AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rendez-vous; ft haemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: rendez-vous; ft haemi Lun 10 Nov - 20:00




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul
Concentré dans l'écriture de son nouveau roman, ma mère ne portait pas tellement attention aux histoires fascinantes que je lui racontai. Elle lâchait des "hum" par-ci, par-là, sans m'écouter. Comment le sais-je ? Le silence régnait dans son bureau, soudainement brisé par un "hum" compatissant. « M'man! Tu ne m'écoutes pas! » M'énervais-je en quittant mon siège, mais elle me fit qu'un signe de la main pour me dire de la laisser tranquille. Mère indigne, pensais-je en claquant la porte derrière moi. Un soupir quittait la barrière de mes lèvres, je m'ennuyai comme un rat mort. Jahyeon ne semblait pas là, à mon grand malheur, ni mon père d'ailleurs. Passant et repassant un peu partout dans la maison, je me laissais échouer au sol tel une étoile de mer, affligé par mon ennuie. Dix petites minutes venaient à peine de s'écouler, durant lesquelles j'ai tapé des pieds en hurlant à ma mère que j'avais faim. Aucun signe de vie. Elle faisait exprès de me snober, la bougre! Tant pis pour elle!

Prit d'un esprit vengeur, je me relevais en vitesse, sautant sur mes deux pieds avec l'agilité d'un chat. à part ses bouquins, rien ne l'intéresse. Encore plus agacé pour cela, j'attrapais son sac à main traînant sur le meuble à chaussure dans l'entrée. Un foutoir pas possible, j'vous jure! J'en perdais presque mes moyens devant son bordel monstre. Mais qu'est-ce que je cherchais au juste ? Aucune idée, mais je retournais davantage le contenue de son sac, sortant un peu tout partout pour le déposer à côté de moi, par terre. Trousse de maquillage, pochette à stylo, bloc de feuille, boite de pansement, collant de rechange.. What ? Celui-là, je le refourrai dans le sac, saisissant son porte monnaie. Je ne comptais pas l'ouvrir, mais un truc en tomba. Une carte, apparemment rangé à la va-vite. Je la prenais entre mes doigts pour l'examiner. Mais c'est la fille de l'autre fois! Hae Mi, l'esthéticienne de ma mère! Je me souviens avoir discuté avec elle, alors qu'elle s'occupait de ma génitrice. D'un coup, je me sentais moins ennuyé. Choppant mon portable, je tapais son numéro et attentit qu'elle décroche avant d'ouvrir la bouche. « Hey, salut! Tu te souviens de moi ? Le superbe fils de ta meilleure cliente, Madame lee. Non ? C'est Mikyung! » Lui rappelais-je finalement, alors que je n'attendais même pas une réponse. « Dis, tu veux sortir avec moi ? Pour faire un petit tour, hein! » Précisais-je, sait-on jamais, puis je repris. « Je t'attends devant le café "cat coffee" dans trente minutes, à insadong! » Et je raccrochais sans même avoir attendu une réponse. Du mikyung tout craché. En attendant, je courrais vers ma chambre, me mangeant le porte au passage -puisqu'elle est fermée à clé- et troquais en vitesse mon jogging contre une tenue plus appropriée. Jean déchiré, pull gin et gilet en jean par dessus. Quittant la pièce -que je refermais à double tour- j'allais vers l'entrée enfiler mes timberlands jaune/orange, pour au final, sortir de chez moi. Direction le cat coffee du coin, là où devant me rejoindre Haemi. Je ne lui laissais pas le choix!  à moins d'être harcelé au téléphone jusqu'à la fin de sa vie.



   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Lun 10 Nov - 23:28



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Dans une semaine de travail, je m'accordais toujours une journée de repos. Je faisais toujours en fonction de la journée la moins demandée, et lorsqu'on me demandait un rendez-vous pour ce jour là, je disais que je ne pouvais pas et demandais un autre jour ou la semaine prochaine. Il était rare que j'ai deux semaines de suite la même journée de repos, puisque je devais faire en sorte que tous mes clients aient un rendez-vous lorsqu'ils le souhaitent.

Et qu'est-ce que je faisais lors de mes journées de repos ? Je ne me reposais pas ! Ou plutôt, je me reposais en m'occupant, puisque je détestais n'avoir rien à faire la journée. J'avais donc commencé ma journée par me refaire ma manucure, et pris le temps pour choisir mes habits de la journée, à savoir un jeans slim blanc et un chandail bleu, le tout avec des accessoires et bottines à talons. J'ai du aller à mon grossiste personnel pour acheter tous les produits qu'il me fallait pour mon travail et qui étaient presque vide - et croyez-moi, ces choses là partent généralement très vite. Après ces achats pour le travail, je me suis permise de faire du shopping pour moi-même. Il m'arrivait de le faire seule, et ça ne me dérangeait pas. J'étais dans l'allée principale lorsque mon téléphone sonna. Je me mis sur le côté pour ne pas gêné et répondis au numéro inconnu :

- Moon Hae Mi, que puis-je faire pour vous ?
- Hey, salut! Tu te souviens de moi ? Le superbe fils de ta meilleure cliente, Madame lee. Non ? C'est Mikyung!
- Oh, Mi Kyung ? Salut ! répondais-je assez surprise.
Dis, tu veux sortir avec moi ? Pour faire un petit tour, hein!
- Sortir ?
- Je t'attends devant le café "cat coffee" dans trente minutes, à insadong!
- Euh, d'ac....

Je ne pu même pas lui répondre qu'il me raccrochait au nez. Je riais en remettant mon smartphone dans mon sac à main. Lee Mi Kyung, ce gamin qui regarde sa mère se faire épiler sans sourciller, venait de me donner rendez-vous. J'aurais habituellement refusé un rendez-vous comme ça avec n'importe quel homme, mais lui, il était spécial. Déjà bien trop jeune pour moi, et puis il me faisait rire ! Et puis je ne sais pas pourquoi, mais je savais très bien qu'il continuerait de me proposer un rendez-vous jusqu'à ce que je cède, puisqu'il est borné.

Je quittais donc le centre commercial et me rendis au cat coffee à Insadong. J'aimais ces endroits, j'aimais les chats qui se pavanaient devant nous pendant qu'on buvait un café. J'étais en avance donc je décidais de m'asseoir à la table à banquette qui était contre la vitrine, et de boire un café en l'attendant.

- Mi Kyung, je suis là, disais-je avec un léger sourire, histoire qu'il me remarque lorsqu'il entra dans le café pour me chercher.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Mer 12 Nov - 17:36




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul
Si Haemi possédait un jour de repos ? Aucune idée. Si elle bossait aujourd'hui ? Aucune idée, non plus. à dire vrai, je me rends compte que j'ai tout programmé à la seconde sans même savoir ces détails-là. Dans un sens, je comprendrai si je me retrouve seul devant le café... Quand même, je prend jamais la peine de faire les choses en entière, sans les précipiter. Malheureusement, je suis déjà habillé et dehors. C'est bien trop tard pour la rappeler et lui demander, ou même, d'annuler complètement. De toute façon, je n'avais aucune envie de faire demi-tour après avoir changé d'avis. Je suis comme ça. Je met la charrue avant les bœufs. Déambulant parmi les gens, évitant un contact trop brutal avec eux, prêtant attention à leurs mouvements comme s'ils étaient susceptible de changer de route sans prévenir. C'est un peu le cas. La foule se mélange, les passants se croisent, et aucun n'avertit quand il coupe le chemin. Une chance pour moi, je suis réceptif et habile, parce que des épaules, j'aurai pu en taper plusieurs. Pas à pas, je me rapproche du cat coffee où j'avais donné rendez-vous à Hae Mi. Le genre d'endroit pour les filles, évidement. Disons que j'aime les chats et qu'ils me le rendent plutôt bien. D'ailleurs, les serveuses me connaissaient bien, puisque j'habitai pas très loin. Mais qu'importe! J'arrivais enfin à destination, à peine essoufflé par ma marche rapide. Un coup d'oeil à l'extérieur, puis les alentours, pour m'assurer de sa présence. Pas de Hae Mi dehors. Serait-elle en retard ? Ou suis-je à l'avance ? Dans les deux cas, je ne la vois pas, me décidant à franchir les portes. De loin, sa voix m'interpella et attira mon attention.

Ainsi posté devant l'entrée, je pu facilement la voir, un sourire illuminant derechef mon visage. Elle est là, effectivement! Haemi est venu, malgré mon délais aussi court. Bien heureux de sa présence, je ne perdais pas de temps pour la rejoindre... Avant de manquer un plongeons sur le parquet. Saleté d'boule d'poil! Je n'avais pas vu le matou couleur sol, affalé par terre comme une carpette... Dans lequel je me suis prit le pied, trébuchant bêtement dessus. « Ah, désolé! » Criais-je en attrapant le chat perturbé dans sa sieste et râlant à qui voulait l'entendre. Je le pris contre moi, bien qu'il soit énorme et hyper lourd, et terminais-je de m'installer en face de l'esthéticienne. « C'est l'homme qui est censé être en avance. » Maugréais-je en m'asseyant sur une chaise, le chat sur mes genoux.

