AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit qui promet d'être mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Lun 15 Déc - 1:09



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


C'est bon, je l'avais retrouvée, j'étais arrivé à temps. Rien que d'imaginer ce qui avait pu arriver me rendait complètement fou. De nos jours, les rues n'étaient plus sûres pour les demoiselles. Encore, pour les hommes, ça allait, on s'en sortait bien. Mes les filles étaient connues pour ne pas savoir se défendre à la perfection, pas de chance. En vrai, les femmes prenaient cher depuis le début. Déjà, pour les droits de vote, ou pleins d'autres choses comme ça. Mais là, je partais trop loin. Bref. Je ne sais pas si c'était sous l'après-coup du choc, mais Na Hee m'avouait qu'elle m'aimait. Était-ce simplement parce que j'avais évité le pire pour elle ce soir ? Hm. Tout de même, je ne pensais pas... Elle était de nature franche et sincère. Je répondais naturellement que je l'aimais également. Mais tout d'un coup, je doutais. Ce qui était assez normal quand on y pensait. Je sortais à peine d'une relation de trois ans, avec mariage compris. D'ailleurs, j'étais toujours marié à l'heure qu'il est. Les papiers n'étaient pas signés, rien. Je n'étais pas dans une position facile. Mais fichtre, je l'aimais tout de même. Amitié plus que forte ou véritable amour ? Je ne saurais dire sur le coup, il allait me falloir du temps. Du temps que mes pensées se remettent dans l'ordre, que je comprenne bien ce qu'il m'arrive et que je comprenne mes sentiments envers Na Hee. La pauvre, je n'imaginais pas lui dire ensuite que c'était juste de l'amitié de mon côté après lui avoir dit ces trois mots. C'était vraiment moche. Après, je pourrais faire l'enfoiré à dire que c'était sous le coup de l'alcool, mais tout de même, ce n'était pas mon genre. Et elle le savait, elle me connaissait bien. Et je ne disais jamais des choses à la légère, sans le penser. Finalement, notre accolade arrivait à son terme. Elle me regardait d'une façon... Cela me déstabilisait, une fois de plus.

« Jin Ho... Est-ce que je peux rester dormir avec toi ce soir?... Je ne me sentirais pas très rassurée toute seule... »
« Quelle question ! Bien sûr que tu peux venir. Tu ne me l'aurais pas demandé que je te l'aurais proposé. Hors de question que tu rentres chez toi, voyons. »

Il était évident que je n'allait pas la laisser partir, seule dans la nuit, avec ces gars qui rôdent. Et même si je l'avais ramenée, non. Je n'allais pas la ramener chez elle. Parce que déjà, j'avais la flemme. Et de deux, je n'avais pas envie qu'elle parte. Oui, je voulais rester avec elle. Hé, elle avait un contrat pour la nuit là. Elle était venue faire la fête toute la soirée que je sache. En plus, je pars du principe que lorsqu'on boit, on reste dormir à l'appartement, donc il était hors de question qu'elle reparte chez elle.

« Heyy tu vas attraper froid comme ça ! »

Je me regardais de haut en bas. Aish, il est vrai qu'il y avait un peu de vent et que j'avais légèrement froid. Mais je ne m'en étais même pas aperçu avant qu'elle ne fasse la réflexion. Je crois que j'avais eu bien trop peur pour elle, pour y penser. Je la rassurais simplement avec un « Non non, ça va, t'en fais pas. » alors qu'intérieurement je me disais que je me les caillais bien. Mes chaussons avaient pris cher avec cette course en pleine nuit, pas grave. Je lui faisais un petit signe de tête accompagné d'un sourire pour lui montrer que j'allais commencer à reprendre le pas en direction de l'appartement. Nous n'allions pas rester indéfiniment dans la rue tout de même. Je recommençais alors à marcher doucement. Je ne disais pas un mot, mais souriais comme un idiot rien qu'en pensant qu'elle était accrochée à mon bras. Ah, c'était si mignon. J'étais un mec qui était attaché à ce genre de choses, ça rajoute tout de suite un petit côté mignon, tout attendrissant. J'appréciais réellement ce moment, et j'aurais peut-être voulu qu'il ne se termine jamais.



© Lùdii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 622
Points : 23



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Lun 15 Déc - 1:47






Une nuit qui promet d'être mouvementée


Feat Jin Ho ♥



"..." Je crois que ce soir on avait atteint le plafond en ce qui concerne les imprévus. Jamais on avait vécu autant de truc d'un coup, en tout cas pas ensemble. D'habitude on était juste bourré à finir par terre comme des larves à moitié morte. Et on s'en contentait. Notre relation à toujours été un et basé sur notre folie mutuelle lorsq'on était ensemble. Pour sur, on ne s'ennuyait jamais et c'est ça qui est cool. Je pensais que cette nuit serait une nuit comme les autres. Fun et amusantes sans aucun problème, sans besoin de réfléchir. Juste lui et moi autour d'un.. Enfin plusieurs verres pour être exact. Un peu de musique ou un film. Des jeux de merde, des parties de rigolade et j'en passe. Des chansons aussi pourquoi pas. Des gamelles en perspective également. Mais en aucun cas je n'avais pensé qu'on en arrive là. D'abord on a une première révélation. Déjà en soit, ça fait beaucoup pour une seule soirée. Là on se dit, c'est pas mal on s'arrête là pour se soir et on reprendre le jeu en faisant genre "qui me parle? J'ai rien entendu". Mais non, bien évidemment on ne s'en ai pas arrêté là ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer? Après j'ai embrassé monsieur... Quelle connerie j'ai pas fait encore. Un coup dans le nez, une révélation et voilà j'suis partie. J'me mettrais des baffes... Si ça faisais pas si mal sur soi-même. Bon, on pourrait croire que les péripéties s'arrêtent là. MAIS NON, maintenant c'est au tour de Jin Ho de m'embrasser. Et comme après ça on reste comme deux manchots sur un iceberg, je me suis dit qu'il était temps de rentrer alors je suis partie. Et là, accrochez-vous bien à votre siège... Je me fais suivre par un détraqué.. WTF? D8 Là on s'dit, c'est le sort qui 'acharne parce que FRANCHEMENT c'est pas le moment. Heureusement, Jin Ho vient me sauver.. Et là... Et là c'est le moment de grandes déclarations... On devrait envoyer cette soirée à un scénariste de drama, j'suis sûr qu'il en ferait un truc sympa tiens !

« Quelle question ! Bien sûr que tu peux venir. Tu ne me l'aurais pas demandé que je te l'aurais proposé. Hors de question que tu rentres chez toi, voyons. » Haa bah voilà qui est parfait. Je suis donc en route pour passer la nuit chez le jeune homme... N'y voyez rien de bizarre c'est loin d'être la première fois... Enfin si, dans un contexte comme celui-là, mais on va faire comme si ça changeait rien, hein? Soyez sympa, aidez-moi ! Bref je regardai ensuite sa tenue et me dis qu'il devait avoir froid et surtout.. Qu'il avait foncé comme un malade pour venir ici. Ce qui me fit un plaisir immense, j'avais l'impression d'être sur un nuage... Ca deviens grave. Et ce fut encore pire lorsque l'on marchait pour se rendre à son appartement et que j'étais pendue à son bras... Gosh j'étais vraiment amoureuse ça crevait les yeux là. Je ne voulais plus me détacher de lui sous aucun prétexte.

