AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 How can you be that stupid?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: How can you be that stupid? Ven 14 Nov - 18:22



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je venais de finir ma journée de travail ainsi que mes courses, et je rangeais tout ça dans les placards et mon frigo. Vivre seule avait cet inconvénient qu'on devait encore faire les courses après la journée de travail, même si j'étais assez chanceuse d'avoir un petit magasin au coin de la rue, un des nombreux qui restaient ouvert 24 heures sur 24, et je dois avouer que c'était énormément pratique.

Je m'étais changée, un short de sport - plus pour le confort qu'autre chose - et un gros pull en laine, je ne ressemblais à rien mais comme je ne sortais pas et que je ne recevais personne chez moi ce soir, c'était très bien ainsi. Je commençais à faire à manger, puisque c'est un de ces plats qu'on doit préparer au moins une heure et demi à l'avance si on veut que ça soit mangeable. Sauf que mon portable se mis à sonner, encore et encore, mais je ne voulais pas répondre. Mais j'ai eu trois messages vocales, tous de la même personne.

Je soupirais. Cette dite Lim Ha Neul, vivant à Myeong Dong, me demandait pour une épilation, là, maintenant. Oui, un vendredi soir. Je soupirais. Elle insistait énormément, et me proposait en échange de ma venue - en plus du prix de l'épilation - une séance de massage gratuite, puisqu'elle était kinésithérapeute. J'hésitais, au moins cinq minutes passèrent avant que je prenne mon portable et la rappelle.

- Bonsoir, ici Moon Hae Mi. Je peux venir dans 30 minutes, est-ce que ça vous convient ? - Très bien, quelle est votre adresse ? - Merci, à tout à l'heure !

Et je raccrochais tout en regardant mon plat. Bon, tant pis. Je rangeais toute ma préparation et le mis au frigo, tout en faisant cuire une boîte de nouilles au micro-onde. Je la mangeais tout en me rhabillant, tout en rouspétant que c'était brûlant et en essayant de m'éventer dans la bouche pour que ça refroidisse. J'ai donc troqué mon short pour un jeans, et j'ai gardé mon pull. Je courrais presque pour descendre prendre ma voiture, et fonça - tout en respectant la limitation de vitesse, bien évidemment - jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait cité.

A mon grand bonheur, un vieil homme me tenait la porte pour me laisser passer. Je le remerciais avec un grand sourire et monta à l'étage où se situait l'appartement de Lim Ha Neul, et toqua.

- Bonsoir, c'est Moon Hae Mi !

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Ven 14 Nov - 19:58


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Un coup de fil d'un photographe juste au moment où je me gare dans le parking de ma résidence. Ça arrive combien de fois par mois ça ? Souvent. Je met le point mort, tire le frein à main et prend mon téléphone dans ma main. Je décroche et colle l'appareil à mon oreille tout en sortant de mon véhicule, attrapant mon sac à main et fermant la portière. Je commence ma marche dans le parking tout en écoutant le réputé Jang Daniel déblatérer sur le concept du shoot de demain.

- Mais je t'ai pas demandé, tu es libre pour le faire, ce shoot ?

Je l'attendais cette question. Sacré lui. Je lui répond par la positive et raccroche ensuite. Une fois rentrée dans mon appartement je me déchausse, retire ma veste et vais m'asseoir dans le canapé. Je pose mes deux talons sur la table du salon tel un bonhomme et regarde mes jambes. Là je porte des collants... Mais pour le shoot j'en aurais pas, c'est sûr. Je finis par me relever, aller récupérer mon téléphone que j'avais posé sur la console de l'entrée et appelle une esthéticienne qu'une cliente m'avait recommandée. Je sais très bien qu'on est vendredi, qu'il est presque vingt heure et que ça va être dur de réussir à la faire se déplacer.

Troisième appel, je suis presque prête à abandonner quand une idée me vient. Je lui propose donc, par message vocal, de lui faire une séance de massage gratuite pour la remercier du déplacement. Je file au frigo en attendant une réponse et met dans le micro ondes le reste d'une soupe de légumes que j'ai faite hier. La minute de chauffe passe et mon téléphone se met à sonner en même temps que l'appareil. Bon, ça doit être elle. Je m'empresse de décrocher tout en sortant mon plat maintenant chaud.

- Dans 30 minutes ? C'est parfait ! - J'habite 123 50 Cheongdam-dong à Myeongdong. - Je vous attends.

Je repose mon portable, boit ma soupe à une vitesse grand V et vais dans ma chambre pour me changer en un petit, très petit, short et un tee shirt ajouré dans le dos. Je m'installe sur mon canapé et met la télé en route. Je laisse généralement la chaîne Mnet tourner en boucle, toutes leurs émissions sont sympas. Et j'ai un grand faible pour celle de hip-hop Show Me The Money. Juste au moment où l'émission en question commence, j'entends un léger 'toc' à la porte. J'ai une sonnette hein...

- Bonsoir, c'est Moon Hae Mi !
- J'arrive !

Je baisse le son de la télé et vais lui ouvrir, je m'incline poliment, je l'ai quand même fait déplacer jusqu'ici vu l'heure.

- Bonsoir ! Entrez~ Vraiment désolée de vous avoir fait déplacer si tard, j'ai eu un projet de dernière minute et vous êtes la seule à qui j'ai pensé pour s'occuper de moi.

Je lui souris gentiment et la guide jusqu'au salon. J'aurais d'ailleurs pu ranger un peu, c'est le foutoir car je suis rentrée tard toute la semaine. Ces petits vieux et leur hernies discales, je vous jure...

- Je n'ai jamais fait dépilation à domicile, je ne sais pas vraiment comment vous faites du coup... Mais d'abord ! Est-ce que vous voulez quelque chose à boire ?

Code by Fremione.



Dernière édition par Lim Ha Neul le Jeu 20 Nov - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Dim 16 Nov - 16:48



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je n'aimais pas venir le soir, même si je faisais quelques exceptions. C'est surtout parce que ça me gâche à chaque fois mes soirées, et la plupart du temps ce sont des personnes qui ont totalement le temps de me demander un rendez-vous en pleine journée, car elles ne font quasiment rien, qui appellent pour un rendez-vous de dernière minute. Mais cette jeune femme, je ne la connaissais pas, donc je devais quand même faire confiance à mon instinct et me devais de vérifier si elle faisait partie de ces personnes là, ou si elle avait vraiment un soucis et travaillait toute la journée - une chose que j'accepte et comprend.

Elle ouvrit la porte, et je cru la reconnaître. Son visage, son être tout entier, me disait quelque chose. Mais d'où ? Je croise tellement de personnes, je connais tellement de noms, que je n'arrivais pas à me souvenir de tout le monde. Mais une chose est sûre, c'est que je ne l'ai jamais eu en cliente.

- Bonsoir ! Entrez~ Vraiment désolée de vous avoir fait déplacer si tard, j'ai eu un projet de dernière minute et vous êtes la seule à qui j'ai pensé pour s'occuper de moi.
- Ne vous inquiétez pas, je peux comprendre !

Je lui souriais et entrais dans son appartement, assez mal rangé. Ce qui me faisait légèrement du mal, puisque je n'aimais pas le désordre, sinon je ne m'en sortais pas.

- Je n'ai jamais fait dépilation à domicile, je ne sais pas vraiment comment vous faites du coup... Mais d'abord ! Est-ce que vous voulez quelque chose à boire ?
- Un verre d'eau ou un thé m'irait, merci !

Je m'avançais jusqu'au salon pour voir un peu où installer tout mon bordel. Peut-être que son canapé fera l'affaire ?

- J'ai besoin que vous vous allongiez, on pourrait faire ça sur votre canapé ? Vous inquiétez pas, j'ai de quoi le protéger ! Ah, et j'aurais aussi besoin d'une prise, la plus proche possible, mais j'ai une rallonge au cas où.

Je posais mon trolley au salon, et me dévêtis de mon manteau puis le posa sur le dossier d'une chaise. Je commençais à sortir mes affaires pour l'épilation complète des jambes, mon petit robot pour chauffer la cire, les bandes, de quoi protéger le canapé, une serviette et plusieurs petits outils et liquides de soin.

- Alors, comme ça vous avez un projet de dernière minute ? Pour ce soir, ou demain ?

Je ne faisais pas ma curieuse mais j'aimais entamer la conversation, pour rendre l'atmosphère plus détendue et sympa. C'était aussi pour ça que j'ai voulu faire à domicile : le contact avec les gens, puisqu'en institue il était rare qu'on parle avec les clients. En tout cas, dans celui où j'étais.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 17 Nov - 18:39


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Je reste dans la cuisine en attendant sa réponse. elle est jolie, vraiment ! Elle fait très naturelle.

- Un verre d'eau ou un thé m'irait, merci !

J'hoche la tête en souriant alors qu'elle s'avance dans le salon et regarde un peu autour d'elle. Vraiment quelle honte pour moi d’accueillir quelqu'un dans un foutoir pareil. Je fini par me retourner, les joues rosies de honte et ouvre un placard pour en sortir une tasse et un sachet de thé à la menthe. J'espère que ça lui ira, je n'ai que ça. Je met à bouillir de l'eau et met une cuiller dans la tasse en attendant. Je m'adosse au plan de travail en attendant que l'eau se mette à frémir et continue de la regarder. Elle se retourne finalement vers moi, me voyant toujours sourire.

- J'ai besoin que vous vous allongiez, on pourrait faire ça sur votre canapé ? Vous inquiétez pas, j'ai de quoi le protéger ! Ah, et j'aurais aussi besoin d'une prise, la plus proche possible, mais j'ai une rallonge au cas où.
- Le canapé fera l'affaire ! Il y a une prise juste à côté, vous pouvez débrancher le chargeur et mettre votre appareil.

Je lui montre du doigt alors que le « tac » de la bouilloire m'interpelle. Je me retourne, l'attrape et verse l'eau dans la tasse. Je ne sais pas si elle veut un sucre ou pas, je pose donc le petit pot avec des carrés de sucre et la tasse sur un petit plateau que je vais poser sur ma table de salon.

- Alors, comme ça vous avez un projet de dernière minute ? Pour ce soir, ou demain ?

