AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What the hell with him ? | ft Yu Ra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: What the hell with him ? | ft Yu Ra Sam 13 Déc - 22:29


What the hell with him ?
Yu Ra ; aka Miss Ihelpyou ~

Mon stylo frappe mon calepin à intervalles régulier. Cette journée ne va jamais se terminer... Intérieurement je bouillonne, le cerveau en fusion. Jin Ho avait raison : j'aurais dû prendre plus de repos. Supporter une journée aussi chargée n'est pas dans mes cordes. Mon corps n'est pas capable d'ingérer autant d'heures de cours. J'ai beau adorer mon cursus ce n'est pas pour autant que je hais certaines journées. La dernière sonnerie retenti enfin. Mes affaires posées dans mon sac je salue une dernière fois mes amis avant de me rendre dans les rues de Séoul. Je pourrais très bien rentrer immédiatement chez moi, m'allonger sur mon lit et boire un bon chocolat chaud ; mais ma mère et ma tante ont besoin d'être un peu seul chez nous. Je pourrais me rendre à la boutique et m'occuper des fleurs ; mais maman s'est déjà occupé de cela tandis que tata refuse que je fasse le moindre effort. C'est drôle, lorsque je m'épuisais à la tâche tout le monde me le reprochait sans rien faire. Et j'étais libre ! A présent j'ai l'étrange sensation que l'on me materne. Je suis surprotégée, moins libre. Même si c'est adorable j'ai parfois l'impression d'étouffer. Mon téléphone en main je veille à ce qu'il ne soit pas trop tard avant de me rendre au centre commercial. Peut-être que je trouverai des cadeaux de Noël pour maman, tata, mon cousin Dae Jae et Yoo Jae. Pour une fois nous comptons fêter tous ensemble. Ce n'est plus arrivé depuis la mort de papa...

Un vent frais souffle dehors, je ressers les pans de ma veste autour de mon corps. Il fait déjà sombre, et vu l'heure ce n'est pas étonnant ! J'avance donc d'un pas ferme et décidé vers le centre commercial puis y ressors vingt ou trente minutes plus tard, trois sachez en main. J'ai trouvé des cadeaux pour tous ; sauf pour mon grand-frère. Ce ne sont que des petites choses : un ourson pour Dae Jae, des livres de cuisine pour ma tante et de la littérature pour maman. De toute manière c'est tout ce qui occupe ses journées depuis des années. Elle ne vit plus : elle survit. Sans mon père elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Et je peux facilement la comprendre. Comment faire lorsque l'on perd le grand amour de sa vie ? Pour ma part je n'ai pas de temps à consacrer à l'amour ; ma vie est bien assez compliqué comme cela. Et quand je vois l'état de maman je me dis que ce n'est pas plus mal. L'amour n'est pas mauvais en sois, c'est la façon dont il évolue qui le rend mauvais. Il peut rendre les personnes tristes en un claquement de doigt, tout comme il peut les rendre heureux durant des années. Je ne connais pas l'amour, bien que j'y crois du plus profond de mon être. C'est juste que pour le moment ce genre de sentiment est bien loin d'être ma priorité.

Une main dans mon dos, un sac manquant, je lève la tête pour tenter de me repérer. Force est de constater que j'étais totalement perdue dans mes pensées et que je n'ai pas remarqué un seul instant la présence de ce jeune homme. Un sourire gêné prend place sur mes lèvres. C'est bien ma vaine ! Je ne suis même pas capable de marcher correctement en ville sans foncer dans le torse d'un jeune homme. Sa main dans mon dos m'aide à me redresser mais je manque de tomber en m'appuyant sur mes deux pieds. Ma main se pose sur le bras que m'offre cet inconnu. Ma cheville à certainement subi un affreux coût. Le jeune homme s'avance doucement vers moi pour minimiser le vide qui nous sépare, sans pour autant me lâcher. « Vous allez bien ? Vous n'avez pas trop mal ? Je peux vous offrir un café. L'établissement n'est pas loin et vous pourrez reposer votre jambe. » Sa voix est charmeuse, enjôleuse. Je manque de dire oui, histoire de pouvoir examiner ma cheville, lorsque les mots de Jae Rim me reviennent en tête. Autrement dit que les garçons dans les rues ne nous accostent pas simplement pour parler. Ma tête s'oriente de droite à gauche alors que je récupère mon sac de ses mains. « Vous êtes certaine ? Laissez-moi vous raccompagner chez vous. Jamais vous n'y arriverez seule ! » Et puis quoi encore ? Il ne sait même pas qui je suis et où je vis. Comment peut-il penser que je n'y arriverai pas ? « Merci mais je m'en sortirai seule. Je n'ai pas besoin de vous. » Un pas vers l'avant, je tente de me détacher de son étreinte. Mais sa main occupe toujours mon dos et le jeune homme ne semble pas vouloir me laisser m'en aller. « Laissez-moi vous aider, j'appellerai quelqu'un pour vous. Ou alors laissez-moi votre numéro, et je vous rappellerai pour m'assurer que tout va bien. » Un long soupir traverse mes lèvres. C'est qu'il est vraiment lourd. J'arrive enfin à me détacher de lui pour m'appuyer sur mes deux jambes. L'effort m'arrache une grimace. « Non merci. Je vous ai dit que tout ira bien. Alors ne restez pas là ! » Pourtant il ne s'en va pas et reste planté face à moi, comme déterminé à m'attraper dans ses filets. Mais bon dieu que dois-je faire ?