Rapidement, nous rejoignons son appartement. Je me dévêtis comme la première fois avant de venir me coller un peu à Jin Ho, frottant énergiquement ses bras. "J'espère que tu n'as pas attrapé froid, ce serait dommage que tu tombes malade." C'est vrai quoi. En plus je m'en voudrais parce que je considèrerai que c'est de ma faute si il en est rendu là. Haaa en attendant je sentais que l'alcool commençait pas mal à agir sur mon système physique. Je ressentais une soudaine fatigue. Ca devait être dû en plus au regain d'émotion que j'avais subi juste avant. Cette soirée était éprouvante mine de rien, pas tant physiquement, mais psychologiquement surtout. Je me laissais tomber sur son canapé en position allongée. "J'suis morte Oppaaaa." Oui il m'arrivait de l'appeler Oppa de temps en temps, je trouvais ça mignon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Lun 15 Déc - 23:47



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


Pour le coup, la soirée n'avait plus rien à voir ce que j'avais pensé qu'elle serait au début. Plus rien du tout. Peut-être le début, seulement. Après elle avait d'une manière complètement incontrôlée. Les choses s'étaient enchaînées à une vitesse... C'était totalement inimaginable si l'on ne le vivait pas. Les émotions s'enchaînaient elles aussi. Un coup tu planes, un coup tu es au fond du trou. Et encore, je disais au fond, mais on tentait encore de creuser. Mais maintenant, je planais à nouveau. Les choses recommençaient à se calmer. Il flottait une atmosphère paisible, comme si rien ne pouvait arriver à cet instant. J'étais d'une sérénité incroyable. Alors que l'on reprenait la route en direction de l'appartement, nous étions marchant l'un à côté de l'autre, Na Hee accrochée à mon bras, et un sourire était collé sur mon visage. Impossible de le retirer. On aurait presque dit un crétin. Arrivés à destination. Les escaliers paraissaient vachement plus pentus que lorsque je les avais dévalé tout à l'heure. Je crois que la fatigue revenait. Après une telle course, et la quantité d'alcool que j'avais ingurgité, il me semblait normal d'être flagada désormais.

« J'espère que tu n'as pas attrapé froid, ce serait dommage que tu tombes malade. »

Maaaah, trop mignon, elle frottait mes bras pour me réchauffer. Quelle charmante attention. Je secouais ma tête en souriant pour répondre négativement. Mais dans ma tête, je pensais que si demain j'étais couché au lit parce que j'avais la crève, c'était entièrement de sa faute, c'était décidé ! Mwaha. Et je l'entendais dire à côté de moi qu'elle tombait de fatigue, tout en rajoutant un petit Oppa. Déjà qu'avant, quand elle m'appelait de la sorte, je trouvais ça mignon. Alors maintenant... C'est pire. Après de telles émotions, il était normal qu'elle aussi soit morte.

« Allons dormir. » dis-je en lui donnant une petite tape sur le postérieur afin de la faire se diriger vers la chambre.

Et maintenant, je me demandais comment on allait dormir. Si je devais dormir sur le canapé ou pas... On avait déjà partagé un lit maintes fois, mais maintenant j'étais perdu. Je ne savais pas si ça le faisait ou pas de proposé qu'on dorme tous les deux dans le même lit. Parce que bon... C'était un petit appartement, il n'y avait qu'une seule chambre. D'ailleurs, cela avait posé problème le jour on on appris que Min Hee était enceinte, on avait envisagé de déménager, mais bon, c'était une autre histoire, et la question ne se posait plus. Oh et puis shit, je n'avais pas vraiment envie de dormir sur le canapé, et savoir qu'il y avait un lit juste à côté m'aurait miné. Cela n'allait pas être si bizarre que ça, on avait l'habitude de dormir ensemble, et ce depuis notre plus tendre enfance.

« D'ailleurs, t'as pensé à prendre un pyjama, hm ? »

Normalement, on prévoyait toujours d'amener des affaires pour la nuit lorsqu'on buvait ensemble car on savait que l'on allait passer la nuit chez l'autre. Mais bon, dans le pire des cas, j'aurais pu lui filer des fringues, sait-on jamais. Elle n'allait pas dormir habillée, ce ne serait pas confortable. Bien que maintes fois nous avions dormis de la sorte après une bonne cuite parce que l'on avait pas la fois de se changer, mais tout de même. Moi-même il me restait de la force pour me changer, donc bon. Tout d'un coup, je me rendais compte que je me prenais stupidement la tête, pour si peu. Décidément, cette nuit me changeait sans que je ne me rende compte ou bien que je n'en ai l'envie. Je marchais lentement vers la chambre, d'un pas lourd, montrant ma fatigue après une telle soirée. Je n'avais qu'une envie, s'était de m'étendre telle une étoile de mer sur le lit, et dormir jusqu'au midi le lendemain. J'avais clairement appris à me laisser aller ces derniers temps, les grasses matinées ne me faisaient plus peur, même que je les appréciais énormément. Aish, cette soirée m'avait épuisé au plus au point. Physiquement et psychologiquement parlant.



© Lùdii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 622
Points : 23



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 16 Déc - 0:48






Une nuit qui promet d'être mouvementée


Feat Jin Ho ♥



"..." Je n'avais pas vraiment pensé à la suite. A comment les choses seraient maintenant. C'est vrai après tout on s'était dit qu'on s'aimait alors ça devait bien changé quelque chose entre nous. Déjà notre façon de nous voir, et surtout de nous comporter. Même si au fond j'aimerais que ça ne change pas tant que ça. Dans un sens, on est déjà très proche, même physiquement on n'a jamais rechigné à se faire des câlins et des choses comme ça. Mais maintenant ça risquait d'être différent, des câlins et des bisous plus poussés. Je ne voulais pas qu'une gêne s'installe entre nous par contre, se serait pas cool ça. Mais je ne pense pas, on était assez grand pour faire la part des choses. Et puis notre état actuel allait nous aider je pense. Fatigués comme on était, on n'avait pas vraiment envie de réfléchir dix ans à la suite. On était juste rentré, et maintenant, Jin Ho proposait qu'on aille dormir après que j'ai fait la réflexion comme quoi j'étais morte. Et au vu de son état, il l'était aussi.