ça ne faisait rien qu'elle soit en avance, même si ça perdait du charme. Où est le mec galant, si je la fais attendre ? Ouais bon, elle est plus âgée que moi et je pourrais être son petit frère, mais quand même! Y a des principes dans la vie. « ça fait longtemps que tu attends ? » Voulais-je savoir en caressant la tête du gros minet, tirant sur son oreille pour l'entendre miauler. J'aime les bêtes, mais j'adore aussi les embêter. D'ailleurs, j'entends une vendeuse me dire d'arrêter mes tortures. ça me fait sourire, tandis que je dépose la boule de poil au sol, là où elle retourne s'avachir comme un sac à patate.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 13 Nov - 0:22



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
J'aimais énormément ce genre d'endroit. Cat coffee, dog coffee, la plupart des café de la ville me connaissaient ou m'avaient déjà vu. Je n'ai jamais eu de chien ou de chat, même étant toute petite. Je n'ai pas le temps d'avoir de chien puisque je bouge tout le temps, et je n'ai pas envie que mon chat ne disparaisse dans la nature, donc je n'en voulais pas non plus.

C'est pour ça que j'aimais venir ici, j'ai tout l'amour des animaux que je voulais, quand je le voulais, et c'était parfait. Même si je préférais les chiens car ils sont plus câlins que les chats, ce n'est pas grave. Attendre Mi Kyung ici n'était pas si grave, puisque je recevais mon café et je m'amusais à regarder les chats qui traînaient ci et là. J'attendais encore cinq minutes avant de voir apparaître le garçon, qui avait l'air de me chercher du regard. Je lui fis signe pour qu'il sache que j'étais là, souriante. Mais je me mis de suite à rire lorsqu'il trébucha sur un des chats qui faisaient carpette par terre. Je le regardais s'installer avec ce même chat, reprenant doucement mon air normal et non celle qui venait de se moquer gentiment de lui.

- Ce n'est pas grave, tu es à l'heure c'est déjà ça !

Le pauvre avait l'air de s'en vouloir d'être arrivé après moi, puisqu'il était l'homme. C'était déjà bien qu'il pensait ainsi, qu'un homme est sensé être le premier à arriver, peu pensaient ainsi à présent. J'écoutais sa question moins que je ne le regardais embêter le chat qu'il avait sur les genoux. Le pauvre, heureusement qu'il le repose de suite.

- Je suis arrivée il y a cinq minutes environ, ce n'est pas long. Et puis je suis en voiture et je connais l'endroit, donc je suis venue rapidement ! disais-je en souriant.

Je pris une gorgée de mon café en regardant un persan sauter derrière moi, faire le tour et aller s'installer à côté de moi sur la banquette. Je reposais ma tasse et caressais ce chat, tout en regardant Mi Kyung.

- Alors dis-moi, tu as eu envie d'un rendez-vous avec une noona ? lui demandais-je en rigolant. Puis ajouta :
- Ou tu voulais simplement aller torturer les chats de ce cat coffee mais ça faisait idiot, seul, alors tu as cherché à avoir de la compagnie ?

J'avais un sourire amusé en lui demandant ça, puisque n'importe quelle de ses réponses me fera sûrement rire.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Dim 16 Nov - 22:26




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul
Un départ merdique, si puis-je dire. Je croyais faire mon effet avec une arrivée en beauté, genre super classe à la beau gosse. Je n'avais pas prévu de me prendre un chat dans les pieds et manquer de m'écraser au sol. Elle se moquait, c'était fini de moi. Pourtant je me saisis de la boule de poil pour aller la rejoindre, mécontent d'être en retard comparé à elle. Gentleman oblige. Enfin, pas tellement quand on me connait bien, mais c'est important au début.  Malgré cela, Haemi se montrait sympathique et j'en souris. « C'est moins galant qu'être en avance. » Maugréais-je dans ma barbe invisible, avant de torturer l'oreille de ce pauvre matou. Une vraie carpette. Il ne disait rien, même si l'une des serveuses me reprit à l'ordre et que je le déposai au sol. Suite à cela, je questionnai Haemi sur son délai d'attente, curieux comme pas possible. Tout semble contre moi, d'après ses mots. Une moue boudeuse déforma mon visage de beau gosse, montrant ma fausse déception. « Tu n'auras jamais de copain en étant si parfaite. » Bah ouais, parce que j'ose dire ce que je pense. Ceci n'était qu'une "blague", rien de bien sérieux. Vu mon rire qui suivit ma plaisanterie, cela n'était pas du tout sérieux.

Mes yeux se posèrent sur le nouveau compagnon de la jeune fille. Un magnifique chat blanc à poil long, vraiment un beau spécimen. Un fin sourire étira le coin de mes lèvres, tandis que je me commandai un chocolat chaud. Rien de bien viril en soi, je l'avoue, mais je n'aime pas tellement le café. C'est amer, trop fort. Bref, j'en revenais à Haemi. « Qui y a t-il de mal à cela, noona ?» Répliquais-je avec un sourire charmeur. Un petit rire m'échappe, marquant un large sourire sur mon visage amusé. Bien sûr que non, je ne venais pas ici pour martyriser des chats. « ça pourrait être une idée, mais non. » Parce que je ne suis pas si méchant, quand même. « C'est le premier endroit qui m'est venu à l'esprit, en fait. » Avouais-je finalement en haussant à peine les épaules. J'aurai pu choisir ailleurs, mais je voulais ici.

Deux minutes après, une jeune fille me servit mon chocolat chaud avec un sourire éblouissant, que je lui rendis sans trop faire attention. « Tu ne travaille pas aujourd'hui ? Je ne t'ai pas dérangé, au moins ? » Voulais-je savoir en jouant avec ma tasse, laissant mes doigts pianotés dessus dans un léger bruit. J' aurai dû y penser plus tôt, surtout. Mais comment m'en vouloir, hein ? Je l'invitais à boire un café avec moi en discutant un peu tout les deux. Ce serait comme un repos, malgré qu'elle me considère plus comme un petit frère qu'un possible prétendant. Je ne cherche pas l'amour. Je ne l'ai jamais cherché, à dire vrai. à croire que l’éphémère me suffit amplement. Juste une seule fois, peut-être deux si cela m'a plu, mais jamais plus. Pas de sentiment, rien.  


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Lun 17 Nov - 1:11



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginer Mi Kyung, galant, véritable gentleman qui ferait tout pour faire plaisir à la femme qu'il convoite. Je riais intérieurement, car mis à part ses bonnes manières qu'il a - en tout cas avec moi - il n'a pas très l'air d'un gentleman, encore moins lorsqu'il me fait des semblants d'avances alors que je suis à attendre que sa mère ait fini dans la salle de bain, à nettoyer ma spatule à cire. Mais sa petite remarque sur le fait que je n'aurais jamais de petit copain me fit rire, et je le regardais.

- Je suis trop parfaite alors ? Les hommes n'aiment pas les femmes parfaites ?

Je gardais mon sourire amusé en lui parlant. Il avait le don de me faire rire, c'est ce que j'aimais chez lui. Je m'occupais du beau chat qui venait de prendre place à côté de moi pendant que Mi Kyung commandait un chocolat chaud, ce qui eut le don de me donner un petit sourire sur les lèvres.

- C'est sûr que c'est mieux de vouloir venir ici avec sa noona plutôt que pour martyriser ces pauvres chats.

Encore une fois, ceci dit sur le ton de l'amusement. Je savais pertinemment qu'il n'était pas méchant, encore moins avec les animaux, donc mis à part leur tirer les oreilles tel un gamin qui veut embêter son chat, il ne leur ferait aucun mal. Je souriais à sa nouvelle question. Si je ne travaillais pas aujourd'hui ? Je vois bien qu'il n'a effectivement pas pensé à me demander si je travaillais avant de me demander de sortir avec lui.

- Non c'est mon jour de repos, t'en fait pas. J'étais au centre commercial quand tu m'as appelé !

Et c'était juste à ce moment là que je repensa à une de nos anciennes conversations, où il me disait être étudiant en art et littérature.