Je la regarde alors que je prends place sur le canapé. Je pense que mon short est assez court pour qu'elle monte assez haut sur les cuisses. Puis je suppose que ça sera un shoot d'hiver, donc pas besoin de faire le maillot...

- En effet, j'ai été contactée tout à l'heure... Il m'arrive de participer à des photoshoots pour des magasines, en fait.

C'est agréable d'avoir quelqu'un à qui parler. Pas que je ne parle jamais, puisque je discute aussi avec mes clients, mais je les écoute plus que je ne parle, finalement. Puis les problèmes de petit vieux, c'est pas toujours rose et gai.

- Je ne sais pas quel âge vous avez... Mais vous avez l'air jeune ! Est-ce qu'on pourrait se tutoyer ? Ça serait plus confortable, je trouve...

C'est tout de même plus agréable de tutoyer les gens ! On se sent tout de suite plus proches. Et je sens que le courant pourrait très bien passer avec elle. Je n'ai pas vraiment d'amis depuis que je suis revenue de Hong Kong. Tout a toujours été pour l'école, du coup je me concentrais juste sur ça et sur le sex. Du coup j'avais pas le temps pour les relations avec le même sexe... Et le seul ami avec qui je parle vraiment tout l temps, c'est un homme, donc bon...

- Ça fait du bien d'avoir une jeune femme avec moi, je suis kiné alors c'est pas tous les jours que je peux discuter avec quelqu'un qui a sûrement mon âge !

Je lui fais un sourire et m'allonge sur le dos, calée par un gros coussin Hello Kitty, une des seules choses que j'ai ramenée de Honk-Kong, parce qu'elle avait 'un peu' de valeur à mes yeux.

Code by Fremione.



Dernière édition par Lim Ha Neul le Jeu 20 Nov - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mar 18 Nov - 1:01



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Ha Neul m'indiqua la prise que je pouvais utiliser tout en restant dans la cuisine. Je la remerciais d'un sourire et débrancha le chargeur, pour y brancher ma machine miracle. Je sors une protection contre la chaleur et mes ustensiles et la posa sur la table base. J'y installais tous mes produits et mettais la cire à chauffer, qui sera du coup bientôt prête à détruire les jambes de la jeune femme. J'installais la protection sur le canapé, faisant bien attention à ce que tout soit couvert pour ne pas tâcher le tissu. Combien de fois je m'étais fait rouspéter parce que je n'avais soi-disant pas bien protéger un meuble alors que j'avais tout bien fait ? Ah, certaines personnes étaient vraiment embêtantes.

Je nettoyais et désinfectais encore une fois ma spatule et ma pince à épiler. C'était une chose que je faisais tout le temps, avant et après chaque séance. Je le fais avant surtout pour rassurer les clients, pour leur montrer que j'en prenais soin. La jeune femme posa le plateau avec mon thé sur la table basse, et je la remerciais en y ajoutant un seul sucre, tout en lui demandant ce qu'était ce projet de dernière minute.

- Oh vraiment ? Il ne me semble pas vous avoir déjà vu dans un magazine.. Enfin après tout, il y en a beaucoup trop pour que je puisse vous remarquer dans un, ajoutais-je dans un sourire amusé.

Je n'étais pas très magazine. Premièrement parce que je n'avais pas vraiment le temps de feuilleter un magazine, mais aussi parce que rare sont ceux qui m'intéressent vraiment. Mis à part celui du programme télévisé, et ceux que mes amis me montrent, je n'en suis pas fan.

- Ah, j'ai 24 ans ! Et vous ? Oh, pardon.. J'ai l'habitude de vouvoyer mes clients, même les plus jeunes, disais-je en riant. Je vais donc te tutoyer ~

J'aimais bien qu'on me tutoie, surtout parce que ça créé un lien entre le client et moi-même. C'était plus dur quand je dois tutoyer une personne, puisque j'ai beaucoup trop l'habitude du vous avec mon métier, mais ça me plaisait bien. Je souriais lorsqu'elle parla de son métier et du fait qu'elle n'avait pas énormément de clients de son âge, et pensa directement aux vieilles personnes maugréant sur tout et surtout sur rien.

- Ah oui je comprend, tu dois avoir principalement des enfants ou des jeunes, et des vieilles personnes, disais-je tout en remuant la cire pour vérifier quand elle sera prête. C'est l'avantage d'être esthéticienne mais aussi maquilleuse et styliste ongulaire, j'ai beaucoup de jeunes de mon âge.

La cire était prête, je sortais mon petit tabouret roulant - j'ai de tout avec moi, et pour éviter de voir justement des kinésithérapeute à cause d'un mal de dos, il fallait bien que j'ai de quoi m'asseoir et être à la hauteur du canapé - et le posa. Je mis la serviette sur Ha Neul, à la fois pour pas qu'elle ait froid en restant ainsi mais aussi pour éviter de lui mettre de la cire dessus. Je m'asseyais et commença à étaler la cire.

- La séance dure environ quarante minutes ! Tu peux parler de tout et de rien avec moi, je suis polyvalente au niveau des sujets de conversation, riais-je tout en lui arrachant la première bande.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Jeu 20 Nov - 18:16


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Elle à l'air soigneuse dans ce qu'elle fait. Je pense que même que son matériel doit être comme neuf vu comment elle est en train de le désinfecter. Au moins c'est pas plus mal, je risquerais pas d'attraper une infection si jamais je me met à saigner à cause de ma peau très fine.

- Oh vraiment ? Il ne me semble pas vous avoir déjà vu dans un magazine.. Enfin après tout, il y en a beaucoup trop pour que je puisse vous remarquer dans un.

Moi-même je ne suis jamais vue ! Je souris, presque prête à rigoler. Je ne sais pas ce que je donne comme modèle, je n'ai jamais vraiment voulu me voir. C'est juste qu'une fois on a voulu faire ça dans un parc avec une amie, et faisais l'idiote en prenant toute sorte de pauses les cheveux au vent. C'est là qu'un photographe nous a approchées. J'ai tout d'abord pensé qu'il voulait prendre mon amie comme stagiaire, mais au final, c'était pour que je pose pour lui « Vous avez un sacré potentiel, c'est quoi votre métier ? ». Et depuis j'ai rencontré Yoon Ho qui se charge de me trouver des shoots.

- Ah, j'ai 24 ans ! Et vous ? Oh, pardon.. J'ai l'habitude de vouvoyer mes clients, même les plus jeunes. Je vais donc te tutoyer ~
- Ah je suis plus jeune alors, mais de pas beaucoup, j'ai 23 ans~ Je me sens plus à l'aise quand on me tutoie, sinon j'ai l'impression d'être une grand-mère !

Je rigole quelques secondes, le fait qu'on me tutoie me met aussi en confiance. C'est donc naturellement que je me suis mise à lui parler du boulot. Boulot que j'affectionne par dessus tout, même si c'est pas du tout ce que je voulais faire de ma vie à la base. Un tout petit soupir s'échappe de ma bouche à cette pensée.

- Ah oui je comprend, tu dois avoir principalement des enfants ou des jeunes, et des vieilles personnes. C'est l'avantage d'être esthéticienne mais aussi maquilleuse et styliste ongulaire, j'ai beaucoup de jeunes de mon âge.

Elle a donc trois flèches à son arc, c'est vraiment bien. Dos nos jours qui à 24 ans et est déjà qualifié pour avoir un tel métier dans les mains ? Très peu de personnes. Les jeunes de notre âge on plus tendance à rester chez leur parents jusqu'à la fin de leurs études donc des fois jusqu'à 26 ans... Vu le coup que j'ai fais à Hong Kong, il était pas question que je retourne chez ma mère, oh que non ! J'habitais dans l'internat de l'école H24 et 7 jours sur 7... En y repensant, j'ai pas vu ma mère depuis plus de 5 ans, depuis mon départ de Hong-Kong. Mais elle sait tout de même que je suis rentrée ici puisque je lui ai dit d'arrêter de payer l'école là bas.

- La séance dure environ quarante minutes ! Tu peux parler de tout et de rien avec moi, je suis polyvalente au niveau des sujets de conversation.

Perdue dans ma mémoire je ne me suis même pas rendue compte qu'elle avait posé la première bande sur ma jambe. C'est quand elle l'a arrachée que j'ai réalisé. Mon visage s'est crispé alors qu'elle ris doucement. Elle doit en voir tous les jours, des chochottes.

- Si tu fais les ongles aussi, y'a un moment ou j'aurais besoin de toi ! J'adore me faire la manucure, mais à cause du travail je ne peux pas. J'en fais que quand j'ai des vacances.

Je me contorsionne un peu sur le canapé sans la déranger et attrape mon portable qui est dans la poche arrière de mon short. J'ouvre une photo dans la galerie et la lui montre après qu'elle ait une nouvelle fois retiré une bande.

- Quand j'habitais à Hong-Kong, j'en faisais presque une par semaine, elles sont vraiment pas chères là bas.

Les joies de la vie d'étudiante à Hong-Kong : claquer des sous dans tout et rien, sans que sa mère le sache, faire la fête, se faire plein d'amis. C'était la belle vie, c'était avant que je devienne responsable et vieille. Je soupire doucement en posant mon téléphone par terre à côté du canapé. Elle va me trouver lunatique à une fois soupirer et la seconde d'après rire presque aux éclats.

- Je suis désolée de soupirer, j'ai eu une semaine fatiguante et plein d’événements vraiment pas prévus se sont produits, ça m'a tuée~

Un nouveau sourire alors qu'elle retire une nouvelle bande. Aïe !


Code by Fremione.



Dernière édition par Lim Ha Neul le Ven 21 Nov - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Jeu 20 Nov - 21:43



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Donc Ha Neul était plus jeune que moi. D'un an ou de quelques mois je suppose, mais j'étais tout de même son aînée. Le fait que je sois plus âgée qu'elle ne me dérangeait pas en soin, et je ne m'en intéressait pas plus que ça. Après tout, un âge c'est un âge, et mon métier ne me demandait pas d'être très à cheval sur l'âge. Si elle veut m'appeler unnie ou utiliser des petits mots de politesse à cause de l'âge, c'est à son vouloir, je ne lui obligeais pas, tant qu'elle me respectait en tant que personne.