Un instant, je pensai au faite que nous allions surement dormir dan le même lit. Il n'y avait rien de mal pas vrai? Après tout, on l'avait fait plus d'une fois. Et on était des adultes on pouvait très bien rester l'un à côté de l'autre sans qu'il y est forcément besoin qu'il se passe quelque chose ou que l'un de nous est des idées bizarres en tête. De plus, honnêtement, je n'avais pas envie de dormir seule. J'avais envie d'être près de lui, même dans ses bras pour dormir, ça se serait le top du top. Il savait comment me rassurer... Et puis me réchauffer aussi parce que les nuits commençaient à être fraîches. « D'ailleurs, t'as pensé à prendre un pyjama, hm ? » Sa question me sortit de ma réflexion. Il me fallut un temps pour réfléchir à la réponse. Je me revoyais chez moi avant de partir.. Est-ce que j'avais pensé à prendre un truc pour dormir avant de partir?... Grosses hésitations. J'allais donc dans le salon à la rencontre de mon sac pour avoir le fin mot de cette histoire. Et finalement, je souris. "J'aiiii !" Dis-je en revenant près de lui avec mes affaires. "Bon je vais me changer dans la salle de bain, je reviens !" Non je n'allais pas me changer devant lui QUAND MÊME voyons rho !

J'entrais donc dans la salle de bains où j'ôtais mes affaires que je laissais proprement dans un coin, avant d'enfiler un mini short rose avec un débardeur blanc. Heureusement qu'avec l'habitude, j'avais le réflexe de mettre des fringues dans mon sac. Faut dire qu'on était des habitués de ce genre de soirée, alors on était toujours prêt maintenant. Oui, je sais on est doués. J'en profitais aussi pour me brosser les dents itout itout avant de sortir. "C'est bon, je suis prête ! Tu peux y aller !" Je le laissais y aller à son tour histoire qu'il se prépare pour aller se coucher. Pendant ce temps j'allais dans sa chambre. En arpentant cette dernière, quelque chose attira mon attention sur le petit bureau qui se trouvait dans un coin de la pièce. Je me penchais sur celui-ci pour lire ce qu'il y avait d'écrit sur les papiers... Non c'est les papiers de son divorce... Je regardais tout en bas, là où sa signature devait normalement se trouver, mais rien. Je savais qu'il y a quelque temps il ne l'avait pas encore fait. Mais on en avait pas reparlé depuis alors je pensais que c'était réglé. Croyez-le ou non, franchement ça m'a fait un choc... Il me dit qu'il m'aide et juste après je tombe sur ça... Il y a un malaise quelque part.

Je pris les papiers dans mes mains et allai m'asseoir sur le lit. J'attendis patiemment qu'il sorte de la salle de bain et qu'il vienne à ma rencontre avant de me lever et de lui mettre les papiers devant le nez. "C'est quoi ça?".



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 16 Déc - 1:40



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


Tout d'un coup, je percevais les choses différemment, j'envisageais les choses différemment également. Tout était différent. Pourtant, je n'avais pas envie que ça change pour autant. Enfin, pour m'expliquer, je n'avais pas envie de notre relation soit différente. Enfin si, il y avait forcément des plus qui allaient se rajouter à notre relation, mais voilà, je ne voulais pas qu'on perde ce qu'on avait déjà, c'était si précieux. Je ne voulais pas que cela nous mette mal à l'aise, même si c'était le début d'une nouvelle étape pour nous. Ce n'était pas simple de croire que nous entamions tous les deux quelque chose de différent de ce que nous vivions ensemble à présent. Il y avait un peu de changements. Il n'y avait jamais d'encombre entre nous, et je ne voulais pas que ça commence aujourd'hui. Je voulais que notre complicité reste la même, bien que l'on vivrait des choses nouvelles.

Miracle. Elle avait son pyjama. Comme quoi, elle n'était pas si tête en l'air que je le pensais. C'est presque si j'étais mauvaise langue là. Remarque, heureusement, je ne sais pas ce que j'aurais pu trouver à lui donner. Ah, elle était prévoyante, elle n'avait pas oublier notre petit rituel de soirée. Celui qui squatte, dort là-bas. Ne faisons pas les choses à moitié, hein. Surtout qu'en plus, ça évite des désagréments comme rentrer tard le soir, dans les rues qui ne sont absolument pas sûres comme on a pu le constater, et dans un état déplorable par l'alcool. Il était plus sage de dormir sur place, même si cela demandait de dormir à même le plancher ou sur le carrelage froid de la cuisine. Oui, c'était du vécu. C'est juste après avoir énoncé qu'elle avait bien emmené son pyjama qu'elle annoncé qu'elle allait dans la salle de bain se changer. Remarque, c'était pas plus mal, j'aurais peut-être été gêné pour le coup. Oui oui, même si c'est Na Hee. On en avait vécu des choses ensemble, mais bon, il y avait tout de même eu quelques frontières. Et d'un coup, je me souvenais du foutoir que j'avais mis dans ma chambre lorsqu'elle était arrivée. Oui, j'avais tout lancé dans la chambre, comme les fringues qui traînaient anciennement un peu partout dans le salon. Wow, j'avais complètement zappé. Heureusement que j'entrais dans la chambre en premier. Quelle image aurait-elle eu de moi juste après ça, hein ? Je prenais tout ce qui traînais et bourrait dans l'imposante armoire de la chambre. Je déprimais un peu à l'idée d'y mettre le bazar alors que tout était bien rangé, mais bon, c'était pour la bonne cause. Je remettais bien la couette, histoire de montrer que je faisais soigneusement mon lit chaque matin et j'allumais déjà les lampes de chevet, pour éclairer davantage la chambre.

« C'est bon, je suis prête ! Tu peux y aller ! »

C'est bon, je pouvais aller me changer sereinement maintenant que je venais de ranger la chambre. Elle pouvait y aller en toute tranquillité. Je la croisais alors en me dirigeant vers la salle de bain avec ma tenue de nuit dans les mains, lui souriant au passage et abaissant légèrement la tête pour la remercier de m'avoir prévenu qu'elle était prête que je pouvais m'y rendre à mon tour. J'entrais dans la salle de bain et me changeais rapidement. Je prenais ensuite le temps d'observer ma tête, voir qu'elle tronche je pouvais bien avoir après ce voyage à travers tant d'émotions. Je faisais alors ma toilette du soir, ce qui était assez primordial après une soirée à boire. Cela permettait d'avoir une tête à peu près passable le lendemain. Et en plus, ça me faisait la peau douce, le petit plus. Je revenais ensuite, tout beau, tout propre, vers la chambre. Et à peine je franchissais le pas de la porte, qu'une feuille venait être presque collée à mon visage.

« C'est quoi ça ? »

Je me reculais légèrement pour savoir de quoi il s'agissait. Les papiers du divorce. Mince. Mon cœur redescendait à l'étage -12. Aish, pourquoi était-elle tombé là-dessus, c'était pourtant rangé. Certes, c'était juste posé sur une pile de papiers sur mon bureau, mais c'était rangé tout de même. Et je n'appréciais pas tellement que l'on touche à mes affaires.