- Et toi alors, tu n'as pas cours ? lui demandais-je, toujours ce même sourire sur les lèvres.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 20 Nov - 13:19




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul
Gentlemen n'était pas le mot pour me décrire, vraisemblablement. Hae Mi n'avait pas tord de le penser, parce qu'à part elle, je ne suis pas galant avec les autres. Sauf peut-être avec ma meilleure amie, Bae, mais je ne la drague pas. Qu'importe, ça n'empêche pas qu'elle soit à l'avance ou que je sois en retard et que cela a un peu gâché mon entrée en scène. Tant pis, pensais-je, tandis que je lui informais d'être trop parfaite pour avoir un copain. « à quoi sert-on si vous n'avez même pas besoin de nous ? » N'était-ce pas vrai ? Un homme même pas capable de porter secours à sa princesse n'est pas tellement utile. Où est le romantisme, dans ce cas ? Quoique, j'ai horreur de ce truc là. C'est pour les gens qui s'aiment, qui se désirent jusqu'à mourir. Ce n'est pas mon cas, puisque j'enchaîne les filles sans jamais me caser.

Mon chocolat commandé, je reportai mon attention sur Hae Mi et le chat qu'elle chouchoutait tranquillement. Une belle race, si puis-je dire. Aussi beau qu'elle puisse être belle. Gardons cela pour soit, hein. Mes yeux quittèrent la boule de poil pour retourner s'ancrer à ceux de ma noona. Pas faux, souriais-je en lui répondant. « J'avoue que c'est une meilleure excuse. » Puis je rajoutai en regardant une serveuse du coin de l'oeil. « Puis, c'est une bonne couverture pour la seconde raison. » Chuchotais-je en faisant mine de me pencher vers elle. Je ne compte pas rendre fou l'un de ces chats, mais c'est amusant de les embêter quand même. Mais revenons en à nos moutons, ou plutôt à Haemi -pas qu'elle soit un mouton hein-. Je m'inquiétais bien trop tard de sa vie professionnelle, déjà que j'empiète la privée sans demander de permission.

« Que faisais-tu au centre commercial ? » Question pertinente, franchement. à part faire quelques courses ou shopping, il n'y avait rien de bien étonnant à faire dans un centre commercial. J'alimente juste la conversation en posant des questions par-ci par-là... Ou un peu partout, surtout. Cours ? « J'ai du temps libre! Je ne commence que cette après-midi ~ » Une matinée de libre, que demander de mieux ? Je pourrais dormir, mais non. Dormir, c'est pour les fénéant. « J'ai cette chance de pouvoir rentrer chez moi quand je le désire, ou de filer quand j'ai une heure de creux. » Souriais-je en repensant que je suis bien trop assidu pour louper ne serait-ce dix minutes. On dirait pas à me voir comme ça, mais je suis un bon élève. Peut-être un nid à fille tombeur et dragueur, mais pas moins bosseur pour autant. Faut savoir être parfait, non ? Modestie à part, mon chocolat arrivait enfin et je pu me réchauffer les mains avec celui-ci.

Il était à peine sucré, quand je portais la tasse à mes lèvres pour y goûter une larmichette. J'aime le sucre. Au point d'en mettre deux ou trois dans une boisson qui n'en requière pas. Au moins, j'en suis heureux. Un large sourire sur le visage. « Dis ? Tu aimes lire ? » Demandais-je en remuant mon chocolat, le regard sérieux et rivé vers elle. Malgré mon petit sourire en coin qui plissait légèrement mes paupières. Curiosité l'oblige, j'aime bien savoir si les gens aiment le boulot de mes parents, ou même le miens. Sans vraiment me dévoiler pour autant.  


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 20 Nov - 16:51



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
A quoi servent les hommes si on a même pas besoin d'eux, puisqu'on est trop parfaites ? Je riais à sa question, qui était très pertinente. Je me mis à réfléchir, comme pour essayer de lui donner une réponse correcte, qui pourrait donner un avantage aux hommes. Mais il était vrai que depuis mon histoire avec Sang Jae, je n'ai jamais eu de petit ami, pas un seul en cinq ans, et ça m'a énormément aidé à me débrouiller seule et à ne pas dépendre d'un homme. Mais ils étaient quand même bon pour quelques choses, non ?

- Hm, je dirais que les hommes servent à donner du plaisir, et à porter des choses lourdes, lui disais-je en rigolant.

J'avais bien remarqué que Mi Kyung était très volatile avec les femmes, et n'avait pas l'air d'aimer se caser avec une petite amie puisqu'il ne m'a jamais mentionné le nom d'un fille dont il était amoureux, ou n'a jamais donné de petits noms d'amour en parlant d'une fille. Je guettais sa réaction à ma première option, rien que pour voir si ce jeune homme qui me draguait lorsque sa mère s'éclipsait, était tout aussi à fond sur la drague et les filles en dehors du toit familiale, ou si ce n'était que de la comédie. Je l'écoutais me dire qu'il avait tout de même une autre raison de venir ici, en faisant mine qu'il me disait réellement un secret. Je regardais la dite serveuse qu'il regardait du coup de l'oeil, et souriais, amusée.

- Je vois, c'est aussi une très bonne couverture.. à condition de ne pas venir avec une autre fille.

La serveuse était mignonne, en effet, et avait l'air jeune. Le type de Mi Kyung ? J'en avais aucune idée, mais vu son âge il ne devait pas vraiment s'attaquer à plus vieilles que moi.

- Dommage que les cafés du genre n'attirent que des serveuses, et non des hommes, ajoutais-je en haussant les épaules.

Et bien oui, pourquoi est-ce que je ne devais pas m'intéresser également aux hommes ? Enfin, je disais surtout ça pour voir une quelconque jalousie dans le regard du garçon, comme pour dire que lui aussi était un homme et que je devrais me contenter de sa présence. Je l'écoutais me parler tout en buvant, apprenant alors qu'il avait des horaires assez facile contrairement à ce que j'ai du subir pendant mes années d'études.

- Tu as de la chance d'avoir du temps pour toi ! Je devais alterner entre formation chez un employeur, l'école et l'entraînement, en plus d'un petit boulot le soir qui me payait mes études..

Je ne regrettais en rien ces années d'études, ces semaines chargées, ces formatrices pas mal rancunière et aussi les modèles qui ne prenaient vraiment pas soin d'eux. Je suis heureuse du métier que je fais, donc ça valait la peine. J'observais la serveuse déposer le chocolat chaud devant le nez de Mi Kyung, et le regardais ajouter du sucre. J'eu une légère grimace : comment est-ce qu'il pouvait avaler quelque chose d'aussi sucré ? Deux sucres était mon maximum, mais lui.. Je gardais mes mains autour de ma tasse, histoire de les garder au chaud.

- Oui j'aime bien lire, lui répondais-je. Je lis souvent le soir quand il n'y a rien à la télé, ça m'occupe. Et m'amuses aussi, parfois, ça dépend des livres ou manhwa.

Je souriais en lui répondant. J'ai une collection assez importante de livre, manhwa et manga chez moi, même si elle doit sûrement être ridicule comparée à certaines bibliothèques de familles.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 20 Nov - 17:50




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul
Donner du plaisir. Est-ce une façon de dire qu'un homme servait surtout pour coucher avec ? J'haussais un sourcil, intrigué par sa réponse. Oui, et ça porte des choses lourdes aussi! Bien évidement, suis-je bête. Mon sourire s'élargit et je joignis mes mains ensemble au dessus de la table pour y déposer mon menton, sans lâcher Haemi des yeux. « Je suppose qu'il y a plus de sensation à se donner du plaisir entre homme et femme, pour ma part c'est le cas. » En même temps, je n'ai jamais rien fait avec un homme, pas aussi poussé. Et puis, je ne pouvais pas savoir les sensations entre femme, et je ne saurai jamais. Sur ce coup-là, je ne pense pas que Haemi soit capable de me répondre. De toute façon, je n'oserai pas lui demander si elle a de l'expérience en dehors des homme. « Mais c'est vrai que je suis plutôt costaud dans mon genre. » Repris-je pour casser l'atmosphère, jouant de mes biceps avec peu de modestie.

« Tu crois franchement qu'elle pourrait me balancer ? » Je ne m'en inquiétais pas, vu que je ne suis pas décidé à me caser. Quand même, cette serveuse pouvait être bien mignonne, mais je m'en fichais largement. Au pire je l'imagine bien dans un lit, au mieux je peux toujours boire un verre avec. L'amour, ce n'est pas pour moi. Les histoires de couple, non plus. Sa phrase ne manque pas de me titiller, tandis que mon regard revient sur elle. « C'est ce genre de serveuse qui attire les hommes, non ? Regarde moi, je viens plutôt souvent ici. » Avouais-je en haussant les épaules comme si j'étais coupable de trop passer par-là. « C'est sûr que ce serait plus avantageux pour vous, les femmes, d'être servi par un homme. » Jalousie ? Je ne sais pas trop. Peut-être aurait-ce été le cas si un homme était là pour faire de l'oeil à Haemi. Or, ce n'est pas le cas. Je suis le seul mec présent aussi proche d'elle, pas de soucis à avoir!