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Dim 14 Déc - 21:54


◤What the hell with him ?◢  

Une mélodie se fait entendre dans mon appartement, le réveil. J’appuie rapidement dessus pour l’éteindre, et en quelques secondes seulement mon appartement est replongé dans un silence quasi religieux. Pourquoi est-ce que je mets un réveil alors que je peux me lever à l’heure que je veux, c’est la question que je me pose tous les jours et tous les soirs je remets en route ce satané réveil. Je me rendors rapidement, ayant un léger mal de tête à cause de l’alcool que j’ai accumulé hier soir, mais bon c’était l’anniversaire d’un oncle donc soirée en famille et le champagne me monte vite à la tête, c’est une bonne excuse. Lorsque j’ouvre de nouveau les yeux, je me retourne pour voir l’heure, il est dix heures passé, je pousse un soupir avant de me lever. Je me dirige directement vers ma salle de bain pour prendre un bon bain chaud, quoi de mieux pendant ce temps d’hiver. J’allume la radio et monte le son pour pouvoir l’entendre de la salle de bain.

La matinée passe très vite et je me décide à faire quelque chose de ma journée : les courses de noël. Il serait temps de s’y mettre, la date approche de plus en plus. Je m’habille assez vite, me maquille, prend mes affaires et direction Hongdae.  Pour une raison inconnu, je n’avais pas envie de faire mes courses à Gangnam. Je prends le métro, les écouteurs sur les oreilles, je vois des personnes âgées me dévisageait. Oui, je porte un short alors qu’il fait froid dehors et ? Je n’ai pas envie de me cacher sous trois tonnes de vêtements et puis j’ai une santé en béton, je tombe rarement malade donc autant en profiter.

J’arrive à Hongdae en soupirant, je retire mes écouteurs pour pouvoir profiter des musiques qui s’échappent de chaque boutique. C’est vrai qu’il ne fait vraiment pas chaud aujourd’hui, mais tant pis, maintenant je suis là et je fais mon shopping de Noël. Je prends mon temps pour me trimballer dans la rue, flânant à droite et à gauche. Je fais quelques petits achats, déjà. Au bout de deux petites heures, j’ai trouvé des cadeaux pour mon père et pour ma mère. Bijoux, montre et gadgets électroniques.  Ils vont être ravis, enfin je l’espère. Il me reste plus qu’à trouver pour mon petit frère et lui, je compte bien le gâté. Mais mon ventre me ramène rapidement à la raison, c’est vrai que j’ai sauté le repas du midi et du matin, d’ailleurs. J’avance jusqu’à trouver un petit café sympa pour me poser. Je commande un café et une part de gâteau et part m’installer face à la vitre, de manière à pouvoir m’occuper en regardant les gens passer.

Je remarque rapidement une chose, il y a pas mal de couple dehors. Comme ils sont mignons de croire que l’amour est beau, l’amour est rose. L’amour s’est une chose qu’on fait, c’est tout. Je pousse un soupir en regardant les jeunes filles s’extasiaient devant leurs copains. Elles m’exaspèrent mais d’une certaine manière, j’étais comme elle…avant. Je secoue la tête de droite à gauche pour oublier mes pensées et sort mon téléphone pour traîner sur le net. Quand je relève la tête, je me rends compte qu’il commence à faire un peu plus sombre, je me décide à retourner en quête de cadeaux. Après être sortie du café, je parcours plusieurs dizaine de boutiques pour ressortir avec plusieurs sacs. A cet instant précis, je ressemble exactement à un stéréotype de la fille accro au shopping mais je n’en ai rien à faire. Je me pose sur un banc, pour tenter de ranger comme je peux mes sacs. Je tente de les empiler et réussie finalement à me retrouver qu’avec six sacs sur les bras. Plus de la moitié était pour mon frère, je suis sûre que je venais de dépenser plus de la moitié de mon compte en banque pour lui…Bon j’exagère, mais j’avais pas mal dépensé pour lui.

Alors que je reprends mon chemin pour retourner au métro, je deviens spectatrice d’une scène. Je pense tout d’abord à passer outre ce couple, jusqu’à ce que je me rende compte que je connais la demoiselle en question. Et elle n’avait pas de petit ami, alors qui était ce garçon ? Je m’avance doucement, en essayant de ne pas trop faire de bruit malgré mes talons. « Laissez-moi vous aider, j'appellerai quelqu'un pour vous. Ou alors laissez-moi votre numéro, et je vous rappellerai pour m'assurer que tout va bien. »  Et bien, il avait des efforts à faire, le petit en drague. Il ne semblait pas méchant, donc je pense tout d’abord à passer mon chemin, ne voulant pas embêter un peut être futur couple, jusqu’à ce qu’un soupir parvienne à mes oreilles accompagner de paroles. « Non merci. Je vous ai dit que tout ira bien. Alors ne restez pas là ! » Je me retourne vers les deux jeunes et décide de finalement intervenir. J’avais bien compris que Yoo Bae semblait vouloir se débarrasser du pot-de-colle. D’ailleurs ce dernier ne bouger pas, malgré la remarque de la jeune fille. Je me décide à intervenir, j’avance d’un pas assuré et me pose à côté de Yoo Bae et la regarde en souriant.

« Tu peux partir, elle a quelqu’un pour elle maintenant. »

Fis-je en lui faisant signe de la main de partir. Mais il semblait coriace et ne voulait décidément pas partir et en plus il me regarde avec défi l'avorton, je m’approche de lui et lui murmure à l’oreille. « Joue pas au grand avec moi, on n’est pas dans la même cours » Et pour accentuer le tout, je lui fais un bisou sur la joue et un clin d’œil. Et voilà qu’il part en rougissant, les adolescents n’aime vraiment pas que les filles prennent le dessus dit donc. Je me retourne en souriant vers Yoo Bae.