« Laisse, c'est rien. »

Ce n'était absolument pas rien, mais que pouvais-je dire ? Nous envions discuté il y a un petit moment, je lui avais dit que je ne les avais pas encore signés, et c'était encore le cas. Je n'avais pas pris le temps de le faire, ou sinon, j'avais des remontées de souvenirs à chaque fois que je prenais la feuille dans mes mains. Ce n'était pas chose facile. Tirer un trait sur trois ans d'une vie, ça ne se fait pas comme ça, pas en claquant des doigts. Je lui prenais les feuilles des mains et venais les plaquer sur le bureau. Si je ne lui avais pas reparlé de ça, c'est parce qu'il n'y avait rien de nouveau depuis la dernière fois, je ne comprenais pas pourquoi elle était aussi surprise. Il est vrai que je lui avais dit certains mots ayant pu lui faire penser que j'avais totalement tirer un trait sur mon histoire avec Min Hee, mais les papiers étaient encore là, vierges de signature. Et ce n'était certainement pas ce soir que j'allais les signer de toute façon.

« Allez, allons dormir. Oublie ça. »



© Lùdii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 622
Points : 23



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 16 Déc - 15:49






Une nuit qui promet d'être mouvementée


Feat Jin Ho ♥



"..." Je commençais lentement à percevoir quelques complications. Depuis tout à l'heure, nous avions officiellement commencé une période de transition.Je commençais lentement à percevoir quelques complications. Ca allait se faire naturellement et je ne m'inquiétais pas trop à ce sujet. Nous en avions vus des vertes et des pas mûres au court de toutes ses années, alors ce n'est pas cette transition qui allait cassé quelque chose. On conseille souvent aux amis de longues dates de ne jamais se mettre ensemble. Dans notre cas, c'est différent. Les sentiments ont toujours plus ou moins été là. Et qui sait, notre destin était sûrement de nous aimer. Je ne voyais pas les choses autrement. Limite, c'est comme si cette évolution était naturelle et tombait sous le sens. On verra bien comment ça se passe, l'avenir nous le dira après tout.

On verra bien comment ça se passe, l'avenir nous le dira après tout. J'avais bien pensé à prendre de quoi me changer pour dormir, force de l'habitude merci. J'avais ensuite passé ma tenue et fait ma toilette de routine avant de sortir et de dire à Jin Ho qu'il pouvait y aller à son tour. J'espérais que ça ne serait pas trop long, je n'aimais pas être seule, en plus je n'aimais pas trop attendre non plus haha. Je passais donc dans sa chambre alors que lui entrait dans la salle de bains. Bon, il était temps de trouver quelque chose pour s'occuper un peu le temps que le jeune homme me rejoigne ici. Je flânai donc un peu dans la pièce, marchant en espérant que le temps passerait plus vite comme ça. Plus loin sur son bureau se trouvait une pile de feuilles. Par curiosité je m'étais approché de celle-ci et là qu'est-ce que je découvrit? En tête de pile, les papiers du divorce de Jin Ho et Min Hee. Qu'est-ce qu'ils faisaient encore là? Par curiosité je m'étais approché de celle-ci et là qu'est-ce que je découvris? Comble du comble, je remarquais que la section signature était vierge pour les deux. J'avais donc pris le document avant de m'asseoir et d'attendre sagement le retour de monsieur le marié. Heureusement, ce dernier ne tarda pas à montrer le bout de son nez. Il avait le sourire aux lèvres et ne s'attendait sûrement pas à ce qui allait lui tombé dessus, mais là je ne pouvais faire autrement.

À peine eut-il franchi le pas de la porte que je lui collais le document devant le nez en lui demandant ce que c'était. Sous-entedu qu'est ce que ça fait là et pourquoi c'est pas encore signé. J'aurais aimé quelques éclaircissements et explications. Je ne demandais pas la lune, juste qu'il me parle franchement et qu'il m'explique les choses... « Laisse, c'est rien. » Très bien, je vois. Il voulait juste me la faire me la fermer et me prendre pour une demeurée... Chose que je n'appréciais pas du tout. J'eus un rire suite à ses paroles, un rire ironique et mélancolique. Des fois, je me demandais si il se rendait bien compte des conneries qu'il pouvait dire.

Il finit par me prendre le papier des mains. Mais à quoi il s'attendait venant de ma part franchement en découvrant ça? Il pensait que je lisais assez dans ses pensées pour savoir ce qu'il fait à chaque fois? Non, pas forcément. Je me doutais qu'il lui faudrait du temps pour signer ses papiers... Mais là quand même il serait temps qu'il se bouge sinon... Je ne vois pas comment il pourrait passer à autre chose. C'était même impossible. Si il était officiellement marié, comment pourrions nous faire évoluer notre relation? Je trouvais ça malsain, autant pour lui que pour moi... Surtout pour moi enfaite, parce que c'est moi la fille qui fricotte avec un homme marié...

« Allez, allons dormir. Oublie ça. » Pardon? Il vient bien de dire ce que j'ai cru qu'il vient de dire? Oublier? Il se fou de moi. Oui je crois qu'il se fou vraiment de moi c'est pas possible autrement. Comment je pourrais oublier ça... C'est tellement gros comme truc ! Je sentais que je commençais à réellement m'énerver intérieurement. Un mélange de colère et surtout de tristesse et de désappointement. J'avais l'impression qu'un gros poids me tombait dessus. Et le pire, c'est qu'il agissait comme si il s'en fichait, comme si c'était rien... "T'as raison, je vais oublier ça. Je vais même oublier tout le reste pendant qu'on y est... Bonne nuit" Je vais oublier ce qui s'est passé ce soir. Oublier son baiser. Oublier ses mots. Comment je pourrais croire quelqu'un comme ça? Je le contournais pour sortir de la pièce et allé dans le salon. Là, je m'allongeais sur le canapé, me recroquevillant à moitié sur moi-même. Je me sentais définitivement mal. Et lui, il ne comprenait pas, il ne voyait rien. Comment je pourrais croire un homme toujours marié à une autre et qui refuse de se séparer officiellement d'elle? Moi tout ce que je voulais c'est qu'on en parle. Et il a préféré ignorer mon malaise et faire comme si se c'était pas important. Alors que, au contraire, ça remettait tout en question.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 23 Déc - 17:33



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


Je ne sais pas si c'était sous le coup de l'alcool que tout ce qu'il s'était passé ce soir avait eu l'opportunité de se faire, mais je pense que ça nous avait fortement aidé à nous débrider pour tout avouer à l'autre. Après, il fallait voir si ça pourrait continuer le lendemain, lorsque nous serions sobres. La soirée avait tellement bien débutée, puis elle avait eu un moment de tristesse et je ne sais quoi, ce qui avait assez plombé l'ambiance pour que Na Hee s'en aille en pleine nuit. Finalement, rien de bien méchant parce que l'on rentrait tous les deux à nouveau et tout le monde était content. Et c'est comme cela que ça devrait rester pour cette soirée forte en émotions. Seulement, ce serait bien trop simple.