L'école, c'est plutôt cool. Du moins, j'aime bien étudier, apprendre de nouvelle chose, vivre avec d'autres adolescents de mon âge. D'accord, je passe le trois quart de mon temps à les observer pour savoir s'ils adorent mes créations ou à m'énerver si ce n'est pas le cas. Comme j'aime bien les instaurer dans mes bouquins, que ce soit dans un personnage sans valeur ou plutôt important. Cela, personne ne fait attention autours de moi. Du temps pour moi ? Si tu savais, Haemi. « Disons que j'ai plus de facilité que toi, et pas tellement de boulot en dehors des cours. » Mensonge. Ce n'est pas facile d'être mangaka, surtout avec les délais à respecter. Délais que je respecte, justement. Qu'importe, mon chocolat venait d'arriver et je m'empressai de le sucrer. Le genre de truc infecte que j'adore. Mais j'ai l'habitude des regards étonnés ou choqués en voyant ma passion pour le sucré, même quand y en a pas besoin.

« Vraiment ? Tu lis quoi comme livres ou manhwa ? » Un chemin risqué, mais je voulais savoir si elle était susceptible d'avoir lu l'un des miens. Depuis le temps que je dessine, je ne compte même plus mes collections. Que ce soit des longues séries, des courtes ou des one-shot. Mais la patte de Miuw restait toujours la même, qu'importe le bouquin. Curiosité quand tu nous tiens. Personnellement, je pense qu'elle causera ma défaite.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 20 Nov - 21:43



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Depuis Sang Jae, je n'ai eu aucune relation amoureuse. Depuis Sang Jae, j'ai préféré fermer mon coeur de peur que d'autres hommes tombent amoureux de moi et soient aussi fou qu'il l'ait été. Depuis, je ne cherche rien, sauf de temps en temps quelques plaisirs charnel, parce que malgré tout, j'en ai besoin, et ça m'amuse. Donc oui, les hommes servent uniquement à ça. Et à porter des choses lourdes, aussi. Et accessoirement à nous faire rire et nous amuser, mais ça c'est une toute autre chose puisque certains hommes ne sont pas du tout amusant.

- C'est sûr que c'est mieux. Et puis, ça diverti également de temps en temps, ajoutais-je en souriant.

Sa supposition me laissa tout de même perplexe. Est-ce qu'il se demandait si j'avais déjà fait quoi que ce soit avec une femme ? Je n'ai jamais rien fait de tel, si ce n'est peut-être embrasser une amie lorsqu'on était plus jeunes, et plutôt bourrées. Je n'ai donc jamais rien fait d'aussi osé avec une femme. À moins que ça soit sa façon de me dire qu'il n'a jamais rien fait avec un homme ? De toute façon, je ne l'imaginais pas avec un mec, il avait l'air de trop aimer draguer les femmes pour être intéresser par les hommes. Je riais en le voyant jouer de ses biceps, sans gêne et sans honte.

- Ah oui, tu as l'air très fort !

Je dirais ça d'un ton ironique, mais pas moqueur. C'est sûr qu'il est musclé, qu'il a une bonne carrure et donc qu'il est fort, en tout cas pour ce que pourrait demander une femme. Donc je ne me moquais pas.

- Je ne sais pas, ça dépend de ce que tu veux avec cette serveuse ? Ou avec toutes les autres filles en général, d'ailleurs.

Je le lui demandais simplement, sans pour autant avoir l'air trop intéressé pour qu'il s'en inquiète. J'étais juste curieuse de voir son point de vue sur les femmes, sur l'amour en générale. À son âge, je ne pense pas qu'il devrait penser à déjà se caser pour le restant de sa vie. C'est à mon âge qu'on cherche quelqu'un pour finir sa vie, et non avant vingt ans. J'ai fait cette erreur, et je ne veux pas qu'il fasse pareil. Bien qu'il n'ait pas l'air comme je l'ai été à l'époque, mais on ne sait pas.

- Je ne sais pas si c'est ce genre de serveuse qui attire les hommes, je suis une femme, riais-je légèrement, comme si c'était évident que je ne le sache pas. Mais je suppose que ça attire certains hommes, oui. Pour les serveurs, je ne sais même pas si ça m'intéresserait.. Je ne suis pas du genre à craquer sur le premier serveur que je croise, avouais-je en souriant.

Je n'imaginais même pas un homme servir dans ce genre de café, à moins d'être fou amoureux des animaux, ou de prendre la première annonce qui pourrait convenir en tant que premier emploi. Je l'écoutais me dire qu'il n'avait effectivement pas beaucoup de travail en dehors des cours. Je me demandais ce qu'il faisait de son temps libre, à part draguer l'esthéticienne qui venait chez lui. Un sourire amusé s'afficha sur mon visage à cette pensée, je devais avoir l'air folle à être amusée toute seule. Mais mon visage repris son air souriant de d'habitude lorsque la conversation tourna autour des livres. J'aimais bien lire le soir avant de dormir, ça me reposait et en même temps ça me fatiguait les yeux et me préparait à dormir. Ou ça me faisait m'endormir en plein milieu de la nuit lorsque je n'arrivais plus à décrocher de ce morceau de papier.

- Je lis un peu de tout, j'aime bien diversifier, que ce soit de l'historique, du fantastique, ou des histoires simples, puis je me mis à lui citer quelques noms d'auteurs que j'aime bien, dont Miuw.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Ven 21 Nov - 21:26




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul


Nous avons un point de vue en commun, tous les deux. C'était divertissant et amusant. Je ne pu m'empêcher de lui rendre son sourire en hochant la tête, bien d'accord. Voila à quoi sert un homme, au plaisir et à la force. Pour moi, ça me va. Je ne cherche pas plus à l'utilité de mes compères, ni à savoir si la femme nous apprécie à notre juste valeur. Pour ma part, je m'en moque puisque je ne considère pas totalement une femme avec respect. Si elle l'avait déjà fait avec une personne du même sexe ? Je l'ignore et je ne le demande pas, mais pense-t-elle que ce soit mon cas ? Je ne suis pas tout blanc. Je ne me contente pas seulement du sexe opposé pour m'amuser ou me faire plaisir. Pourtant, ça ne va jamais bien loin avec un homme. J'autorise certains trucs, mais pas trop non plus. De toute façon, je ne parlerais pas de mon penchant bisexuel avec Haemi. C'est comme si j'allais dire à ma mère que je jouais à des jeux bizarres en sortant la nuit. Et elle qui croit que je vais chez des amis, ou que je ne fais rien d'illégal. La bonne blague.

Fort, oui, c'est bien le mot. Je ne passe pas des heures à muscler ce corps pour entendre dire que je ne suis pas fort. Ou que je n'en ai pas l'air, du moins. La fierté se peignit facilement sur mon visage, tandis que j'arrêtai de jouer la comédie avec mes bras. Pas la peine d'en faire trop non plus, juste de quoi doré mon blason. Bonne modestie à part, je reportais mon attention sur la serveuse en question. Ce que je veux d'elle ? Perso, je ne pense pas boire un thé en mangeant des petits gâteaux. « Sans mentir ? Je jouerai bien au leggo avec. » Plaisantais-je pour qu'elle comprenne où je veux en venir. Leggo, emboîter... Bref, c'était plutôt simple comme blagounette. Je reprenais avec un peu plus de sérieux, bien que mes mots ne soient pas ceux, mature, d'un adulte. « Les filles, j'aime les voir dans un lit. Je ne vais pas te faire une description complète de la chose, tu vois où je veux en venir ? » Fis-je en haussant les sourcils, un sourire en coin. « La vie de couple, pas pour moi. » Jamais, ni ça, ni le mariage.

« C'est quoi ton genre ? Plutôt, qu'est-ce qui te fait craquer ? » Après tout, si un serveur ne pouvait y arriver, qu'est-ce qui était susceptible d'y parvenir ? Moi, j'aime bien ce café, comme j'aime les animaux. Je pourrai très bien postuler pour être serveur et en profiter pour draguer la clientèle. On peut toujours rêver, ça ne fait de mal à personne. Changement de sujet, les études. Comparé à elle, je semblais beaucoup plus libre. Entre l'école et mes dessins, je n'avais ni formation, ni employeur, ni petit boulot en fin de journée. Rien de tout cela qui puisse alourdir mon emploi du temps et, occasionnellement, ralentir ma production. Mon temps libre, je le garde pour mes tomes. Sauf que personne ne le sait, et que tout le monde pense que je suis libre à ne rien faire. D'ailleurs, j'entamais un nouveau sujet, les livres.