« Yoo Bae dongsaeng ! Tu vas bien, pourquoi il voulait t’aider le pot-de-colle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Mar 16 Déc - 21:48


What the hell with him ?
Yu Ra ; aka Miss Ihelpyou ~

Le jeune homme ne semble pas vouloir partir et je commence de plus en plus à désespérer. Comment vais-je sortir de là bon Dieu ? J'ai beau tourner la situation dans me tête je ne trouve aucune réponse. Pourtant j'essaie, je cherche les astuces que m'avaient donnés Yu Ra. Sauf qu'avec le stress et la douleur de cette cheville rien ne me vient. Du coin de l'oeil j'aperçois quelqu'un se poster à mes côtés et reconnaît immédiatement la voix qui s'élève. C'est justement celle de Yu Ra, toujours là au bon moment. Un sourire illumine son visage. Mes yeux s'arrondissent tel deux soucoupes alors qu'elle affirme pouvoir s'occuper de moi dès à présent et que le jeune homme ne daigne pas bouger d'un centimètre. D'un signe de main elle lui fait comprendre de déguerpir. Mais il ne s'en va pas. Il semble coriace mais je sais d'avance que jamais il n'aura le dessus sur la jeune femme à mes côtés. Aussi surprenant que ce soit elle se penche vers lui pour lui murmurer je ne sais quoi avant de lui poser un baiser sur la joue. Le jeune homme devient aussi rouge qu'une tomate en été, puis se décide enfin à s'en aller. Un soupir s'échappe de mes lèvres. C'est comme si la jeune femme venait de soulever tout le poids sur mes épaules. Je ne suis vraiment pas douée pour me débarrasser des types collants en son genre... Elle se tourne vers moi avec un sourire accroché aux lèvres et j'essaie de le lui rendre. Les mots qui sautent de ses lèvres m'arrachent une grimace. C'est normal qu'elle demande des explications face à l'insistance de ce garçon.

Mes yeux se plantent sur mes chaussures alors que je cherche mes mots. C'est un peu embêtant comme situation. Avec tous les conseils que Yu Ra m'a donné j'aurais dû pouvoir le repousser seule. Sauf que ça a été un vrai fiasco, un désastre. Mes dents viennent mordiller ma lèvre inférieur. Cette dernière finira gercée avec le froid ambiant. « Merci Yu Ra Unnie, je vais bien. Mis à part ma cheville qui semble être foulée. » Ma main se tend vers le sol tandis que mon doigt montre cette fameuse cheville. L'inattention m'a fait rencontrer ce jeune garçon tandis qu'un plaque de verglas semble s'être occupée du reste. Mes mains s'enroulent un peu plus fort autour de mes sacs contenant les cadeaux de Noël pour ma famille. La jeune femme semble en avoir encore plus que moi. « Ce garçon voulait m'aider à rentrer chez moi ou appeler quelqu'un pour m'aider. » Que ce soit Jin Ho ou Mr Ahn, ou bien encore la jeune femme à mes côtés ; tous m'ont conseillé de me méfier de ces hommes et de ces garçons qui nous abordent et nous collent le soir en pleine rue. Sauf que j'ai l'impression de devenir paranoïaque à force de repousser systématiquement les autres. Ce n'est pas moi, jamais je n'ai osé repousser quelqu'un de la sorte. Un soupire traverse mes lèvres. « Pour le moment elle ne me fait pas beaucoup souffrir. Je pense que ça devrait aller. » Et c'est dans des moments ainsi que je me remercie de vouer un culte aux chaussures plates et non aux talons. Vous m'imaginez gambader haute perchée sur une cheville foulée ? J'imagine que je ne devrais pas trop forcer dessus ; je mettrai un bandage en rentrant.

Mon regard se porte alors sur la tenue de mon amie et un frisson me parcours la colonne vertébrale. C'est une invitation au rhume ? Mes lèvres s'entrouvre, un certain laps de temps s'écoule avant que je ne daigne former une phrase : « Unnie, tu n'as pas froid vêtue ainsi ? Enfin c'est très joli mais... » Mais nous sommes en hiver et le vent commence vraiment à souffler fort. Glissant mon bras sous celui de mon ami je la force à marcher à mes côtés. C'est à pas de souris que je me faufile entre les personnes de cette rue tentant de ménager au mieux ma cheville. Lors des périodes de fêtes c'est tout à fait normal et logique qu'autant de personnes se dressent dans les rues. Les achats de Noël sont nombreux, ainsi que tous les commerçants, chanteurs ou chorales de rue ; et globalement tout ce qui rappelle la magie de cette fête. Ma tête se tourne vers la jeune femme et je suis obligée de la lever pour voir son visage. « Il faudrait que l'on trouve un endroit où être au chaud. Peu importe où. » Yoo Bae et le froid ce n'est pas compatible. Bien que j'aime les fêtes, l'hiver est loin d'être ma saison préférée. Frileuse comme je suis, impossible d'apprécier cette saison à sa juste valeur. J'aime sa beauté, sa joie ; et bien qu'elle amène de la chaleur dans nos coeurs je hais le froid qu'elle impose à notre corps. Je préfère le printemps, saison douce comblée par le renouveau. « J'ai aussi besoin de m'asseoir... » Une grimace s'affiche sur mes traits. Je ne pensais pas que ma cheville me ferait autant souffrir...