Nous venions de rentrer dans l'appartement après cette dure péripétie de notre vie, pour aller se coucher. A vrai dire, je tombais de fatigue. Et pour Na Hee, c'était également le cas. Comme dormir habillé n'est pas le plus confortable et que la belle brune avait bien pensé à prendre son pyjama, comme à chaque soirée que nous organisions chez l'autre, direction la salle de bain. Oui, on s'était peut-être embrassé mais ce n'était pas pour autant que l'on allait se dévoiler de la sorte à l'autre, quand même. Une certaine pudeur devait s'installer au début, sinon c'était trop tôt. Elle était en pyjama, avec un mini short qui faisait son petit effet, je l'avoue. C'était à mon tour d'y aller. Je prenais les vêtements qui étaient posé le bord de mon lit pour aller me changer en vitesse. Et le retour allait être plus ou moins catastrophique. A peine je franchissais le seuil de la porte de la chambre que je me retrouvais avec un papier sous le nez, tellement proche que je ne pouvais pas lire. Accompagné d'une question me demandant ce que c'était. Après m'être reculé d'au moins un pas, je pouvais voir que c'était les papiers de divorce. Qu'est-ce que je pouvais répondre ? Je n'allais pas la faire passer pour une idiote en répondant que c'était écrit dessus et qu'elle n'avait juste qu'à ouvrir les yeux pour lire, ça n'aurait vraiment rien arrangé. Alors du coup j'ai dit que c'était rien. Ok, c'était loin d'être rien, mais bon, dire que c'était les papiers du divorce aurait pu être considéré comme un affront ou quelque chose de la sorte. Donc je préférais m'écraser, dire que ce n'était rien pour que l'on passe à autre chose, que ça parte aux oubliettes et qu'on aille enfin dormir dans la bonne humeur pour passer une bonne nuit. C'est pour cela que j'essayais de lancer la marche vers le lit, histoire d'oublier ça et d'aller enfin dormir parce que nous étions tous les deux très fatigués après une soirée comme celle-ci, tout en lui disant d'oublier ce qu'elle venait de voir.

« T'as raison, je vais oublier ça. Je vais même oublier tout le reste pendant qu'on y est... Bonne nuit. »

Aish. C'est bon, elle tirait la tronche. Certes, je l'avais embrassé alors que je n'avais toujours pas signé les papiers de divorce mais.... Ohlala, j'ai embrassé une femme alors que je suis encore marié. Franchement, je gérais pas. Principalement pour Na Hee. Oui, je l'avais embrassée alors que je ne l'avais pas tenu au courant que je n'avais toujours pas signé les papiers de divorce. Mais elle aurait pu le deviner toute seule aussi. Comme je ne lui avais pas dit que je les avais signé, ça voulait dire qu'ils ne l'étaient toujours pas. Enfin, je lui dis tout, donc ça je n'aurais pas oublié. M'enfin, je n'allais pas lui dire ça, sinon ça empirerait les choses sans que je ne le souhaite. Je la voyais partir de la chambre pour se diriger dans le salon. Je soupirais à nouveau. Je culpabilisais alors qu'elle pouvait comprendre que ce n'était pas simple pour moi non plus. Vraiment, si ça l'était, les papiers seraient déjà signés depuis un bon moment. Je n'avais pas pu renoncer à Min Hee en claquant des doigts, le temps était nécessaire. Mais il est vrai que ce n'était pas cool pour Na Hee, au moins, je m'en rendais compte. Aish, sérieusement. Sans que je le veuille, je me mets dans des situations assez compliquées. Que pouvais-je faire ? Je me sentais mal que Na Hee soit aller dans le salon, mais si j'allais la chercher, cela voudrait dire que j'allais signer les papiers alors que je ne savais pas si j'étais capable de le faire pour le moment. Bien que j'aime Na Hee, ça ne remet absolument pas mes sentiments pour elle, non. Et si je restais dans la chambre, je passais pour le gros méchant, toujours amoureux de sa femme et qui embrasse n'importe qui sans aucun sentiment. Ah, j'étais vraiment le postérieur entre deux chaises, et bon dieu que je n'aimais pas ça. Peut-être que parler était la solution, au moins on pourrait essayer de comprendre le point de vue de l'autre. Je me dirigeais vers le salon et m'approchais d'un pas décidé vers Na Hee.

« Hey. » Je marquais un temps d'arrêt, le temps de me mettre exactement en face d'elle, puis je reprenais. « Excuse-moi. Tu sais, ce n'est pas simple pour moi... »



© Lùdii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 622
Points : 23



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 23 Déc - 22:02






Une nuit qui promet d'être mouvementée


Feat Jin Ho ♥



"..." J'avais trouvé les papiers de son divorce. Maintenant que j'y pense, je me demande pourquoi je me suis sentie si choquée à la vue de ses derniers. Au fond de moi, je savais très bien qu'il n'avait pas encore signé ses papiers. Il me l'aurait dit sinon, j'en étais certaine. Pourtant, entre savoir une chose et la voir de ses propres yeux, il y a malheureusement une grosse marge. C'est comme si la réalité des choses s'imposait tout d'un coup à vous. Comme si, un poids énorme venait de vous tomber sur les épaules. Quoi que l'on puisse dire, les choses étaient maintenant différentes, on ne pouvait plus revenir en arrière sur ce qui avait été dit et fait. On doit avancer avec cette nouvelle perspective. Malheureusement, ce que je venais de voir n'allait pas dans le bon sens pour le bon déroulement de la suite des choses. Je ne m'attendais pas à ce que ça me fasse tant de choses. Mine de rien, que ses papiers soient toujours vierges de signature prouve une tonne de chose. Et aucune qui soit de bon augure pour moi. Ou pour un avenir entre nous. La réalité me revenait en pleine figure. Il y avait pleins de choses auxquelles je n'avais pas pensé. Mais maintenant, je n'avais pas le choix que de le faire. Elles se présentaient à moi d'une façon où je ne pouvais les éviter. Et comme faire l'autruche c'est pas mon fort, je ne pouvais faire autrement que réagir. Et j'avais réagi de façon négative. Même si les choses avaient pu se régler plus simplement si il avait accepté de parler.

Les seules choses qu'avait sues me dire l'homme que j'aimais étaient "Ce n'est rien" ou encore "Oublie ça". Et oui, je l'ai mal pris, très mal pris même. Comment pouvait-il me demander de passer outre une chose aussi importante? Pense-t-il, après toutes ses années, que je sois du genre à fermer les yeux si facilement? Il voulait sûrement me calmer, apaisé les tensions pour aller se coucher tranquillement. Mais ça ne marche pas comme ça. On ne peut pas mettre son coeur et ses émotions sur pause quand bon nous semble. Ce serait bien trop facile si c'était le cas. Ses mots m'avaient presque vexée. Ca devenait encore plus compliqué. Moi qui espérais qu'on passerait le reste de la soirée ensemble, sans encombre, dans les bras l'un de l'autre... Ca a l'air plutôt mal partit. Malheureusement, pour moi et pour lui, j'étais du genre à partir au quart de tour, trop d'impulsivité sûrement. Mais là, c'est plus mon coeur qui dictait mes gestes. Je lui avais dit d'oublier tout ce qui s'était passer si il voulait oublier quelque chose. N'oublie pas juste ce qui t'arrange, prend tout ce qu'il y a avec tant que tu y es. C'était sûrement trop. Mais je n'y peux rien, je suis comme ça. J'avais donc quitté la chambre pour me réfugier dans le salon. M'allongeant sur le canapé, je comptais bien passé la nuit sur ce dernière, persuadée que le jeune homme allait se murer dans son silence pour le reste de mon séjour ici. Si c'était comme ça je ne m'éterniserais pas...