- Je n'ai pas forcément cette impression d'être une grand-mère, lui disais-je en rigolant. Je trouve ça mignon quand des enfants m'appelle madame ou me vouvoie. Mais c'est vrai que je suis plus à l'aise quand les personnes de mon âge me tutoie, c'est sûrement une simple question d'éviter le mal aise.

Je m'appliquais à lui étaler la cire sur le dessus des jambes tout en parlant. J'avais l'habitude de parler en travaillant, c'est un peu ce que me demandais mon travail. Parce que passer quarante minutes avec un client, que ce soit de mon côté ou de celui du client, c'était très long lorsqu'on échangeait que des mots pour lui dire de changer de jambes, mettre la main comme ceci, ou fermer les yeux. Long, ennuyant, et c'était quelque chose que je détestais par dessus tout.

Je la voyais perdue dans ses pensées, et je me demandais si elle allait se rendre compte que j'allais retirer la bande ou non. C'est quand je le fis que j'ai pu voir son visage crispé, et que donc oui elle avait bien senti la bande. Je riais intérieurement. Je savais bien que les premières bandes étaient les plus douloureuses, puisqu'il fallait que le corps s'habitue à la douleur. Je l'écoutais me parler, puis souriais lorsqu'elle dit qu'elle n'avait pas forcément le temps de s'en faire.

- Si tu n'as pas le temps à cause de ton métier, je te conseille alors de te faire des manucures au gel. Ca dure plus longtemps, environ un mois si t'en prends soin. Et puis c'est mieux pour tes clients, même si tu n'as pas des ongles très long, tu n'as pratiquement pas de risque de les griffer. C'est aussi plus esthétique lorsque tu poses pour les magazines, ce sont les types de manucures que je vois le plus souvent !

Je fouillas dans le dernier tiroir de mon trolley et sorti un petit livret, un peu comme ces livres photos qu'on peut imprimer soi-même. Je le lui tendis tout en lui expliquant :

- J'ai fait ça pour pouvoir montrer ce que je fais comme manucure et maquillage, ça pourrait te donner quelques idées.

Je taisais pour l'instant le fait qu'elle vivait à Hong Kong, préférant garder ça au chaud pour une conversation un peu plus tard. Je préférais garder des sujets de côté pour les ressortir, histoire de ne pas tout user lors des dix premières minutes, et de ne plus avoir de choses à dire après. Je continuais mon travail, c'est à dire à martyriser ses jambes, lorsqu'elle me parlait du pourquoi elle soupirait autant.

- Ne t'en fait pas, je comprends, lui disais-je en souriant. J'étais aussi sensé être en week-end aujourd'hui puisque j'ai pris samedi comme journée de repos, mais je suis ici, riais-je sans pour autant vouloir la faire culpabiliser. Mais ça va, tu es plus passionnante que cette femme riche avec qui j'ai du passer trois heures cette après-midi, donc je ne me plains pas, t'inquiètes pas, disais-je encore en rigolant. C'était bien plus intéressant d'être avec elle qu'avec l'autre femme, ça oui.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Ven 21 Nov - 22:19


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Bon, il est vrai que 23 ans et se faire vouvoyer ne veut pas dire qu'on est une grand-mère, mais je sais pas, je trouve ça quand même un peu gênant. Elle ça ne la dérange pas apparemment. C'est vrai qu'elle est au contact de personnes jeunes qui respectent les jeunes donc... Alors que moi, qui aide les yeux à marcher droit sur leur deux jambes, ils sont forcément tentés de me tutoyer directement. Un de mes collègue a une fois dit à une petite mamie qu'il exigeai qu'elle le vouvoie, je l'entendais de ma salle de massage à côté. Elle lui a apparemment collé une bonne baffe et à demandé à être soignée « par la jeune fille qui est tout le temps perchée sur des hauts talons. » Moi en l'occurrence.

Soudainement, je lui ai donc parlé de mes manucures. En fin de semaine, autant arrêter de parler des clients chiants au risque de pourrir le week-end.

- Si tu n'as pas le temps à cause de ton métier, je te conseille alors de te faire des manucures au gel. Ça dure plus longtemps, environ un mois si t'en prends soin. Et puis c'est mieux pour tes clients, même si tu n'as pas des ongles très long, tu n'as pratiquement pas de risque de les griffer. C'est aussi plus esthétique lorsque tu poses pour les magazines, ce sont les types de manucures que je vois le plus souvent !

Je l'écoute parler tout en la regardant. Elle prend soins d'elle ça se voit. Et ça se voit aussi qu'elle aime prendre soins des autres. Sinon elle ne m'aurait pas parlé des manucures de cette façon.

- Ah ! Merci du conseil alors.

Elle pose quelques secondes sa spatule à côté du pot de cire bouillante et sors un petit catalogue de son trolley. Je l'attrape et repose ma tête contre le gros coussin Hello Kitty. Je feuillette quelques minutes le magasine, le temps pour elle de retirer encore une bande brûlante. Je grimace. Je sais pas si je vais me faire à la douleur.

- J'ai fait ça pour pouvoir montrer ce que je fais comme manucure et maquillage, ça pourrait te donner quelques idées.
- C'est génial ! Je sais qui contacter en cas d'envie de manucure et de me faire poupouner~

Penser à Hong-Kong me fait forcément penser à Ji Ho et ce n'est pas que des souvenirs douloureux, ce qui me donne envie de sourire franchement. Mais après coup, je pense que c'est que des souvenirs horribles pour lui. Et comme je suis persuadée de l'avoir croisé cette semaine, j'ai pas arrêté de penser à lui. Pas parce qu'il m’attire, mais parce que je suis curieuse. Et je veux savoir ce qu'il fait à Seoul.

- Ne t'en fait pas, je comprends. J'étais aussi sensé être en week-end aujourd'hui puisque j'ai pris samedi comme journée de repos, mais je suis ici. Mais ça va, tu es plus passionnante que cette femme riche avec qui j'ai du passer trois heures cette après-midi, donc je ne me plains pas, t'inquiètes pas.

Un petit sourire désolé vint se peindre sur mes lèvres. C'est vrai que sur ce coup là je n'ai pensé qu'à moi. Comme souvent, en fait. Mais bon c'est vrai qu'elle aurait sûrement voulu son vendredi soir pour sortir ou pour regarder NCIS tranquillement calée dans son canapé avec un plaid et un chocolat chaud.

- Désolée... Tu aurais sûrement voulu profiter de ton vendredi soir... Je ne t'appellerais plus que pendant tes heures de boulot, promis.

Je lui tend le doigt, comme pour sceller une promesse, toujours le sourire accroché aux lèvres.

- Qu'est-ce que tu aurais fait si je ne t'avais pas appelée ?

Je change de jambe quand je constate qu'elle à déjà fini la première. Le temps passe bizarrement vite quand j'ai de la compagnie dans cet appartement. Soudainement, « Go » de Bobby se fait entendre dans tout l'appartement. Je m'empresse d'attraper mon téléphone et le colle directement à mon oreille.

- Oppa ! Euh je suis en train de me faire épiler là... Non à la maison. Oui, elle a bien voulu se déplacer.

Je regarde Hae Mi en souriant doucement. « Je m'excuse encore une fois de t'avoir fait venir.» voilà ce que ce sourire veut dire.

- Ok... 8 heures ? T'as pas honte de me faire lever si tôt ? Bon oui je sais c'est chaud ce mois-ci. Oui, d'accord ! Bye~

Je raccroche et repose mon portable à côté de moi. Sacré Yoon Ho.

Code by Fremione.



Dernière édition par Lim Ha Neul le Jeu 27 Nov - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Sam 22 Nov - 22:33



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
J'ai grandit avec une mère maquilleuse professionnelle, qui s'est également perfectionnée dans d'autres domaines de l'esthétique au fil des années. J'ai donc grandit dans un environnement de beauté, où ma mère pouponnait ses clients dans le sous-sol de notre maison, qu'elle avait modifié en petit salon d'esthéticienne histoire d'avoir toujours un oeil sur moi. J'ai grandit et appris d'elle, en m'installant à son bureau professionnel pour faire mes devoirs ou prendre mon goûter. C'était naturel pour moi de prendre aussi cette voie là, et c'est pour ça que j'aime autant mon métier, car j'ai été bercée là-dedans depuis toute petite.

C'était donc naturellement que je lui proposais un autre type de manucure, mais également de façon professionnelle puisque je vendais aussi mes propres services. Ces formations m'ont énormément coûté et pris énormément de mon temps, mais je suis heureuse d'avoir ces trois cordes, ces trois métiers que ma mère a mis vingt ans à avoir. Je souriais donc lorsqu'elle disait qu'elle savait vers qui se tourner pour se faire pouponner.

- Je viendrais avec plaisir dans ce cas !

Bien sûr, puisque c'était mon métier. Même si venir un soir me dérangeait parfois, puisque c'était aussi mon seul moment de repos. Mais je l'excusais, disant que je comprenais tout à fait qu'elle ait quelque chose à faire pour le lendemain et qu'il était alors impossible de trouver une esthéticienne disponible à cette heure.

- Le problème c'est que je n'ai pas d'heures précises, lui disais-je en rigolant légèrement. Ce que tu dois savoir, c'est que je ne travaille pas les dimanches, et le soir non plus, sauf exceptions. Je me prend aussi une journée de libre mais ça change assez souvent, ou alors je n'ai qu'un seul rendez-vous ! Mais je répondrais la plupart du temps, donc si tu veux prendre rendez-vous il n'y a aucun soucis.

Je lui souriais, en espérant qu'elle n'ait pas pris ça en guise d'attaque ou de réprimande, puisque ce n'était pas le cas. J'étais absorbée par mon travail, et je n'avais donc pas vu le petit doigt qu'elle me tendait pour sa promesse.

- J'avais préparé un bon plat à manger seule devant la télé, avouais-je en riant. Je n'avais pas l'intention de sortir, et j'aime bien me poser devant la télé le soir.

Ou lire, ou prendre un bon bain chaud tout en jouant à des jeux sur mon téléphone, ou alors en prenant également soin de moi, puisqu'il fallait bien que je vende mes propres services et que je prenne aussi soin de moi. Je buvais mon thé qu'elle m'avait préparé, et termina l'épilation à la cire. Je me tournais pour prendre la pince à épiler, et lui retira tous les poils qui ne voulaient pas passer à la cire, alors qu'elle discutait au téléphone. Une fois fait, j'imbibais deux cotons d'une lotion de soin et les passa partout sur ses jambes.

