour toujours ou au moins un homme pour qui j'avais des sentiments amoureux. Je n'avais rien de tout ça avec mon demi frère. C'était un inconnu pour moi et surtout quelqu'un de détestable. Pourquoi il prenait ça à la légère comme ça, j'étais vraiment un jouet pour lui ?

Ne répondant même pas à sa question, j'étais plus occupée à brandir à nouveau mon livre, une arme pour le coup. Pensant pouvoir le frapper encore une fois, il saisit brusquement mon poignet. Il grognait et moi je fixais sa main d'un air mauvais. Posant alors ma main sur la sienne, je voulais lui faire lâcher prise mais je n'avais pas la force pour ça. Même si j'avais du mal à me mettre ça en tête, je ne rivalisais pas du tout avec lui. Il était plus fort que moi. J'étais plutôt faiblarde. Je couvrais ça avec mon sale caractère qui me donnait des ailes. Ce n'était quand même pas facile d'être une fille. Serrant un peu plus fort mon poignet, je commençais à grimacer. Il me faisait mal mais je n'avais pas l'intention de le dire tout haut. Je préférais serrer les dents.

Bousculée contre le mur, plaquée contre ce dernier, Ju Wan n'hésita pas à faire preuve de violence. Il voulait peut être m'impressionner ? Me faire peur ? « C'est bon t'es calmée là ? Tu devrais pas chercher à faire la maligne comme ça. Viens pas pleurnicher si ça te retombe dessus après. » Sa façon de me parler me mettait un peu plus en rogne. C'était à croire qu'il arrivait toujours à me faire passer pour une idiote. J'étais dans une bien mauvaise posture. Il allait falloir que j'arrête d'être butée mais c'était plus fort que moi. Je ne pouvais pas m'abaisser à m'excuser d'être infecte ou violente avec lui. Je ne pouvais pas me permettre de me sentir inférieure face à lui même si je savais que je cherchais les ennuis. C'était vraiment plus fort que moi. Le fixant d'un air aussi mauvais que penaud, je ne savais pas bien comment me sortir de là sans avoir à regretter la moindre parole que j'allai prononcer.

« T'apprécierais que je te mette un coup dans la tronche ? Non, alors tu me refais plus ça. » Un frisson me fit trembler de la tête au pied. Non je n'aurais pas apprécié et il était vrai qu'il aurait pu me frapper. La colère faisait faire bien des choses. Je n'étais jamais à l’abri d'un mauvais coup même si je m'en sortais toujours bien. A toujours vouloir défendre les faibles, il allait finir par m'arriver quelque chose. Au fond de moi j'en étais tout à fait consciente mais je restais quand même ce genre de fille à agir par instinct, sans réfléchir aux conséquences, aux dangers de la vie réelle. Baissant les yeux, je perdais soudainement toute énergie. Il était plus fort que moi, il allait falloir que je baisse les armes pour cette fois et que j'arrête de me débattre. «C'est bon.. tu peux me lâcher. » Laissant ma tête pendre vers l'avant, j'essayais de cacher ma honte, ma gêne derrière le rideau que formait mes cheveux.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Mer 31 Déc - 13:11



   
C
e n'était pas avec sa force de mouche qu'elle allait pouvoir se libérer, et pourtant ce n'était visiblement pas ce qui allait l'arrêter. Qui ne tente rien n'a rien, certes, mais à ce stade, c'était juste de la naïveté abusive. Sa grimace me fit pourtant desserrer légèrement ma prise autour de son poignet : je n'avais pas l'intention de lui faire mal. Il fallait juste remettre les points sur les 'i' parce que je ne tenais pas vraiment à réitérer ce coup du livre dans la tronche, merci bien. Elle resta en colère cependant, bouillant de pouvoir e défaire de mon emprise. Elle rêvait toute éveillée la pauvre ; elle ne partirait que quand je l'aurais décidé, un points c'est tout. Son regard croisa le mien. Bon sang qu'elle était bornée : .. un peu comme moi.