Tout semblait donc mal partit. Pourtant, le coréen décida de ne pas en rester là. Et finalement, il vint me rejoindre dans le salon. « Hey. » Il captiva mon attention un instant. Je soupirais ensuite, avant de m'asseoir en tailleur pour l'écouter. Il se trouvait maintenant en face de moi. Pourtant, je ne pouvais envoyer mon regard à la rencontre du sien. J'étais bien trop énervée, même si je m'étais pas mal calmé et que j'avais eu le temps de me rendre compte que j'avais pas agi au mieux pour qu'il comprenne ce que je voulais. « Excuse-moi. Tu sais, ce n'est pas simple pour moi... ». Je pris un des coussins contre moi. J'avais besoin de sentir quelque chose, pour me rassurer, je n'avais pas trouvé mieux sur le coup. Je suppose que c'était à mon tour de parler. Mais, il est vrai que ce sujet n'était pas simple à aborder. " Je sais que ce n'est pas simple pour toi..." Je me stoppais un instant, avant de rassembler mon courage pour lever mon regard vers lui, et le dévisager. "Mais ce n'est pas simple pour moi non plus." Il l'avait sûrement compris, et c'était pour ça qu'il était revenu... Mais j'avais besoin de le dire clairement. "Tu me dis que tu m'aimes... Mais je trouve ses papiers. Je sais que tu as du mal à passer à autre chose. Mais moi, quand je vois ça, j'ai un million de questions qui se bouscule dans ma tête. Et la pire de toute... Est-il toujours amoureux de Min Hee? Ou encore; A-t-il vraiment envie de se séparer d'elle?..." Je lâche mon coussin avait de me lever pour lui faire face. Je sens une larme se former au coin de mon œil... Aish je n'aimais pas ça. "Et moi?... Suis-je une période de transition pour lui? Un moyen d'oublier son chagrin pour passer à autre chose?". Mes mains vinrent doucement agripper son haut, alors que mes yeux se baissaient vers ses dernières. J'avais du mal à exprimer tout ce que je ressentais, mais je savais qu'il fallait que ça sorte. "J'ai eu peur... Oui lorsque j'ai vu ses papiers, j'ai eu une peur bleue soudainement. Peur que tout ce qui venait de se passer n'était qu'illusoire..." Peur qu'il me dise qu'il s'était trompé. Peur qu'il me dise que rien ne serait possible... La peur est un des pires sentiments au monde. Et c'est pour ça que j'avais grandement besoin qu'il me réconforte...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 23 Déc - 22:39



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


Aish, vraiment, il avait fallut qu'elle tombe dessus. Dessus ces fichus papiers de divorce. Pourtant ils ne traînaient pas, non, ils étaient gentiment posés sur une pile de papiers sur le bureau, rien qui n'attire vraiment l'attention. Mais non, elle, elle les avait vu, et les avait même lu. Je ne m'absenterais plus jamais autant dans la salle de bain lorsque je sais que Na Hee peut avoir le nez partout. C'est bien trop dangereux. Mais au moins, je ne les avais pas caché, non. Seulement lorsqu'elle me demandait ce que c'était, je n'arrivais pas à lui dire autre chose que « C'est rien » ou encore « Oublie ». Pour le coup, j'assumais plus du tout et j'aurais préféré les avoir planqué dans un tiroir où elle n'aurait pas pu y mettre la main. Moi qui détestais que l'on fouille dans mes affaires... Mais comme c'était juste posé sur le bureau, je ne pouvais pas lui en vouloir pour les avoir vus. Je m'en voulais à moi. Oui, à moi. Je m'en voulais de lui faire ça. Je m'en voulais de l'avoir embrassée et qu'ensuite elle ait vu les papiers de divorce toujours sans signature, montrant que j'étais encore indécis sur cette décision. C'était tout de même une grosse décision qui jouait dans ma vie, mais également dans la sienne, et je lui devais la vérité, je devais tout lui dire si elle me le demandais. C'est pour cela que je la suivais dans le salon lorsqu'elle décidait de dormir là-bas. Je ne voulais pas que cette soirée se termine de la sorte, là-dessus. De plus, c'était injuste pour elle comme situation.

Je me mettais donc à sa hauteur, mon regard plongé dans le sien, fuyeur. Et je lui avouais que ce n'était pas simple pour moi, de mettre un terme à une relation de trois ans avec une femme que j'ai réellement aimé. Et je savais que c'était également difficile pour Na Hee. Je m'en rendais compte, je n'étais pas totalement stupide. Ce ne devait pas être simple d'apprendre après un baiser que la personne que l'on aime et finalement toujours marié et est encore hésitant à signer les papiers, et elle me l'avouait d'ailleurs. Elle me répondait que ce n'était pas simple pour elle aussi. Et je le concevait totalement. Je savais que j'allais devoir les signer un jour. Seulement avant je repoussais ce jour le plus loin dans le temps possible. J'y croyais encore. Mais ces derniers temps, j'ai également compris que c'était plus compliqué que je ne l'aurais cru. C'est alors que Na Hee me livrait toutes ses craintes d'un coup. Wow, comment pouvait-elle penser tant de choses ? Certes, j'y aurais pensé également, mais en si peu de temps... Cette femme m'impressionnait. Surtout que ma tête refusait complètement de réfléchir amplement. Il n'empêche qu'elle avait raison, elle était en position de se poser toutes ses questions, qui me faisait également réfléchir, bien que peu avec la fatigue. Je ne savais pas par où commencer. Il était quasi-certain que j'avais encore des sentiments pour Min Hee, je l'avoue. Bien que je ne conçois que très peu l'idée d'aimer deux personnes en même temps. M'enfin, tout arrive. J'avais tellement rejeter mes sentiments pour Na Hee lorsque je n'étais encore qu'un lycéen, qu'ils étaient revenus en un claquement de doigts ce soir. Après, je pense que je dois vraiment me séparer d'elle, d'ailleurs, nous le sommes. Mais signer ces papiers signifierais un échec dans ma vie, c'est aussi ce qui fait mal. En revanche, elle se trompait complètement si elle pensait être un simple moyen d'oublier Min Hee, loin de là. Je n'embrassais pas les gens à tout va pour me faire oublier quelque chose ou quelqu'un, c'était plus compliqué que ça tout de même. Alors non, je refusais catégoriquement qu'elle pense une telle chose. Elle n'était pas une transition, ni même un moyen de faire passer mon chagrin.