- Ton photoshoot est demain à 8 heures ? J'ai bien fait d'accepter de venir dans ce cas, lui disais-je en riant.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Jeu 27 Nov - 12:35


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Elle fait très attention à elle, ça se voit. Son visage n'a aucune imperfection et sa peau à l'air douce comme celle d'un bébé. Pour une fille prendre soins de sois ça prendre énormément de temps, alors c'est normal qu'elle ne travaille pas le soir jusqu'à pas d'heure. Et moi je l'ai fait venir. Ça se trouve elle allait se faire couler un bon bain et se faire un masque à base d'argile verte. Ou blanche. Bref.

- Le problème c'est que je n'ai pas d'heures précises. Ce que tu dois savoir, c'est que je ne travaille pas les dimanches, et le soir non plus, sauf exceptions. Je me prend aussi une journée de libre mais ça change assez souvent, ou alors je n'ai qu'un seul rendez-vous ! Mais je répondrais la plupart du temps, donc si tu veux prendre rendez-vous il n'y a aucun soucis.

Qu'est-ce que je disais ? Prendre des jours c'est important. Mes week-ends et mes fins de journées sont super précieux aussi. Que ce soit pour me pouponner ou même juste me détendre à boire un verre ou affalée sur mon canapé. Elle ne scelle pas la promesse que je lui ai faite car elle ne fait pas attention au doigt que je lui tend. Tant pis, ça sera une promesse avec moi même.

- J'avais préparé un bon plat à manger seule devant la télé. Je n'avais pas l'intention de sortir, et j'aime bien me poser devant la télé le soir.

A croire que la télé est le milieu amie des femmes célibataires actives. Je souris en hochant la tête. J'aurais fait pareil si Yoon Ho ne m'avait pas appelée en catastrophe.

- Si tu veux, à l'occasion on pourrait se faire un plateau repas et regarder la télé toutes les deux ! Puisque ça a l'air d'être une passion commune

Je rigole sur la fin de ma phrase alors que mon portable sonne. Je décroche donc et discute avec Yoon Ho quelques minutes pendant que Hae Mi finit mes jambes. La vilaine pince à épiler qui va faire apparaître des petits points rouges sur mes jambes. Elle étale ensuite une lotion qui sens extrêmement bon. Ça apaise la sensation de picotement de la cire. Bon Dieu que ça fait du bien.

- Ton photoshoot est demain à 8 heures ? J'ai bien fait d'accepter de venir dans ce cas.

Je rigole à mon tour. La tête que j'ai faite quand Yoon Ho m'a dit l'heure à du la faire sourire. En même temps qui aime se lever avant 8h ? En tout cas pas moi. J'embauche tous les jours vers 9 heures, 9 heures trente, tout dépend du premier client que j'ai, en fait. Si c'est un vieux chiant, j'essaye d'être à l'heure, si c'est une des petites mamies que je suis habituées à avoir, je me permet quelques minutes de retard. L'heure n'est pas quelque chose qui me gêne, j'estime qu'avec 24 heures dans une journée, on peut bien avoir quelques minutes de retard à un rendez-vous.

- En effet... Je vais devoir me lever tôt~ J'aurais pu faire autrement, mais il aurait fallu que j'aille au super marché me trouver de la cire, ou même des rasoirs, et je suis tellement maladroite que j'aurais finis par m brûler ou même me couper... Alors oui, c'est vraiment bien que tu aies accepté !

C'est la première fois que je pose aussi tôt. J'espère que je n'aurais pas les yeux bouffis et les joues gonflées de sommeil. Généralement je pose en fin de journée, donc j'ai bien eu le temps de me réveiller grâce à mes chers patients... Je me rassois sur le canapé après qu'elle ait fini de ranger son matériel.

- Je t'ai empêché de manger, du coup est-ce que tu veux que je te prépare quelque chose ? En guise de pardon !

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mar 2 Déc - 23:30



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Etre esthéticienne, maquilleuse et styliste ongulaire demandait certaines choses, comme par exemple être toujours belle et en pleine forme. Venir toujours bien maquillée, même si c'est que du naturel. Avoir toujours la peau fraîche, douce, et pas un poil. Avoir de beaux ongles, une belle manucure. De quoi avoir toujours l'air de représenter son propre métier partout où je vais ! C'était parfois contraignant, mais ça me détendais pour la plupart des cas.

Cette fois-ci, j'avais envie de me poser devant la télé, en mangeant, puis pourquoi pas prendre un bon bain ou juste prendre soin de ma peau. Et la proposition que me faisait Ha Neul me fit sourire, puisque c'était pas mal comme idée, justement.

- Pourquoi pas oui ! Ca serait sympa, à condition qu'on arrive à se mettre d'accord sur le programme de la soirée.

Je riais, puisque c'était plus une façon de parler que de dire que j'étais chiante avec les émissions et séries télévisées. J'étais au contraire très ouverte et prête à découvrir de nouvelles séries - sauf si on me proposait un épisode de série et que je n'ai pas encore vu le précédent, mais voilà. En somme, je n'étais pas dérangeante du tout ! Je terminais l'épilation avec un soin frais pour protéger la peau en écoutant sa conversation téléphonique, et rangeais tout en lui demandant si c'était demain matin à 8 heures qu'elle allait devoir faire son photoshoot. Je riais également à sa remarque, elle avait l'air pas douée du coup !

- En effet, il vaut mieux faire appel à une professionnelle. Surtout que ça le ferait pas de faire un photoshoot avec des coupures sur les jambes, non ? riais-je en la regardant. Même s'ils peuvent retoucher tout ça plus tard, mais bon.

Je rangeais tout dans mon trolley et pris de mon désinfectant pour les mains et nettoya les miennes, tout simplement par habitude lorsque je termine mes rendez-vous. Je ne m'attendais surtout pas à ce qu'elle m'invite pour manger !

- Oh et bien, je ne refuserais jamais un repas, surtout proposé aussi gentiment ! riais-je, trop affamée pour refuser.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Dim 7 Déc - 18:55


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


La télé. MA meilleure amie. Puisque je n'ai pas d'amie sur qui je peux vraiment compter. Alors quand ça va pas : télé, quand ça va bien mais que je ne veux pas sortir : télé, quand je m'ennuie : télé. Bref, télé dès que je peux. Ça passe bien le temps et en plus, des fois, ça instruit. A part si on se colle devant les émissions qui rassemblent les personne au QI le plus bas de tout Séoul, qu'on les met dans une villa et qu'on les laisse se rouler des patin et dire des absurdités à longueur de journée. C'est donc tout naturellement que je lui proposais de venir passer une soirée ici, si jamais l'envie lui prenait.

- Pourquoi pas oui ! Ça serait sympa, à condition qu'on arrive à se mettre d'accord sur le programme de la soirée.

Une simple phrase pour me faire comprendre qu'elle est plutôt difficile pour choisir un programme ? Ça tombe bien car moi je regarde tout. Des animaux de la savane à Master Chef en passant par les émissions de top model réputées de Mnet. Normal vous me direz, j'aime regarder les modèles pour voir comment ils s'en sortent, comme ça j'en appends un peu plus sur mon deuxième métier.

- On fera ça sans fautes alors, ça pourrait être vraiment sympa !

C'est alors que je lui fait part de la course que j'aurais dû faire si jamais elle n'avait pas été disponible ce soir. Alors OUF, qu'elle ait pu venir, parcqu'en plus de devoir me lever aux aurores demain, si j'avais du faire les magasins ce soir pour trouver ce qu'il me fallait et m'épiler en plus de tout je n'aurais dormi qu'à peine 2 heure... Bonjour la tronche de zombie pour le shoot. No thanks.

- En effet, il vaut mieux faire appel à une professionnelle. Surtout que ça le ferait pas de faire un photoshoot avec des coupures sur les jambes, non ? Même s'ils peuvent retoucher tout ça plus tard, mais bon.

Je préfère ne pas être trop retouchée, vaut mieux être belle du premier coup. Avoir du mérite parce qu'après photoshoot on est la reine de photoshop, c'est vraiment pas mon but.

Une fois sa dernière lotion posée sur mes jambes je me redresse et lui propose quelque chose à manger. Il est vrai que je l'ai privée d'un bon repas devant la télé, alors autant que j'essaye de me rattraper.

- Oh et bien, je ne refuserais jamais un repas, surtout proposé aussi gentiment !

Je me lève du canapé tout en lui souriant et en hochant la tête. Je file à ma chambre mettre un pantalon car à ne pas bouger comme ça sur le canapé, j'ai un peu froid. Je met un gilet par dessus mon tee shirt et file vers la cuisine.

- Je suis bonne cuisinière aux dires de mon manager, tu seras mon deuxième cobaye !

Je la regarde par dessus le comptoir de la cuisine alors que je sors des tagliatelles frais, des dés de jambon, des lardons et un pot de crème du frigo. Je suis meilleure en cuisine occidentale qu'asiatique, alors autant que je fasse découvrir à quelqu'un qui ne doit pas en manger souvent ce que je sais faire de mieux.

- Tu habites seule ? lui demandais-je tout en mettant la viande à revenir, habiter seul vut dire savoir se faire à manger, c'est vraiment contraignant...

J'adore manger. Mais je préfère quand on me le fait, parce que quand je me fais à manger, je finis par plus avoir faim quand je passe à table... Et je trouve ça vraiment morose de se mettre à table tout seul pour manger une pauvre soupe ou un plateau de suhis.

Code by Fremione.



Dernière édition par Lim Ha Neul le Ven 12 Déc - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mar 9 Déc - 22:28



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
J'avais énormément d'occupation, mais une où je faisais le moins de chose possible était de loin la télévision. Je n'avais rien à faire, juste à me mettre sur le canapé, avec mon smartphone ou mon ordinateur portable, et je pouvais passer une soirée complète devant un film ou une série. Je n'étais pas bien difficile au niveau du programme télé, tant que c'était divertissant ou prenant. Je ne supportais pas m'endormir devant la télévision, donc devant un programme nul et ennuyeux, c'était comme s'endormir dans un travail que tu n'aimais pas. Mais Ha Neul avait l'air d'avoir de bons goûts au niveau du programme télévisé, donc ça irait.