Rien de bien intéressant, quand on y pense, mais j'aimais savoir si on lisait mes bouquins ou pas. Apparemment, c'était son cas. Un large sourire fendit mon visage en entendant le pseudonyme "Miuw". Alors, elle avait déjà lu quelques uns de mes bouquins. « Hum, tu connais l'auteure Lee Mi Eun ? Sa première oeuvre s'intitule "Mère à seize ans". » Je le connais par coeur, ce livre. Ma mère en est fière pour avoir connu son premier succès avec. Les jeunes d'aujourd'hui se pose des questions sur la grossesse ou le rôle d'être mère, la mienne tente d'y répondre à travers sa passion de l'écriture et ses expériences dans la vie. Puis, Haemi devait forcément la connaître, puisque c'est le nom de ma mère. « La lecture, c'est sacré dans ma famille. Ce n'est pas une histoire d'un bouquin avant d'aller au lit... C'est genre... Comme si notre vie se résumait à quelques feuilles, ou à un numéro de page. » Commentais-je sans me rendre compte que je partais dans un délire bien à moi. Je me reprenais aussitôt en mordillant ma lèvre, puis en buvant une grosse gorgée de chocolat chaud. Je vais trop parler, ça va se voir que je ne suis pas net. Aish.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Sam 22 Nov - 22:33



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Les femmes qui pensent comme moi doivent être assez, non ? Je sais très bien que certaines ne voient que du plaisir charnel chez un homme, et s'en fiche totalement d'une quelconque attention. Je sais également que certaines aiment savoir que leur homme font attention à elles et les chouchoutent, et le sexe est un plus. Pour ma part, je ne suis ni l'une ni l'autre. J'aime énormément être à l'aise avec un homme, pouvoir parler, rire, et qu'on fasse un minimum attention à moi - dans le sens où on m'aide ou on me demande tout simplement si je vais bien - mais je ne suis plus du tout tournée vers cette affection amoureuse. Uniquement de l'amicale. En ce qui concerne le sexe, oui j'aime parfois faire des folies et coucher avec des inconnus ou des "amis", mais ce n'est pas non plus tout le temps, je ne suis pas une croqueuse d'homme. Je le fais plus pour m'amuser, et par envie. C'est simple, je me sens à l'aise uniquement avec des inconnus, ou des amis. Ou les femmes, mais ça c'était par simple amitié bien évidemment.

Je lui demandais alors ce qu'il voulait avec cette serveuse. Comme je ne l'ai jamais vu en couple, je me doutais fort de sa réponse, mais je pouvais toujours demander. Je regardais la serveuse en attendant. C'est vrai qu'elle est jolie, grande, souriante et elle avait l'air d'être le type même d'au moins 50% des hommes coréens, mais bon. Il me répondit qu'il jouerait bien aux leggos avec.. Je fronça légèrement les sourcils, le temps de deux secondes, avant de comprendre où il voulait en venir. Je riais alors qu'il ajoutait clairement qu'il aimait voir les filles dans un lit. Oui, je voyais où il voulait en venir.

- J'ai compris, oui. Tu n'es pas du genre à voir les filles en dehors d'un lit, ou en tout cas très rarement !

Je souriais, puisqu'il ne faisait pas que de coucher avec les filles qu'il voyait. J'en étais l'exemple même ! A moins qu'il ait déjà eu envie de coucher avec moi ? La question m'effleura l'esprit que très rapidement avant qu'il ne dise que l'amour, ce n'était pas pour lui. Un léger sourire compréhensif se dessina sur mon visage. Ce n'était pas pour moi non plus, en tout cas plus maintenant. Plus jeune, j'envisageais de me marier oui, vers les 30 ans, c'était un très bon âge pour se marier d'après moi. Mais plus maintenant, non.

- Tu as raison, l'amour n'est pas vraiment important. Tant que tu n'as pas cette sensation ou cette envie d'être avec quelqu'un, ça ne sert à rien.

Je lui souriais, comme pour souligner une évidence. C'est horrible ce qu'une histoire qui tourne mal peut vous faire changer d'avis sur l'amour. Je buvais un peu de mon café lorsqu'il me demanda mon type d'homme. Très bonne question !

- J'en ai aucune idée, avouais-je en riant. Je n'ai pas de type d'homme idéal, et comme je ne recherche pas de petit ami je ne peux même pas décrire l'homme parfait, comme toutes les autres filles de mon âge.

Je ne sais pas vraiment pourquoi je me confessais comme ça à Mi Kyung. Peut-être parce que je n'avais pas peur de lui, qu'il ait un jour des sentiments pour moi ? Fort possible. Enfin, la conversation tournait assez rapidement sur les livres, et je lui citais quelques uns des auteurs que j'aimais bien, parmi une centaine que j'ai du lire. J'ai bien vu son large sourire lorsque je cita Miuw, mais pourquoi ? Sûrement parce qu'il aimait aussi cet auteur, ou alors il lisait justement un manhwa de lui. Allez savoir.

- Ah oui, j'ai lu ce livre lorsque j'étais plus jeune ! Attend.. Lee Mi Eun.. C'est pas le nom de ta mère ?

Ce fut comme une révélation. Je m'occupais de sa mère depuis longtemps déjà, mais je n'ai jamais fait le rapprochement entre un livre que j'ai lu à 18 ans, et elle. J'étais plus surprise sous cette révélation que sur le fait que sa mère était auteure et populaire qui plus est ! Ses paroles sur le fait que la lecture est sacrée dans sa famille ne m'étonnaient donc pas plus que ça. Je souriais.

- Ah oui je n'en doute pas, tu as du être bercé dans la lecture depuis tout petit. D'ailleurs, ça ne m'étonnerait même pas que toi aussi, tu écrives !

J'ai été bercée dans la beauté avec une mère maquilleuse professionnelle, et je suis moi-même esthéticienne. Ça ne m'étonnerait donc pas qu'avec une mère auteure, Mi Kyung soit lui aussi dans l'écriture, que ce soit par simple passe-temps ou non d'ailleurs.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Jeu 27 Nov - 16:33




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul


Ce n'est sûrement pas un manque de respect envers les demoiselles. Après tout, je ne les traite pas comme des chiens, non ? Peut-être un peu des jouets, pour certaines, mais je ne manque jamais de respect face à une fille -ou une femme-. Pour moi, notre possible relation s'arrête à "je te fais physiquement plaisir, puis c'est tout". Sauf à des rares occasions, où ces filles sont mes amies, et non des plans culs. Mais là, dans l'immédiat, cette serveuse n'est pas mon amie. Ni un plan cul. Parce que je ne compte rien faire avec elle, ni aujourd'hui, ni demain. Réfléchissez, à la beau être "bonne", elle reste innocente. Peut-être même qu'elle n'a jamais rien fait avec un homme, ni même tenue sa main. Restons en au stade de "elle est belle, je l'imagine bien faire ci ou ça" mais ça se limite à l'imagination, pas plus. « Exactement! » Acquiesçais-je en hochant la tête, approuvant complètement sa déduction finale. à des rares occasions, comme elle venait de le dire, puisque je ne faisais rien de déplacé avec elle.

L'amour, c'est pour les gens naïfs. Ils se font du mal à s'accroche qu'à une personne, en développant des stupides sentiments. Moi, je ne voudrais jamais me briser pour quelqu'un, jamais. L'amour, c'est beau que dans les mangas. ça, j'en ai de l'expérience. C'est si facile d'imaginer une belle histoire qui se termine bien, alors que dans la vraie vie, cela n'existe pas. La réplique de Haemi piqua ma curiosité en plusieurs points. La tête penchée de côté et un sourcil haussé, j'en profitais pour lui demander: « Comment sais-tu que quelqu'un est important pour toi au point de l'aimer et de vouloir passer sa vie avec lui ? » Le comble pour un lover, de ne pas savoir comment connaître l'amour, le véritable. Comment savoir si cette personne est la bonne, et que l'on veut rester avec éternellement. Là, je me pose fortement la question. Est-ce que ça arrive par hasard, contre notre gré, comme une maladie incurable ? Je me le demande sérieusement.

Mais à part l'amour, quel était son type d'homme ? Celui capable de la charmer, par exemple. Apparemment, elle n'en sait rien. C'est difficile, une femme. Je fis la moue, perplexe, la regardant sous un angle différent. D'accord, elle ne se voit pas en couple, comme moi. Elle ne recherche pas de compagnon, comme moi. « On a pas mal de point commun. » Disais-je d'un air faussement pensif. L'amour, c'est chiant. Conclusion, changement de sujet. Je préfère nettement mieux parler livre avec elle, que sentiment. Au moins un truc dans lequel j’excelle sans problème! Haemi semblait en connaître long sur les bouquins et leurs auteurs. Un petit plaisir pour ma conscience, je l'avoue. Même si je suis le stéréotype parfait du gars sans cervelle, qui pense plus avec sa queue que son cerveau. Erroné, malheureusement pour vous. Haemi avait lu le livre de ma mère sur son expérience à être une mère très jeune. ça me fit plaisir, beaucoup trop plaisir, vu mon sourire. « Oui, c'est ma mère! Génial, non ? » Demandais-je avec une certaine fierté.