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Mer 17 Déc - 19:03


◤What the hell with him ?◢  

« Yoo Bae dongsaeng ! Tu vas bien, pourquoi il voulait t’aider le pot-de-colle ? »

Pot-de-colle semblait être un surnom tout à fait adapté au jeune homme qui se trouvait il y a quelques instants devant nous. J’offre un grand sourire à Yoo Bae, elle est tellement chou que j’ai envie de lui tirer les joues. Mais avant, je veux des explications. Pourquoi il semblait vouloir l’aider et ensuite pourquoi ne l’avait-elle pas envoyé balader ? Après tout, j’avais passé du temps à lui apprendre les techniques anti-relous ; merci Kwang Ho d’avoir été un parfait exemple dans mes techniques. J’observe Yoo Bae qui baisse les yeux vers ses pieds. Elle semblait vraiment gênée. Je l’apprécie cette petite, mais si elle pouvait se dépêcher de m’expliquer, ça serait pas de refus. Mes sacs commencent à être un peu lourds. « Merci Yu Ra Unnie, je vais bien. Mis à part ma cheville qui semble être foulée. » Je penche la tête d’un côté, sa cheville semblait foulée? Je baisse les yeux vers ses pieds, soit Yoo Bae était vraiment malchanceuse, soit quelque chose n’allait pas bien pour qu’elle soit victime d’un moment d’inattention. « Ce garçon voulait m'aider à rentrer chez moi ou appeler quelqu'un pour m'aider. » L’aider à rentrer chez elle, ou autre chose encore. Je soupire, heureusement que je passais par-là à ce moment-là. Il était fort possible que le pot-de-colle était en fait un garçon absolument adorable mais il pouvait aussi être un garçon dont les hormones font n’importe quoi. Je relève mes yeux vers Yoo Bae ; « Pour le moment elle ne me fait pas beaucoup souffrir. Je pense que ça devrait aller. » De quoi elle parle ? Ah oui, sa cheville, j’étais resté bloquer sur le garçon.

« Tu dois faire attention au verglas et aux garçons qui te propose de l’aide comme ça. Je te l’ai déjà dit, n’est-ce pas ? »

Je sais fort bien, qu’elle va hocher la tête ou murmurer un petit oui presque inaudible. Heureusement qu’elle était sur chaussures plates ; j’imagine assez mal Yoo Bae sur des talons comme moi. Enfin, j’imagine assez bien la scène de Yoo Bae en train d’essayer de marcher avec des talons hauts, un petit sourire s’affiche sur mon visage lorsque que je la vois me regarder. Elle semble vouloir me dire quelque chose, je l’observe en silence attendant presque en vain une réplique de sa part. « Unnie, tu n'as pas froid vêtue ainsi ? Enfin c'est très joli mais...» Mon sourire s’agrandit de plus bel.

« Haha, non j’ai pas froid. Je suis assez habitué aux vêtements courts, t’inquiètes pas pour moi, dongsaeng. »

C’était vrai, les shorts, jupes et robe en hiver ça me connaît. Il était même assez rare de me voir en pantalon, enfin tout dépend de mon humeur, en réalité. Je sens son bras glisser sous le mien, on commence à marcher l’une à côté de l’autre. Il y avait, finalement, pas mal de gens dehors même à cette heure-ci. On se faufile à travers toutes ses personnes, vers où ? Je n’en avais absolument aucunes idées. Je regarde droit devant moi, pour ne pas foncer dans quelqu’un quand je sens le regard de Yoo Bae, je baisse les yeux pour la regarder. « Il faudrait que l'on trouve un endroit où être au chaud. Peu importe où. » Je hoche la tête, elle devait avoir mal à cause de sa cheville même si elle ne le disait pas clairement. Ah et elle avait peut-être froid aussi, la petite. « J'ai aussi besoin de m'asseoir... » Ah il était clair qu’elle parlait de sa cheville maintenant. Je me stoppe quelques secondes, pour finalement repartir de plus bel vers un café pas très loin d’ici. Je tiens fermement mes sacs de shopping et aussi Yoo Bae et me faufile vers un petit raccourci qui va nous mener au saint graal.

« Hello Kitty Cafe, ça te va ? »

Je devais l’avouer, j’aimais beaucoup cet endroit, mais je ne pouvais pas y aller souvent. Trop occupé ? Absolument pas. Mais vous imaginez, la clubbeuse que je suis découverte dans un café hello kitty à manger des gaufres en forme de chat et un café au lait tout mignon ? Non décidément, ça ne colle pas. Je sais fort bien que les prix sont un peu plus élevés que les autres cafés et je ne connais pas les finances de Yoo Bae mais j’espère que ça va lui plaire. Oh j’ai une idée ; c’est moi qui paye comme ça, on pourra toutes les deux prendre autant de boissons et de nourriture qu’on veut. Au bout de quelques pas, on arrive devant la devanture toute rose du café, je pousse les portes et salue les vendeurs et vendeuses. On avait de la chance, il n’y avait pas beaucoup de monde, on pouvait choisir assez vite pour rejoindre rapidement une table. Mon choix se porte tout de suite sur une gaufre au chocolat et à la chantilly ainsi qu’un café au caramel. Je me retourne vers Yoo Bae, avec un grand sourire.

« Choisit ce que tu veux, c’est moi qui offre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Dim 21 Déc - 23:51