- Oui ça pourrait être sympa !

Je terminais mon travail tout en parlant de la catastrophe qu'elle aurait du subir si je n'aurais pas accepté de venir. Je souriais intérieurement. C'était bien pour ça que j'avais décidé de faire esthéticienne à domicile, pour pouvoir être là lorsque les instituts sont fermés, être là en cas de soucis ou de demande de dernière minute, mais aussi parce que de plus en plus de monde se sentent plus à l'aise chez soi. Il est vrai que certaines personnes sont beaucoup plus pudique et déteste être dévêtu dans une institut, alors qu'ils pourraient très bien se balader en sous vêtement dans leur propre appartement - ils se sentent beaucoup plus libre, plus en sécurité, moins à la vue de tous.

Je rangeais mes affaires lorsqu'elle me proposa de manger ici, et ce n'était pas sans faim que je lui répondais à l'affirmative, puisque j'avais délaissé un bon repas dans mon frigo, que je mangerais donc demain sans faute.

- Deuxième cobaye ? riais-je à ses mots. Heureusement que ton manager dit que tu es bonne cuisinière, sinon je prendrais peur !

Je disais tout cela sur le ton de la rigolade, bien évidemment. Puisqu'un cobaye est généralement synonyme d'expérience, et ce sont rarement de bonnes expériences. En y pensant, heureusement que dans mon métier, nous utilisons le terme de modèle au lieu de cobaye, pour tester nos talents. Cela sonnait moins barbare en tout cas ! Je nettoyais mes mains pendant qu'elle préparait quelque chose dans la cuisine. Sa question m'interpella, puis me fit rire.

- C'est vrai que devoir se faire tout le temps à manger est assez pénible parfois ! Je prend souvent à emporter lorsque je n'ai pas envie de me faire à manger, je dois avoir goûté à au moins la moitié des restaurant qui fait à emporter dans mon quartier, riais-je en lui disant cela. Certaines de mes clientes ont un homme qui font la cuisine, de vrais cordon bleu ! Je les envie parfois, disais-je d'un sourire amusé.

Je n'étais jamais contre le fait qu'on me fasse à manger, puisque j'aimais découvrir de nouvelles choses, et goûter à tout - et faire plaisir à la personne qui m'a fait à manger puisque la plupart du temps, je me régalais. J'allais m'asseoir sur le tabouret du comptoir, et la regardais faire, curieuse.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Ven 12 Déc - 18:35


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


La soirée s'annonce vraiment bien. C'est super agréable d'être avec une personne inconnue avec qui on s'entend bien directement. C'est super rare de mon côté, je ne sais pas pour elle. J'hausse les épaules à la réflexion intérieure alors que je commence à remuer les lardons qui frémissent.

- Deuxième cobaye ? Heureusement que ton manager dit que tu es bonne cuisinière, sinon je prendrais peur !

Je rigole à mon tour. Yoon Ho passe son temps à vouloir manger ma cuisine mais comme j'ai des shoots presque tout le temps, j'ai pas vraiment le temps de faire la cuisine chez moi. Le livreur du traiteur au coin de ma rue et moi, on se connait bien avec le temps ! Je souris et ouvre ensuite un placard pour sortir le pot de gros sel. J'en met une bonne pincée dans l'eau qui commence à bouillir gentiment.

Je lui parle ensuite du fait qu'habiter seul veut forcément dire savoir se faire à manger. Puisque se faire des plats préparés tout le temps ce n'est pas forcément bon pour la santé, et puis ça revient très vite super cher ! J'ai les moyens de manger tout fait, mais il faut que je prenne soins de ma ligne pour le modeling et tous ces plats là sont trop caloriques. Je préfère encore manger un bol de riz accompagné d'un peu de bouillon au poireau plutôt que de risquer prendre des grammes et kilos superficiels à cause de la nourriture tout prête.

- C'est vrai que devoir se faire tout le temps à manger est assez pénible parfois ! Je prend souvent à emporter lorsque je n'ai pas envie de me faire à manger, je dois avoir goûté à au moins la moitié des restaurant qui fait à emporter dans mon quartier. Certaines de mes clientes ont un homme qui font la cuisine, de vrais cordon bleu ! Je les envie parfois.

On est pareilles. C'est vraiment amusant.

- Pareil ! Pour te dire, la fille qui prend les commandes au traiteur du coin de ma rue me reconnait dès que j'appelle, me demande comment je vais et dans quel magasine je vais bientôt apparaître. Quand on est client régulier on se fait des amis !

Je rigole à mon tour et me retourne ensuite pour mettre les tagliatelles dans l'eau qui boue cette fois pour de bon. Je couvre ensuite avec un couvercle mais ne le pose pas entier sur la casserole, histoire que la vapeur monte jusqu'à la hôte. J'allume d'ailleurs cette dernière car je donne un coup de chaud aux lardons pour qu'ils soient bien revenus. La hôte évite bien des odeurs désagréables, c'est une belle invention.

Maniaque du gras que je suis, je vide celui des lardons qui est au fond de la poêle dans l'évier et met ensuite une grande cuiller de crème légère dans les lardons. Je remue, ajoute de bonnes épices et le tour est joué. Je laisse à feu bas alors que j’égoutte les pâtes. Je dresse deux assiettes creuses, places les pâtes au milieu et la sauce dessus. Je met les deux sur un plateau et prend le sachet de parmesan, on sait jamais qu'elle en veuille. Je me sers dans le tiroir à couverts et apporte le tout au salon.

- Tu veux eut-être boire autre chose que du thé avec ça non ? En Europe ça se boit avec du vin blanc, ça te dis ?

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Ven 12 Déc - 21:29



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je n'étais pas forcément du genre à m'entendre autant avec une cliente. En tout cas, pas au point de me faire inviter à manger chez elle, et pas au point où j'accepte volontiers. Avec Ha Neul, apparemment, c'était différent. Elle était de mon âge, et je trouvais que c'était un des points les plus important pour s'entendre parfaitement avec une cliente. Je prenais un café avec eux, j'allais regarder le cochon d'inde de la petite fille d'une cliente, je donnais mon avis sur un dessin d'un enfant, j'acceptais de prendre un petit gâteau avec eux. Mais jamais plus, et j'étais tout de même bien contente qu'elle me le propose.

J'étais donc assise sur le tabouret, à la regarder faire. Elle avait l'air de faire quelque chose d'occidentale, puisque ça avait l'air de l'être. Je ne me rappelais plus du nom de ce plat, mais il me semble que c'est européen, et délicieux ! On se mettait donc à parler du fait de vivre ensemble, ce qui était apparemment pour nous deux une plaie, quelques fois. Je riais à sa remarque. Elle avait l'air d'être une habitué d'un restaurant, comme moi !

- Oui, c'est pareil pour moi ! disais-je en souriant. J'aime beaucoup un petit restaurant traditionnel dans une rue pas loin de mon appartement, quasiment tout leur menu peut-être demandé à emporté. C'est une vieille dame qui s'occupe de remettre les commandes aux clients, et à chaque fois qu'elle me voit, elle a toujours un grand sourire et me demande toujours si je vais bien et si je ne manque de rien. J'ai parfois l'impression qu'elle est comme ma grand-mère !

Je riais à nouveau. Je racontais des anecdotes à une fille que j'ai rencontré il y a presque une heure, mais ce n'était pas grave. Ce n'était pas des anecdotes trop importantes, juste histoire d'alimenter une conversation, qui pourra finalement devenir importante, c'était à voir au fil de la soirée. Je la regardais faire, trouvant l'aspect très appétissant déjà ! Je me tournais lorsqu'elle alla au salon pour déposer le tout, et me proposa du vin blanc pour boire avec ça.

- Ah, j'allais dire que de l'eau me suffirait amplement, mais si tu en prends, je veux bien goûter cet accompagnement !

J'avais déjà bu du vin blanc, mais jamais avec un plat, ensemble. J'allais m'installer sur une chaise face aux assiettes, et la regardait faire.

- Je te propose de faire un pacte ! Nous ne parlons plus de nos boulots jusqu'à la fin de la soirée, sauf en cas de grande question, d'extrême nécessité ou de références, lui disais-je en riant légèrement. Après tout, mon travail était terminé, nous n'étions plus obligées de parler esthétique et je me voyais mal parler de l'épilation des parties intimes d'un homme avec Ha Neul, tout en mangeant ce magnifique plat et en buvant du vin blanc !


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Sam 13 Déc - 13:05


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Elle me fait rire à me raconter son anecdote avec la petite mamie du restaurant où elle va souvent. On à encore une chose en commun à ce que je vois. C'est amusant de tomber sur une personne aussi similaire à toi alors que tu voulais juste te faire épiler. C'est peut-être ce qu'on appelle le destin, même si je n'y crois pas vraiment. Quelqu'un a mis cette fille sur mon chemin et il faut que j'en profite. Que j'en fasse mon amie, une confidente, quelqu'un de précieux. Je dois la chérir.


Après avoir apporté les assiettes au salon je lui propose de boire autre chose que du thé ou même de l'eau. J'ai appris à savourer ce plat avec du bon vin blanc importé de France, alors autant que je lui fasse goûter à son tour. Je pourrais même lui apprendre à le cuisiner, si elle en a envie.

- Ah, j'allais dire que de l'eau me suffirait amplement, mais si tu en prends, je veux bien goûter cet accompagnement !

Elle va s'installer au salon alors que je retourne dans la cuisine pour récupérer la bouteille que j'ai dans le frigo. Le même que je buvais à l'époque avec Ji Ho, c'est lui qui m'a fait connaître, de toute façons. Je la débouche avec un peu de difficultés, j'ai jamais vraiment été très douée avec le tire bouche. Je ris doucement à ma réflexion intérieur. Je suis pas vraiment faite pour vivre seule. Je sors deux verres à pied du placard au dessus de l'évier et les amène à elle.

J'attrape la télécommande en dessous de la table basse et allume la télé, histoire de nous faire une présence, mais je baisse le son au minimum. J'aime avoir ce fond, que je sois seule ou accompagnée. Je finis par m'asseoir sur mon grand fauteuil et me penche pour verser le vin blanc dans les deux verres.

- Je te propose de faire un pacte ! Nous ne parlons plus de nos boulots jusqu'à la fin de la soirée, sauf en cas de grande question, d'extrême nécessité ou de références.