« J'ai eu peur... Oui lorsque j'ai vu ses papiers, j'ai eu une peur bleue soudainement. Peur que tout ce qui venait de se passer n'était qu'illusoire... »
« Na Hee... Ne pense pas ça. Ce n'est pas irréfléchi ou involontaire ce que j'ai fait ou dit ce soir. Ne pense pas que tu es un simple moyen de me faire oublier, ne pense pas ça une seule seconde. » Bon, ça, c'était dit. Il fallait maintenant aborder le sujet « ex-femme » qui n'était certainement pas mon préféré à l'instant présent. « Pour Min Hee, c'est compliqué. C'est quand même supprimer trois ans de ma vie, il faut du temps pour l'accepter. Mais tu sais, nous sommes déjà séparés. Nous ne sommes plus ensemble maintenant, tu vois ? » Pour les papiers du divorce, ils seront signés à un moment, mais il fallait juste un peu de patience. Surtout lorsque l'on sait que les procédures de divorce sont longues, coûteuses et difficiles. Je n'étais pas le plus pressé pour rentrer là-dedans, même s'il le fallait.



© Lùdii

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 622
Points : 23



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Lun 29 Déc - 14:32






Une nuit qui promet d'être mouvementée


Feat Jin Ho ♥



"..." J'aurais pu tomber amoureuse de n'importe qu'elle homme sur cette fichue planète. Mais non. Mon coeur avait choisi, depuis bien des années déjà, de s'amouracher de cet homme qui se trouvait juste en face de moi. Je n'ai pas su saisir ma chance avec lui lorsque l'on était plus jeune. Et maintenant qu je me sentais prête à le faire, la situation était des plus compliquée. Le coréen était marié, séparé certes, mais marié quand même avec une hésitation a signé ses papiers de divorce. Autrement dit, j'étais encore partie m'empêtrer dans quelque chose de totalement chiant, long et éprouvant. Entre-temps, mon coeur aurait put essayer de tomber pleinement amoureux de quelqu'un d'autre... Mais noooooon biensur monsieur n'en faisait qu'à sa tête. Il avait décidé que le sel grand amour de ma vie serait Jin Ho, et il ne voulait pas en démordre. Dans un sens, je ne devrais pas me plaindre, ça veut dire que mon coeur avait trouvé un amour fixe, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Certains mettent toute leur vie à trouver une personne à aimer de façon longue et inconditionnelle. Que faire quand on a déjà trouvé cette personne? On l'aime, on lui saute dessus, on ne la laisse pas s'enfuir, peut importe les difficultés qui pourraient survenir. Que valent quelques petites difficultés face au bonheur? Très peu. Mais le plus compliqué reste de s'en convaincre, et se forcer à fermer les yeux sur le reste pour uniquement vivre le moment présent.

J'avais du mal à adopter cette philosophie, là, maintenant. La découverte de ses papiers de divorce m'avait foutu un de ses coups de massue sur la tête. Et sur le coeur surtout, il avait failli être KO dès le premier round. C'est pas cool. Mais je devais apprendre à mieux gérer mes émotions, et arrêtée de partir constamment au quart de tour... Bon, j'suis pas sur d'y arriver, c'était dans ma nature d'être comme ça. On verra si ç s'améliore avec le temps. J'étais venu m'exiler dans le salon où finalement Jin Ho était venue me rejoindre. Il avait favorable a fait que l'on discute un peu. Enfin, j'avais plutôt besoin qu'il réponde à mes questions, qu'il rassure mes craintes. Car oui, la vision de ses papiers avait révélé une tonne de craintes enfuie tout au fond de moi. Et des craintes pour le moins justifier. Est-ce qu'il aimait toujours son ex, est-ce qu'il comptait vraiment se séparer d'elle pour de bon ou encore est-ce qu'il se jetait dans mes bras pour que je sois une sorte de transition pour lui faire du bien. Oui je sais, tout vient de se passer entre nous, et je pense déjà à pas mal de choses de manière prématurée. Mais lorsqu'il s'agit de mettre son coeur en jeu, on aime bien avoir toutes les cartes en mains, c'est-à-dire toutes les réponses aux questions importante qu'on se pose concernant cette relation, qui est d'ailleurs pour le moins tumultueuse déjà.

Doucement, accrochée à lui, je venais de lui faire part une à une des appréhensions et des questions que je me posais concernant essentiellement li et sa relation avec son ex, ainsi que ses pensées sur notre future relation à nous, comment il me voyait dans sa vie. Je savais que je devais le perturber un peu. Il n'avait sûrement pas réfléchi à plus loin que tout à l'heure quand il serait enfin dans son lit. Malheureusement pour lui, j'étais du genre à énormément réfléchir, et sur le long terme en plus. J'y peux rien je suis comme ça. « Na Hee... Ne pense pas ça. Ce n'est pas irréfléchi ou involontaire ce que j'ai fait ou dit ce soir. Ne pense pas que tu es un simple moyen de me faire oublier, ne pense pas ça une seule seconde. ». Je pense que je devrais être rassurée... Et je le suis, un peu. Je pense que cette appréhension ne disparaîtra jamais complètement tant que les choses ne seront pas réellement concrètes et sérieuse entre nous. Mais c'était déjà un premier pas qui arrivait à apaiser mon coeur. Parfois, il suffisait juste d'entendre certaines choses pour que tout aille mieux. Mais il manquait encore certaines choses. « Pour Min Hee, c'est compliqué. C'est quand même supprimer trois ans de ma vie, il faut du temps pour l'accepter. Mais tu sais, nous sommes déjà séparés. Nous ne sommes plus ensemble maintenant, tu vois ? ». Ca aussi ça devrait me rassurer. Mais ça avait déjà beaucoup plus de mal à se faire que précédemment. Avoir une ex-femme pour concurrente dans le coeur d'un homme ce n'était pas rien. J'allais devoir faire de gros efforts. Je voulais qu'il n'aime que moi, et qu'il ne pense qu'à moi c'est logique non?