Il fallut un insntant encore avant que je ne la voie céder enfin. Son corps se détendit sans que je comprenne tandis qu'elle baissait les yeux, et son visage tout entier disparut derrière ses cheveux. Elle avait changé d'attitude si vite que c'en était déroutant. Haussant un sourcil, ma propre colère mise de côté, je ne la lâchai pas pour autant. Oui, je pouvais le faire comme elle l'avait si bien dit, mais je n'avais tout simplement pas envie. Suyeon me paraissait abattue plus que calmée à vrai dire. Je n'avais jamais eu l'intention de la faire rendre les armes de cette façon, comme s'il n'y avait plus une once d'énergie en elle. « Hé .. » Je laissai une de mes mains glisser sous son menton pour relever sa tête. Ecartant les cheveux de son visage, je la regardai et fus pris d'une envie de lui voler ses lèvres une deuxième fois, juste pour la faire réagir bien sûr, il n'y avait que ça. J'hésitai un instant de trop et sentis mon nez me picoter. Je la lâchai alors et reculai d'un pas avant d'éternuer, tournant la tête. Fuck. J'allais tomber malade si je continuais à traîner torse nu et e sueur comme ça.

Je reniflai doucement et baissai les yeux vers son libre, hésitant là encore avant de me pencher pour le ramasser. Je le lui tendis dans un léger soupir, espérant juste qu'elle n'allait pas m'en remettre un coup. « Tiens .. » J'attendis qu'elle le reprenne et lui jetai un nouveau coup d'oeil bref, ne résistant pas à l'envie soudaine de prendre le bout d'une de ses mèches de cheveux entre mes doigts et de jouer avec un instant avant de la relâcher. Mes yeux tombèrent alors sur son poignet où je vis la trace de mes doigts, légère, mais bien là. Je poussai encore un soupir. Ca n'était pas mon genre d'être violent avec les filles mais il fallait croire que je n'arrivais pas toujours à garder mon calme et mon sang froid, surtout quand il s'agissait de Suyeon. Elle me faisait sauter d'une humeur à une autre en un claquement de doigts tel un lunatique, moi qui pourtant avais appris à gérer mon attitude face aux gens à force d'avoir des dizaines de filles et de mecs me tournant autour toute la journée pour attirer mon attention. « Tu devrais mettre de la glace là-dessus. C'est pas grand chose mais bon ça te soulagera si ça te fait mal. » Je les observai encore un instant elle et son gros livre avant d'aller récupérer le t-shirt que je lui avais balancé dessus. « Désolé .. » Dos à elle, la serviette dans une main, le t-shirt dans l'autre, le mot m'échappa avant que je ne m'en rende compte. Je réalisai seulement après coup et me renfrognai. Pourquoi je m'excusais ? C'était elle qui m'avait frappé ! Je repoussai l'idée qui s'insinua alors dans ma tête comme quoi c'était moi qui l'avais cherché. Grognant, je tournai les talons pour m'échapper et aller prendre cette fameuse douche bien méritée, récupérant mon ipod au passage pour me perdre sous l'eau en musique. J'éternuai encore une fois dans les escaliers e jurai tout haut avant d'arriver à la salle de bain. Je m'y enfermai et entrai sous la douche.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time Sam 3 Jan - 20:25

Reading time  || Quiet time
Su Yeon & Ju Hwan

SOLO DAY by B1A4 on Grooveshark

Il ne me lâchait toujours pas mes mains et me gardait captive. Je ne savais plus vraiment quoi dire.. j'avais déjà baissé les armes. Qu'est ce que je pouvais faire de plus ? Il n'avait pas compris peut être ? Était-il bête à ce point ? Il attendait des excuses ? Réprimant un soupire, j'observais mes pieds.. ses pieds. Il avait de grands pieds. Mon vernis était tout écaillé, encore quelque chose que je ne savais pas garder propre. Décidément je n'étais pas fait pour être fille ! Sentant qu'il relâchait la pression, je ne levais pourtant pas les yeux vers lui. C'était vraiment gênant de ce dire qu'on avait beau parler, on ne pouvait pas changer un état de fait. L'homme était plus fort que la femme. Ça ne le rendait cependant pas plus intelligent ! Frustrée, je sentais mes yeux picoter à nouveau. Pourquoi avait-il fallut que ma mère trouve le bonheur avec un père de famille ? C'était trop compliqué à gérer..