Mon rire se joint au sien; C'est une très bonne idée. Comme ça on décompressera vraiment du travail et de toutes les contraintes qui vont avec.

- Okay, ça marche !

Je prend mon verre en main et le tends vers elle.

- A une jolie amitié qui commence et qui va durer~

JE lui fais un grand sourire et viens claquer mon verre contre le sien.

- Alors le plat que tu vas manger, ce sont des tagliatelles à la carbonara, c'est mon ex qui m'a appris à les faire à Hong Kong quand j'allais chez lui, souriais-je doucement, ils en mangent beaucoup en France !

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 15 Déc - 0:24



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
J'étais assise et je la regardais faire. À vrai dire, je n'osais pas vraiment faire quoi que ce soit ni toucher quelque chose, de peur de faire un faux pas ou de ne pas avoir le droit de toucher tel ou tel objet - on ne sait jamais ! Je la regardais donc tout faire, allumer la télévision et baisser le volume au plus bas. Je me demandais un peu pourquoi, mais je compris de suite ce qu'elle voulait faire : avoir une petite présence, un arrière fond. Personnellement, lorsque je ne regardais pas la télé avant de faire quelque chose, j'étais plus du genre à allumer ma chaîne hi-fi et faire tout sur de la musique. La télé en fond, ce n'était que lorsqu'elle était déjà allumée, contrairement à Ha Neul, apparemment.

Je lui proposais alors de faire un pacte : ne pas parler de notre travail sauf en cas d'extrême nécessité, à savoir une question existentielle, ou en y faisant référence rapidement. Je n'avais pas envie de parler de travail, j'aimais bien mettre cette vie de côté une fois le travail terminé. Bien que je sois en train de manger chez une de mes clientes, le travail était tout de même terminé. Elle riait et acceptait, tout en me tendant son verre. Je prenais le mien et trinquais avec elle, souriante.

- Oui, je l'espère !

C'est vrai, j'espérais que ce soit une bonne amitié qui commençait entre nous, et qui allait donc continuer. Mais je savais aussi pertinemment qu'une amitié ne se faisait pas en quelques heures, donc je ne pouvais pas vraiment être sûr que cette relation se finisse bien. Je regardais mon assiette lorsqu'elle m'expliqua ce que c'était. Des tagliatelles à la carbonara ? Il me semble avoir déjà goûté à ce plat, en effet. Et le fait qu'elle me dise que c'était son ex qui lui avait fait découvert me fit tilter, je n'étais pas sûre de ce que je pensais..

- Ça a l'air délicieux, merci ! Bon appétit ~

Je lui souriais puis pris une gorgée de vin blanc. C'était délicieux, dites donc ! Je prenais ma fourchette et attaquais tranquillement mon assiette. C'était encore plus délicieux que le vin, et les deux ensemble étaient très bon ! Je souriais tout en mangeant, mais je repensais également à ce qu'elle m'avait dit. C'était trop semblable pour oublier d'en parler. Au pire, ce n'était pas la même histoire et ce n'était donc pas un problème !

- C'est délicieux ! Mais je crois que j'ai déjà goûté à ce plat. Un ami m'en a fait une fois, la même recette. Il m'a dit qu'il en faisait beaucoup à Hong Kong car il aimait les ingrédients qu'il trouvait facilement dans l'épicerie près de chez lui.. C'est bizarre, non ? lui disais-je en riant. Il s'appelle Ji Ho, peut-être que tu le connais ?

Voilà, le sujet était lancé. Si ça se trouve, c'était lui, l'ex. Mais était-elle la Ha Neul dont elle m'avait parlé ? Après tout, il y a énormément de filles qui s'appellent Ha Neul en Corée, ce n'était peut-être qu'une coïncidence. Dans tous les cas, je regardais la demoiselle en lui disant ça, pour voir sa réaction.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 15 Déc - 14:16


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Une vraie amitié peut commencer comme ça. Même si je ne connais pas grand chose d'elle, nous pouvons très vite nous lier, ou alors tout au contraire plus nous allons apprendre à nous connaître te plus on va se détester. Soit pas rivalité, soit simplement parce qu'on va se rendre compte que nos caractères ne collent pas du tout, ou son justement trop similaires.

- Oui, je l'espère !

Au moins, elle est sur la même longueur d'ondes que moi. Alors espérons que tout se passe bien. Ça serait assez cool pour moi d'avoir enfin une amie sur qui compter ici. Comme je suis partit tôt à Hong Kong, mes amies d'ici ne se souviennent pas de moi, et là bas, je passais mon temps avec Ji Ho donc jamais une occasion de rencontrer des filles sympas.

- Ça a l'air délicieux, merci ! Bon appétit ~

Je la regarde prendre ne première bouchée et ses yeux se fermer. Elle doit vraiment apprécier, et ça me fait vraiment plaisir. Je commence à mon tour mon assiette. Elles ont toujours le même goût, celui que Ji Ho m'avait appris, et après ces quatre années sans lui je sais encore les faire. Comme quoi ce plat m'a vraiment marquée. Elle relève soudainement les yeux vers moi après avoir finit une bouchée.

- C'est délicieux ! Mais je crois que j'ai déjà goûté à ce plat. Un ami m'en a fait une fois, la même recette. Il m'a dit qu'il en faisait beaucoup à Hong Kong car il aimait les ingrédients qu'il trouvait facilement dans l'épicerie près de chez lui.. C'est bizarre, non ? Il s'appelle Ji Ho, peut-être que tu le connais ?

Je stoppe ma fourchette dans sa lacée vers ma bouche alors qu'elle me dit ça. Elle connaît Ji Ho ? J'essaye de rester calme et met un sourire presque triste sur mon visage. Ji Ho est revenu en Corée alors ? Puisqu'il lui a parlé de l'épicerie où il allait chercher les ingrédient. Et puisqu'elle l'a rencontré, c'est qu'il est revenu. Et à Séoul en plus. Il est ici. Est-ce qu'il va bien ?

- C'est... C'est sûrement mon ex, lui avouais-je, il est en Corée ? Devenais-je soudainement très curieuse.

Une grande vague de stress s'empare de moi. Si elle me parle de Ji Ho de cette façon c'est qu'ils se connaissent bien, qu'il lui a même sûrement raconté des choses sur moi vu la langue pendue qu'il a... Qu'est-ce qu'il a bien pu lui dire ? Je me demande à présent si mon amitié avec Hae Mi va bien démarrer avec ce sujet de conversation, je ne pense vraiment pas... C'est très mal barré, en tout cas.

- Le monde est petit, hein, eus-je un petit rire, comment tu l'as rencontré ?

Je suis curieuse de nature, mais là elle m'a vraiment piqué à vif, je veux tout savoir sur lui,ce qu'il fait, s'il a réussi ses années de danse, et surtout ce qu'il fait à présent. A la base il vient de Jeju, alors comment elle a pu le rencontrer à Séoul ?

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 15 Déc - 19:02



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je venais apparemment de lancer le sujet limite tabou, à ne surtout pas sortir lorsqu'on voulait débuter une nouvelle amitié. Mais qu'est-ce que j'en savais, que c'était la fameuse Ha Neul dont mon ami m'avait parlé maintes et maintes fois ? A ce que je sache, des Ha Neul, il y en a des tonnes en Corée. Certes elles ne se ressemblaient pas toute, et maintenant que j'y pense, c'était sûrement pour ça que son visage me disait quelques choses. Mais ça faisait quelques temps déjà, et je n'avais vu la demoiselle que sur des photos, donc ancienne. Elle avait changé, et c'était ce qui m'avait fait douté au premier abord. Et puis, elle aurait pu avoir un autre ex, voire même plusieurs, sans que ça soit Ji Ho, puisqu'elle ne m'avait pas dit son nom.

Mais non, il fallait que je tombe sur l'ex qui avait détruit le coeur de Ji Ho. Et il a fallut qu'elle tombe sur celle qui l'a aidé à remonter la pente. Le monde était petit, comme elle disait. Elle me posait des questions, mais je regardais mon assiette. J'hésitais entre manger tout en parlant, ou déballer mon sac puis manger après quitte à ce que ce soit froid. Oui, c'était le dilemme de l'instant présent. J'optais pour manger tout en parlant, puisque ce n'était pas non plus comme si j'annonçais que j'étais mariée à Ji Ho, loin de là. Et puis, j'avais faim.

- Oui il est en Corée ! À Séoul d'ailleurs, il n'est pas retourné à Jeju mais est de suite allé à Séoul en rentrant de Hong Kong.

Je lui souriais. Elle avait l'air curieuse par rapport à son ex, c'était étrange. Surtout qu'avec ce qu'il m'avait raconté, elle n'était pas une sainte et n'avait pas l'air de se soucier des sentiments de Ji Ho. Mais après tout, les gens changent. Je prenais une autre bouchée des tagliatelles à la carbonara avant de répondre à sa deuxième question.

- J'étais partie tôt pour aller acheter du matériel pour mon travail, et lui sortait d'une boîte. Et il était sacrément bourré et.. il est tombé sur moi, me faisant aussi tomber, disais-je en riant légèrement. Je l'ai aidé à rentrer chez lui, il avait encore sa tête pour me dire son adresse. Je l'ai emmené chez lui et je suis resté pour veiller sur lui, surtout parce que bourré comme il était il me l'avait demandé..

J'eus un petit sourire en racontant ça. En y repensant, j'aurais pu tomber sur une arnaque et me faire violer, sur le coup, je n'y avais pas du tout pensé. Et puis il me faisait pitié, à être triste comme il l'était, déprimé, il me rendait plus triste qu'autre chose d'ailleurs. Je prenais une autre bouchée de mon plat, puis relevais les yeux sur Ha Neul.

- Tu sais, il m'a tout raconté, au fil du temps qu'on passait ensemble.. Enfin je pense qu'il m'a tout raconté, à moins qu'il ait oublié de me dire quelque chose..