Aie. Elle marquait inconsciemment un point en disant cela. Ce n'est pas étonnant si, moi aussi, j'écrivais. Justement, j'écris et je dessine aussi. L'espace de trente secondes, je cru que Haemi allait dévoiler mon identité secrète et lâcher un, "en fait, tu es écrivains !". Fallait, derechef, que je lui prouve le contraire! « Détrompe-toi, ce n'est pas du tout mon truc, l'écriture! Je n'ai pas le talent de mes parents, haha. » Encore un mensonge, bien évidement. Effectivement, j'ai été bercé dans le monde de la lecture, du dessin et de l'art. Comment ne pas devenir l'un d'entre eux ? C'est une secte, ma famille, je vous assure. Même mes soeurs sont dans le domaine! L'une d'elle rédige des bouquins pour enfant, et l'autre, elle est vendeuse dans une librairie en dehors des cours -en L-. Voyez le parcours de la famille Lee, quand même.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Mer 3 Déc - 0:52



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Comment savoir quand une personne était assez importante pour toi au point de l'aimer et de vouloir faire sa vie avec elle ? Très bonne question. Depuis un moment, il m'est difficile de parler d'amour, surtout de cet amour là où on veut passer sa vie avec quelqu'un. Depuis Sang Jae, je n'ai jamais reconnu cet amour, je n'ai plus aimé quelqu'un. Depuis cette époque, je pense avoir perdu ce sentiment à vie, peut-être. Je réfléchissais tout en réchauffant mes mains sur ma tasse. Comment le lui faire comprendre ?

- Et bien.. à chaque fois que tu es avec cette personne, tu n'as pas envie que la journée se termine. Quand cette personne n'est pas là, tu as envie de la voir, ou tout simplement de lui écrire un sms car tu pensais à elle. Tu te surprend à t'imaginer comment elle serait si tu étais en couple avec elle, ou comment ça serait entre vous dans deux semaines, trois mois, ou même quelques années..

C'était mon explication la plus correcte que je pouvais faire, sans donner trop d'exemple, sans partir dans de grandes explications bien profonde, pour qu'il ne soupçonne pas que j'ai déjà une fois ressenti cette envie de vivre avec quelqu'un jusqu'à la fin de ma vie. De même, je ne pouvais pas donner mon type d'homme lorsque le seul type d'homme qui me vient en tête est celui de Sang Jae lorsque j'étais amoureuse de lui. Il a sûrement changé depuis, mon type d'homme. Mais comme maintenant je ne cherche pas d'histoires, ça ne va qu'au feeling.

Du coup, notre conversation s'est vite tournée vers les livres, un changement qui pouvait être assez déroutant si on nous regardait faire. Et je venais donc d'apprendre qu'un livre que j'ai lu plus jeune était en fait écrit par la mère de ce garçon. Par une cliente régulière, avec qui je m'entendais très bien. C'était presque un choc pour moi de savoir tout ça, puisque je ne m'y attendais pas du tout. Je n'avais même pas fait le rapprochement entre le nom de l'auteure et le nom de sa mère.

- Oui, ce livre était vraiment spécial, génial !

Je ne sais pas comment je vais réagir la prochaine fois que je verrais sa mère. Si je lui parlerais de ce livre, si je lui demanderais ses autres livres, etc. Je ne pensais vraiment pas connaître un jour l'auteur d'un livre que j'ai apprécié. C'était donc naturellement que je déduisais que Mi Kyung écrivait également, puisque c'était quelque chose de facilement transmissible, comme passion. C'est ce qu'il s'est passé pour moi, alors pourquoi pas pour lui aussi ? Même si ce n'était pour l'instant que des petites nouvelles ou des textes sans grande valeur, ça prendra peut-être forme un jour. J'ai donc été surprise lorsqu'il niait ce fait.

- Ah bon ? Pourtant, j'aurais juré que tu écrivais, même si ce ne sont que des petites histoires comme ça. Tu as..  je réfléchissais en cherchant mes mots. Ce petit truc, dans tes paroles, un petit truc qui donne l'impression que tu pourrais les écrire dans un livre, mot pour mot. Je t'imagines même très bien en écrivant !


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Dim 7 Déc - 23:17




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul


Je n'y comprend absolument rien. L'amour, les sentiments, ce genre d'envie absurde. Bon dieu, je ne pige pas. Elle a déjà ressenti cela auparavant pour être si certaines ? Pas moi, en tout cas. Je n'ai jamais eu envie d'être avec quelqu'un au point de haïr les 24h heure que possèdent une journée, ou d'espérer que demain soit pareil d'aujourd'hui, avec cette personne. Wow, ça part loin. Voir l'avenir avec cette fameuse personne ? S'imaginer dans dix ans avec ? Ou même demain ? J'hausse un sourcil, égaré. Je dois ressembler à un gosse devant un phénomène surnaturel avec ma bouche entrouverte et mon regard de merlan frit. C'est ça, l'amour ? étrangement, je note son explication d ans un coin de ma tête, comme si cela pourrait me servir un  jour. Qui sait. Si ça commence par arriver, je serais à quoi m'en tenir. L'amour. Ce mot me donne envie de partir au pôle nord élever des pingouins. Amour, signifie unique personne dans sa vie. Je ne veux pas me contenter d'un seul corps, quoi. Ouais bon, je suis un lapin, j'y peux rien. Quand ça ne parle pas de relation au lit, je m'ennuie. Et puis, qui en profiterait si je me restreint à une seule personne ? J'en ferais des jalouses, haha ~

L'amour, c'est mieux de le voir dans des films. Quoi que, non en fait. Qu'importe! Je préfère largement parler livre qu'amour. Un bon sujet, dans lequel je m'y plais malgré mes mensonges. Ma mère est auteure, mon père dessinateur, sans parler de mes soeurs aînés dans le domaine aussi. Une famille d'écrivain. Et moi ? Moi, je suis un bon menteur. En attendant, Haemi semble avoir aimé le livre de ma mère, ce qui me fait sourire. Beaucoup de personne ont adorés son histoire, sans même se dire quelle parle de ma soeur aînée. Bah ouais, ce n'est malheureusement pas moi le plus vieux de la famille Lee. J'aurai voulu, mais non. Dommage. Je pourrais bomber le torse et faire mon coq. Dommage, encore. Au moins, elle aime bien ma mère. Tristesse, quand je pense à mon silence sur ma popularité indirecte.

Moi ? Oh moi, je sais juste me cacher derrière un pseudo pour avoir la paix. En vrai, je suis Miuw, celui qui égale Naruto, One piece, & cie. Non, je ne peux pas lui sortir une telle chose au risque de cramer ma couverture. Je vais avoir froid, surtout. Non pas que j'ai froid aux yeux, au contraire, j'aime les défis. Bon sang, je me tais. En attendant, elle doute de moi. Qui ne douterait pas d'un fils d'écrivains niant un talent de naissance ? Mince. Elle vient de le penser à l'instant ou ça toujours été le cas ? Je me sens vraiment cramé, là. Bizarrement, mon chocolat devient vite plus intéressant que le reste. J'y plonge mon regard, faisant genre de rien. Bon d'accord, c'est pas crédible. Je dois dire quoi ? Faire le mec innocent, ça doit bien passer aussi. « Tu trouves ? je parle normalement, pourtant... » Innocent, pas timide. J'ai l'air d'une gamine amoureuse qui n'en revient pas de la déclaration d'amour de son coup d'coeur. Ridicule.

Finalement, je me racle la gorge. « D'accord, d'accord. Tu n'as pas l'air de gober mon mensonge, hein ? » Supposais-je en soupirant doucement. Je n'irai pas dévoiler mon secret, mais je peux toujours dire deux trois trucs. « Ce serait bête qu'un fils d'écrivain ne sache rien faire avec les mots, hein ? » Encore une question. Ma tasse en mains, je la portais contre mes lèvres pour en boire une gorgée. Elle restait là, contre ma bouche, alors que j’esquissai un sourire. Quelques centimètres entre mes lippes et la céramique, me permettant de parler sans entrave. « J'écris aussi, bien que je ne sois pas en littérature pour développer ce don. Le dessin m'inspire beaucoup plus, comme mon père. » Je me trahis à trop vouloir en dire, sans pour autant en dire de trop. Si elle comprenait ma phrase, je suis mort. « Sinon, il est bon ton café ? » Changement rapide de sujet!