 « Hé .. » Sa main sous mon menton me fit lever la tête. J'avais le regard fuyant, les joues roses. Il écartait mes cheveux mais je réprimais toute forme de résistance. C'était tellement dur. Plissant les yeux, je pensais les garder fermés mais son regard insistant m'intriguait trop. Croisant alors ses yeux, les miens étonnamment brillaient de curiosité. Pourquoi était-il soudain si sérieux ? Pourquoi me dévisageait-il de la sorte ? C'était déroutant de voir une émotion si forte dans ses yeux. Lui que je pensais bête comme un cochon n'avait de cesse de m'étonner. Pourtant cela n'alla pas plus loin. Il s'écarta brusquement pour éternuer et moi je tournais la tête, puis mon corps entier. Lui faisant dos, je pressais mes mains contre mes joues. J'avais chaud. Mon cœur battait fort. Mais pourquoi ?

Il renifla et tournant la tête lentement vers lui, je replaçais une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je n'arrivais plus à croiser ses yeux. Cachant ça en fronçant brusquement les sourcils, je cherchais quelque chose à dire. N'importe quoi. Il me devança. « Tiens .. »  Haussant les sourcils, surprise, je prenais mon livre si précieux entre mes bras et le serrais contre moi. J'allais le remercier, ma bouche s'entrouvrait mais ravalant mes paroles bien vite, j'évitais de le faire. Je n'avais pas à me montrer reconnaissante. Il était le fautif dans l'histoire. «Quelle bourrique franchement.. » Et le retour de la conscience qui se mêlait de ce qui ne la regardait pas. Elle n'avait pourtant pas tord et je le savais. J'étais une tête de mule croiser d'une montagne de mauvaise foi. Je n'allais pas admettre que j'avais chercher la petite bête..

Muette donc, je sentais à nouveau son regard sur moi. Levant alors rapidement les yeux vers lui, il en profita pour attraper une mèche de mes cheveux. Il jouait avec gentiment et je le regardais d'un air intrigué. Il agissait vraiment de plus en plus bizarrement avec moi. Ce n'était pas un geste normal qu'il avait là.. Son regard était plus profond, ses gestes plus calculés. Comme si ce qu'il avait dans les mains était précieux. Serrant alors mon livre plus près de moi, je déglutissais et baissais les yeux en reculant lorsqu'il lâcha enfin ce qu'il avait en main. Un soupire, un regard de plus et je ne savais plus ou me mettre. Il me mettait mal à l'aise maintenant. « Tu devrais mettre de la glace là-dessus. C'est pas grand chose mais bon ça te soulagera si ça te fait mal. »  Quoi ? Il se souciait de ça ? J'étais prête à faire une remarque, le remettre en place comme à mon habitude mais il me coupa l'herbe sous le pied. « Désolé .. » Pardon ? Non j'avais du mal entendre.. Impossible ! Ma conscience se frottait les mains un sourire aux lèvres. Quant à moi, j'avais la bouche grande ouverte. Mes lunettes glissèrent même plus bas sur mon nez tellement la surprise était grande. Ju wan venait de s'excuser ? Désabusée, je faisais le poisson, cherchant mes mots mais il était déjà parti. Il ne devait comme moi pas assumer ce genre de mot. C'était dur de s'excuser surtout qu'au fond, ce n'était franchement pas à lui de le faire mais j'étais trop fière pour l'avouer.

«Qui êtes vous.. et qu'est ce que vous avez fait de mon demi frère.. » Murmurant ses mots, je remontais mes lunettes sur mon nez. Cette phrase était très pertinente quand on connaissait le personnage. Ça ne lui ressemblait pas. Jetant un coup d’œil à l'un de mes poignets, j'en frottais la rougeur en soupirant. «Tu ne te soucies pas de ça d’habitude.. mais qu'est ce qui se passe ? » Les yeux rivés vers l'encadrement de la porte, j'entendais déjà l'eau couler. J'avais tout un tas de question qui me brûlaient la langue.. mais jamais je n'irais les poser.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reading time || Quiet time

Revenir en haut Aller en bas
 

Reading time || Quiet time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mahjong Time
» Don't waste your time or time will waste you | Quinn
» Votre mangathèque (car les manga y a ça vrai =3)
» Ideez arrive enfin!
» Idées Processeurs de Diffusion avec limiteurs RMS réglages (Attack Time, Hold Time et Decay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-