Je ne savais pas si ça allait la choquer, la rendre triste, ou je ne sais quoi encore. Je ne savais pas si ça pouvait la rendre à la limite de la jalousie ou de l'envie, de savoir que j'ai été là pour lui, pour un inconnu, et qu'il ait raconté leur histoire à une inconnue également.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 15 Déc - 21:11


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Je reprends une bouchée de mes pâtes même si maintenant je n'ai plus du tout faim. Mon appétit à complètement été coupé. Elle connait Ji Ho et dieu seul sait ce qu'il a pu lui raconter à mon sujet. Après tout je suis la garde qui l'a laissé tomber après l'avoir trompé. Je soupire doucement alors qu'elle reprends :

- Oui il est en Corée ! À Séoul d'ailleurs, il n'est pas retourné à Jeju mais est de suite allé à Séoul en rentrant de Hong Kong.

Et en plus elle le connaît déjà assez pour qu'elle sache qu'il vient de Jeju. Dans quel pétrin je suis maintenant ? Je sais très bien au vu du caractère qu'elle a quelle va se permettre de me juger, maintenant qu'elle sait qu'il est mon ex. Je la regarde continuer de manger alors que je finis ma bouche. J'ai du mal à avaler à cause de la boule qui s'est formée dans ma gorge tout à l'heure mais me force tout de même. Ce n'est pas le moment d'aller me faire vomir.

- J'étais partie tôt pour aller acheter du matériel pour mon travail, et lui sortait d'une boîte. Et il était sacrément bourré et.. il est tombé sur moi, me faisant aussi tomber. Je l'ai aidé à rentrer chez lui, il avait encore sa tête pour me dire son adresse. Je l'ai emmené chez lui et je suis resté pour veiller sur lui, surtout parce que bourré comme il était il me l'avait demandé...

Sacré lui. Mais cette histoire ne m'étonne pas du tout de sa part. J'avais déjà entendu à l'école qu'il avait commencé à boire un peu trop sérieusement tout le temps après les cours. Mais n'étant plus sa copine je n'avais pas vraiment cherché à l'en dissuader. Je l'avais contacté une ou deux fois pour prendre des nouvelles mais il avait refusé de répondre, ce que je jugeai tout à fait normal, vu la pute que j'ai été. Elle relève les yeux vers moi après une nouvelle bouchée.

- Tu sais, il m'a tout raconté, au fil du temps qu'on passait ensemble... Enfin je pense qu'il m'a tout raconté, à moins qu'il ait oublié de me dire quelque chose...

Bon. Je repousse cette fois mon assiette pour de bon et pose mes couvertes sur le bord de la table. Ji Ho lu a donc tout raconté. Cette fille que j'avais en face de moi allait alors se mettre à me juger comme personne : Pute, catin, connasse et j'en passe. Il est vrai que j'ai fait souffrir Ji Ho, mais qui lui a demandé de se détruire après une rupture ? Moi aussi je l'aimais, hein.

- Je suis contente de savoir qu'il est ici, lui avouais-je, et le connaissant, il n'a pu te dire que la vérité...

Je baisse les yeux quelque secondes et me triture nerveusement les doigts.

- Je suppose que tu ne veux plus d'une amie comme moi, hein ? La questionnais-je avec un rire triste, je suis la fille qui a fait tant souffrir ton ami, ça craint quand même.

Quel destin nous lie tous les trois ? Je me le demande bien. Comment il en est arrivé à venir se soûler dans les bars Séoulites jusqu'à pas d'heures...

- Qu'est-ce que tu penses de moi, du coup ? Et sois franche...

J'ai besoin de savoir. Tout dépend de sa réponse mais je vais tout de même essayer de garder cette jeune fille en amie. J'en ai besoin dans ce monde de brute. Et puis je sais que je ne suis pas la seule au monde a à avoir agis comme ça... Mais je sais aussi très bien que Ji Ho, son ami, est plus important que moi pour elle puisque nous nous sommes tout juste rencontrées.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Lun 15 Déc - 22:04



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je la regardais tout en lui parlant. Elle avait l'air bouleversée, pas dans son assiette. Elle n'était pas à l'aise, oas du tout même. Pourtant, ça ne me dérangeais pas, de manger tout en parlant. Elle, au contraire, avait repoussé son assiette, comme si elle ne pouvait plus avaler ne serait-ce qu'une bouchée de plus. Ha Neul avait vraiment l'air d'être triste, que je sois au courant de toute leur histoire. Ça m'attristait également, surtout qu'elle devait croire que j'allais la traiter de tous les noms. Hors, ce n'était pas le cas. Et le fait qu'elle me demande si je ne voulais plus être son ami me fit bizarre, je devais l'avouer. Je faisais une moue, comme si je réfléchissais. Je réfléchissais à ce que je devais dire, à ce que je pouvais dire sans que ça ne sonne méchant, ou faut. Je sais ce à quoi elle s'attendait comme réponse. Je suppose que tout le monde attendrait un certain type de réponse..

- Bien sûr que si, que je veux toujours devenir ton amie..

J'étais sûre que j'allais la surprendre en disant ça. Et que j'allais sonner faux, également. Pourtant, j'avais pris une voix douce, une voix qui montrait que je ne mentais pas. Mais ça, pour le savoir, il fallait me connaître pour le remarque de suite. Je gardais la moue sur mon visage. Je ne savais pas comment lui expliquer tout ça.

- Ji Ho m'a tout dit, oui. La relation que vous aviez avant, que tu l'as trompé, puis tu as rompu, alors qu'il était prêt à te pardonner pour ne pas te perdre. Il m'a aussi raconté que ça l'avait mis dans une dépression pas possible. Il était vraiment amoureux de toi, donc ça l'avait blessé..

Je sais, ce n'était pas mon point de vue à moi, mais je voulais le dire. Oui, Ji Ho était amoureux d'elle, mais grâce à moi, il a commencé à voir d'autres filles, à avoir un petit sourire ou le faire légèrement moins boire, ou en tout cas, pas tout seul. Je l'ai vraiment aidé, et il était vrai que j'étais triste à l'idée de savoir que je venais à peine de rencontrer Ha Neul et que la seule personne en commun qu'on a jusqu'à présent est son ex. Je posais mes couverts, et me tournais vers elle.

- J'ai la version de Ji Ho, et c'est vrai qu'au départ, je croyais que tu étais une.. connasse, oui. J'eus un léger sourire triste. Mais je n'avais déjà pas ton côté de l'histoire, et je n'aime pas juger lorsque je ne connais pas les histoires de chacun. Et puis.. Même si c'est une histoire triste, et que je trouvais ça vraiment con de le quitter alors qu'il t'aurait pardonné, je le comprend, en quelques sortes. Et puis, ça date.. Je suppose que tu as changé, depuis le temps, non ?

Je la comprenais légèrement, à vrai dire. Je pense qu'elle avait préféré le quitter plutôt que de revenir vers lui puis à nouveau le tromper, et le faire souffrir, encore et encore. En tout cas, c'est ce que j'aurais fait moi dans ce cas là, si je savais que je serais tentée de le tromper une nouvelle fois. Mais ça aurait été différent si elle savait que ce n'était qu'une erreur, qu'une seule fois et que jamais elle ne recommencera. Ça aurait été une erreur de sa part de ne pas accepter cette chance qu'il lui donnait.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mar 16 Déc - 14:08


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Vraiment, le destin joue des sacré tours. Comment est-ce que nous nous étions retrouvées toutes les deux à partager le plat que Ji Ho m'avait appris à faire et qu'il lui avait déjà fait goûter ? Je déteste cette situation. Elle sait tout sur moi du point de vue de mon ex, et ça ne doit vraiment pas être glorieux, car après tout, je suis l'ex qui l'a trompée et qui est partie.

- Bien sûr que si, que je veux toujours devenir ton amie...

Je reste étonnée par ses propos. Ji Ho lui a pourtant bien tout raconté non ? Alors comment elle peut vouloir me côtoyer ? Après réflexion elle a sûrement dit ça pour avoir ma version des faits et ensuite m'insulter de tous les noms en sortant de mon appartement. Je sais que je ne dois pas encore lui faire confiance, surtout après ce qu'on vient de découvrir toutes les deux.

- Ji Ho m'a tout dit, oui. La relation que vous aviez avant, que tu l'as trompé, puis tu as rompu, alors qu'il était prêt à te pardonner pour ne pas te perdre. Il m'a aussi raconté que ça l'avait mis dans une dépression pas possible. Il était vraiment amoureux de toi, donc ça l'avait blessé...

Je savais qu'il était tombé en dépression à cause de moi. Mais qui lui avait dit d'autant s'éprendre pour moi ? Je soupirais doucement ou ouvrait enfin ma bouche :

- Bien sûr que je l'ai blessé, mais c'était pour qu'il souffre moins après...

Après tout, je suis partie parce que je savais très bien qu'en étant allée voir ailleurs une fois, je ne ferais que recommencer. Alors dans ces cas là autant ne pas avoir de point d'attache, autant ne pas avoir de personne qui vous ne voudra pour votre écart.

- J'ai la version de Ji Ho, et c'est vrai qu'au départ, je croyais que tu étais une.. connasse, oui. Mais je n'avais déjà pas ton côté de l'histoire, et je n'aime pas juger lorsque je ne connais pas les histoires de chacun. Et puis.. Même si c'est une histoire triste, et que je trouvais ça vraiment con de le quitter alors qu'il t'aurait pardonné, je le comprend, en quelques sortes. Et puis, ça date.. Je suppose que tu as changé, depuis le temps, non ?

C'est à mon tour d'avoir un rire triste. Le pire c'est que quatre ans après les faits, non, je n'ai toujours pas changé. Je suis restée sur mes positions. Jamais je n'ai pensé à retourner vers lui, ni à le contacter.

- Non, avouais-je enfin, je couche avec qui je veux, je passe des soirées entières à me soûler dans les bars.

Au mois, là, je sais que son « connasse » je l'ai mérité. Je me redresse dans mon fauteuil.

- Le quitter était la meilleure décision que j'ai pu prendre de ces quatre dernières années. Avec l'idée d'ouvrir mon cabinet. J'espère pour lui qu'il se porte mieux à présent. Ça fait quatre ans, quand même. On oublie facilement, normalement.