Bon. Je pense qu'il était temps d'arrêter de se battre, au moins pour ce soir. Je commençais vraiment à être fatiguée, et j'avais envie de me poser. Toute cette soirée avait été éprouvante physiquement et surtout moralement. On avait besoin de repos. Alors, j'allais arrêter d'être chiante pour le moment. Je devrais juste avoir confiance en lui et m'en remettre au destin. Plus facile à dire qu'à faire. Mais cette fois, je m'y tiendrais vraiment. Doucement, je passais mes mains autour de son cou avant de venir lui voler un baiser. Je m'éloignais ensuite légèrement, affichant un léger sourire. "A partir de maintenant je veux être la seule à qui tu penses. Compris?!" Je savais que, pendant un temps encore indéterminé, ce serait presque impossible. Mais par là, je voulais qu'il comprenne que je voulais que nous ayons une vraie relation, et que ses problèmes ne me faisaient pas fuir. "Aller, il est temps d'aller nous coucher." Dis-je simplement. C'est vrai, il était plus que temps. Je lui pris donc la main et l'entraînai avec moi dans la chambre. Le lit m'appelait presque comme le chant d'une sirène. Je me jetais donc rapidement sur ce dernier, allant m'enfouir sous les couvertures. J'attendais que Jin Ho fasse de même, avant de me rapprocher un peu de lui, gardant mon regard fixé sur sa personne. Là, encore, on trouvait face à quelque chose de nouveau. En général, on dormait chacun de notre côté même si ça nous arrivait de nous retrouver un bras ou carrément la moitié du coup sur l'autre, dans des positions improbable parfois j'vous jure c'est à se tordre de rire ! Mais voilà, la situation était différente. Je ne me sentais pas gênée ou quoi que ce soit. Je me demandais juste ce qu'on pouvait faire maintenant que les choses étaient plus concrètes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❋ Administrateur sexy ❋
Messages : 2391
Points : 21



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée Mar 30 Déc - 1:47



Na Hee & Jin Ho


Une nuit qui promet d'être mouvementée✍


Cette soirée était mouvementée. Trop mouvementée pour une personne qui aime le calme comme moi. Parce qu'à la base, j'étais parti pour une soirée tranquille pépère. Bon, Na Hee avait débarqué et c'était devenu une petite soirée de folie entre nous, ok, j'accepte. Ça me faisait même plaisir. Mais je ne m'attendais pas à ce que ça tourne comme ça. Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'on s'avoue nos sentiments respectifs, qu'on se dispute ensuite et qu'elle se fasse suivre par un détraqué dans la rue, que je doive sortir en chaussons à courir comme un fou dans la rue pour la récupérée avant qu'il ne lui arrive des bricoles, que l'on rentre tous contents, tous mignons, et qu'il se passe un nouveau drame avec la presque-découverte des papiers de divorces non signés. Ok, il y avait peut-être de quoi faire la tête, je comprends bien. Je dis peut-être, parce qu'encore ce serait une personne qui ne savait pas que j'étais marié et en procédure de divorce, cela aurait pu être un vrai choc. Mais là c'était Na Hee, elle savait que j'étais en instance de divorce, que c'était long comme procédure et tout ce tralala. D'autant plus que je ne lui avais pas dit que je l'ai avais signé, et comme je lui dis tout, on pouvait vite faire le rapprochement qu'ils étaient encore vierges de signatures. Donc de là à être étonné comme elle l'était, c'était étrange. Je crois qu'elle était plus déçue qu'étonnée, en fait. Oui, sûrement. Ou en colère. En colère que je l'embrasse alors que je suis encore marié, que je la contraint d'embrasser un homme marié et tout ça. Ou en fait, simplement triste. Triste en pensant que je pouvais me servir d'elle dans le but d'oublier plus facilement Min Hee. Hm, compréhensible.

Je n'étais pas fermé au dialogue. Non, il fallait d'ailleurs en parler. C'était primordial pour ne pas rester sur une note négative de cette soirée. D'autant plus qu'elle devait avoir une foule de questions dans sa tête. C'est toujours comme ça les filles. Plus de questions que de réponses. Je me dirigeais alors vers le salon pour qu'on en parle, et elle me confiais ses inquiétudes. J'avais raison, elle avait peur qu'elle soit une simple passade, alors qu'elle souhaiterait plus que ça. Il fallait qu'elle se rassure, ce n'était vraiment pas le cas. Je n'avais pas que ce soit de courte durée entre nous. Je ne savais pas si c'était le Jin Ho lycéen qui parlait, mais je pense qu'il était resté quelques sentiments amoureux envers Na Hee durant toutes ces années, seulement j'avais souhaité les oublier depuis l'arrivée de Dong Ha dans sa vie. Compréhensible. Je pense même que j'étais arrivé à les oublier complètement lorsque je croisa la chemin de Min Hee. Pour dire. Mais ils étaient survenus d'un coup ce soir, en pleine poire. De quoi surprendre. Je rassurais Na Hee, je ne voulais pas qu'elle croit un ramassis de stupidités, il fallait qu'elle est un peu plus confiance en moi, et ne pas penser aux papiers du divorce qui finiraient forcément par être signés. Tôt ou tard. Puis, les lèvres de Na Hee sur les miennes venaient couper mes pensées.

« A partir de maintenant je veux être la seule à qui tu penses. Compris?! »

Je lâchais un petit rire, ressemblant plus à un soufflement. Je souriais ensuite, comme un crétin je vous l'accorde, à Na Hee, tout en hochant la tête. Ah ça oui, elle avait bien réussi à se faire comprendre. Ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Elle faisait encore la possessive, j'aimais bien. Mais ça, ça ne datait pas d'hier. Et ça fonctionnait dans les deux sens d'ailleurs. Depuis l'enfance, Na Hee m'appartenait comme je lui appartenait. On se l'était bien fait comprendre, et on l'avait fait comprendre aux autres également. On ne pique pas le meilleur ami de quelqu'un comme ça. Bien que maintenant, c'était beaucoup plus qu'une meilleure amie. Pouvais-je la considérer comme ma petite-amie ? Ouh, ça faisait bizarre. Pas de penser à elle comme tel, mais plutôt de penser que je m'étais retrouvé quelqu'un. Je ne le cherchais pas pourtant, j'attendais. Et finalement, Na Hee était arrivée comme une rose.

« Aller, il est temps d'aller nous coucher. »

Pas faux. Un simple regard vers la pendule montrait qu'effectivement, il serait temps d'y aller. En plus de la fatigue que je sentais physiquement. Nous étions même déjà en pyjamas, donc bon, il suffisait juste de sauter dans le lit et fermer les yeux. La fatigue ferait le reste, je pense que nous n'allions pas regarder le plafond longtemps avant de partir dans le monde des rêves. J'étais traîné jusqu'à la chambre par Na Hee. Merci, je connais le chemin, voyons. J'allais me mettre sous la couverture après la belle brune. Wow, quelle nouveauté. Pas de dormir à côté d'elle, juste le contexte. Mais ça me plaisait. Brr, les couvertures étaient froides. Je passais un bras autour de Na Hee pour la rapprocher de moi, pas simplement pour la chaleur de son corps, non. J'avais envie de l'avoir près de moi. J'osais la prendre dans mes bras, comme ça, après tout ce qu'il s'était passé. Je n'avais aucune gêne, tout était parfait.

« Hé, au fait, toi aussi, ne regarde plus aucun autre homme désormais, hein. Good night, darling. »

Je souriais, puis déposais un léger baiser sur ses lèvres avant d'éteindre la lumière. Malgré tout, j'étais persuadé que j'allais passer une bonne nuit.



© Lùdii



TO BE CONTINUED.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nuit qui promet d'être mouvementée

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit qui promet d'être mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-