What the hell with him ?
Yu Ra ; aka Miss Ihelpyou ~

Alors que je me plains de cette cheville qui me fait légèrement souffrir Yu Ra souligne une fois de plus mon trop peu de méfiance face à tous ces garçons. C'est étrange de voir que beaucoup de garçons sont trop collants. La façon dont ils insistent pour qu'on les suive est incroyable. Pourtant je n'arrive pas à réellement m'en méfier. C'est impossible qu'ils soient tous mauvais ; mais je ne sais pas différencier un gentil garçon d'un homme pervers. Et tant que je ne le saurais pas jamais je ne pourrais réagir correctement face à eux. Je ne sais pas si je dois me montrer gentille ou méfiante ; si je dois rester avec eux ou partir en courant. Tous les conseils que l'on m'a prodigués vont à contresens de ce que je suis. Petit à petit ce n'est plus moi; et je refuse ça. J'hoche simplement la tête, ne sachant quoi répondre d'autre. Oui, Yu Ra Unnie m'a donné tout un tas de leçons et de mises en garde. Mais c'est plus facile de les écouter que de les appliquer... Comme toujours je tente de changer de sujet, n'aimant pas m'éterniser longtemps sur ce genre de choses. Ma question peut être idiote puisqu'elle est sur la tenue vestimentaire de la jeune femme, lui demandant si elle n'a pas froid en short par un temps pareil. J'en ai des frissons pour elle ! Un large sourire éclaire ses traits alors qu'elle affirme être habituée à ce genre de vêtements. Il est vrai que je ne l'ai jamais vue en pantalon ; ou peut-être une ou deux fois à de rares occasions. Mais je pensais qu'en pointant le bout de son nez l'hiver lui donnerait envie de s'habiller plus chaudement. Sauf que ce n'est pas le cas. Yu Ra est toujours aussi sexy et féminine peu importe la saison. Ça me fait sourire. Jamais je ne serais capable d'en faire de même !

Mon bras glisse sous celui de mon amie alors que l'on s'enfonce un peu plus dans la rue. Nous avons de nombreux sacs en mains et l'avancée se fait de plus en plus difficile. Ma cheville me tire, me chauffe, me brûle. Je ne pensais pas qu'elle me ferait aussi mal. Ce que j'exprime à haute voix, en affirmant vouloir trouver un endroit au chaud où nous asseoir quelques instants. La jeune femme se stop quelques secondes semblant réfléchir à un lieu avant de repartir de plus belle. Je me laisse guider pendant qu'elle demande si le Hello Kitty cafe me va. « C'est parfait ! » Encore maintenant il m'arrive d'avoir les mêmes réactions qu'une petite fille. Même si je ne connais pas le chemin par lequel Yu Ra nous y emmène, je connais bien cet endroit. Beaucoup de mes amies aiment y passer des heures parlant de vêtements et de maquillage. Cet endroit est si adorable que je manque presque de fondre à chaque fois que j'y mets un pied. Ce qui ne manque pas de m'arriver lorsque nous entrons à l'intérieur du petit bâtiment rose. Un léger gémissement s'échappe de mes lèvres. Tout est si mignon ! La jeune femme salue les vendeurs et vendeuses avant de commander une gaufre au chocolat et à la chantilly puis un café au caramel. Avec un immense sourire elle se tourne vers moi pour m'informer de prendre ce que je désire puisque c'est elle qui offre. Il me faut quelques secondes de réflexion avant de prendre une gaufre au coulis de fruits rouge avec de la chantilly, accompagné d'un chocolat chaud saveur vanille. Ma tête s'oriente vers mon amie : « Tu n'étais pas obligée Unnie ! J'aurais pu payer toute seule... » Je sais que c'est normal en Corée de s'occuper des plus jeunes que soi, de prendre soin d'eux lorsqu'ils ne vont pas bien et de faire leur maximum pour les aider. Pourtant je trouve toujours cette tradition gênante, elle me donne l'impression d'être un boulet. C'est bizarre non ?

Sans lâcher son bras nous nous dirigeons vers un coin de la boutique, près de la vitre qui donne sur la ruelle. Une fois installées et les sacs posés à terre je porte mon regard sur la jeune femme face à moi. Je tourne ensuite la tête sur la ruelle aux décorations de fêtes, aux couleurs de Noël. Mes yeux brillent face à tout ça et un croissant peint le bas de mon visage. « C'est beau toutes ces décorations ! » Noël est une période que j'aimais beaucoup étant enfant. Les repas de famille, les cadeaux sous le sapin et la joie illuminant chaque visage. Tout a tant changé depuis ! Je pousse un soupire avant de poser ma cheville sur mon genou de telle sorte que je puisse la masser doucement de mes mains. C'est légèrement douloureux. Mon professeur de danse me faisait toujours faire ce genre de massage après les longues heures d'entraînement. Il parait que ça fait passer la douleur... Il ne faut pas longtemps pour qu'une vendeuse nous amène nos commandes. Je la remercie avant qu'elle ne s'en aille et tourne mon regard vers mon amie. « Merci encore Unnie. » L'une de mes mains s'enroule autour de l'anse de la tasse et l'approche dangereusement de mes lèvres. J'aspire doucement un peu de ce liquide couleur miel, veillant à ne pas me brûler la gorge. « C'est trop bon ! » Une véritable enfant. Je sourie à Yu Ra avant de m'excuser doucement de cet excès de joie. Mon doigt pointe tous ses sacs. « Pourrais-je savoir ce que c'est ? Ce sont des cadeaux ? » Un jour ma curiosité me perdra. Que ce soit concernant ces cadeaux ou toutes les autres choses sur lesquelles je ne devrais pas m'attarder. La curiosité est un vilain défaut, dit-on.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Lun 22 Déc - 22:14


◤What the hell with him ?◢  

Nous voilà arriver à destination, le café tout rose, tout mignon : Hello Kitty Cafe. On rentre à l’intérieur, je soupir de soulagement il n’y a pas beaucoup de monde. Je salue les serveurs et serveuses avant de reporter mon regard vers les patisseries. Mon choix est rapidement fait : gaufre chocolat chantilly et café caramel.  Je me retourne vers Yoo Bae en souriant.