Je soupirais une nouvelle fois, me relevais et allait apporter mon assiettes dans la cuisine. Je me resservais un verre de vin que je calais directement et posais mon verre dans le lave-vaisselle. Les discussions sincères me vont mieux quand j'ai un peu d'alcool dans le sang. Je suis bien trop tendue, là.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mer 17 Déc - 11:40



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
" Bien sûr que je l'ai blessé, mais c'était pour qu'il souffre moins après..." Voilà ce que j'attendais, comme réponse. Parce que c'était la seule raison valable qui me venait à l'esprit, et la raison pour laquelle j'aurais pu moi aussi rompre si j'aurais trompé mon petit ami, celui qui me faisait confiance et à qui je promettais de l'aimer et qu'il n'y avait que lui. Elle devait, elle aussi, se dire que si elle l'avait trompé une fois, elle l'aurait fait une autre fois, et encore une autre. Je supposais que le sexe et la tromperie était un peu comme de la drogue : on y goûte, on se dit que ce n'était qu'une fois puis au final on a envie de recommencer encore et encore, à en devenir addict.

Je continuais dans ma lancée en lui parlant, mais ma langue a fourchée. Et je m'en suis rendu compte trop tard, puisque je voyais déjà la mine triste de Ha Neul. Je ne voulais pas dire que je LE comprenais, mais TE, donc que je comprenais la jeune femme en face de moi. Et à l'entendre parler et me dire qu'au contraire elle continuait à coucher avec n'importe qui, je me mettais à faire une moue. Elle n'avait pas compris où je voulais en venir en disant qu'elle avait changé. Il fallait que je rectifie au moins ça.

- Non, je voulais pas dire changer dans ce sens là, tu fais ce que tu veux de tes soirées et tu les passes avec qui tu veux.. Je voulais dire.. Je soupirais en essayant de trouver mes mots. Tu as du te rendre compte, après Ji Ho, que tu n'avais plus envie de te poser avec un seul et même homme, et avoir des relations sexuelles qu'avec une seule personne. Je voulais dire que tu avais sûrement changé par rapport à ça, que tu ne devais sûrement plus te poser et avoir un petit ami, que tu as appris de cette erreur, ou de cette découverte, appelle ça comme tu veux, et que tu n'as blessé plus aucun homme qui croyait que tu l'aimais.

Je ne savais pas du tout si mes paroles étaient cohérente, et je m'en excusais intérieurement pour ça. Je me disais qu'après avoir fait souffrir Ji Ho, elle ne devait sûrement plus avoir de petit ami qu'elle faisait à leur tour souffrir en les trompant à droite à gauche. J'espérais qu'elle me comprenait. A croire que le vin m'avait mélangé mes pensées et que je ne savais plus totalement parler. Je la regardais alors aller dans la cuisine et tout ranger. Silencieusement. Je réfléchissais à ses dernières paroles. Cela faisait un petit moment depuis que je n'avais pas vu mon ami, mais je ne pense pas qu'il ait la vie qu'elle pensait qu'il aurait en venant ici, à Séoul. Je n'attendis pas qu'elle revienne de la cuisine pour parler.

- Il se porte mieux, oui. Parce qu'il avait quelqu'un avec qui parler et qui l'aidait à remonter la pente. Mais il n'a pas la vie qu'il souhaitait, il ne vit pas de sa passion. Je pense que s'il aurait de suite trouvé du travail dans cette branche là, il aurait eu plus de facilité à t'oublier.. Mais il va mieux, c'est déjà ça. J'eus un très léger sourire, bien qu'elle ne pouvait pas forcément le voir de là où elle était.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mer 17 Déc - 14:02


Hae Mi & Ha Neul

How can I be that stupid ?


Je viens de lui avouer une partie de ma personnalité. Pas la plus joyeuse en plus. Ce moi qui se laisser aller dans les bras de n'importe qui et qui boit comme un trou. Je n'étais pas alcoolique, puisque je ne buvais que par moments, mais beaucoup d'un coup. Surtout par moments de déprime, chose qui m'arrive assez régulièrement en ce moment, sans savoir vraiment pourquoi. C'est d'ailleurs un soir comme ça que je me suis retrouvée dans le même bar que Jin Ho.

Avant que je ne décide d'aller dans la cuisine, elle avait dit ce monologue. Alors j'ai mal interprété sa phrase précédente. J'aurais pu éviter de lui raconter cette partie sombre de mon comportement... Tan pis pour moi. Et en effet, elle a raison : Après Ji Ho, plus rien n'était pareil. Aucune envie de me fixer, je voulais juste m'amuser, profiter de ma jeunesse, et on verrait le reste après. Parce qu'après tout, on ne vit qu'une fois.

Une fois dans la cuisine je décide de la réorganiser un peu avant qu'elle ne reprenne la parole de loin. Je l'écoute attentivement, même si je fais autre chose en même temps : une des qualités de kiné, savoir faire deux choses en même temps est important, sinon mes consultations dureraient des heures.

- Il se porte mieux, oui. Parce qu'il avait quelqu'un avec qui parler et qui l'aidait à remonter la pente. Mais il n'a pas la vie qu'il souhaitait, il ne vit pas de sa passion. Je pense que s'il aurait de suite trouvé du travail dans cette branche là, il aurait eu plus de facilité à t'oublier... Mais il va mieux, c'est déjà ça.

JE me redresse après avoir rangé la casserole fraîchement lavée et essuyée et pose mes yeux sur elle. Elle connaît beaucoup de choses sur lui. Ils 'est trouvé là une très bonne amie, une confidente, même. Je suppose que j'aurais pu être cette personne si je n'avais pas agis de la sorte. Je referme le placard d'un léger coup de pied dans la porte et retourne après d'elle. Je me rassois.

- Il était le meilleur de notre promo pourtant.

Les profs lui faisaient tout le temps des compliments et c'était le seul qui avait envie de faire les 6 années dans l'école. J'ai quitté au bout de 2, certains se sont même arrêtés à la première. C'était dur, c'est vrai. Mais c'est formateur. J'ai un caractère en béton, grâce à cette école.

- Le connaissant, il a pas dû aller à des auditions, il aurait forcément été prios quelque part, je marque une courte pause et reprends, il est tout à fait le style de la YG ou de la JYP, en plus.

C'était la première chose qu'il voulait faire en revenant en Corée, à Seoul précisément : auditionner pour les trois grands, et aviser ensuite s'il était pris nulle part. Et là qu'est-ce que j'apprends ? Qu'il ne fait rien de ses dix doigts parce que monsieur était déprimé... C'est pas lui. Je ne le reconnais pas vraiment à travers ce qu'Hae Mi me dit.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How can you be that stupid? Mer 17 Déc - 23:46



❝How can you be that stupid ?❞
Moon Hae Mi & Lim Ha Neul
Je ne connaissais pas énormément de leur histoire, à vrai dire. Seulement ce que m'avait raconté Ji Ho, mais la plupart des choses étaient dites en déprimant sur le fait qu'elle l'ait trompé et quitté. Je ne savais pas tous les moments de bonheur qu'ils avaient passé ensemble, puisque je supposais qu'ils en avaient passé des bons vu à quel point Ji Ho était amoureux d'elle. Tout ce que je savais, c'était que tout allait bien jusqu'au jour où elle l'a trompé, puis jusqu'à ce qu'il se fasse quitter. Donc je ne pouvais pas juger sur leur histoire, rappeler à Ha Neul que portant ils étaient bien ensemble, qu'ils auraient pu vivre longtemps heureux comme ça, et cetera. C'était à elle de décider avec qui elle voulait passer sa vie avec, et si elle ne voulait personne dans sa vie - pour le moment ou non - c'était également à elle de le décider. Je n'avais rien à dire, je le savais et je ne disais donc rien sur ça. Je parlais, lui expliquais, puis l'écoutais me dire que Ji Ho était le meilleur de leur promotion de danse, à Hong Kong. Il m'en avait parlé. C'était difficile, horrible par moment, mais ça l'avait énormément forgé et aidé à s'améliorer. Elle me parlait de la YG ou de la JYP. Une agence d'idole ? Personnellement, je n'ai jamais imaginé Ji Ho devenir une idole, ou plutôt, je ne l'imaginais pas dans un groupe, et encore moins un groupe très nombreux. Mais bon.

- Il a auditionné dans ces agences ! Mais en revenant, il n'avait plus la motivation et l'envie de le faire, c'est pour ça qu'il n'a jamais été pris, en fait.. Mais il m'a dit qu'il va bientôt retenter sa chance et refaire une tournée des agences, maintenant qu'il marche plus droit.

Et qu'il était mieux dans son esprit. J'étais d'accord avec lui, ça ne servait à rien d'auditionner dans une multitude d'agences de talents, qu'elles soient grandes ou petites, si ceux qui s'occupaient du recrutement ne voyaient pas en lui la motivation, l'envie et l'espoir de devenir un jour une grande célébrité. Personne n'aurait envie de prendre quelqu'un qui ne se bat pas pour avoir ce qu'il veut car il en veut, qu'il soit doué ou non. Je la regardais, assise en face de moi. J'en connaissais au final beaucoup plus sur elle qu'elle en savait sur moi. Même si ce n'était pas tout à fait réglo, j'aimais ce point là. Ca m'aurait embêté qu'elle vienne me dire qu'elle connait Sang Jae et qu'il lui a raconté notre histoire de A à Z en précisant bien qu'il m'avait enlevé. Non, je n'aurais pas du tout aimé. Mon visage se radoucissait légèrement, affichant un petit sourire sur mes lèvres.

- Je suis désolée si tu n'avais pas envie d'en parler, j'avais aucune idée que tu étais LA Ha Neul dont il me parlait, comme ton prénom est assez courant par ici..

Je me demandais si elle croyait que j'étais venue spécialement parce que je la connaissais à travers Ji Ho, et si j'étais là pour me venger ou pour lui dire qu'elle devait à tout prix revenir vers son ex. Non, loin de là, pour moi à la base elle n'était qu'une simple cliente qui m'a privé de mon repas devant la télé en m'appelant aussi tard, c'est tout.

- Tu as l'air très bien avec la façon dont tu vis là, donc c'est le principal ! Tu te caseras avec un homme quand tu auras envie, ajoutais-je en riant. Après tout, c'est bien ce que je faisais aussi, non ? Même si j'avais sûrement moins de relations charnelles qu'elle, mais quand même.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: How can you be that stupid?

Revenir en haut Aller en bas
 

How can you be that stupid?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» To be or not to be a stupid noob :-)
» Sauvons le soldat Pyrobowa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-