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Mar 9 Déc - 23:06



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Je faisais de mon mieux pour lui expliquer comment on reconnaissant quand on était amoureux. J'aurais pu parler de ce pincement au coeur quand cette personne nous sourit, nous prend dans ses bras ou nous embrasse la joue, ou aussi ce pincement quand on voit l'autre avec quelqu'un d'autre, où on éprouve de la jalousie. Mais ça, j'ai supposé qu'il le savait déjà, puisque c'était ce que tout le monde disait aux enfants pour expliquer ce qu'ils ressentaient la première fois qu'ils tombaient amoureux.

Je le regardais prendre en note ce que je venais de lui dire. Il n'avait pas l'air décidé d'utiliser cette méthode avant un bon bout de temps, et je dois avouer que ça ne me dérangeait pas plus que ça. Il faisait ce qu'il voulait de sa vie, après tout. Et puis vu mon expérience, je n'ai pas totalement envie qu'il tombe sur une fille aussi folle et extrêmement jalouse et possessive. Ces choses là pouvaient faire peur, alors déjà que Mi Kyung ne connaissait pas encore l'amour, s'il tombait sur une folle comme ça la première fois qu'il tombe amoureux, je pense qu'on pourrait dire adieu à ses sentiments, et ce définitivement.

Que Mi Kyung n'écrive pas alors que ses parents sont vraiment très impliqués dans la littérature me dépassait complètement. Je n'y croyais pas, à vrai dire. Sa mère devait sûrement l'avoir aidé à écrire, elle lui a sûrement donné envie d'écrire et lui a donné des conseils. Alors qu'il fasse son innocent et me dise qu'il est super nul en écriture, je n'y croyais pas, loin de là. J'haussais les épaules lorsqu'il me demandait si j'avais gobé son mensonge. Un haussement d'épaules qui voulait dire que non, je n'y gobais pas. Alors, je l'écoutais me parler, tout en buvant mon café.

- Donc tu écris et dessines également ?

C'était le raisonnement que j'avais avec ce qu'il venait de me dire. Mais le fait qu'il me demande d'un coup si mon café était bon me prouvait qu'il avait beaucoup plus à dire et à cacher que ce qu'il venait de me dire !

- Il est bon, oui, riais-je légèrement. Mais ne change pas de sujet, hein !

Je n'avais pas l'air méchante, c'était juste une remarque. Je réfléchissais à nouveau à ce qu'il venait de me dire. Qu'est-ce qui allie l'écriture sans pour autant être un roman, aux dessins ? Les mangas, bien sûr !

- Tu écris et dessines de manhwa, n'est-ce pas ? Comme tu dis ne pas développer ton don en écriture, tu écris quand même sans pour autant faire des romans. Et le dessin... je réfléchissais tout en parlant. Oui, je pense que tu dessines et écris des manhwa, j'ai raison ?

Je ne sais pas ce que je donnerais pour savoir si j'ai tapé dans le mille avec ça, ou si j'avais complètement tord. Mais je ne pensais pas avoir tord, c'était beaucoup trop évident pour être trop loin de la vérité.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Mer 10 Déc - 19:16




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul


Je n'oserai jamais lui avouer que, à part m'apprendre à écrire ou à dessiner, mes parents ne se sont pas attardés sur les explications de la vie comme l'amour, les bébés, faire la vaisselle ou que sais-je encore. Non, ils m'ont bien apprit le vocabulaire, la conjugaison, l'orthographe et même à reconnaître les différents styles de crayon -HB, 2B, bidule machin chouette- mais niveau relation humaine, c'est pour ma pomme. Autant dire que je connais l'histoire de roméo et juliette, sans comprendre pourquoi l'un meurt pour l'autre. C'est complètement stupide! Soyons franc, Juliette, t'es bonne, passe à autre chose que ton idiot de roméo. Et oui, j'aime la littérature malgré tout. Donc bon, frisson, petite pensée, pincement au coeur, coup de chaud & cie, c'est pire que Christophe Colomb les premiers jours de son aventure découverte. Terrain inconnu à l'horizon. Disons que la vie s'apprend seul, sinon ce n'est pas amusant.

Mais ne nous attardons pas sur ce fait -inexistant- de la -ma- vie. La lecture, c'est mieux. Parler trop, moins mieux. Et que je te dise, qu'en vérité, je sais parfaitement écrire. Même mieux que ma mère, si on regarde bien! Après tout, j'ai le langage moderne de la nouvelle génération: le SMS. C'est swag, too much. Bien qu'en bon écrivains que nous sommes, le SMS, c'est moche. Néanmoins, dans un livre qui traîte de la jeunesse et de l'évolution dans le temps, c'est bien aussi. Bon sang, on s'en moque! ça n'empêche pas que Hae Mi n'a pas gobé mon mensonge et que son haussement d'épaule le prouve à 100%. Je suis si mauvais menteur ? Ou cela semblait trop évident ? Après tout, ce serait étrange que des parents boucher n'élèvent pas leur fils comme un cochon futur boucher. Trêve de pensée, je me suis grillé seul.

Tandis qu'elle hausse les épaules pour confirmer ma question, moi, je hoche de la tête pour acquiescer à son interrogation plus qu'évidente. Tadam! & oui, j'écris et dessine! Je me sens frustré qu'elle soit si intelligente ou perspicace, je sais pas trop. En fait si, elle est très intelligente et très perspicace. Mon petit manège ne fonctionne même pas avec elle, tandis que je lui demande si son café est bon. Ouais, je tentais de changer le sujet sensible. Une moue déforma mon visage, comme un enfant mécontent de son jouet de noël. Jouet qui ne correspondait en rien à ses attentes de toute une année. J'en croiserais presque les bras, pour accentuer mon sentiment de malheur, de tristesse et de boudisme intense. Elle venait de comprendre, ô diable.

BINGO! avais-je envie de crier en balacant un chat ou deux, puisque je n'avais aucun ballon gonflé à l'hélium sous la main. Mais non, je me contente d'un sourire coincé et d'un petit rire nerveux. Bravo, je vais pleurer ma vie dans cette simple question. « Bravo Sherlock, tu gagnes le droit de recommander un café! » M'exclamais-je en levant les bras dans un geste fier, et peu discret. Avec ça, pour sûr que le café dans son intégralité apprendrait la nouvelle. Calme, Mi Kyung. Je baissais donc mes bras, occupant mes mains avec ma tasse de chocolat chaud. Par où commencer ? « Effectivement, j'écris des scénarios pour, éventuellement, faire des Manhwa. » C'était plus qu'évident, de toute façon. Mais de là à lui dire que je suis Miuw, est-ce que c'était possible ? Je l'ignore. Je la juge même du regard, cherchant à voir si elle pousserait son interrogatoire sur ma petite personne. D'accord, j'écris et dessin des Manhwa, mais pour en faire quoi ? Mes deux parents sont connus dans le monde pour leurs œuvres, pour pas le fils ? Même ma soeur aînée est plutôt célèbre dans le domaine de l'enfance... Quant à l'autre, elle prend trop son temps pour cela. Je ne dois pas échapper à la règle des "Lee" -Lit, lis, lecture, compris?okok- et cela, Hae Mi pourrait facilement le comprendre.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Mer 10 Déc - 22:50



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Tout n'était qu'un puzzle qui se formait petit à petit dans ma tête. Après avoir passé pas mal d'heures avec les parents de Mi Kyung, et même lui à parler de tout et de rien, je pouvais comprendre ce que les autres cachaient ou avaient en tête. C'est un peu ce côté de travailler à domicile, de savoir quelle histoire va avec telle personne, avoir comme un petit carton dans notre tête avec le nom de chaque client et leur famille écrit dessus. Et pour ce qui concernait la famille de Mi Kyung, c'était surtout la littérature, la grande bibliothèque chez eux, des pièces magnifiques et une sacrée culture générale - et accessoirement un fils dragueur et sans gêne.

Du coup, que ce jeune homme soit écrivant, dessinateur, ou les deux, ça ne me choquait pas plus que ça. Ce qui me surprenait était surtout qu'il n'ait jamais parlé de ça avec moi, il ne m'a jamais montré un de ses dessins même simple, il ne m'a jamais demandé mon avis dessus. Bon, je n'étais que l'esthéticienne de sa mère, je n'étais pas non son amie avec qui il partageait tout. Mais je venais enfin de comprendre, et j'étais plutôt fière de moi - bien que je ne le montrais pas. Je le regardais réagir à ma déduction, et fut légèrement surprise de sa réaction lorsqu'il leva les bras en disant que j'avais trouvé. Je regardais rapidement autour, la serveuse nous regardait. Je lui offrais un sourire amusée et désolée, histoire qu'elle ne prête pas son attention à notre conversation, puis reporta mon attention sur Mi Kyung.

- Éventuellement faire des manhwa ? Ou en faire, tout simplement ?