« Choisit ce que tu veux, c’est moi qui offre. »

Je la regarde choisir, avant qu’elle ne prenne la parole « Tu n'étais pas obligée Unnie ! J'aurais pu payer toute seule... » Tatata, je lui fais les grands yeux qui se veut méchant. Je sais très bien que je ne suis pas obliger, mais j’ai envie. Je paie ma gaufre et ma boisson ainsi que celles de Yoo Bae. Bon choix la gaufre au coulis de fruits rouges et chantilly et le chocolat chaud saveur vanille. Une fois, l’argent donné à la serveuse, Yoo Bae et moi on se dirige vers une table vide dans un coin du café. A cette place, on peut admirer les gens passé dans la rue grâce à la fenêtre. Malgré le ciel sombre, il y a pas mal de gens dehors à cette heure ; en même temps on se trouve à Hongdae. J’observe Yoo Bae en attendant notre commande, elle semble émerveiller par les décorations qui se trouvent dans la ruelle à en croire son sourire et ses yeux pétillants. « C'est beau toutes ces décorations ! » Je porte mon attention sur la ruelle, et en effet, les décorations qui ornent le passage sont vraiment magnifiques.  

« Oui, c’est très beaux. Ils font bien les choses pour ces moments de fêtes. »

La période des fin d’années est toujours celle la plus attendu en terme de décorations des rues. Entre les guirlandes suspendu aux balcons des immeubles, les sapins de Noël qui sont placé d’ici et là chaque croisement de rues et les traditionnelles Père Noël accroché aux devantures des magasins. Oui, il y avait vraiment une part de magie dans la décoration, et la ville de Seoul mettait un point d’honneur à faire ce travail d’une bonne manière. Mon regard toujours porté vers l’extérieur, j’entends à soupir de la part de Yoo Bae, je me retourne vers elle. Sa cheville devait lui faire mal, je l’observe se masser la cheville doucement avec compassion. Je devais vraiment être chanceuse puisque si ce n’est quelques crampes par-ci par-là, je n’avais jamais rien eu aux chevilles ou même aux jambes ou même tout autre part. Sur ce point-là, c’est vrai je suis chanceuse.

« Si jamais ta cheville va pas mieux, au bout d’un moment. Tu peux quelqu’un  appeler ? Enfin, j’espère que ça ira mieux après avoir… Oh tiens après avoir dégusté nos superbes gaufres ! »

Pendant que je parlais, une serveuse s’est approchée de nous pour nous tendre nos commandes. Je la remercie, Yoo Bae fait de même.  « Merci encore Unnie. » Je lui offre un sourire pour tout réponse, avec un petit geste de la même qui voulait explicitement dire que ce n’était rien. Après tout, ce n’est pas une gaufre et un chocolat qui vont me ruiner loin de là. Je regarde d’abord mon café puis ma gaufre et me décide par commencer par cette dernière. Je prends les couverts qui accompagne ma gaufre pour délicatement couper celle-ci en essayant de ne pas faire tomber la chantilly qui semblait vouloir s’échapper de mon assiette. Une fois une petite part coupée, je l’approche de ma bouche et la mange doucement pour apprécier tout le goût. « C'est trop bon ! » Je sourie en regardant Yoo Bae, elle avait décidé de commencer par sa boisson. Personnellement, j’avais un peu peur de me brûler la langue et dieu que ce serait embêtant. Surtout en vue des différentes soirées qu’on me proposait cette semaine. Je vois Yoo Bae pointer mes sacs du doigt « Pourrais-je savoir ce que c'est ? Ce sont des cadeaux ? » C’est qu’elle était curieuse, la petite.

« Oui, que des cadeaux de Noël. Pour être honnête, plus de la moitié sont pour mon petit frère, je la gâte peut être un peu trop… En tout cas, il me coûte une fortune en cadeau, celui-là. »

Et qu’est-ce que j’aime dépenser une fortune pour lui. Mon petit frère est réellement la personne la plus importante pour moi, peut être l’homme de ma vie ? Je rigole, mon petit frère devait se trouver une petite amie toute mignonne, un peu comme Yoo Bae. Je sourie à ma pensée et pose mon regard vers les sacs de Yoo Bae tout en approchant ma tasse de ma bouche afin d'y tremper mes lèvres.

« Toi aussi, tu as faits ton shopping de Noël ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Mar 30 Déc - 17:38


What the hell with him ?
Yu Ra ; aka Miss Ihelpyou ~

Lorsque j'affirme qu'elle n'est pas obligée de payer tous ça les yeux de la jeune femme s'assombrissent et je ne préfère pas argumenter plus longtemps. Elle semble déterminer à m'offrir cette boisson et cette douceur, peu importe mes dires. Vraiment il faut que l'on arrête de me venir en aide. Je sais bien qu'ils le font pour mon bien, mais tous ceux qui m'entourent semblent avoir formé un pacte pour le surveillance de Yoo Bae. Peut-être que je ne suis pas très futée, trop naïve et quelque peu maladroite. Mais j'ai toujours su être très débrouillarde et trouver un moyen d'arranger tous le monde. Ou du moins jusqu'à mon récent repos forcé pour cause de surmenage. Il parait que mon corps n'a pas supporté d'être autant poussé à bout ces sept dernières années. Je dirais seulement que je n'ai pas été assez forte... Je secoue la tête comme si toutes ces pensées allaient sauter hors de mon cerveau. Une fois le tout payé nous nous installons à une table donnant sur la rue et je m'exclame face à ces illuminations de Noël. Propos qu'elle confirme. Plus que de belles choses, la magie de Noël est présente tout autour de nous en cette période. Illuminant nos yeux, réchauffant nos coeurs. La douleur ma ramène à la réalité lorsque je pose la cheville sur mon genoux afin de pouvoir lentement la masser. De la même manière que mon professeur de danse me conseillait de le faire. On ne soupçonne pas le besoin des chevilles en danse classique, se contentant de se concentrer sur les pointes observées. Ma tête se lève vers Yu Ra qui me demande si j'ai quelqu'un a appeler, au moins pour rentrer je suppose. Doucement j'hoche la tête de haute en bas. « J'espère aussi que ça ira mieux ! Et dans le pire des cas j'appellerai un taxi. » Transport qui est devenu presque habituel chez moi. C'est bien plus simple, plus rapide et plus sécuritaire. Je peux toujours appeler Jin Ho, Mi Kyung ou Jae Rim; ou même le frère de la jeune femme. Mais ils insisteraient sans doutes pour rester à mes côtés. Et peu importe lequel j'appel à l'aide, je n'ai pas envie de l'inquiéter. Ils en font tous bien trop pour moi. Un jour je devrai les remercier comme il se doit; faire quelque chose de grand pour eux. Quelque chose qui leur réchauffera le coeur comme ils réchauffent le mien.