Je doutais sur son éventuellement. Ca n'aurait pas été un aussi gros secret qu'il essayerait de cacher comme ça s'il avait juste l'envie de devenir scénariste et dessinateur de manhwa, je supposais qu'il serait plus du genre à demander des avis, encore incertain, pour savoir si ses créations pouvaient plaire, ou pas.

- Je pense que tu fait bien plus que de simples essais. Tu as sûrement les connaissances de tes parents donc il te serait facile de recevoir l'avis d'un directeur de publication ou tout autre grande personne, qui pourrait te donner un avis constructif sur si tes dessins sont bien et pourraient intéresser, ou pas..

Quelqu'un comme un directeur de publication pouvait facilement lui donner des conseils ou non, ou toutes les autres personnes qui passent avant, je ne connaissais pas le système et tout ce qui passait avant de publier un livre, je m'avouais coupable de ne pas savoir ça. Mais cela n'empêchait pas de m'intéresser à ce que faisait Mi Kyung, et je suis très curieuse quand il le faut !

- Si t'as peur que j'en parle t'inquiète pas, la seule personne à qui je pourrais en parler serait à ta mère lors de nos rendez-vous, mais c'est tout, lui disais-je en souriant, comme pour le mettre dans la confiance.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Sam 20 Déc - 23:00




   

lee mikyung & moon haemi
rien ne sert d'avoir raison, si on a raison tout seul


Vivre dans une famille aussi complexe que la mienne dévoilait bien trop de chose sur mon identité secrète. Je ne serais jamais un james bond des temps modernes, à cause d'eux. De fil en aiguille -bien que je ne sois ni couturier, ni bon en couture-, Haemin recollait mes pièces de ce foutu puzzle qu'était ma vie. Part par part, elle assemblait les morceaux, lâchant des déductions plus vraie que nature. Oui, j'avais un raccord avec la passion et le métier de mes parents. C'était de famille, bien que je n'ai jamais été contraint de suivre cette tendance familiale. C'est ainsi, sans me demander mon avis, sans mon forcé, sans être contre mon gré. Je soupçonnais Haemin d'avoir une capacité sur-développé à comprendre les gens et leurs secrets... était-elle médium ? Devin, peut-être ? Enfin, divine, elle l'était... Mais ne nous égarons pas du sujet principal! éventuellement est bien trop faible pour expliquer mon cas, elle doit bien s'en douter. Bougre.

« En faire tout simplement serait plus correcte, en vérité. » Avouais-je une nouvelle fois. Quel dénouement, je vous jure! Je partais d'une simple intention dragueuse pour boire une tasse avec elle, et me voila à dévoiler une part mystère de mon existence. Le café, lui, n'a plus aucune importance. Mon dieu, elle est devin. D'après elle, il me serait facile d'avoir un avis officiel d'un directeur de publication, en personne. C'est vrai que la réputation de mes parents aide, mais ils ne m'ont pas tellement aidé non plus avec Lee Min Hwan, mon éditeur en chef. C'est un vrai calvaire avec ce gars! « Tu devrais jouer aux cartes, je suis sûr que tu aurais un don pour deviner la main des autres joueurs. » Je plaisante, évidement. En même temps, j'avoue clairement qu'elle a raison, sans le dire de vive voix.

Ce n'est pas seulement des conseils que l'on me donne, mais carrément une place dans les chartes des meilleures ventes. Je suis Miuw, pas un simple gamin rêveur comme on en voit tant de nos jours. Je suis celui qui a eu la force de se sortir les doigts du c*l pour atteindre son rêve, son nirvana, son paradis. 'Fin bref, pour réussir dans la vie. Ma mère. Hum, dans le cas où ma propre mère est au courant de mon plus grand secret... Je pouvais effectivement lui en dire plus sur le sujet. à réfléchir, mais je ne comptais pas mettre trois ans non plus.

Pour toute réponse, je me saisis d'un chat passant devant notre table pour le caler sur mes genoux, mon menton sur sa tête. Mes yeux étaient rivés sur Haemin, tandis que je fis une moue en lâchant un « Miaou ~ » quelque peu faux et aiguë. Si cela ne la mettait pas sur la voie! Miaou, Miuw. Suffisait de faire le rapprochement entre les deux et le tour est joué! Ou peut-être que je pouvais lui montrer l'un de mes dessins ? « Attends! regarde... » Disais-je en lâchant le chat pour récupérer mon portable. Je fouillai dans ma galerie d'image pour agrandir une illustration que j'avais faite pour un Shojo. On pouvait voir une fille dans les bras d'un gars à l'allure possessive et légèrement provocatrice. Seulement deux volumes complétaient ce Manhwa, et fut célèbre surtout chez les filles.

« True demon. » Nommais-je en lui montrant le dessin, bien qu'il soit en noir et blanc, et pas encore retracé à l'encre. Une base, comme on dit. « Shojo en deux volumes, date de parution à deux mois piles d'intervalle. Noté 9 sur 10 par les internautes, même si ce n'est quasiment que des filles. » Je m'en souviens comme si c'était hier, alors qu'il date d'une bonne année déjà. ça ne me rajeunit pas de voir mon boulot, et son évolution aussi. « ça te dit quelque chose ? »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi Dim 28 Déc - 22:35



❝Rendez-vous❞
Lee Mi Kyung & Moon Hae Mi
Je suis douée aux puzzles. Que ce soit les puzzles en tant que jeu, où je peux voir faire quelque chose de 200 pièces en à peine deux heures, mais aussi les puzzles dans la vie de tous les jours. Car d'après ce que Mi Kyung venait de me dire, j'étais effectivement douée, et j'avais découvert son secret. J'étais tout de même surprise lorsqu'il me disait ça, et je le montrais clairement sur mon visage. Il était donc écrivain ? Ou plutôt, scénariste et dessinateur de manhwa ? J'étais choquée qu'un garçon aussi jeune puisse être aussi doué, mais dans un sens ce n'était pas non plus très surprenant, vu l'univers dans lequel il a grandit.

J'eus un léger rire lorsqu'il me disait que je devais jouer aux cartes. Effectivement, c'était peut-être quelque chose à tenter. Pourtant, je joue de temps en temps à ces jeux de hasard, aux tirages de numéros qu'on doit deviner, comme les Euromilion que les européens ont. Pourtant, je n'ai jamais gagné le gros lot. Donc mon don de devin s'arrêtait juste à la mise en place de toutes les pièces du puzzle qu'on me demandait - ou pas - de terminer. Malheureusement, d'ailleurs.

- Je peux savoir qui tu es, alors ? ~

Qui ne tentait rien à rien, n'est-ce pas ? Il pouvait très bien me dire qui il était, ou me donner un simple indice, ou ne rien me dire du tout. J'avais déjà découvert une grosse partie de son secret apparemment, il avait le droit de ne rien me dire. Je terminais le café mais je gardais mes mains autour de ma tasse, posée sur la table, et le regardais. J'arquais un sourcil lorsqu'il prenait un chat et faisant le miaou que les chats font habituellement. Je le regardais d'un air qui devait se dire "qu'est-ce qu'il fou ?", je pense. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il voulait dire. Il imitait un chat, certes, mais pour quelle raison ? Je réfléchissais à toute vitesse, et tentais de trouver un auteur qui a un nom de chat ou qui se rapproche le plus de Miaou. Je le regardais continuer à me donner des indices, et le regardais alors dessiner sur sa serviette. J'avais la tête légèrement penchée pour pouvoir voir ce qu'il dessinait avant qu'il me le montre. Et là, je pensais avoir compris. J'avais déjà vu ce personnage, j'avais déjà lu une histoire avec lui. Et ce personnage en plus du miaou ne me faisait penser qu'à une seule et même personne : Miuw. En plus du fait qu'il me dise encore plus de détails sur ce shojo.

- Oui ! Je l'ai lu, avouais-je en riant. Miuw ? demandais-je alors, une voix plus basse pour ne pas alerter les autres.

Je n'arrivais pas à croire que c'était lui. J'avais au tout début de notre conversation sur les livres, cité Miuw en tant qu'un de mes auteurs préférés. Voilà pourquoi il avait sourit à ce moment là ! Je riais légèrement en regardant le chat dont Mi Kyung s'était servi pour faire son miaou.

- Et dire que je t'ai cité comme auteur favoris.. Je riais à nouveau. Tu dois plus te sentir, là ! ajoutais-je d'un sourire amusé.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: rendez-vous; ft haemi

Revenir en haut Aller en bas
 

rendez-vous; ft haemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel
» Gredins, rendez-vous à Craon !
» Rendez vous amical autour d'un verre.
» Asuthon: le rendez-vous de la générosité
» J'ai rendez-vous avec la mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Found Me :: Rpgistes Party :: Forever Us-