Nous remercions la serveuse qui apporte nos commandes et alors que je commence par ma boisson la jeune femme commence par sa gaufre. Elle sourire lorsque je m'exclame du goût de mon chocolat. Yu Ra semble apprécier tout autant sa gaufre que j'apprécie ma boisson, ce qui me fait à nouveau sourire. Je pense que ces derniers temps on pourrait me définir rien qu'avec ce terme: sourire. Ma curiosité se porte finalement sur les sacs qu'elle a apporté avec elle, que je soupçonne être des cadeaux. Propos qu'elle confirme par la suite, ajoutant que plus de la moitié sont pour son petit frère et qu'elle le gâte bien trop. Ce qui m'arrache un rire. Ce petit m'a déjà raconté combien sa soeur le gâte. « Il mérite d'être gâté. Il est si adorable ! » Ma tête s'oriente de nouveau vers la jeune femme. Je ne suis pas persuadée de lui avoir déjà parlé de son petit frère et de la relation que nous entretenons. Ou peut-être que si en fait. Je parle tant que je ne sais même plus de quoi je parle par moment. Ce qui devient un grand problème ! « Les cadeaux lui plairons, j'en suis certaine. Cela vient de toi. Il ne pourras qu'apprécier. » Après tout qui n'aime pas recevoir des cadeaux de sa famille ? Moi même j'adorais quand mon grand frère me faisait des dessins ou des objets idiots pour Noël. Des choses qu'ils faisait lui même seulement pour me faire plaisir. Puis tout a changé... J'espère toujours pouvoir recevoir son amour à Noël. Rien que ça ! Mais je crois que c'est encore trop espérer et que je serais plus que déçu si cela n'arrivais pas. Il ne faut jamais se faire de faux espoirs dit-on. Nous sommes encore plus déçu en découvrant que tout cela n'est pas réel.

Plus de liquide coule dans ma gorge et tout en apportant la tasse à ses lèvres Yu Ra me demande si j'ai également acheté des cadeaux de Noël. Ma tête s'hoche de haut en bas. Bien que j'ai moins de sacs qu'elle. « Ce n'est pas grand chose. Seulement pour voir leurs sourires en les déballant. » Celui de mon cher cousin Da Jae, serrant sa peluche contre lui. Celui de ma tante,, découvrant de nouvelles recettes. Essayer de trouver celui de ma mère en lui offrant un peu de lecture. Je n'ai pas vu son sourire depuis si longtemps que je me demande si elle a réellement su sourire un jour. Puis je regarde les photos, et je me souviens. Ma main lâche la tasse un peu plus loin sur la table avant d'agripper les couvert pour attaquer ma gaufre. Je fais doucement avec la chantilly et le coulis, glissant un petit morceau dans ma bouche. C'est si bon ! J'attends de vider cette dernière avant de reprendre la parole. « Et merci encore pour le garçon de tout à l'heure Unnie. » Un sourire boudeur s'installe sur mes lèvres. « Je te promet que j'ai essayé de le repousser; mais je n'ai pas réussis. Ce n'est pas moi ! Je n'arrive pas à être aussi dure et méfiante avec les garçons... » Ma naïveté ma perdra, bien plus que ma curiosité. Pourtant je n'aime pas me montrer méfiante, j'ai l'impression d'être toujours aux aguets et de devoir me préparer au pire. Alors que je ne vois même pas ce qu'il peut m'arriver de pire ! Ou du moins si je peux le concevoir, mais pas dans la situation où j'étais... Non ? « Unnie... Tu crois qu'il me voulait vraiment du mal ? Tu sais ton frère me râle parfois dessus à cause de ça... » Comme la plupart des autres personnes qui m'entourent. Mais je me sens bizarrement encore plus en danger lorsque c'est me petit frère de Yu Ra qui me le reproche. Bizarrement mon coeur gonfle dans ma poitrine. Et je préfère ne plus l'écouter de peur que cet organe vital n'explose derrière ma cage thoracique.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra Mar 6 Jan - 20:29


◤What the hell with him ?◢  

J’hoche la tête quand Yoo Bae répond à ma question, même si je n’étais pas rassurer de la laisser prendre le taxi seule, enfin elle avait l’air habituée de le prendre. Je me souviens quand mes parents refusait de me laisser sortir seule de peur qu’il m’arrive quelque chose ; mais après il y avait aussi les histoires d’argent enfin tout cela n’est guère intéressant quand il y a devant nous de la nourriture aussi mignonne. Nous sommes toutes les deux maintenant en face de nos commandes respectives et je n’attends pas une minute de plus pour commencer à manger ma gaufre. Ces petites choses donnent tellement envie avec leur forme de tête de chat ; chose assez logique étant donné que nous étions dans un café dédié à Hello Kitty. Les pensées perdu dans les méandres de la nourriture, je relève la tête quand j’entends à nouveau la voix de Yoo Bae qui semble désigner mes sacs du doigt « Pourrais-je savoir ce que c'est ? Ce sont des cadeaux ? » Instinctivement un sourire se forme sur mon visage face à la curiosité de Yoo Bae.

« Oui, que des cadeaux de Noël. Pour être honnête, plus de la moitié sont pour mon petit frère, je la gâte peut être un peu trop… En tout cas, il me coûte une fortune en cadeau, celui-là. »

Un seul compte en banque n’est pas suffisant lorsque je dépense pour mon petit frère ;  j’ai déjà pensé à ouvrir un deuxième compte pour l’argent que je n’utilise rien que pour lui. Mais j’avais réellement la flemme, et c’est plus ennuyant qu’autre chose d’ouvrir un compte en banque. Déjà que je laisse mes parents l’alimenter et gérer le tout. « Il mérite d'être gâté. Il est si adorable ! »  Je lâche un petit rire et acquiesce puis au bout de quelques secondes je penche la tête sur le côté. Ils se connaissent ? Je commence à réfléchir quand en effet un souvenir me revient ; en effet oui ils se connaissent et j’en avais été informé par lui ou par elle, qu’importe. « Les cadeaux lui plairons, j'en suis certaine. Cela vient de toi. Il ne pourras qu'apprécier. » Je ne peux m’empêcher de lâcher un petit « j’espère » tout en approchant ma tasse de mes lèvres. J’espère bien qu’il va apprécier mes cadeaux, de toute façon, je connais ses goûts donc je ne me fais pas de soucis. A mon tour, mon regard se plonge sur les sacs de mon interlocutrice ; elle aussi venait de faire son shopping de Noël apparemment.

« Toi aussi, tu as faits ton shopping de Noël ? »

Je la vois hocher la tête, j’avais raison. En même temps, c’est bien la période tout le monde fait ses courses de cadeaux. Tout en buvant une gorgée de ma boisson, j’écoute ce qu’elle me dit avec attention. «Ce n'est pas grand chose. Seulement pour voir leurs sourires en les déballant.  » Je lui offre un sourire.

« C’est le plus important ; le sourire des personnes qu’on apprécie. »

C’est ça la magie de Noël après tout, être heureux, rendre heureux et apprécier la compagnie des gens qu’on aime. L’ambiance festive se fait d’elle-même après. Je continue de boire tout en dégustant chaque gorgée, qu’est-ce que j’aime cet endroit, c’est tellement bon. Mes yeux se baladent à travers toute la pièce pour observer tous les gens déjà présent. Le café était loin d’être remplie à cette heure-là, les gens avaient-ils peur de s’aventurer dehors par ce temps ? «Et merci encore pour le garçon de tout à l'heure Unnie. » Je reporte mon regard sur Yoo Bae en esquissant un demi-sourire qu’elle doit surement comprendre. Avec tout ce que je lui ai dit pour se débarrasser des relou, je n’aurais pas dû intervenir. « Je te promet que j'ai essayé de le repousser; mais je n'ai pas réussis. Ce n'est pas moi ! Je n'arrive pas à être aussi dure et méfiante avec les garçons...» C’est vrai, elle avait essayé en vain, mais elle avait tout de même tenté de le repousser, je ne pouvais que l’admettre. Etre méfiante était nécessaire, si je l’avais été je n’en saurais peut être pas là aujourd’hui. Je serai peut être en couple, heureuse et épanouie… Je ne serais pas là en train de changer de partenaires quasi chaque nuit ou à me trémousser comme je ne sais quoi en club. Mais le mal était fait, on ne réécrit pas nos histoires et je vivais très bien comme ça.

« Je comprends bien, mais tu es naïve. Et en plus, tu es très mignonne. Après faire la différence entre les gentils et méchants garçons c’est de l’apprentissage. »

Au fur et à mesure des garçons que j’ai côtoyé, j’ai bien remarqué les différents types de comportement entre les garçons qui te veulent du mal et ceux qui ne le veulent pas. Et même certaines fois, il ne voulait ni du mal ni du bien, il était juste collant et lourd parce qu’ils ne savent pas agir.  « Unnie... Tu crois qu'il me voulait vraiment du mal ? Tu sais ton frère me râle parfois dessus à cause de ça...  » Je repose ma tasse et porte mon regard vers le plafond quelques secondes pour réfléchir puis le repose sur Yoo Bae en lâchant un petit soupir suivit d’un sourire en imaginant mon frère râler sur la jeune fille assise en face de moi.

« Je ne pense pas… Mais il semblait vraiment collant et puis il n’était pas hyper beau, non ? »

Peut-être que Yoo Bae n’avait pas fait réellement attention au visage de l’inconnu, mais sincèrement il n’était pas hyper beau, bon il était passable on peut dire.  Peut-être que Yoo Bae n’était pas une fille qui jugeait sur le physique aussi… Mais ça compte quand même, il faut l’avouer.

« Je pense que si il te voulait du mal, il n’aurait pas eu de mal avec ta cheville pour te forcer quelque peu la main. Et puis personne ne fait attention aux autres dans la rue à cette heure-ci. »

Je lance un peu mes cheveux en arrière avec ma main à la façon d’une diva… que dis-je d’une reine. Queen Yu Ra.

« Enfin sauf moi. Enfin, qu’est-ce que tu as retenu de mes conseils ma petite ? »

Transformons ce petit moment dans un café en leçon anti-relou et autant savoir d’où on part pour bien commencer ce cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What the hell with him ? | ft Yu Ra

Revenir en haut Aller en bas
 

What the hell with him ? | ft Yu Ra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» décors hell dorado
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]
» Si t'aime les bretz-hell [Refusé]
» A Week in Hell : la carte au service du réalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-